relation famille-école à travers l'utilisation des blogs de classe par Matthieu: tribune libre

Publié le par isa

atu écris

Matthieu 

Professeur des écoles dans l'académie de Créteil, je suis actuellement en Master 2ème année Éducation et Métiers de l’enseignement du premier degré à l’ÉSPÉ de Créteil et je travaille sur la relation famille-école à travers l’utilisation de blogs de classe.

Dans le cadre de mon mémoire de recherche, j’aimerais savoir ce qui motivent les enseignants de maternelle à réaliser un blog de classe à destination des familles et comment ils négocient ce qu’il y a à voir sur cet espace.

Serait-il possible d’accéder à votre blog de classe ? Les données observées seront anonymées et je m'engage à conserver le caractère confidentiel de votre blog.


Vous pouvez me contacter par email :
matthieu.sabastia@gmail.com

 


Je reste bien entendu à votre disposition pour toute information complémentaire.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Publié dans tribune 2014

Commenter cet article

E

J'ai une classe de TPS-PS et je suis dans l'académie de Nantes.
Répondre
S

Bonjour,


Je remercie chaleureusement toutes les enseignantes (que des femmes pour le moment) qui ont accepté de me laisser consulter leur blog.
Je recense donc les blogs de classe dans un premier temps et je reviendrai vers vous pour vous poser des questions. Oui je commence à peine mon travail de recherche.


Merci à Isa pour la publication de mon message.


PS : Emilie 44, tu as une classe de PS ? Dans quelle académie ?
Répondre
I


Nous avons notre Julien qui a un blog de classe, j'avais fait un article ICI, mais c'est la réalité de notre profession, elle est majoritairement féminine.



C

Je t'envoie une invitation pour accéder à mon blog :)
Répondre
E

Tu peux aller voir mon blog de classe en cliquant sur mon pseudo. Ce blog est très apprécié des familles, même si elles ne mettent quasiment pas de commentaires. Je
n'ai que des retours positifs des parents qui me disent que toute la famille le consulte, même les grands-parents ou oncles et tantes.
Répondre