rencontres-analyse des pratiques

Publié le par isa

 

      salle des maitres

Bonsoir tout le monde,

Je suis heureuse de participer à cette première rencontre en direct.

J’ai organisé cette drôle de réunion de manière à ce que nous ne nous perdions pas en route dans nos divers commentaires.

 

Voici le plan et le timing (ça c'est pour Marité qui aime que je parle anglais) :

 

Après avoir procédé au rappel des questions soumises, je propose que nous prenions 15 minutes pour évoquer des situations vécues et décrire des pratiques ,éventuellement poser des questions.

 

Puis nous nous interrogerons et émettrons des hypothèses de compréhension concernant les freins ou les difficultés et nous explorerons ce qui est de l’ordre du modifiable par des hypothèses de fonctionnement durant 30/40 mn.

 

 

Une conclusion sera proposée.

 

Enfin nous terminerons par une auto-critique de la réunion afin d’améliorer notre système et/ou bien nous dirons des bêtises qui font rire.

 

Les règles sont le respect et la non-violence verbale.

Les principes sont la liberté d’expression et le non-jugement de l’autre.

 

 

Les questions à traiter que j’ai choisies sont les suivantes :

 

Comment aider nos jeunes collègues débutants à instaurer leur autorité, qu'est-ce qui dans ma pratique répond à cette épineuse question , et si cela n'est pas le cas, qu'est-ce qui me freine ? Quand je suis un jeune professeur débutant , qu'est-ce que j'attends de mes collègues et comment j'agis pour l'obtenir ?

 

 

Comme je le disais plus haut, nous avons 15 mn pour évoquer des situations et poser des questions, vous avez tous vos bouées, c’est parfait alors jetons nous à l’eau !

 

 

bouée

 


Publié dans la salle des maîtres

Commenter cet article

Stasia 01/10/2011 00:09



 Me suis trompée de rubrique ... J'aurais dû me mettre sur "inspection"! Je fais bien de sauter dans mon lit!


 



isa 01/10/2011 09:57



eh oui, mais bon, ça arrive quand même quelque part ! dans la rubrique inspection, tu viendras nous raconter ton expérience d'inspection en maternelle ...Jeudi soir!



Stasia 01/10/2011 00:04



Je suis inspectée jeudi. Je ne m''habituerai jamais à une inspection..c'est un
sale 
moment à passer! on ne devrait pas avoir à se considérer comme un enfant 
jusqu'à la retraite. Je sais que ça se passera bien et j'ai déjà une note maxi maisc'est plus fort que moi. Stress +++.Toujours peur que tout ne soit pas parfait. Pourtant, j'ai plein de
circonstances atténuantes : partage des locaux, meubles, matériel dans les locaux d'un centre de loisirs( je ne me sens pas dans ma classe) niveau de classe que j'expérimente pour la première
fois, que des enfants qui n'ont jamais vécu en collectivité et tous très jeunes (seul 4 ont déjà 3 ans°,début d'année... inspectrice qui ne me connait pas...Heureusement que tu es là Isa, pour me
donner des points de départ, la pêche,et plein d'idées dont je m'inspire fortement ! ça commence à bien fonctionner avec tous ces petits et ça commence à être gratifiant, avec plein de surprises
assez drôles...Bref , je décompresse une bonne partie du WE en partant essayer d'écouter les cerfs brâmer : nous allons dormir en pleine forêt demain soir avec plein de copains (dont plein
d'instits...que j'ai rencontrés en dehors du boulot); Et pourquoi je raconte ma vie avant d'aller me coucher?






isa 01/10/2011 09:55



J'ai lu ton messsage hier soir et effectivement je me suis dit:" Stasia se sent bien chez nous ( je dis chez nous car je considère que le blog appartient à tout le monde)pour venir nous
dire son émoi à une heure aussi tardive. La salle des maîtres était vide mais tu savais que tu aurais notre sentiment par la suite.


Donc d'abord, je t'invite à aller lire ce qui concerne l'inspection : il y a déjà un certain nombre d'articles. L'as-tu fait ? D'autre part, dans la série "école idéale" ( en salle des maîtres) tu peux donner des idées sur
l'article concernant l'inspection, nous avions cherché comment faire ou remplacer une inspection classique.


Ensuite, tu as fait ce qu'il fallait faire: exprimer ton appréhension et observer ce qui va bien au final dans ta classe.Puis changer ton esprit en participant à un week-end dés plus
original. A ce propos, c'est impressionnant d'aller dormir en forêt pour écouter le brame, car c'est assez lugubre cette puissance animale. J'habite une petit ville encerclée par la forêt ( un
peu comme un nid protégé), pour moi la forêt est mon élément et lorsque j'ai déménagé et me suis éloignée , c'est d'abord elle qui m'a manqué. Depuis je suis revenue et j'ai retrouvé mes grandes
balades pour mon plus grand plaisir. Tout ça pour te dire que tu vas revenir de ta forêt, ressourcée , c'est certain, c'est un lieu de paix et de vie qui donne une force énergisante. Donc, voyant
que tu as tout fait comme il le fallait, je ne sais plus quoi te dire, si ce n'est que Jeudi soir ,tu te diras :" Tout ça pour ça !" Continue à venir nous dire ce que tu as sur le coeur, je suis
heureuse de ta confiance.



véro 01/10/2010 22:39



je viens de lire tous les commentaires (en passant forts instructifs) et je m'excuse de ne pas m'être jointe à votre discussion mais ce sont les vendanges en ce moment... et j'ai complètement
oublié!!!


je ferai mieux le mois prochain...promis!!



isa 01/10/2010 22:58



alors bonnes vendanges Véro.



Valérie 93 30/09/2010 17:51



merci pour l'info et pour ma choupinette c'est grosse rhino et on reste au chaud!!!


 



Valérie 93 30/09/2010 13:30



moi aussi, j'ai carrément zappé car ma fille était malade.... alors RV à mercredi prochain... ;)



isa 30/09/2010 14:47



non Valérie c'est une fois par mois, pas toutes les semaines. Ta fille va mieux ?



p'tite fée nougatl 30/09/2010 13:24



un soucis de connextion ne m'a pas permis de me joindre à vous, je m'en excuse et je suis bien triste car le sujet meplaisit bien. Une prochaine fois promis



isa 30/09/2010 14:47



à la prochaine fois.



Gwénaëlle 29/09/2010 22:39



La synthèse était une blague mais elle va peut être se tranformer en réalité...



isa 30/09/2010 08:46



alors à suivre ....



Krol 29/09/2010 22:32



Mais vous ne voulez pas aller vous coucher toutes les 2...
Pensez à vous brosser les dents après ces envies de chocolat qui viennent jusque chez moi.



isa 29/09/2010 22:38



Si, on est fatigué, on va retrouver Morphée !!!



Marité 29/09/2010 22:16



SUPER... au chocolat ???


A bientôt pour un débriefing via la messagerie... demain.


GROS BECS.



isa 29/09/2010 22:26



oui au chocolat qui fond dans la bouche et qui nous fait en reprendre !!!!



Marité 29/09/2010 22:11



Tu me connais ma Gwen... En aucun cas je ne voulais rater cette expérience SI ENRICHISSANTE...
BISOUS. Bon, j'arrête Isa va me gronder.



isa 29/09/2010 22:12



non je ne suis pas d'humeur à gronder ce soir, je suis d'humeur à distribuer des bonbons .



Gwénaëlle 29/09/2010 22:08



La synthèse est une très bonne idée! Merci Marité pour le temps passé!



isa 29/09/2010 22:11



elle est formidable ma Marité !



Marité 29/09/2010 22:06



Non, non, Silvia chui pas couchée... je prépare une synthèse de vos écrits pour demain... Isa m'a punite...


Bonne nuit or Good night.



isa 29/09/2010 22:10



et tu me l'a fait en english of course !!!!



Claudine 29/09/2010 22:04



Merci à tous pour cette discussion qui m'a permis, comme à chaque instant depuis ma prise de fonction, d'en apprendre un peu plus sur le métier. La possibilité de profiter de conseils testés
concrètement dans les classes est vraiment profitable!


On m'a souvent dit que l'autorité est innée ou absente chez une personne et je pensais que le charisme permettait à certaines personnes de s'en sortir. Je suis contente de sortir petit à petit de
ce déterminisme : l'autorité s'apprend et j'espère bien qu'elle est accessible à tous à du travail et de la réflexion. Ce métier me plait car on n'a jamais fini d'apprendre!


Merci à nouveau à tous pour vos précieux conseils et bonne fin de soirée!



isa 29/09/2010 22:10



merci à toi Claudine et pense à nous quand ça dérape !!!



Val 29/09/2010 22:04



Effectivement, même si ce n'est pas évident de suivre la discussion (surtout si on s'absente 5 minutes!), répondre à tes questions, cela permet de réfléchir à sa propre pratique, de prendre un
peu de recul. C'est très enrichissant, merci Isa! Bonne fin de soirée à tous.



isa 29/09/2010 22:09



oui c'était un peu sûr qu'on aurait une sorte de marathon mais je pense qu'on s'y est bien retrouvé, en fait il ne faut pas s'arrêter 5 mn Val.



Gwénaëlle 29/09/2010 22:03



Cette discussion était riche. Vivement la prochaine. Bonne nuit à  tous!



isa 29/09/2010 22:08



bonne nuit Gwenaëlle, dis à Marité qu'elle a un petit commentaire pas mal .



M Claire 29/09/2010 22:01



bonne nuit à tout le monde



isa 29/09/2010 22:07



bonne nuit marie -claire , ne te perds pas en route .



la plume de léon 29/09/2010 22:01



J'ai beaucoup apprécié ce moment d'échanges, j'espère qu'il se renouvellera! Merci Isa pour cette belle initiative et bonne continuation à toutes!



isa 29/09/2010 22:06



merci à toi aussi, j'ai apprécié votre participation jongleuse.



Silvia 29/09/2010 22:00



Merci à tous et Isa !


Pour ta demande de blagues : Marité t'es couchée?????



isa 29/09/2010 22:06



oui elle me fait bien rire, et Silvia t'as ton pyjama ???????



esther 29/09/2010 22:00



Merci à tous pour cette discussion! A très bientôt!



isa 29/09/2010 22:05



merci Esther



Mélina 29/09/2010 22:00



Personnellement, je n'ai pas vu le temps passer ; c'était plutôt un marathon : pour lire les commentaires, en écrire puis revenir sur la page actualisée et lire les nouveaux commentaires etc...
Mais c'était intéressant. Bonne soirée !



isa 29/09/2010 22:04



oui c'est pourquoi une heure c'est bien sinon on aurait mal dans le cou , mais c'est comme tout , on va s'améliorer avec le temps, merci Mélina



Marité 29/09/2010 22:00



Vous êtes toutes formidables... Je ressens une profonde émotion en vous lisant.


Merci ISA et VIVE LA MATERNOUILLE.
BISOUS à toutes.



isa 29/09/2010 22:04



t'étais là toi ma topine, forcément tu arrives pour dire des bêtises !!!



Krol 29/09/2010 21:59



Vivement la prochaine discussion; je dégonfle ma bouée et la range bien au chaud.
Bonne nuit!



isa 29/09/2010 22:03



moi aussi, je n'ai pas coulé !!!



Béatrice 29/09/2010 21:59



Un bilan de cette 1ère rencontre virtuelle ?
Pour moi c'est


- positif car il y a eu du monde au rendez-vous et beaucoup de choses ont été dites.


Petit détail à améliorer :


- remettre en début de réponse à quoi/qui on répond car sinon on perd du temps à essayer de suivre les fils (puisqu'il y en a plusieurs à la fois)



isa 29/09/2010 22:03



oui j'ai vu que tu avais fait cela , une idée à prendre, merci Béatrice, je suis ravie.



M Claire 29/09/2010 21:58



ce n est pas évident de pouvoir suivre la discussion , répondre à tes questions , réactualiser les commentaires, mais c'est une expérience enrichissante même si j ai dû m'exiler dans le magasin
de mon mari ;internet ne fonctionnant pas à la maison



isa 29/09/2010 22:02



tu es toute seule dans ton magasin, tu n'as pas peur ? oui je comprends on a l'impression que ça file, je crois que nous pourrons relire posément ensuite.



Prépalipopette 29/09/2010 21:56



Et bien merci Isa pour cet échange convivial. Je vous souhaite à toutes une bonne fin de soirée.



isa 29/09/2010 22:01



merci Sandrine



esther 29/09/2010 21:54



La légitimité dont je parlait se construit petit à petit, il faut du TEMPS!!!! c'est quand on a vécu des matinées, des journées ou des bouts de journée où ça roule, qu'on se dit qu'on y arrive!
Petit à petit on se construit enseignant AVEC les élèves!



Mélina 29/09/2010 21:53



La formation ... J'accueille des étudiants et nous travaillons ce genre de choses : passation de consignes, gestion du regroupement. Je leur fixe un objectif, j'observe et nous analysons ensemble
ce qui a fonctionné ou non ; nous déterminons ce qu'il faut faire ou ne pas faire ; il s'agit de possibles, il existe d'autres façons de faire aussi



M Claire 29/09/2010 21:51



Non ce n'est pas une difficulté, on se connait bien maintenant, on s'apprécie et on connait aussi nos défauts.


%Mais comment dire à un ou une collègue qqqque quelquechose ne va pas? Pourtant je suis assez directe et là j'ai tellement peur de blesser l'autre que j'ai maintenant une stratégie pour les
jeunes je crois qu'il faut leur raconter nos galères et que si nous gérons bien nos classes maintenant ça n'a pas toujours été le cas . En lisant les commentaires ce soir il y a des sentiments
oubliés qui me reviennent.Le temps et l'expérience ont leur oeuvre j'ai bien progressé en 33 ans . Alors courage !



isa 29/09/2010 21:59



faut -il éviter de le blesser ou le laisser dans ses difficultés ? quel choix faire ?



Béatrice 29/09/2010 21:51




et que te répondent-ils ?



Que cela les rassure.
Evidemment cela ne peut rassurer que ceux qui en ont fini avec les visites de profs...



isa 29/09/2010 21:57



pourquoi ?



Prépalipopette 29/09/2010 21:49



Avoir des codes de valeurs différents peut rendre plus difficile l'émergence d'une règle commune car chacun doit faire des compromis sur sa position. Mais cela n'est pas impossible.


Sinon, en tant que collègues, je pense que nous ne pouvons aider que ceux qui veulent de notre aide ou qui en ressentent le besoin. Auquel cas, une insistance de notre part peut paraître
déplacée.



isa 29/09/2010 21:57



mais que veut dire aider ?



esther 29/09/2010 21:49



Bonsoir,


La question de l'autorité est pour moi liée au sentiment de légitimité de l'adulte face aux enfants. En tant qu'adulte et enseignant c'est à nous de fixer les limites, npous sommes les garants de
sa sécurité. Mais il ne faut pas oublier qu'un enfant doit tester la limite pour pouvoir l'intégrer,  il est donc "normal" que par moment on ai l'impression que ça part dans tous les sens.



Claudine 29/09/2010 21:49



Je pense qu'on se sent légitime à partir du moment où on voit un résultat positif chez les élèves suite à une intervention de notre part. J'ai de grandes satisfactions quand un élève réussit une
tâche demandée (et avec le sourire en plus!) mais tous les échec m'enseignent que j'ai encore beaucoup à apprendre.


Il y a de multiples causes à l'indiscipline de ma classe. Par exemple, la passation des consignes est un moment délicat, on ne sait jamais si les mots employés sont compréhensibles pour les
élèves. Or, un atelier avec une consigne mal passée ou trop compliquée est un atelier où les élèves vont faire n'importe quoi, bien entendu!


Ces erreurs me donnent encore plus envie de m'améliorer, mais malheureusement, on ne nous apprend jamais, à l'IUFM ou ailleurs, à formuler une consigne par exemple. Ce sont nos erreurs qui
doivent nous permettrent de nous autoformer. J'aimerais pourtant que l'expérience de mes collègues me permette plus souvent de m'améliorer dans un travail d'équipe, mais les temps de rencontre
sont peu nombreux. Je me rends compte qu'un enseignant est souvent seul dans sa classe sans en sortir souvent!



isa 29/09/2010 21:56



bien que j'ai conclu la discussion, j'ai envie de te dire Claudine que tu es une bonne enseignante qui s'ignore, tu veux la perfection et tu connais la désillusion, oui tes erreurs
t'apprennent beaucoup , et tu es légitime parce que tu es reconnue comme quelqu'un à qui on peut confier une classe.



Silvia 29/09/2010 21:47



Oui je pense que le théâtre est une bonne piste. Pour ma part c'est ce que je fais quand j'ai senti un  jour que pas mal de choses m'ont échappée : je reviens le lendemain en me disant qu'il
faut que je sois plus "présente", et cela se traduit dans les faits par une "mise en scêne "  sur certains points dès l'accueil.


 



corsi 29/09/2010 21:46



pour arriver à travailler en équipe, à décloisonner, nous avons d'abord une super directrice qui a envie que tous les enfants deviennent des élèves même les tout-petits. le projet d'école est un
support très intéressant qui nous permet de trouver des solutions ensemble.la mise en place de la co-intervention est intervenue car l'enseignante des grands ne voulait pas gérer seule les
difficultés multiples et varièes d'une année qui s'annonçait difficile.nous nous réunissons régulièrement pour ajuster ou évaluer un dispositif. ces temps de réunion nous permettent de parler ,
d'évacuer nos échecs de les comprendre et parfois de les résoudre.


ces dispositifs nous demandent du temps mais après quelques années ça roule tout seul , c'est très enrichissant et formateur!


isa27



isa 29/09/2010 21:52



nous arrivons au terme de notre discussion, je voudrais faire une petite conclusion , j'ai lu dans vos commentaires différentes choses que je résumerais ainsi:


admettre l'incertitude, renoncer à être parfait, faire le deuil de sa toute-puissance, prendre son temps, établir des règles de vie commune dans l'école, dialoguer, instaurer des temps
conviviaux d'échanges où chacun pourrait parler de ses difficultés et ne pas se sentir jugé, se sentir légitime même quand on débute.


 j'ai sûrement oublié des choses mais c'est un peu ce que nous avons dit.


maintenant pourrions nous faire l'auto-critique de cette première réunion ? puis éventuellement dire des bêtises pour nous faire rire .....



Mélina 29/09/2010 21:46



oui, ce serait un temps d'écoute, d'analyse et d'échanges autour d'une tasse de café ... Sinon, je crois également que nous sommes des acteurs, il ne faut pas hésiter à jthéâtraliser, pour
retenir leur attention, pour établir un lien. Il faut aussi qu'ils nous sentent ferme, sûr de nos convictions. C'est important d'avoir bien préparé sa classe de savoir où on va mais il faut aussi
la vivre pour être en contact avec eux. Ne pas hésiter aussi à parler aux enfants, à leur dire ce que kl'on attend d'eux et pourquoi.  Ce sont peut-être des banalités mais je les trouve
importantes.



isa 29/09/2010 21:48



la convivialité, c'est important pour bien vivre ensemble.



M Claire 29/09/2010 21:43



Nous on parle beaucoup pendant la récré, et on est assez différentes concernant notre rapport à l'autorité.



isa 29/09/2010 21:45



est-ce une difficulté ?



Prépalipopette 29/09/2010 21:43



un petite astuce pour ce coin regroupement que je mets en place à chaque rentrée. Cet espace regroupement est fermé. Les bancs ont des dossiers pour limiter les départs et une seule sortie ou
entrée à côté de laquelle je pose ma chaise. Ainsi, cela paraît barbare mais fonctionne bien. Personne ne peut sortir sans passer près de moi, c'est alors que j'explique que non, on doit rester
assis.


J'accepte mal qu'un enfant vadrouille dans les coins-jeux alors que les autres respectent la règle. Cela n'est pas juste.


Mais des enseignants n'y voient pas d'inconvénients. Chacun a ses propres limites.


Cette semaine 5, le coin regroupement dispose de 4 entrées, donc cela évolue et chacun respecte la règle de rester assis. J'ai d'ailleurs fixé sur le banc les photos des élèves, ainsi chacun
s'assoit à sa place et n'en bouge pas. Cela fonctionne bien.



isa 29/09/2010 21:46



merci Sandrine, ces petites astuces de fonctionnement qui sont des aides précieuses pour apprendre son métier.



Mélina 29/09/2010 21:41



une fois par semaine ? 



isa 29/09/2010 21:43



oserais-tu le proposer dans ton école ?



M Claire 29/09/2010 21:40



Claudine ne peux-tu pas te faire seconder par ton ATSEM qui serait là  pour rattraper tes élèves et cela t'entèverai ce souci et tu pourrais te concentrer sur ta séquence ?



la plume de léon 29/09/2010 21:39



Nous oublions de parler des ATSEM, qui, c'est le cas dans ma classe de PS/MS, est une aide précieuse pour gérer ce groupe classe (ramener les petits fripons au coin regroupement par exemple!)



isa 29/09/2010 21:42



oui c'est vrai, j'avais axé mon questionnement sur la relation avec les collègues et son incidence sur notre autorité en classe , mais tu as bien sûr raison.



Béatrice 29/09/2010 21:37




c'est ce que tu dis à tes jeunes collègues ?



Oui, c'est une des choses que je leur dis



isa 29/09/2010 21:41



et que te répondent-ils ?



Claudine 29/09/2010 21:34



En réponse à la plume de Léon, il est difficile de poser des règles pour l'année en sachant que les enseignants satagiaires comme moi vont quitter la classe pour un stage de formation jusqu'à
mi-novembre. On se sent un peu délégitimés en tant qu'enseignant responsable d'un classe, d'autant plus que plusieurs personnes interviennent régulièrement dans nos classes pour nous seconder!


Les temps de regroupement durent entre 5 et 10 minutes mais pour ma part, ils sont souvent rallongés par la nécéssité d'aller chercher régulièrement un élève qui s'enfuit constamment du groupe
pour aller toucher tout ce qu'il peut dans la classe! Pendant ce temps, les élèves du coin regroupement s'en donnent à coeur joie!



isa 29/09/2010 21:40



en te lisant Claudine on sent bien que tu ne te sens pas légitime dans ta classe, comment crois tu que les élèves te ressentent ? tu as pourtant réussi un concours difficile, quand
penses-tu que tu seras légitime ?



Mélina 29/09/2010 21:34



Je pense que ce serait intéressant d'organiser au sein de l'école des temps d'échanges sur nos "petits soucis" où chacun pourrait parler librement et où on essayerait de trouver des solutions :
des sortes d'analyses de pratiques comme cela se fait avec les étudiants en formation. Des temps où viendrait qui veut...



isa 29/09/2010 21:38



des rencontres ritualisées ? à quel rythme ?



vallin 29/09/2010 21:34



bonsoir à tous et à toutes.


il faut savoir installer une ambiance sereine dès le début de l'année. avec des TPS/PS, je pense qu'il faut jouer comme dans une pièce de théatr, beaucoup moduler sa voix, avoir toujours quelque
chose sous la main qd on veut leur expliquer quelque chose, et surtout ne pas laisser un enfant s'échapper du groupe et le perturber, 


 



isa 29/09/2010 21:37



est-ce que tu penses que le théatre doit être une corde à notre arc ?



Prépalipopette 29/09/2010 21:33



Non, Isa, je ne l'ai pas testé dans mon école, tout simplement parce qu'avec mes collègues nous n'attachons pas la même importance sur certains points ou alors par lâcheté de ma part car je
crains leur jugement en leur proposant ceci. Mais le message de Guinie m'interpelle. Des règles communes affichées, cela me semble un projet sympa plus facile à suggérer au sein d'une équipe.


Sinon, Claudine, une année à mi-temps une jeune enseignante me complétait. son cahier-journal était au top, de supers idées d'ateliers mais que sur le papier. Sur le terrain, elle appliquait son
cahier sans réaliser que les élèves décrochaient, se dissipaient. Certains se tenaient même debout sur la table. Mais, comme si elle portait des oeillères, elle n'y faisait pas cas. Malgré nos
conseils, notre écoute, elle ne souhaitait pas en parler. Elle n'était pas prête à ce moment-là à ouvrir les yeux. Elle faisait ce qui la rassurait.


Je pense donc que nous nous remettons en question quand une petite lanterne clignote et dit "j'en ai marre, je ne peux plus continuer ainsi!!!".



isa 29/09/2010 21:36



comment on agit avec une collègue qui ne veut pas voir ?



corsi 29/09/2010 21:32



bonsoir, je suis toute nouvelle sur le blog mais une ancienne en maternelle.depuis quelques années, nous travaillons en équipe , nous décloisonnons, des collègues travaillent en co-intervention.
ces pratiques nous permettent de connaître tous les enfants de l'école et les enfants identifient rapidement les adultes de l'école et respectent leur autorité car les rèponses de l'adultes par
rapport aux règles de vie sont identiques quel que soit l'adulte de l'école.pour résoudre un conflit entre enfants, nous demandons aux protagonistes de celui de s'exprimer, de s'expliquer entre
eux de s'excuser et d'accepter ou pas les excuses .


isa 27



isa 29/09/2010 21:35



comment êtes vous parvenus à cela ? projet d'école ? réunion de cycle ?



Béatrice 29/09/2010 21:32



J'ai fait doublon avec la plume de Léon...



Mélina 29/09/2010 21:30



oui, j'ai essayé cette année et j'avoue qu'avec deux de mes collègues cela se passe de mieux en mieux... 



isa 29/09/2010 21:34



donc est-ce que cela a une répercussion sur ta classe ?



Béatrice 29/09/2010 21:29



J'ai appris pendant les quelques 10 années passées en section de tout-petits de deux ans, dans un quartier difficile de Marseille, c'est qu'avec les petits il faut savoir "accepter de perdre du
temps pour en gagner".


Quand je dis "perdre du temps", c'est donner du temps pour les apprentissages qui ne se voient pas, qui ne laissent pas de trace immédiate, que l'on ne peut pas mettre dans un dossier, mais qui -
comme la mayonnaise qui "prend" - donneront vers le deuxième trimestre une allure de "classe" au groupe car les élèves auront intégré des règles de vie commune.



isa 29/09/2010 21:33



c'est ce que tu dis à tes jeunes collègues ?



M Claire 29/09/2010 21:28



l'autre partie de la discussion est dans ton article "préparation à la recontre" il y a 4 commentaires dont celui de prépalipopette et tu lui as répondu



isa 29/09/2010 21:32



alors non il faut rester sur la page rencontre-analyse des pratiques mercredi 29/09, moi je reçois les commentaires dans mon administration donc je ne fais pas attention où ils sont
postés, merci Marie-Claire