rubrique été (1): choix des livres

Publié le par isa

livres à acheter

Ravie de vous retrouver, mon déménagement est enfin fini et j'ai retrouvé ma connexion facilement.

Pour reprendre avec vous nos « conversations » professionnelles, je vous propose cette semaine de faire plusieurs articles sur des sujets qui sont revenus fréquemment dans les commentaires. J'y ai répondu mais il m'a semblé intéressant de les reprendre pour approfondir mes réponses.

La première question que j'ai voulu traiter est la suivante:

 

Comment choisir les livres

sur lesquels travailler avec ses élèves ?

 

J'ai expliqué auparavant que personnellement, il s'agissait d'une affaire de feeling.... c'est bien vague et difficilement compréhensible. Je vais tenter de mieux définir mes choix.

 

En premier lieu, comme pour beaucoup de choses, il faut accepter que cette capacité à choisir s'affine avec l'expérience, parfois un simple coup d'oeil permet de trouver le bon livre quand lorsqu'on débutait il fallait de longues minutes. C'est une évidence qu'il est bon de pointer .

 

Lorsqu'on recherche des livres, il est mieux de savoir ce qu'on souhaite y trouver. Ainsi, le thème à travailler, le sujet à exploiter, l'auteur à découvrir sont établis préalablement.

 

Les lieux de recherche sont d'abord l'école et chez soi, puis on élargit à la bibliothèque ou médiathèque ( je rends hommage à ces professionnels du livre qui nous apportent une aide importante en ayant fait des choix pour nous), et éventuellement sur les sites des maisons d'édition ou bien encore en participant à des salons, ou en allant dans des librairies plutôt spécialisées jeunesse ( voir blog "citrouille des librairies qui vous veulent du bien").

 

La rencontre avec les livres est disponible, c'est à dire qu' il est mieux d'avoir du temps devant soi et de ne pas être pressé, même si comme je le dis plus haut, cela peut aller assez vite. La recherche est une balade et il arrive qu'on rencontre des livres pour lesquels on n' était pas venu, on les garde alors "sous le coude" pour une prochaine fois, c'est cette ouverture qui peut prendre du temps, se laisser aller à lire pour le plaisir, sans forcément rentrer dans le cadre qu'on s'était fixé. Grâce à cette curiosité autorisée et entretenue, on fait souvent des découvertes merveilleuses.

 

Pour autant, il est évident qu'on mène ses recherches avec à l'esprit ce qu'on veut, ainsi, je viens fouiller pour des livres évoquant par exemple "les relations aux autres", je me mets donc en éveil sur tout ce qui pourrait parler de ce sujet.

 

Les premiers critères que je privilégie ,avant même le sujet, sont l'originalité, l'esthétique et le texte. Le livre doit être « beau », c'est ici qu'on arrive au « feeling », c'est à dire que le « beau » pour moi ne le sera pas forcément pour un autre. Ce que je veux dire par là, c'est que chacun écoute son émotion et va vers ses attirances. Un livre qui ne plaît pas est difficile à transmettre à ses élèves,personnellement, je ne peux pas. Le beau rejoint l'esthétique et les dessins, le graphisme, les harmonies de couleurs, la typographie, l'aspect artistique de l'objet-livre sont ce qui donne de l'émotion …. L'originalité est aussi affaire personnelle, il s'agit  de surprise, de décalage, de provocation parfois, d'humour, bref tout n'est pas linéaire, l'image n'est pas toujours au service du texte, les personnages ou les thèmes sont liés à des situations inattendues, grotesques , cocasses ou/et parfois sensibles... Ce sont pour moi des livres qui font appel à l'intelligence du lecteur, il est acteur de son livre, il doit anticiper, interpréter, inventer, critiquer.... Enfin le texte ne doit pas être trop long, il m'arrive souvent de prendre un livre ( les critères précédents étant remplis) et l'ouvrant découvrir un texte à rallonge, c'est rédhibitoire avec des petits. La longueur du texte va grandir progressivement au fil des mois, mais il faut tenir compte de leur capacité d'attention ( bréve en début d'année) ainsi que notre capacité à jouer.Effectivement, un texte un peu plus long peut être mis en scène afin d'aider à maintenir l'attention, mais ceci est parfois risqué.

 

Lorsqu'enfin les livres sont trouvés en nombre suffisant pour la période, il faut maintenant les répartir sur celle-ci et choisir lequel sera lu en première semaine, en deuxième et ainsi de suite.

Cela se fait assez facilement dés lors qu'on a établi sa progression, et qu'on voit comment articuler ses lectures. Il n'y a pas d'ordre meilleur , c'est à chacun de déterminer ce qu'il souhaite et ce qu'il pense.

 

Chaque livre offre une multitude d'exploitations, je suis toujours admirative de la qualité de la littérature de jeunesse, les auteurs et les illustrateurs sont des professionnels talentueux qui nous donnent maintes clés, à nous de les saisir et d'en tirer le meilleur profit.

 

Comment savoir à coup sûr que les petits seront attentifs et enthousiastes pour tel ou tel livre ?

 

Il y a ,me semble-t-il, la passion de l'enseignant à transmettre un livre qu'il aime, de ce fait, les élèves la ressentent et sont attirés par celle-ci. C'est pourquoi je pense qu'il est important d'aimer les livres pour enseigner. J'ai vu choisir un livre qui me semblait difficile mais que j'aimais beaucoup et constater que mes petits élèves rejoignaient mon choix,inversement, choisir un livre pour sa notoriété mais ne pas en être totalement convaincue et voir les élèves à peine réagir. Il ne faut pas mésestimer l' importance de notre influence, les affects sont forts.

 

Il y a tout de même des livres qui fonctionnent extrêmement bien et dans n'importe quelles circonstances, ce sont en général des livres qui évoquent les émotions vécues par les enfants,et au premier rang de celles-ci :la peur.

 

 

En résumé, choisir des livres fait appel à notre propre curiosité, à notre désir de transmettre notre passion pour les livres, à nos émotions et à notre faculté à reconnaître le livre captivant à exploiter, celle-ci se tissant au fil des années en toute humilité.

 




Publié dans rentrée scolaire

Commenter cet article

Nathalie 29/08/2010 14:42



Merci Isa pour ta réponse si rapide


oui effectivement les petits se lassent vite et je suis toujours frustrée de ne pas avoir fait le tour d'un album! Merci pour tes conseils avisés, je vais me lancer dans l'aventure un livre par
semaine cette année avec mes Petits Moyens!


 Bonne rentrée à toi même si tu n'es plus en fonction;-)



isa 29/08/2010 15:04



je viens de relire ma réponse et aïe aïe aïe les fautes de conjugaison, à la différence de vous, je peux les corriger, ce que je viens de faire.


oui la rentrée, je vais penser à vous, à vos petits élèves et à leurs parents.



Nathalie 29/08/2010 11:12



Bonjour Isa


Merci pour toutes tes pistes littéraires. J'ai toujours adoré travailler avec les albums de jeunesse et grâce à toi j'en découvre de nouveaux . Tes choix sont toujours pertinents! J'aime bien
utiliser un album pendant 3 semaines environ, ce qui me permet d'approfondir un thème précis. Pourrais-tu m'expliquer pourquoi toi tu as décidé d'en changer toutes les semaines? 


 Encore un grand merci pour tout!


A bientôt



isa 29/08/2010 12:12



bonjour Nathalie,


Parce que personnellement, je trouvais que les petits se lassaient vite et qu'ils avaient besoin de renouvellement, leur attention est trés diffuse comme pour les activités qui au début
ne durent pas trop longtemps. Ensuite parce que la multitude de livres ouvre à la culture et donne envie de lire. Je suis d'accord avec toi, on peut toujours approfondir un livre, mais le rythme
des petits n'est pas celui-là, avec eux, on ne peut aborder tous les aspects d'un livre, c'est parfois frustrant, c'est surtout frustrant pour nous adultes, et c'est pourquoi on peut reprendre un
livre l'année suivante et l'aborder complètement différemment.



Béatrice 22/08/2010 01:38



Je découvre à l'instant que tu as mis un lien vers mon blog de classe !


Je prends cela comme un honneur. Merci !



Valérie 93 12/08/2010 15:25



Merci Isa je note ce bouquin tout de suite... et bon courage pour ton emménagement ( il y a toujours des choses à faire)


Enorme merci pour tes idées et pour l'année à venir... finalement je n'aurai pas de double niveau mais 29 ou 30 petits!!! heureusement les vacances nous permettent de revenir en forme... aussi
vais-je en profiter encore ;)


Val



isa 12/08/2010 15:56



tu as raison d'en profiter encore, le 12 août ce serait dommage.à bientôt



Malo 12/08/2010 00:12



Bonjour Isa, et ravie de te retrouver...ainsi que tous(tes) les collègues!


Après avoir partagé les secrets de tes choix littéraires, pourrais-tu faire de même pour tes choix concernant les oeuvres picturales et autres? J'imagine qu'il y aura des similitudes...


Par ailleurs j'aimerais parfaire ma bibliothèque en la matière. As-tu quelques bons ouvrages à nous conseiller? Et les collègues, des suggestions? Je cherche plus exactement:


- des ouvrages avec pas mal de belles reproductions d'oeuvres, afin d'avoir des supports de séances


- des ouvrages pour parfaire mes connaissances concernant les artistes, les courants, les procédés (sans que ces explications ne soient trop techniques, trop destinées à des spécialistes)...


Qui peut m'aider à faire les bons choix sans me perdre des heures durant dans les recherches? Merci à tous!


Pour moi en ce début d'année, ce sera la moyenne section... Un peu déçue de sortir de ton cadre, Isa, mais je resterai connectée et tenterai en toute humilité d'appliquer quelques-unes de tes
bonnes recettes...en les adaptant!


A bientôt!



isa 12/08/2010 14:08



bonjour Malo, de retour aussi !


c'est formidable, je n'ai pas besoin de chercher mes sujets d'articles, vous me les proposez.


bien entendu, le programme "artistes " sera en ligne dés Lundi, ce que je peux dire c'est que cette année "arts visuels"sera autour de la trace et que tous les artistes proposés n'ont pas
encore été travaillés sur le blog à l'exception d'un seul alors que ce sont des grands artistes mondialement connus.


pour les suggestions d'ouvrages , il vaut mieux choisir des magazines sur tel ou tel artiste pour avoir de belles reproductions à moindre coût. Et quant aux ouvrages de vulgarisation, je
peux te conseiller "L'art"  de Robert Cumming dans la série le spécialiste chez Gründ. Il est simple, c'est une sorte de dictionnaire, il permet de survoler les artistes et
lorsque tu veux plus de renseignements, tu vas surfer.Il est beau, il a de belles et nombreuses reproductions mais que tu ne peux exploiter car le livre est trop petit.


A ce propos, je suis en train de lire " Pourquoi ces chefs d'oeuvre sont-ils des chefs d'oeuvre ?" de J-P Winter et A. Favre ( éditions La Martinière) , un pur régal !!!!!!!!



sabine 10/08/2010 11:12



bonjour , meme en vacances je prends un grand plaisir a te retrouver...j'ai une petite question qui n'a ma foi rien a voir avec le sujet .... j'ai été inspectée l'an dernier et mon inspecteur a
fortement insisté pour que je passe mon capfipemf; l'idée me plait assez mais je me demande ce qu'il en est avec la réforme des iufm... quel va etre le role des maitres formateur s'il n'y a "plus
personne à former"... je suis pour la rentrée maitre d'accueil temporaire et personne meme a l'inspection de circonscription n'a su me dire quels seront les formaliés d'accueil des " lauréats du
concours" .... enfin voila si qqu'un sur ce merveilleux site peut m'éclairer.... je retourne a mon transat en attendant la rentrée avec 31 PS !!!!



isa 10/08/2010 11:30



bonjour Sabine,


Florence m'a indiqué que les maitres formateurs vont être les plus sollicités concernant la formation des futurs enseignants, il y aura besoin aussi de plus de maîtres d'accueil , les
iufm se transforment en université avec des modules différents, un jeune étudiant pourra choisir entre 5 masters concernant l'enseignement, ils auront quelques stages en pratique accompagnée et
puis en responsabilité mais ce n'est pas encore déterminé avec précision.


tout est un peu flou, c'est vrai. Mais lance toi dans l'aventure CAFIPEMF, ça vaut le coup, y compris pour ta propre pratique. Vas-y décontractée, sans te mettre de pression en acceptant
de recevoir des critiques, c'est un bon moyen de se développer personnellement.



Cline 09/08/2010 14:38



Bonjour,


je profite de ce nouvel article pour vous remercier pour tout le travail que vous mettez à disposition des enseignants; je fais ma première rentrée en PS et vous êtes pour moi une grande aide
dans mon travail de préparation et de compréhsension des situations de classe de maternelle (je n'ai jamais enseigné en maternelle, et bien que j'ai des enfants qui la fréquentent, de l'extérieur
on ne voit pas beaucoup de choses du fonctionnement)



isa 09/08/2010 15:18



bienvenue aussi pour vous, et sachez qu'ici vous trouverez l'aide , le soutien et l'élan de la part de nombreuses collègues, la petite section n'est plus un mystère !!



p'tite fée nougat 09/08/2010 10:10



j'aime tous tes conseils et tes pistes, j'en apprends toujours avec toi, merci


je stresse pour l'an prochain, 32 élèves de TS à GS!!! alors ton blog me permet d'avoir des pistes qui me rassurent et me guident



isa 09/08/2010 10:25



hou lala, il te faut faire une réserve d'énergie , et quand on se sent soutenue cela donne des ailes, donc tu peux compter sur nous, n'hésite pas.



Prépalipopette 09/08/2010 09:53



Dans mon école, ma collègue qui a le classe des moyens fait un temps calme en début d'après-midi. Les élèvent s'allongent sur des tapis de sol, volets un peu baissés pour tamiser la lumière, et
moment d'écoute d'une musique ou d'un conte. Tout au long de l'année, certains élèves s'endormaient pendant ce temps. Cela ne gêne pas pour autant la reprise de l'activité en classe. Les autres
camarades chuchotent pour ne pas déranger les dormeurs et chacun s'affaire à son atelier dans le respect. Ce fonctionnement permet d'être à l'écoute des besoins  physiologiques de ses
élèves.


Du point de vue de l'inspection, le mot d'ordre est : pas de sieste en moyenne section. Mais je pense que ce moment est tout à fait défendable devant un inspecteur. Il s'agit
alors de ne pas le présenter comme une sieste (ce qu'il n'est pas d'ailleurs car c'est dans la classe), mais comme un temps calme, dont les modalités sont propices à l'écoute musicale. Ensuite,
si le sommeil gagne certains....



isa 09/08/2010 10:22



je suis d'accord avec cela.



véronique 09/08/2010 09:36



Je suis ravie de vous lire à nouveau. Votre blog est une vraie mine, grâce à vous et tous les collègues. Je vais essayer cette année d'apporter une contribution plus active à la vie de ce blog,
bien que je change de section : j'ai grandi et je rentre en section des moyens !!! J'ai une question que j'aimerais soumettre aux collègues : que pensez-vous de la sieste en section des moyens ?
Vraie sieste ou temps de repos ? Allongé ou non ? Quelle durée ? Comment trouver un bon rythme pour les après-midis que je trouve souvent trop longs pour les élèves mais aussi pour moi. Cette
question me préoccupe vraiment. Merci par avance les collègues. Bonnes continuation !!! Et merci Isa pour votre beau regard positif sur la vie et les enfants.



isa 09/08/2010 10:20



personnellement, je pense que la sieste en moyenne section peut être remplacée par une séance de relaxation qui permet de se reposer tout en restant disponible pour des activités
ensuite.En début d'année, il se peut que certains élèves en aient encore besoin selon leur rythme personnel et familial ( lever trés tôt), il est nécessaire que cela soit à la demande des parents
car la sieste , dans les faits, n'est plus une réalité de la moyenne section.