rubrique été (3): la participation à la tribune libre

Publié le par isa

 

Suite de ma rubrique été, voici un autre sujet de préoccupation évoqué ou tout simplement un rappel pour ceux qui sont nouveaux sur le blog.

 

 

Comment participer à la tribune libre du blog ?

 

Cette tribune libre a été mise en place en Février 2009 et vu son succès, il était inconcevable de ne pas recommencer cette année. J'ai le sentiment qu'en participant à cet espace, certains et certaines trouvent une raison supplémentaire d'inventer, d'innover, de créer pour leurs élèves .

Dans un métier où le sentiment de solitude est prégnant, y compris dans une école à plusieurs classes, il m'apparaissait intéressant de créer un espace de rencontre, d'échange, de partage et de discussion pour atténuer ce sentiment.

 

D'autre part, il se passe toujours des choses formidables dans les classes et il est dommage que ce travail si préparé, si consciencieux, si rigoureux n'ait aucun écho à l'extérieur. Bien des métiers souffrent de la non-reconnaissance, le nôtre également, cette non-reconnaissance est à l'origine de bien des maux car il s'agit de l'un des besoins fondamentaux de l'être humain dans la sphère sociale.

 

En donnant un lieu d'affichage, j'ai le sentiment de participer à la reconnaissance et d'aider à augmenter la confiance en soi de chacun et chacune. Les élèves ont besoin d'enseignants qui se sentent en confiance, par conséquent, cette démarche s'adresse aussi aux élèves , les premiers bénéficiaires.

 

Enfin, j'ai toujours eu le sentiment qu'en montrant ce qu'on fait , on avait davantage de bons retours de la part des parents, de la société en général.

Concernant les parents, mon idée est qu'il est préférable de tout faire pour être de bons partenaires, ils confient leurs enfants, d'où l'importance de créer cette confiance. Plus on explique et on montre, plus on indique qu'on connaît son travail, qu'on est les professionnels qu'ils attendent.

Ce blog est visité par des enseignants mais aussi des parents et cet espace leur permet de se faire une idée du travail fait en classe qui peut leur paraître parfois mystérieux.

 

Alors comment participer à cette tribune libre dés lors qu'on en a le désir ?

 

Les sujets de participation sont divers, en voici une liste non exhaustive :

  • Récits de classe : satisfaction, anecdotes, inquiétudes, réflexion…

  • Echange de pratiques : images , photos, organisation de la classe, « trucs », comptines…

  • Théorie : résumé de lectures , d’articles, travail d’analyse...

 

Une fois votre décision prise,il suffit de me contacter dans un commentaire en bas d'un article ou bien avec le formulaire de contact. Je vous réponds assez rapidement via ma messagerie personnelle, sur laquelle ensuite vous me faites parvenir les documents ou autres fichiers.

 

Côté pratique, si vous souhaitez que vos documents soient modifiables par le lecteur , vous me faites parvenir un document Word, si vous ne souhaitez pas ces modifications, mettez le sous pdf.

 

Selon les périodes de basse ou forte affluence, j'édite l'article le lendemain ou dans la semaine de l'envoi. J'essaie d'être rigoureuse pour ne rien oublier, mais si cela arrive ( je crois que cela m'est arrivé une fois cette année), n'hésitez pas à me recontacter pour signaler que votre article n'est pas sorti.

 

C'est un réel plaisir de voir que vous contribuez à l'enrichissement de ce blog et je sais combien vous êtes nombreux à apprécier ces échanges.

 

Ce lieu de mutualisation va grandir car je sens que nous avons encore de beaux jours de partage devant nous.

 

A ce propos, cette année, j'aimerais que vous me fassiez part de tout ce que vous avez mis en place pour accueillir, informer, inciter à la participation de vos parents d'élèves ( et pour les parents qui nous lisent : raconter ce que l'enseignant de votre enfant a mis en place ). C'est pourquoi dans cet espace tribune libre, une rubrique sera dédiée aux familles tout le long de cette année scolaire.

 

Les nouvelles technologies évoluent, nous avons maintenant les moyens de nous soutenir quelque soit l'endroit du monde dans lequel nous nous trouvons, utilisons cette force pour faire évoluer notre métier et prouver que notre école maternelle a toute sa raison d'être.

 


Publié dans tribune libre 2

Commenter cet article

delphine 18/08/2011 17:08



Bonjour, je commence cette année en PS après  6ans en cycle 3 et le site est  vraiment une source qui m'éclaire et me donne envie. Cela m'a permis d'y voir plus clair et de commencer à
prendre mes marques. aussi pour toute l'aide que j'y trouve je veux aussi faire partager en échange ce que je peux faire, mais bon ce sont des débuts. Merci encore.



Marie 08/12/2010 19:03



Je voudrais te dire un grand merci Isa pour ce site, rassurant, très structurant, qui m'a permis de m'engager avec sérénité auprès de ma nouvelle classe avec des petits. J'ai avancé tout
doucement auprès des enfants, ce qui leur a permis d'acquérir des repères facilement.Et je sens que la classe "tourne". Bien sûr, il y a du bruit, parfois, plus difficile à supporter certains
jours. Est-ce que je leur en demande trop, ou pas assez, parfois...Des interrogations, des idées que je ne trouve pas le temps d'appliquer. On verra l'an prochain!


Je lis sans modération les nombreux échanges d'enseignants et j'espère bientôt oser apporter ma contribution.


Je n'ose pas toujours me lancer dans tes projets artistiques ( Spoerri et Bonnefoi ). Par contre, les enfants ont adoré le travail avec les bâtons et celui avec les ronds-gâteaux ont donné de
très jolis effets.


Je ne sais pas comment tu trouves le temps dans la semaine pour réaliser l'album langage ( prise de photos et temps d'échanges avec chaque enfant). Et comment donner un côté positif aux parents
de l'album, en début d'année pour les enfants qui ne parlent pas du tout ou si peu. J'en ai trois dans la classe.Je ne me suis pas lancée dans ce projet.


D'autre part, j'avais prévu dans ma programmation de démarrer les apprentissages du graphisme par les traits mais j'ai remarqué, en effet, que dans leurs dessins libres de l'accueil, les ronds
apparaissent beaucoup plus spontanément que les traits. J'ai en fait travaillé en parallèle les ronds et les traits.


Je voudrais savoir , concernant l'imagier, si tu as un imagier de classe que les enfants peuvent manipuler et qui s'enrichit au fur et à mesure ou est-ce que les enfants ont le leur facilement à
leur disposition?


Et d'autres questions....pour une prochaine fois?


Merci encore pour ta disponibilité, tes apports et les réflexions nombreuses suscitées.



isa 08/12/2010 21:17



comment je trouvais le temps car je ne suis plus en classe .... je pense qu'il faut une certaine organisation et une forte conviction que ce moment est plus important que d'autres, c'est
faire des choix, c'est décidé de passer beaucoup de temps en langage individuel , à cet âge , ils ne nous racontent pas encore des romans donc on peut aisément passer 4 voire 5 enfants sur le
temps d'atelier.


chaque élève avait un imagier personnel à leur disposition comme leur cahier de liaison.


Je suis contente pour toi Marie que tu trouves tes marques et que tu te lances progressivement, c'est une bonne démarche. Je t'encourage à oser te lancer dans des projets artistiques,
c'est souvent une erreur de croire que c'est trop compliqué, les élèves adorent ça et ils s'impliquent vraiment.



BonjPrépalipopette 09/10/2010 08:05



J'ai mis en place hier le concept de P'tite fée Nougat partagé sur ton blog : le café-lecture. C'était vraiment sympa, encore merci pour ce nouvel horizon offert par le biais
du blog. (en attendant la réalisation de ton autre projet!) et merci aux collègues qui y participent.


J'avais donc informé les parents de ce moment ouvert dans la classe en leur proposant trois albums sur le thème de l'entêtement et de l'effronterie : Au loup, Caca Boudin et la Tétine de
Nina).  3 mamans se sont inscrites et ont choisi l'histoire qu'elle lirait. En classe, les élèves ont également choisi leur histoire et j'ai inscrit leur prénom au-dessous de la photocopie
de la couverture. Les mamans en classe ont bien joué le jeu, quant à moi, pas si évident d'avoir trois paires d'yeux qui vous observent...Mais, je le reconduirai la prochaine période car je crois
vraiment en l'intêret d'un lien entre la famille et l'école.


A bientôt



isa 09/10/2010 12:41



merci de nous indiquer cette initiative qui correspond à l'idée que nous nous faisons de la relation famille-école.



Isabelle 16/09/2010 00:07



Merci de ta réponse... J'étais cet après midi à la réunion d'information sur l'examen. J'en sais un peu plus sur l'esprit des épreuves et j'ai de quoi lire pour cerner mon sujet... Je vais
creuser mon idée, je te recontacte... PS: ma réunion de rentrée est pour demain. J'ai moi aussi prevu des photos, un plan de réunion... J'espère que les deux mamans qui pleuraient la premiere
semaine seront là...



Isabelle 14/09/2010 23:11



Bonjour isa,


Je suis ton blog pour la troisième année... Merci! J'avais des tps et je me suis inspirée de tes méthodes de travail et je crois que je suis plus libre dans le cadre rigoureux que tu m'as permis
de mettre en place (j'avais tendance à me laisser déborder par mes multiples projets...) Cette année, j'ai une classe de ps et je pense m'inscrire à la préparation du cafipemf... j'aurais besoin
de tes conseils éclairés ainsi que de ton expérience, accepterais-tu de m'épauler dans la préparation de l'examen? Je sais que c'est une lourde tâche mais je t'en serais infiniment reconnaissante
et peut-être nos échanges pourraient-ils intéresser quelques autres fidèles de ton blog? Je dois proposer un sujet avant le 4 ocobre:.@ Je pense me servir de mon expérience de 5 années en classe
passerelle (2ans) pour aborder le thème des parents... (je n'en suis qu'à une première idée... Style en quoi les pratiques et les outils de l'enseignant peuvent-ils faciliter la coéducation avec
les parents?) Je pensais être originale mais je viens de lire ton article et je vois que tu allais te pencher sur la question cette année...


Merci de tes conseils... A Bientôt... Isa'



isa 15/09/2010 14:16



oui j'accepte de t'aider dans la mesure de mon temps et de mes compétences, concernant ton sujet , je m'interroge sur les enjeux pédagogiques d'une coéducation  et je pense que c'est
plutôt dans ce sens qu'il faudrait formuler ta problèmatique. C'est à dire de manière plus simple: je travaille avec les familles , en quoi cela a des répercussions sur la scolarité de leur
enfant ? Bien entendu et tu l'as lu dans mes différents articles, je suis pour le développement des relations famille-ècole, mais dans le cadre d'un sujet de mémoire, il faut parler scolarité et
enjeux pédagogiques, la co-éducation risque d'être rétoquée parce que ce n'est peut-être pas le point central du rôle enseignant. D'autre part, il te faut trouver des indicateurs à observer pour
évaluer ta démarche, c'est pourquoi il faut trouver du mesurable ou du moins du observable en terme d'évaluation, sur quel(s) domaine(s) comptais tu axer tes observations ?


bien entendu ,c'est un sujet qui me ravit.



guduline 23/08/2010 14:44



Bonjour Isa,


L'année dernière j'ai mis en place un "cahier de progrès" qui suit l'élève de la TPS à la GS.  C'est lors d'un stage sur Mireille Brigaudiot et en discutant avec des collègues qui
avaient eux-mêmes mis en place un tel projet et qui m'ont montré le cahier de progrès sur les 3/4 années de maternelle que nous avons décidé, les collègues et moi même, de le mettre en place dans
notre école.  Il y a 4 consignes qui sont les mêmes tout au long des 4 années: (de mémoire mais j'ai la version numérique): 1)dessine un bonhomme, 2) compte sur une bande numérique, 3)écris
ce que tu veux, 4) écris le mot maman. On passe les consignes en début d'année puis au mois de janvier, avril puis en fin d'année.  C'est un formidable outil à utiliser avec
les enfants (et aussi avec les parents) pour leur montrer que, malgré certaines difficultés pour certains, ils progressent. C'est très valorisant et un outil très concret et pratique
(tout est dans ce cahier): 'Regarde le bonhomme que tu avais fait en début d'année et celui que tu as fait aujourd'hui" " Ah oui, il avait pas de jambes".  Si ça vous intéresse, je vous
envoie mes matrices (à adapter, en fonction de vos besoins).  Guduline



isa 23/08/2010 14:57



cela ressemble au cahier d'évaluation que je propose ( le dessin du bonhomme a toute sa place sur les 3 années de maternelle)et la dénomination est positive, bien-sûr que cela nous
intéresse puisque les expériences des uns n'est jamais la même et que la diversité fait avancer à grand pas.



Malo 16/08/2010 22:04



Ca confirme bien qu'être instit est un métier à plein temps: on a toujours notre classe dans un petit coin de la tête! Moi j'ai découvert Hundertwasser sur les murs de la clinique où j'allais
faire des radios!


Merci pour ta réponse! Ta motivation ne fait qu'accroître la mienne!



isa 16/08/2010 22:47



tu vois que l'oeil cherche et trouve !!!! Encore un magnifique à exploiter cet Hundertwasser !



Malo 16/08/2010 09:20



Bonjour Isa!


J'ai acheté le livre de Robert Cumming que tu m'as recommandé. Je pense que ce sera effectivement un très bon outil. Je m'en suis également procuré un autre qui pourrait intéresser les collègues.
Pour leur 25e anniversaire les éditions Taschen ont sorti un ouvrage en 2 volumes intitulé "L'art au XXe siècle. Peinture, Sculpture, Nouveaux médias, Photographie". Bien fait, bourré
d'illustrations, et comme d'habitude à un prix défiant toute concurrence"!


De mon côté j'aimerais savoir COMMENT tu procèdes pour choisir les artistes sur lesquels tu vas travailler durant l'année. Tu pars d'une compétence à faire acquérir j'imagine, mais ensuite? Coup
de coeur? Comment sais-tu où aller? Et comment fais-tu pour que souvent on puisse faire des rapprochements avec le livre de la semaine, le fil conducteur de la période? Je sais...l'expérience...!
Mais moi je trouve ça dingue!



isa 16/08/2010 21:52



Merci Malo de ton appréciation, je suis passionnée d'art et je fouine, je regarde partout, je note dés que je repère un artiste quelque soit l'endroit... exemple Au Bon Marché à Paris, il
y a des oeuvres d'art pour décorer le magasin, hop je sors mon calepin et je note les noms puis je vais sur Internet pour lire tout ce que je trouve, et souvent de fil en aiguille j'en découvre
d'autres.C'est un travail de fourmi et j'ai l'embarras du choix, le monde est riche d'artistes, cette année je vais proposer un travail sur la trace, il y a donc plus d'expressionnisme abstrai,
voilà Malo...



barbara 15/08/2010 21:15



La lecture de votre article me chamboule un peu ... j'ai enfin l'impression d'avoir des personnes qui comme moi assortissent enseignement et partage!! Et oui ,mis à part avec certaines collègues
, ici c'est plutôt je cache ce que je fais pour ne pas qu'on me volle mes idées!!! Moi qui adore montrer ce que je fais , admirer ce que font les autres , ect ...je pourrais enfin , le faire sans
arrière pensée ! Et puis , c'est quand même très agréable de savoir que d'autres apprécient votre travail! Je me réjouis donc de pouvoir vous faire part de mes bonnes ou moins bonnes idées :-D
(du moins si j'ose!!) Bonne continuation!



isa 15/08/2010 22:09



bienvenue Barbara et n'ayez pas de réticence, nous prenons ce qui nous est donné et chacun en fait ce qu'il veut, parfois nous en discutons, parfois non.C'est notre lieu d'exposition, le
regard s'arrête, observe, se sent inspiré puis repart.


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 



RETHO 15/08/2010 08:27



Bonjour, 


tout d'abord merci pour votre blog, cette mine d'idée et ce soutien.


Je vais peut être avoir des moyennes sections à la rentrée (si la fermeture de ma classe de petiotes section est maintenue..comptage le jour de la rentrée).


S'il n'y a pas assez d'élèves je resterai dans l'école ou je suis nommée en moyenne section.


Avez vous connaissance de site(s) ou blog ressemblant au vôtre.


 


Merci pour votre réponse et votre aide.


 


Laurence


 



isa 15/08/2010 12:49



il faut aller dans rubrique liens à droite du blog.bonne journée



marieno 13/08/2010 16:55



Après une fin d'année très "mouvementée" en événements, j'espère démarrer celle-ci en apportant ma contribution du mieux que je le peux....


afin d'inclure les parents dans ma démarche pédagogique et de favoriser les échanges et la communication nécessaires à l'épanouissement et au progrés de leurs enfants je propose en juin, 
une demi-journée (samedi matin) consacrée à la rencontre avec les fururs élèves et leurs parents. Je propose un film  retraçant le déroulement d'une journée dans la classe (film réalisé par
morceaux un mois avant la journée découverte) puis un goûter où j'échange avec les familles. Celà permet de désamorcer certaines craintes, d'informer sur ce qu'est l'Ecole maternelle et de
laisser aux enfants un temps pour s'approprier la classe, prendre des repères et se sentir moins perdus à la rentrée;


Durant l'année, je mets en place une fois par trimestre une animation "spéciale parents", le samedi matin, autour des questions scolaires, d'Education, de santé (ex : la nutrition, comment aider
son enfant à la maison dans ses apprentissages ?).Il s'agit là de permettre des échanges entre des pratiques, du vécu d'y apporter quelques éléments théoriques. C'est un moment où chacun à la
parole, je ne suis pas là pour juger ou donner des leçons, mais comme chaque parent pour apporter mon expérience. C'est très convivial, l'école s'ouvre vraiment à la famille et chacun apprend des
autres et s'enrichit...je poursuis cette année!!!


D'autre part, je propose des goûters-lecture chaque dernier vendredi du mois. Je demande à un parent de venir lire un album à la moitié de la classe, je fais de même avec l'autre moitié puis on
échange(en réseau avec le thème  travaillé). puis nous prenons avec le parent un goûter, préparé le matin par la classe (recette réalisée autour d'un fruit de saison : cette année pour le
premier goûter et comme nous avons un jardin depuis le printemps dernier, nous réaliserons un gâteau sucré à la courgette...). Les enfants sont ravis  d'écouter d'autres "raconteurs" que la
maîtresse...De plus, ils disposent de plusieurs versions et manières de dire une histoire...pour les emmener vers le plaisir de lire...


voilà pour cette première contibution.....


 



isa 14/08/2010 10:27



merci Marieno, je vais réunir vos expériences dans ma rubrique "avec les familles".A suivre donc !



p'tite fée nougat 13/08/2010 08:47



je trouve cette rubrique géniale et dés que j'aurai fini ce que je suis en train de faire pour mes élèves, je t'en ferai part


pour les parents, je suis dans une école rurale donc je peux faire beaucoup de choses et surtout je les connais presque tous avant....


 


maintenant il y a deux choses que je fais: d'abord une journée d'aceeuil en juin pour tous les futurs élèves: ils viennent la journée avec leurs parents ce qui permet de découvrir l'école, le
fonctionnement et de poser leurs questions. Je profite de cette journée pour faire des choses où j'ai eu besoin de la participation des parents, ce qui montre l'importance


ensuite une fois par mois je fais un café lecture, je crois pas que ce soit légal, mais cela fonctionne si bien que je maintiens: les parents grands parents et nounous sont invités à l'école un
début de matinée. Ils prennent le café dans la classe pendant que nous faisons les rituels du matin. Ensuite un présente une ou des réalisations du mois (chants, expo d'arts plastiques,
histoire....) aux parents (ce qui donne une motivation suppélmentaire) Puis aprés les parents lisent des livrs a des groupe d'enfants, livres choisis par les enfants dans la bibliothèque de
l'école. A la récré les parents partent. C'est absolument génial, et cela sepasse trés bien avec les élèves fiers de montrer aux parents ce qu'ils savent et aux parents qui se sentent investis
dans l'école. On fait pas tpujours le même jour pour permettrent au maximum de pouvoir venir, et les dates sont données trés à l'avance pour que les parents posent des rtt pour venir si ils
veulent.


je veux bien t'en parler plus longuement si tu veux



isa 13/08/2010 10:20



et comment ? c'est tout à fait le type d'article pour la rubrique tribune libre " avec les familles".