semaine 11 à calicochon

Publié le par isa

 

Période 2

objectif général: agir et s'exprimer avec son corps

semaine du 15 Novembre 2010

 

 

Le livre de la semaine:

a calicochon

 

Résumé : Mme Porchon fait tout dans la maison, son mari et ses fils se font servir. Un jour, lasse de tout ce travail , celle-ci décide de partir et de laisser sa famille se débrouiller sans elle. Le père et les deux fils ne tardent pas à être débordés, la maison se transforme en porcherie. Enfin lorsque le maman revient, ils s'engagent à l'aider dorénavant.

 

Pourquoi ce livre ?: Après avoir aidé son copain dans des binômes la semaine dernière, les élèves vont être amenés à réfléchir à l'aide qu'ils peuvent aussi apporter au sein de leur famille. Le livre d'Anthony Browne interroge sur la nécessaire solidarité familiale et le respect du travail des mamans. Il sera aussi question de rangement de la classe et du rôle de l'atsem.

 

Objectifs spécifiques et compétences disciplinaires:

 

agir et s'exprimer avec son corps: cycle jeux collectifs fiche 4 (2007-2008) « vider la caisse ( suite) », découvrir les possibilités de son corps: les pieds , reproduire la posture de la couverture du livre avec les pieds qui ne touchent plus le sol.

devenir élève: apprendre à coopérer en participant au rangement, apprendre à respecter les biens d'autrui.

s'approprier le langage et découvrir l'écrit: utiliser les pronoms « je, il ou elle » avec l' album langage, reformuler la consigne ( décrire ce qu'il fallait faire en EPS), désigner les parties de son corps ( pieds), reconnaître les 4 couleurs de base ( jaune, vert, rouge , bleu).

percevoir, sentir, imaginer, créer : laisser sa trace en multipliant les couleurs inspiration Joan Mitchell:

« A est vert, B est bleu gris, C est jaune et ainsi de suite. C’est la manière dont je l’ai imaginé quand j’ai appris, enfant, l’alphabet. J’imaginais tout en couleurs. »

,dessin du bonhomme.

découvrir le monde: découvrir le vivant: découvrir les parties du corps, , découvrir les formes: reproduire un puzzle évaluation.

Déroulement:

 

Le travail sur la reconnaissance de son prénom grâce à l'utilisation de la carte de présence ainsi que le tableau d'évaluation et les étiquettes prénoms se poursuit. Progressivement, l'enseignant introduit des difficultés, il place les cartes du côté prénom. Il fait des groupes filles-garçons pour faciliter la recherche. Il propose des duos de cartes entre lesquelles chacun va chercher la sienne. Bref , au cours de cette période, il encourage les élèves à observer et à mémoriser leur prénom.



Le travail sur Joan Mitchell est à nouveau une exploration de sa trace laissée, l'accent est mis sur la multiplicité de l'utilisation des couleurs qui sont les élèments marquants de l'oeuvre de l'artiste. Pour ce faire, la peinture réalisée sera reprise sur deux semaines. Par ailleurs, les élèves auront la possibilité de fabriquer leurs couleurs, afin que les mélanges ne tournent pas au marron de manière systématique, des restrictions seront mises. Ainsi, ils auront à leur disposition des pots en binômes qui pourront être mélangés et uniquement entre eux ( conseil de binômes: jaune et bleu, rouge et jaune, bleu et rouge, rouge et blanc, ...). La présence d'un adulte est indispensable.

 

Regroupement 1 avant la récréation( 9h30-9h45):

 

lundi : Dalma veut savoir ce que les élèves ont fait en EPS. Un élève volontaire vient lui expliquer le jeu « vider les caisses » avec la maitresse en adversaire. Dalma « chouine », il regrette de ne pas avoir de pieds pour pouvoir jouer avec eux. L'enseignant confirme qu'effectivement, c'est une marionnette et une marionnette n'a pas de pieds. Il demande aux élèves de montrer leurs pieds. Il propose que pour faire plaisir à Dalma nous le dessinions avec des pieds. Un autre élève volontaire vient tenter de dessiner Dalma sous les conseils de l'enseignant et du groupe.

 

mardi : Dalma dit que les enfants pourraient jouer à ne pas avoir de pieds en faisant comme sur la couverture du livre « A calicochon ». Deux volontaires viennent tenter l'expérience. Puis deux autres …..

 

jeudi : L'enseignant demande aux élèves ce que Dalma pourrait faire s'il avait des pieds.

 

Vendredi: L'enseignant montre les dessins des élèves qui ont essayé de dessiner Dalma avec des pieds. Dalma remercie et dit qu'il aime bien être une marionnette.

 

Ateliers avant la récréation ( 9h45-10h):

 

N°1 S'approprier le langage

«  Je parle avec l’aide de mon album langage»

 

Objectifs : développement de la maîtrise du langage, travailler le langage d’évocation, travail en petit groupe.

Compétence visée : comprendre qu’on s’adresse à lui,  rappeler en se faisant comprendre un évènement vécu.

Support  : album langage

Matériel : -

Consigne : « Tu me dis comment s'appelle ton copain puis comment tu t'appelles, et ce que vous avez fait ensemble »

 

Les élèves ne sont plus en binôme mais l'exercice de langage peut se poursuire de manière à passer tous les élèves.

N°2 Percevoir, sentir, imaginer, créer /Découvrir le monde

«  Je dessine Dalma avec des pieds»

 

Objectifs : travail sur le dessin du bonhomme en vue d’une évaluation.

Compétence visée :  utiliser le dessin comme moyen de représentation, nommer les différentes parties du corps.

Support  : feuille A4

Matériel :pot de feutres par élève.

Consigne : « Tu vas toi aussi essayer de dessiner Dalma avec des pieds.»

 

 

 

 

 

Regroupement 2 après la récréation (10h30-10h45):

 

 

lundi : Observation de la couverture du livre de la semaine «  A calicochon » L'enseignant demande: « Qu'est-ce que vous voyez ? » « Est-ce que vous les connaissez ? » «  D'après vous , pourquoi la dame porte le monsieur et les deux garçons ? », « Est-ce une maman ? », « Est-ce la maman ? » , « Est-ce que c'est difficile de porter tous ces garçons ? ». puis il lit le livre. A la fin de la lecture, il demande :  « Est-ce qu'on peut aider sa maman, et toutes les personnes qui s'occupent de nos affaires, par exemple Laurence l'atsem, est-ce qu'on peut l'aider ? » «  comment ? »

 

mardi : Lecture du livre de la semaine «  A calicochon » L'enseignant propose de s 'exercer à ranger pour aider l'atsem et aussi les mamans. Il rapporte les caisses de voitures, il mélange les voitures et demande de les ranger par couleur. Il fait nommer au groupe les différentes couleurs , puis demande à chacun ( les uns après les autres) de venir ranger une voiture.

 

jeudi : Lecture du livre de la semaine «  A calicochon » L'enseignant propose de s 'exercer de nouveau à ranger pour aider les mamans. Il propose de mettre la table. Il apporte ce qu'il faut et demande (en tirant au sort) que des élèves mettent la table tout seuls. Le nombre d'assiettes peut varier.

 

vendredi:Lecture du livre de la semaine «  A calicochon » . L'enseignant dit que les élèves savent mieux ranger et qu'ils vont pouvoir aider leur maman, pour cela , ils vont faire un choix pour le week-end, soit l'élève choisit d'aider à mettre la table, soit il choisit d'aider à ranger sa chambre. L'enseignant prend les cahiers de liaison et note la résolution de chacun.

 

Ateliers après la récréation et après la sieste:

N°1 Découvrir le monde/ S'approprier le langage

«  Je fais du tri, je range par couleur».

  

Objectif : apprentissage de la reconnaissance des couleurs, entraînement au tri-classement.

Compétence visée :  savoir reconnaître et les couleurs, classer des objets en fonction de leur caractéristique ( couleur).

Matériel : cubes de 4 couleurs +4 barquettes par élève ( au maximum).

Support : feuille photocopiée.

Consigne : étape 1 « Tu ranges les cubes, tu les ranges par couleur».

étape 2« Tu ranges les gommettes sur la feuille, tu les ranges par couleur».

 

L’adulte propose des niveaux de difficulté en fonction des élèves.

Il nomme les couleurs pour les élèves, ceux ci doivent montrer.

Il les fait répéter.

 

Fiche je range avec 2 couleurs

Fiche je range avec 3 couleurs

Fiche je range avec 4 couleurs

 

N°2 Percevoir, sentir, imaginer, créer

«  Je fabrique mes couleurs et je peins en utilisant beaucoup de couleurs comme Joan Mitchell»

 

Objectif : plastique: développer sa perception des couleurs, notion: teinte, artiste: joan Mitchell ( mouvement expressionnisme abstrait).

Compétence visée : tirer parti des ressources expressives d'un procédé: la fabrication des couleurs

Support  : grande feuille.

Matériel :  gouaches par deux ( comme expliqué plus haut)+ pinceaux larges.

Consigne : «Tu choisis deux couleurs que tu peux mélanger, la nouvelle couleur te sert à peindre, puis tu peux recommencer avec deux autres pots, tu peux aussi utiliser les couleurs faites par tes copains, il faut que tu aies pris beaucoup de couleurs comme le faisait Joan Mitchell».

 

Fiche joan Mitchell 1

Fiche joan Mitchell 2

 

N°3 Découvrir le monde

«  Je fais des puzzles»

 

 Objectif : évaluation pur faire un puzzle jusqu’à 6 pièces.

Compétence visée :  reproduire un assemblage d’objets de formes simples à partir d’un modèle.

. Matériel :  puzzles de différentes difficultés jusqu’à 6 pièces .

Consigne : « Tu fais le puzzle ; quand tu l’as réussi , je te donne le suivant, tu essaies de faire jusqu’au puzzle de 6 pièces».

 

Fiche d'évaluation

 

 

 

Commentaires et conseils:

 

Les évaluations proposées pour cette période sont: le graphisme du rond ( fait la semaine dernière, les puzzles ( fait cette semaine) , le dessin du bonhomme ( semaine 12), le tri grand-petit ( semaine 13), la compréhension de texte ( semaine 14), la discrimination visuelle ( semaine 14).

 

Le choix de l'aide a apporté aux familles peut être fait à un autre moment de la journée que lors du regroupement d'après récréation, cependant l'intérêt de le faire tous ensemble montre à chacun qu'il n'est pas le seul à devoir choisir d'aider. C'est important qu'il y ait cet élan collectif. De même, l'enseignant n'oubliera pas de pointer le respect du travail de l'atsem et des autres personnes agissant pour le bien-être des élèves.

 

 

 

Liens à retrouver:

 

fiches proposées par les collègues sur ce livre.

photos de réalisations faites dans les classes.

 


 

 

 

Publié dans agir 2010

Commenter cet article

Anne-Laure 13/11/2011 21:00



Merci !! 



Anne-Laure 13/11/2011 17:17



Bonjour Isa, tout d'abord merci pour ce site génialissime qui me permet de débuter en PS en toute sérénité. J'ai une question pour l'atelier plastique en lien avec le travail de Joan Mitchell:
quelle installation matérielle et quelle consigne donnes-tu pour les mélanges? J'ai bien peur que seuls les mélanges soeint utilisés et non plus les couleurs primaires. A bientôt, Anne-Laure (79)



isa 13/11/2011 19:11



mon installation matérielle est une grande table sur laquelle les pots ( type pot de yaourt à moitié remplis) sont présentés par deux dans une petite boite par exemple, chaque élève a à
sa disposition un pot vide, il doit choisir un couple de couleurs ( comme proposé dans la préparation) et il procède au mélange en versant la quantité de chaque couleur comme il le
souhaite, il mélange avec son pinceau, il utilise sa couleur , puis peut revenir fabriquer une nouvelle couleur en reprenant un autre pot vide et un autre couple ou bien le
même.


La consigne est celle proposée dans la préparation.


les élèves restent maîtres de leur choix.



david 12/11/2011 19:59



Bonsoir ! Hé non, la paternelle n'a pas disparu, elle se débat juste avec un millésime 2008 qui est à l'image du vignoble bordelais pour cette même année : pas fameux :-)... Heureusement que j'ai
des moyens pour sauver les meubles, sinon je rendais mon tablier ! Enfin,ce qui titille mon envie de commenter, c'est de relire dans ces commentaires nos aventures avec ce pigeon farceur de Mo
Willems... Je lisais tranquillement "Guili Lapin" quand soudain coup, un de mes moyens (qui a donc travailllé sur "Le Pigeon veut un petit chien" et "Léonardo le monstre épouvantable"...) me dit
: "ho t'as vu maître?? Y'a le pigeon sur le T-shirt du Monsieur !!!!".... 2ans que j'ai cet album et je n'avais jamais vu le pigeon dedans... Heureusement que mes moyens m'offrent quelques
moments de la sorte pour supporter les petits !! Autre perle : "Touche pas ma crête, je viens de la refaire à la bave !" hmmmmm  Amis de la poésie... à une prochaine !



isa 12/11/2011 20:23



ohé David, quelle heureuse surprise.


Tu as tort de ne pas venir te faire réconforter ici quand les temps sont durs. Oui,on a tous connu cela, des années avec et des années sans. C'est pourtant là qu'on a besoin de
soutien.


Effectivement, le pigeon est aussi dans Guili Lapin et ce sont souvent les enfants qui le remarquent , comme quoi nous ne regardons pas les mêmes choses et c'est bien !


Quant à la crête, cela voudrait donc dire que tu as un petit élèvage de coqs, et donc forcèment ça chante !!!!!



juliette 12/11/2011 14:23



Merci pour ta réponse très rapide.


J'avoue que je me suis sentie un peu nouille sur ce coup-là ! Ou comment se faire une montagne d'une chose très simple !



isa 12/11/2011 19:54



il suffit d'en parler, ne surtout pas hésiter à en parler ! Pas de jugement ici...



juliette 12/11/2011 12:32



Bonjour Isa,


Pas de commentaires de ma part depuis un looonnnng moment, je suis toujours ton "programme" de l'année 2010/2011 et j'attaque la semaine prochaine le dessin du bonhomme. Et là, je me heurte à THE
question : quel modèle de bonhomme je leur dessine ??? Simple ou "élaboré" ??? Avec ou sans cou, avec ou sans main, des doigts ??? Je suis paumée !


Sinon, je m'éclate toujours avec mes petiots et c'est avec bonheur que nous explorons tous ces albums!


Merci Isa !



isa 12/11/2011 12:58



en toute logique c'est avec leur aide que tu dessines, c'est à dire qu'ils te font des propositions. Le dessin doit être simple, presque schématique , inspire toi des dessins de bonhommes
d'enfants que tu as vus. On part de ce qu'ils sont censés faire.



david 23/11/2010 12:13



Rhalala ! c'est pas faute de l'avoir lu Leonardo ! Ben j'ai pas fait attention au pigeon ! Et dire que l'album est chez moi, et que ce soir je rentre tard pour cause de réunion... Je ne vais pas
trouver le premier je sens !



isa 23/11/2010 14:12



eh non, on ne fait pas attention comme pour le surréalisme chez Browne, et pourtant, l'observation attentive montre que l'auteur est dans une continuité de son oeuvre. Je pense que cela
peut être recherché avec les élèves puisqu'ils ont découvert le pigeon à la période précédente.



david 22/11/2010 18:24



Un ptit bonsoir de la paternelle :-) Je suis un peu décalé, j'attaque seulement cette semaine "A Calicochon" ! Quel plaisir de retrouver Anthony Browne ! C'est avec lui que je me suis lancé
pour la première fois en 2009 dans l'aventure à 100% !! (ya même des MS alors en TPS qui se souviennent encore de leur costume de Marcel !!)


Depuis, grâce à toi, j'ai appris à décripter ses illustrations et trouver le surréalisme là où on ne l'attend pas !


Je compte bien en faire profiter mes petits !


A bientôt :-)



isa 23/11/2010 10:51



ce livre est encore un régal, il est cruel pour les maris , il s'arrête sur une image qui , en général, suscite toujours des réactions des élèves: " quoi une maman qui répare la voiture
!!!", des réactions fortes qu'il est bon d'accueillir sans jugement, le dialogue s'ouvre et chacun doit sentir qu'il a la liberté d'exprimer son opinion, qu'elle soit différente ou non du plus
grand nombre. C'est vrai aussi que l'observation minutieuse des illustrations montre combien les auteurs sont fidèles à leur univers. Je vous mets d'ailleurs au défi de trouver Le pigeon dans le
livre de Mo Willems " Léonardo le monstre épouvantable".



Sylvie R 14/11/2010 19:41



Je suis tout à fait de ton avis. Ainsi cela évite d'entendre râler les collègues de primaire !!!!!!!



Sev 14/11/2010 14:44



Pour ma part, je trouve que c'est important de les faire dans le bon sens car les mauvaises habitudes ont la dent dure : en effet, quand ils vont apprendre en GS l'écriture cursive du "o" par
exemple, il faudra qu'ils tournent dans le sens qui leur permette de l'écrire correctement (avec la petite boucle).


J'insiste donc pour les corriger assez vite car je trouve qu'après, une fois que le geste est assimilé, c'est dur de revenir en arrière.



agnès 14/11/2010 11:51



Bonjour Isa,


J'ai une petite question :en ce qui concerne le rond, estimes-tu la réalisation acquise s'il ne tourne pas dans le bon sens ? Si non, y a-t-il un truc pour y remédier ? Ou bien enfin, cela
n'a-t-il aucune importance ? merci de m'éclairer sur ces points ... et bien sûr, merci encore de tes aides si précieuses .



isa 14/11/2010 22:57



personnellement, je ne me suis jamais battue contre des ronds, c'est peut-être un tort, mais je suis honnête, il était plus important pour moi trouver un moyen
d'expression comme le dessin que les ronds n'étaient pas regardés comme des futures lettres. Après quand en fin d'année on commençait ( pour ceux qui en étaient capables) à écrire les prénoms (
en majuscule d'imprimerie), les ronds devenaient des lettres et là on avait un sens à respecter.



fyseult 11/11/2010 21:06



Désolée. Je suis digne de mes élèves de cycle 3. Je lis entre les lignes et pas tout jusqu'au bout. Je viens de voir le lien. En fait je m'attendais  à une fiche  à part comme en
première période. Merci de ta réponse si rapide.



isa 11/11/2010 21:10



oui pour cette période , je me suis reposée sur mes lauriers, j'ai repris un travail déjà fait, mais cette progression en jeux collectifs est trés dense. J'avais adoré faire ces jeux avec
mes élèves.



fyseult 11/11/2010 19:55



Isa. Au secours. Je ne trouve plus tes séances de motricité. Est-ce une volonté de ta part ou seulement moi qui ne sais pas chercher?  



isa 11/11/2010 20:14



pourtant je suis allée sur la préparation et on accéde à la fiche EPS choisie, quel est ton problème ?



Marionnette 10/11/2010 09:32



Oui Isa c'est d'abord ça ... Moi je me sens débordée en ce moment  (la routine+soutien+décloisonnement+St nicolas+Noël++++...pfff!!!) et qd ça arrive je ne me sens pas bien ... mais bon je
n'ai quand même pas oublié de tomber à la renverse !!! ...Bisous en tous cas , je te suis de loin et je t'aime tjs bien!...



isa 10/11/2010 11:16



tu es allée voir l'expo Basquiat ? Bon alors rien n'est perdu dans ton temps en débordement. Cette période est aussi difficile pour les petits que pour les grands avec le changement
d'heure, de saison ( la pluie c'est beau aussi mais on le supporte moins), la nuit précoce, le froid humide et les fêtes qui sont parfois synonyme de temps nostalgique, tiens bon Marionnette, des
passages plus compliqués ouvrent parfois sur des moments de grâce, il faut y croire. Moi aussi ,je t'aime bien et le blog sans Marionnette n'est plus le même blog, je te fais des bisous
chaleureux. Ma prochaine destination : " le palais de Tokyo", j'ai failli y aller aujourd'hui mais c'est reporté.



Guinie 10/11/2010 08:46



Bonne idée !! Je restais sur mon problème "elle a déjà des pieds" plutôt que de le contourner et d'en tirer parti(e ?). Merci Isa, qu'est-ce qu'on ferait sans toi !!


Guinie



isa 10/11/2010 08:53



oui changer d'angle de vue, c'est un peu ça !



Guinie 10/11/2010 08:24



Bonjour,


C'est avec plaisir et impatience que je découvre ce que tu proposes pour cet album qui va être celui de ma semaine d'inspection (prévue le 22 ; j'ai un décalage d'une semaine). Je n'ai pas encore
pris le temps de tout détailler mais déjà un "hic" s'annonce : ma mascotte est une vache en peluche, elle a donc des pieds... Il faut trouver un autre moyen de parler des pieds, de les
dessiner... je ne suis peut-être pas la seule dans ce cas alors si quelqu'un a des idées !!


Je viens de lire les commentaires de la rencontre sur le temps : tout cela est très intéressant ! Merci à tous les participants. J'aurai aimer y participer mais conseil d'école oblige...


Bonne journée,


Guinie



isa 10/11/2010 08:32



et bien pour elle c'est l'inverse, elle se lamente de n'avoir que des pieds (4) et pas de mains pour pouvoir jouer à vider la caisse...
pour lui faire plaisir, la dessiner avec deux mains et deux pieds.