semaine 20 Maintenant

Publié le par isa

 

Période 3

domaine d'activité: DECOUVRIR LE MONDE

semaine 20

 

maintenantLe livre de la semaine:

Maintenant, c'est aujourd'hui, c'est l'immédiat. Dans ce livre, le défilé de la vie montre que ce qui était au présent à l'instant devient le passé et que tout change tout le temps. C'est compliqué le temps qui passe.

Pourquoi ce livre:

Le présent décrit dans le livre est peut-être plus complexe qu'il n'y paraît. Pour avoir travailler sur le passé la semaine dernière, ce livre parle du présent. Mais ce présent change, il file et il devient passé et montre l'irréversibilité du temps: une notion à aborder pour aider les élèves dans leur représentation de la vie.

 

objectifs spécifiques et compétences disciplinaires de la semaine:

devenir élève : établir une relation entre les activités matérielles qu'ils réalisent et ce qu'ils en apprennent ( le temps du sablier est le même qu'on attende ou qu'on joue)

agir et s'exprimer avec son corps : développer ses capacités motrices dans des déplacements ( courir ),coordonner des actions et les enchaîner, comprendre les contraintes des situations collectives ( prendre un bracelet à chaque tour de course), mesurer le résultat de leur action ( remplir un tableau de performance)

s'approprier le langage et découvrir l'écrit : comprendre , acquérir et utiliser un vocabulaire autour du temps: utilisation d'un imagier, commencer à construire des phrases en utilisant le passé composé, répéter une formulation sur le modèle de l'enseignant en utilisant l'adverbe maintenant.

découvrir le monde : se repérer dans le temps: utiliser un sablier , distinguer l'immédiat du passé proche : le musée du passé, approcher les quantités et les nombres: représentation des quantités avec le tableau de performance ( un tour = une gommette)

percevoir, sentir, imaginer, créer : expérimenter un procédé d'artiste :suivre un rythme , une succession et un ordre comme l'artiste Cane.

 

Déroulement:

 

ACCUEIL( 8H40-9h00):

L'enseignant accueille les élèves qui affichent leur carte de présence , un élève est désigné pour mettre le calendrier de la classe à jour, et un autre pour noter la météo du jour. Ces rôles changent chaque jour.

Les élèves qui ont rapporté une chose pour le musée du passé vont l'installer sur la table et y ajoutent leur étiquette-prénom.

Des ateliers autonomes sont proposés pour les élèves qui le désirent, les autres vont jouer dans les coins-jeux

Il regroupe ensuite ses élèves autour du tableau de présence et procède à un appel durant lequel il pointe une carte-prénom de temps en temps et demande à un élève de dire à qui elle appartient.

  

EPS (9H00 à 9H30): fiche 6 «  Dans quel parcours on fait le plus de tours ? » en ligne demain

REGROUPEMENT 1(9H30 à 9H45):

 

LUNDI: Dalma demande si on joue encore au sablier. L'enseignant interroge les élèves pour savoir s'ils ont utilisé leur sablier à la maison. Puis il propose de faire deux jeux. Tous les élèves doivent aller chercher un objet et le rapporter sur le tapis durant le temps du sablier ( il utilise le sablier de Dalma qui a servi de référence la semaine dernière). Il donne le signal et Dalma retourne le sablier. L'enseignant dit stop quand le sablier est vide, le groupe observe si chacun a eu le temps de rapporter un objet. Ensuite, en second jeu, l'enseignant demande aux élèves d'attendre le temps du sablier sans rien faire. Chacun devant croiser ses mains et ne plus bouger. Il donne le signal de départ, Dalma retourne encore le sablier. A la fin du jeu, l'enseignant demande qu'est-ce qui a été le plus long ?

 

MARDI: L'enseignant propose de refaire les jeux d'hier ( ranger et rester assis sans rien faire). A la suite de ceux-ci, il demande de nouveau ce qui a été le plus long ? Puis il demande si le temps est le même. A-t-il utilisé le même sablier pour les deux jeux ? Qu'est-ce qui se passe, si le temps est le même, pourquoi cela semble plus long d'attendre que de ranger ?

 

JEUDI:L'enseignant recommence l'expérience de Lundi et Mardi, en disant aux élèves que le sablier est bien le même donc le temps aussi. Afin de vérifier les sensations, l'enseignant propose qu'un groupe aille chercher des objets pendant qu'un groupe attend assis. L'enseignant explique que le temps peut sembler long lorsqu'on s'ennuie, lorsqu'on ne fait rien et inversement lorsqu'on s'amuse, lorsqu'on fait quelque chose cela peut paraître très court.

 

VENDREDI: A nouveau jeux et explications par les élèves . L'enseignant s'appuie sur les souvenirs de début d'année quand les élèves attendaient le retour de Maman et que cela leur semblait long, très long.

 

ATELIERS avant la récréation (9H45 à 10H):

 

 

N°1 s'approprier le langage

« Je parle du musée du passé»

Objectif : travailler le développement du langage d'action, inciter à l'utilisation d'un autre temps que le présent

Compétence: commencer à construire des phrases en utilisant le passé composé

Support: album langage

Matériel: photographie de la table musée .

Consigne: « Tu colles cette photo et tu me racontes ce que tu as apporté qui rappelle quand tu as été bébé » 

atelier supervisé par l''enseignant

 

N°2 découvrir l'écrit

« Après ma course, je remplis mon tableau de performance en dessinant mes gommettes carrées»

Objectif : travail du graphisme du carré

Compétence: reproduire une figure géométrique

Support: bande de performance

Matériel: bracelets de course+ tableau de perfomance rempli en séance d'EPS

Consigne: « Pour chaque bracelet que tu as gagné à chaque tour de course, tu as eu une gommette carrée que tu as collée dans ton tableau, maintenant tu dessines tes gommettes sur cette bande pour apprendre à dessiner un carré» 

 

atelier lancé par l'enseignant et supervisé par l'atsem

FICHE A TELECHARGER

 

 

 

REGROUPEMENT 2(10H30 à 10H45):

 

LUNDI: L'enseignant présente le livre «  Maintenant». Il lit le livre sans interruption. Puis il demande si à leur tour, ils peuvent dire quelque chose avec le mot « Maintenant ». Il explique que maintenant c'est tout de suite, alors qu'est-ce qu'ils font tout de suite ? Pour les aider, il reprend des exemples du livre en demandant si on peut le dire aussi. Exemple: «  maintenant , je mange des spaghettis à la cantine ». Maintenant c'est un mot pour dire ce qui se passe là, tout de suite. L'enseignant explique que tous ces jours où nous avons parlé du temps, nous avons appris des nouveaux mots. Lesquels ?

 

MARDI: L'enseignant lit le livre «  Maintenant». Il demande si les élèves peuvent dire «  Maintenant, je suis un bébé », pourquoi c'est fini ? Est-ce que les élèves peuvent être à nouveau des bébés ? Est-ce que c'est possible ? C'était AVANT, encore un mot pour parler du temps.

 

JEUDI: L'enseignant lit le livre «  Maintenant». Il demande si les élèves peuvent dire «  Maintenant, je suis un papa ou une maman », pourquoi ? Quand est-ce qu'ils pourront le dire ? Ce sera APRES.

 

VENDREDI:L'enseignant lit le livre «  Maintenant». Il demande à chaque élève de faire une phrase avec le mot Maintenant. Lecture du cahier de liaison.

 

 

ATELIERS après la récréation et après la sieste (10H45 à 11H20):

 

N°1 s'approprier le langage

« Je colle les mots que j'ai appris dans mon imagier»

Objectif : travailler le lexique.

Compétence: acquérir des mots nouveaux en rapport avec le thème du temps

Support: cahier imagier

Matériel: fiches - mots + colle

Consigne: « Tu dis le mot que tu connais et tu le colles dans ton imagier» 

 

atelier avec l'enseignant

FICHE A TELECHARGER

 

 

 

N°2 percevoir, sentir, imaginer, créer

« Je peins dans l'ordre comme Mr Cane»

Objectif : travail sur le rythme, la succession et l'ordre, inspiration : Louis Cane

Compétence: reproduire un procédé artistique,

Support: grande feuille rectangulaire

Matériel: gouaches couleurs pastels ( comme l'oeuvre)dans des barquettes + petit chiffon pour chaque couleur.

Consigne: « On regarde le tableau de Mr Cane. Tu trempes le chiffon dans la peinture et tu ranges les empreintes de chiffon , tu changes de couleur à chaque fois , ce que tu as déjà fait avec le tableau de Mr Toroni et celui de Mr Twombly doit t'aider » 

 

atelier lancé par l'enseignant et supervisé par l'atsem

cane 3

 

fiche reproduction petit format pdf

fiche reproduction grand format ( netteté moins bonne) pdf

 

 

Autres ateliers en autonomie à trouver ( n'hésitez pas à en proposer )

 

Commentaires et conseils:

Le travail sur le temps perçu doit , selon moi, être répété dans le temps ( c'est pourquoi 4 regroupements y sont consacrés) afin que les élèves ressentent cette différence de perception. C'est une notion complexe mais le travail sur la fabrication des sabliers doit les aider à comprendre que le temps mesuré est bien le même ( suite à la recherche sur la comparaison du temps des sabliers la semaine dernière).

 

Les fiches à mettre dans l'imagier reprennent les mots qui appartiennent au stock à connaître à 4 ans. Il s'agit du vocabulaire temporel vu durant les semaines précédentes, selon votre travail adaptez celles-ci. Par ailleurs, les élèves sont censés reconnaître le mot pour le coller dans leur imagier, l'enseignant aide ensuite les élèves en reprenant avec eux chaque image, en discutant avec le petit groupe.

 

 

Livres de remplacement si Maintenant est indisponible ( vos propositions sont les bienvenues)

 

  • ?

 

les fiches utiles du livre du blog ( à se procurer ICI) pour cette préparation

  • Fiche 6: Qu'est-ce qu'un imagier: fonctions, description, utilisation ?

  • Fiche 67: Comment construire un cycle d'apprentissage en EPS ?

  • Fiche 80: Comment faire le bilan de sa journée de classe ?

     

 

 

FICHE MODIFIABLE DE CETTE PREPARATION (FORMAT OPEN-OFFICE) A TELECHARGER

Publié dans découvrir 2012

Commenter cet article

Sand93 03/02/2012 21:04


Merci Isa, je comprends mieux l'exercice maintenant et où tu veux en venir.

Sand93 03/02/2012 18:46


Bonjour Isa,


Dans la préparation, tu dis que les élèves sont censés reconnaître les mots pour les coller dans leur imagier. Qu'entends-tu par là ? Qu'ils doivent "lire" les mots ? Les reconnaître avec un
modèle ?


Merci d'avance.

isa 03/02/2012 18:57

Non en fait ils doivent connaître le mot afin que l'image la leur évoque. Tu comprends, ils doivent l'avoir dans leur vocabulaire, dans leur tête. En aucun cas, ils n'ont à le lire. C'est trés intéressant ta question, c'est ce genre de petit détail qui m'échappe parfois et dont la compréhension est ambigüe. Merci de demander cet éclaircissement.

M Claire 03/02/2012 18:33


Merci Isa. C'est que j'avais moi aussi.

isa 03/02/2012 18:59

Désolée, je ne suis pas meilleure, cependant sur le site de Cane, il y a des reproductions qui ressemblent à celle-ci, elles sont peut-être plus acceptables.

MClaire 03/02/2012 15:03


Je n'ai pas trouvé une reproduction satisfaisante de Louis Cane. Peux-tu nous mette ça en PDF ?


Je te remercie.


Bon week end frileux

isa 03/02/2012 17:28



je le fais mais ma reproduction n'était pas trés grande.