semaine 22 CACHE CACHE COCHONS

Publié le par isa

PERIODE 4

AGIR ET S’EXPRIMER AVEC SON CORPS

SEMAINE 22

22/02 AU 26/02/2010

 

cache-cache-cochons.jpg 

LE LIVRE :

Le nouveau domaine d’activité « Agir et s’exprimer avec son corps » ouvre la porte aux jeux, et plus spécifiquement les jeux à se faire peur.

Le premier jeu est le cache-cache et le choix de ce livre nous l’indique. Des cochons réunis pour une fête décident de jouer à ce jeu universel et sans âge. Tous les principes y sont décrits au fil des pages : compter pour l’un, se cacher pour les autres, chercher pour l’un, ne pas bouger pour les autres , trouver pour l’un et sortir de sa cachette pour les autres.

 

L’intérêt du livre est qu’il évoque les règles du cache-cache tout en utilisant l’ humour, celui des cachettes impossibles et de l’aveuglement évident du chercheur ( « il ne voit pas les cochons pourtant bien visibles ») ce qui va provoquer des rires chez les enfants là où ils devraient manifester de la peur. Car nous le savons bien, le jeu du cache-cache répond à l’angoisse de séparation qui est une des craintes les plus intenses et les plus tenaces de l’enfance.

Les livres sont donc des moyens extraordinaires pour aider les enfants à se confronter à leurs peurs, les livres leur disent ceci :

«  Vous traverserez des épreuves, mais comme eux  vous les dépasserez et vous vivrez. »

 

 

LES OBJECTIFS ET COMPETENCES DE LA SEMAINE :

Dominant :

Découvrir le jeu du cache-cache, parler du carnaval.

 

Par domaines d’activité :

 

AGIR ET S’EXPRIMER AVEC SON CORPS : fiche 15 Parcours gymnique bilan,fiche 16 jeu du cache-cache , jeu des postures en classe en imitation corporelle.

 

DECOUVRIR LE MONDE : structuration de l’espace : situer des objets les uns par rapport aux autres ( travail en peinture sur le mouvement suprématisme) ; les formes : reconnaître et nommer des formes géométriques (carré) ; approche des nombres : poursuite de l’apprentissage de la suite numérique pour compter lors du cache-cache ; découvrir le vivant : utilisation et reconnaissance du sens « la vue » pour le jeu de Kim.

 

DEVENIR ELEVE : coopérer dans des jeux, respecter l’obligation de se conformer aux règles dictées par les adultes ( règles des jeux).

 

S’APPROPRIER LE LANGAGE / DECOUVRIR L’ECRIT : prêter sa voix à sa marionnette ( discussion avec Dalma), écouter les autres en situation collective ( lors de la discussion avec Dalma),utiliser les pronoms il ou elle à bon escient pour parler d’un autre ( album langage).

 

 

PERCEVOIR, SENTIR ,IMAGINER, CREER : cacher en peinture , cacher en collage avec le mouvement « suprématisme » et l’artiste de référence : Malevitch.

 

 

DEROULEMENT :

 

Les cartes de présence ne devraient plus être du côté photo, pour chaque utilisation, les élèves doivent se confronter à la recherche à partir du prénom. Les photos , d’ailleurs, doivent progressivement disparaître au fur et à mesure que les élèves ne les utilisent plus.

 

Des rituels vont s’installer notamment au retour d’EPS, il y aura d’abord le jeu des postures ( à démarrer seulement Mardi), il s’agira de reproduire une position corporelle d’une image donnée par Dalma à l’élève désigné par le sort. De nouveau, l’enseignant prévoit un tableau de participation afin que tous les élèves soient sollicités.

 

Ensuite Dalma propose une petite discussion avec ses amies les marionnettes.

 

 

REGROUPEMENT 1 de 9h30 à 9h45:

 

LUNDI :  Au retour d’EPS, Dalma demande à parler à ses copines les marionnettes, les élèves s’en munissent, puis il montre un petit papier, il y a un mot, l’enseignant le lit : un jeu. Dalma veut savoir quels jeux les marionnettes connaissent. Une liste est faite.

 

MARDI : L’enseignant propose de faire un petit jeu. Cela s’appelle le jeu des postures, il s’agit de regarder une image et de prendre la même position que l’enfant dessiné ou photographié, le groupe valide et félicite le joueur. Un tirage au sort est organisé afin de le désigner. C’est Dalma qui donne l’image pour le jeu.

 

 

JEUDI : De nouveau, l’enseignant annonce qu’ils vont faire le jeu des postures et cela ,tous les jours jusqu’aux vacances. Un élève est désigné. Puis Dalma a apporté un bilboquet (ou autre jeu à faire seul), les marionnettes doivent deviner comment y jouer.

 

 

VENDREDI : Le jeu des postures puis Dalma demande aux marionnettes si elles savent compter pour jouer à cache-cache. Certaines sont interrogées.

 

Fiche images de postures à télécharger.

 

 

 

ATELIERS avant la récréation:

 

N°1 S’approprier le langage

«  Je parle avec l’aide de mon album langage»

 

Objectifs : développement de la maîtrise du langage, travailler le langage d’évocation, travail en petit groupe.

Compétence visée : utiliser les pronoms « il » ou « elle » à bon escient pour parler d’un autre.

Support  : album langage

Matériel : photo d’un autre élève que celui qui parle prise lors des expériences avec le ballon de baudruche à faire bouger.

 

Consigne : « Tu me dis qui tu vois et ce qu’il , ce qu’elle fait ? »

N°2 Percevoir,sentir, imaginer, créer

«  Je peins pour cacher»

 

 Objectif : amener à l’affirmation de son goût, notion : suppression, cacher, mouvement artistique : supprématisme ( Malevitch).

Compétence visée :  exprimer des goûts, transformer une image.

Matériel :  gouache noire + éponges+ pages de magazine.

Consigne : « Tu choisis une image qui te plaît, puis tu choisis ce que tu préfères dans cette image ( jusqu’à 3 éléments) et tu caches tout le reste.»

 

Pour aider l’élève, l’enseignant colle une gommette sur les élèments choisis.

L’enseignant ne présentera une œuvre de l’artiste qu’en fin de travail, c'est-à-dire à la fin de la semaine et évoquera l’utilisation des formes géométriques pour remplacer des objets, des personnes.

 

 

 

 

 

 

REGROUPEMENT 2 de 10h30 à 10h45:

 

LUNDI : L’enseignant fait la lecture du livre CACHE-CACHE COCHONS. Il n’interrompt pas sa lecture et théatralise le jeu le plus possible. Puis il parle du jeu du cache-cache et demande qui y a déjà joué. Il demande que les règles soient reformulées. Il s’appuie sur le livre pour aider les élèves à les reformuler. Il propose d’y jouer cette semaine. Et d’ailleurs , il leur a préparé un petit jeu : sur un plateau, il a disposé 5 objets, il demande de bien regarder , de tenter de se rappeler car il va les cacher et il faudra dire quels objets ils ont vus. C’est un jeu de kim.

 

 

MARDI : Lecture du livre de la semaine CACHE CACHE COCHONS.

 L’enseignant propose aux élèves de retrouver les cachettes des cochons. Cette recherche se fera sur deux jours Mardi et Jeudi. Puis jeu de Kim, selon la réussite des élèves hier, l’enseignant augmente le nombre d’objets.

 

JEUDI : Lecture du livre de la semaine CACHE CACHE COCHONS, l’enseignant demande aux élèves ce qui fait peur quand on joue à cache-cache. Jeu de kim : après avoir énuméré et  visualisé les objets, l’enseignant les cache et ajoute un nouvel objet, il présente de nouveau la collection et les élèves doivent dire quel est l’intrus.

 

VENDREDI : Lecture du livre de la semaine CACHE CACHE COCHONS.  L’enseignant montre des images de carnaval et indique aux élèves le prochain carnaval dont ils ont déjà parlé dans le cahier de liaison à propos du carton qu’il fallait rapporter. Il leur propose de se faire un déguisement cache-cache loup. Lecture du cahier de liaison et explication du jeu de cachette/devinette à faire à la maison avec les parents.

 

ATELIERS après la récréation et après la sieste:

 

N°1 Percevoir, sentir, imaginer, créer/découvrir le monde

«  Je colle et je fais une reproduction de mon travail en me repérant dans l’espace»

 

 Objectif : plastique : développer la perception sensible de la composition d’une image, mouvement artistique : supprématisme ( Malevitch), structuration de l’ espace,

 Compétences visées : situer des objets les uns par rapport aux autres, se repérer dans l’espace d’une page.

Support :feuille de magazine peinte en partie en noir lors de l’atelier précédent + un feuille blanche vierge de même format .

  Matériel : différentes formes géométriques de différentes couleurs ( les couleurs du supprématisme sont rouge, noir, vert, blanc, bleu) .

Consigne : « Tu recouvres l’ élèment visible par une forme géométrique que tu penses être la meilleure pour remplacer celle-ci puis sur la nouvelle feuille blanche , tu colles la même forme géométrique au même endroit et ainsi de suite si tu as choisi plusieurs éléments».

 

 

N°2 Percevoir,sentir, imaginer, créer

«  Je peins pour supprimer»

 

 Objectif : amener à l’affirmation de son goût, notion : suppression, cacher, mouvement artistique : supprématisme ( Malevitch).

Compétence visée :  exprimer des goûts, transformer une image.

Matériel :  gouache noire + éponges+ pages de magazine.

Consigne : « Tu choisis une image qui te plaît, puis tu choisis ce que tu préfères dans cette image ( jusqu’à 3 éléments) et tu caches tout le reste.»

 

Pour aider l’élève, l’enseignant colle une gommette sur les élèments choisis.

 

 

L’enseignant ne présentera une œuvre de l’artiste qu’en fin de travail, c'est-à-dire à la fin de la semaine et évoquera l’utilisation des formes géométriques pour remplacer des objets, des personnes.

 

 carre-rouge-1915.jpg

N°3 Percevoir, sentir, imaginer, créer/découvrir le monde

«  Je colle et j’apprends à reconnaître les formes géométriques»

 

 Objectif : technique : explorer le collage pour cacher et observer les effets obtenus, mouvement artistique : supprématisme ( Malevitch), préparation à l’évaluation reconnaissance formes géométriques.

 Compétence visée : reconnaître la forme carrée.

Support :feuille de magazine .

  Matériel : colle + papier affiche ou autres.

Consigne : « Tu colles des morceaux de papier pour ne garder que les choses qui ont une forme carrée».

 

 Exemple de fiche

 magazine

N°4 Devenir élève/ S’approprier le langage

«  Nous jouons au jeu de kim»

 

 Objectif : apprentissage d’un jeu à régle, travail de mémorisation ,d’observation et de vocabulaire.

Compétence visée :  s’intégrer dans une groupe, comprendre et respecter les règles du jeu, accepter de perdre,utiliser un vocabulaire pertinent .

Matériel :  objets familiers ( paire de ciseaux, scotch, règle, crayon, clé, feutre ….)+ plateau + morceau de tissu+ horloge avec gommette repère.

Consigne : «Nous nommons ensemble tous les objets,vous les regardez pendant 1 mn , je les cache avec un morceau de tissu et vous devez me dire quels objets sont sous le tissu, vous gagnez si vous les trouvez tous»

 

 

L’enseignant peut noter ce que disent les élèves et vérifier ensuite ensemble.

Après avoir joué  collectivement, les élèves se retrouvent à jouer individuellement, dans ce cas, les objets trouvés sont comptabilisés et chacun reçoit des gommettes.

Le critère de réussite est d’avoir le plus des gommettes.

 

 

Exemple de grille pour gommettes permettant la comparaison avec les autres, il suffit d’aligner les grilles et de voir qui a  le plus de gommettes.

 

 

 

 

 

 

 

 

COMMENTAIRES / CONSEILS :

 

Il ne faut jamais minimiser la peur de l’enfant, en le faisant, l’adulte met en danger l’estime de soi, il faut que la peur soit exprimée, respectée et comprise.

 

Cette période où le jeu du cache-cache et la peur du loup sont exploités va permettre aux élèves d’éprouver leur peur pour se construire, pour apprendre à la maîtriser, l’extérioriser pour la mettre à distance.

Les livres leur proposeront des représentations, car les enfants ne savent pas vraiment de quoi ils ont peur, grâce aux mots, aux images, ils pourront accrocher leur peur à celle de l’autre.

Ainsi ils apprennent à avoir peur « pour de faux » et cela leur procure un grand plaisir et les aide à nourrir leur imaginaire, à leur fournir des points d’appui pour qu’ils puissent avancer.

 

Il n’y a pas d’enfants exempts de peur. C’est un thème historique et capital dans le développement de l’enfant car c’est leur propre questionnement sur la vie et la mort.

 

 

 

LIENS DU BLOG POUR RETROUVER DES IDEES :

à propos des peurs et des cauchemars


grilles pour gommettes proposées par SEv


 

 

Publié dans agir 2010

Commenter cet article

Krol 09/03/2011 07:54




En effet, j'ai utilisé l'effaçage délicat du
recouvrement des détails choisis, avec une éponge légèrement humide, devant l'enfant, en lui demandant s'il se souvenait où les éléments se situaient pour que je puisse les faire
réapparaître.



 



Krol 08/03/2011 20:16



Petit retour
de l'atelier n°2 :De nombreux enfants ont bien caché avec la peinture noire, tellement bien qu'ils ont TOUT caché, même les 3 éléments qu'ils avaient choisis!!!!! Pourtant, nous avions,
mon ATSEM et moi, collé des gommettes sur les détails qu'ils voulaient conserver.
Qu'en penser? Une mauvaise passation de consignes? une activité encore un peu prématurée pour ces élèves là? Je ne sais ...



isa 08/03/2011 21:00



tu n'as pas tenté l'effaçage de la peinture noire avec un tissu trés délicatement avec l'aide de l'élève, une erreur s'efface, c'est ainsi qu'il faut agir pour aider à comprendre ce type
de consigne. La question qui m'aurait plu de demander à ces petits élèves est :" Tu es sûr(e) que tu aimais ce que tu as choisi ?" en cas de non, proposer de choisir une nouvelle image et de
nouvelles parties de celle-ci. C'est comme tous les apprentissages, ça ne marche pas forcément à tous les coups, mais ce qui est important , c'est d'en discuter, et de pouvoir recommencer. Enfin,
certains petits sont dans le plaisir et uniquement le plaisir, recouvrir, cacher font partie des grands moments de plaisir. Dans ce cas, il est bien de leur proposer de pouvoir recouvrir une
autre feuille à la suite du travail Malevitch.



ana 03/04/2010 11:51



Oui, je l'ai gardée. Je te les envoie de suite!


Ana



isa 03/04/2010 11:54



ok



ana 02/04/2010 22:45



Bonsoir Isa, je voudrais apporter une modeste contribution à l'activité autour de Malévitch. J'ai pris des photos de nos productions, si cela t'intéresse je veux bien faire une tribune libre ou
autre. Dis-moi comment je dois m'y prendre et je t'envoie tout ça.


Ana



isa 03/04/2010 11:34



tu m'envoies tes photos via ma messagerie et je mets en tribune libre , ana.


tu as bien mon adresse mail ?



Sev 20/02/2010 15:14


je veux bien...merci Isa.


isa 20/02/2010 17:25


semaine 23 évaluation reconnaissance formes géométriques (rond -carré)
semaine 24 évaluation suite numérique et évaluation graphisme ( traits, ronds et carrés)
semaine 26 évaluation reconnaissance prénom et évaluation compréhension de texte
semaine 27  évaluation labyrinthe
semaine 28 évaluation dessin du bonhomme et évaluation puzzles.


Sev 20/02/2010 14:33


Isa, je suppose que pendant cette période 4, on va évaluer nos élèves, non ? genre "évaluations 2ème trimestre". Quand avais-tu prévu de le faire ?


isa 20/02/2010 14:44


oui , il y aura les évaluations prévues comme l'année dernière et comme chaque trimestre. En fait, une semaine nous travaillons sur des notions déjà vues en période 3 et la semaine
suivante,elles sont évaluées. Est-ce que tu veux que je donne la répartition exacte ?


david 18/02/2010 22:03


héhé moi aussi suis directeur, mais par contre ni mon collègue ni moi ne sommes accros au projet d'école ! ça serait presque moi qui le mettrais aux oubliettes ! Tout l'inverse de ce blog en qq
sorte ! En attendant, bonnes vacances demain donc !


isa 19/02/2010 07:58

Pour toi aussi David j'ai bien compris et je vois bien les multiples personnalités qui viennent sur le blog. Merci de ta fidélité .

guinie 18/02/2010 21:46


Je suis comme toi David, en zone C, donc J-1 et je pense (d'un peu loin quand même !) à la période 5 : fonction de
direction oblige, j'essaie toujours de voir un peu plus loin, plus globalement et de planifier les choses puisque si je ne le rappelle pas à mes collègues, elles mettraient volontiers le projet
d'école aux oubliettes.
De plus comme toi, j'aime beaucoup C. Voltz et j'étais impatiente de voir ce qu'Isa allait proposer. J'en suis même à me dire que pour pouvoir suivre ce qu'elle proposera, je vais prendre un autre
axe et d'autres artistes pour notre expo sur le thème de la récupération. Je crois que je suis accro à Isa, ce blog et le partage entre nous tous.
Courage à la zone C (plus qu'un !!) et à la zone B pour lundi !!
Guinie


isa 19/02/2010 07:54

J'avais bien compris guinie, accro c'est beaucoup !!!

david 18/02/2010 20:43


La paternelle en zone C est toujours en période 3 ! Et on parle déjà de période 5 !!!! Mais bon, ayant suivi la période Anthony Browne l'année dernière (mais n'ayant rien dit faisant mon
timide !) je suis déjà impatient de les emmener à la découverte de ce nouvel auteur. Perso, j'ai Toujours rien et C'est pas ma faute à la maison, c un régal à chaque fois !


isa 18/02/2010 21:09


OUi David mais pour toutes celles et tous ceux qui habitent loin l'anticipation sur la recherche des livres est nécessaire, rassure -toi, nous ne sommes pas encore à la fin de l'année. Et
toi faire ton timide ? J'y crois pas .....


guinie 17/02/2010 20:40


Argh !! Je m'aperçois en relisant tes prévisions de l'année qu'en période 4 tu "parles" des loups et nous, nous avions ça au programme de la période 5 pour le projet d'école, mais surtout que tu
prévois de travailler sur C. Voltz en période 5 et j'en aurais eu besoin en période 4 car nous avons une exposition prévue sur tout le groupe scolaire fin mars sur le thème de la récupération...
Certes on est bien sur la même longueur d'ondes, mais avec un léger différé !! Ce n'est quand même pas de chance... Je suis sûre que je vais m'en mordre les doigts en période 5 en voyant tout ce
que tu proposes, toutes les idées que tu auras eu pour C. Voltz et à côté desquelles je serai passée... Argh ! (bis)
Guinie


isa 17/02/2010 21:53


tu vas avoir une motivation supplémentaire pour trouver des idées , pleins d'idées, tu les as en toi !
Ce que je peux te dire c'est que nous ferons comme l'année dernière avec Anthony Browne, nous nous intéresserons au fond et à la forme: quels types de personnages, dans quels lieux, quelles
illustrations, comment, avec quoi ? reconnaître un livre de C.Voltz sera recherché , la grande référence artistique sera Calder ( bien entendu) et la liste des livres à prévoir arrive Dimanche.


guilaine 17/02/2010 08:43


ISA, JE CHERCHE, Je CHERchE DES carrés dans les magazines , mais c'est diffiCiLE et pas forcément EStHétiqUe. nous eN avons déjàParlé SUr d'autreS ArtIcles:crois-tu que je puisse preNdre DeS carréS
UN PEU reCTANGLEs oU JE risque DE FAusser LeUR PErCEPtION DU CARRé?


isa 17/02/2010 08:52


encore une fois, pour le collage, il n'est pas question d'esthétique mais d'un travail sur la reconnaissance du carré, il vaut mieux prendre des pages avec écritures et petites fenêtres carrées
voire un peu rectangulaires comme la page que je montre, mais cela peut aussi etre des reproductions de peintures ou illustrations, l'objectif étant la reconnaissance de la forme carrée.


Sev 16/02/2010 21:24


merci pour tes explications Isa, j'ai bien compris maintenant les 2 versions.


guilaine 16/02/2010 18:01


une copine vient de m'envoyer ça pour le printemps!
A regarder avec plaisir , si vous connaissez les albums de Christian Voltz et en particulier "toujours rien!" , le voici en photos animées.
Pour les petits et les grands
http://www.zinzolin.fr/accueil.html?video=wdr_louis


isa 16/02/2010 18:29


oui je connais, ça c'est pour la période 5, bien que je ne l'ai pas choisi ( le livre) parce qu'au moment où je préparais ma période , il était indisponible et finalement je viens
d'aller voir, il ne l'est plus, je n'y comprends rien.


guilaine 16/02/2010 17:45


Bonjour ,
alors j'ai du mal à comprendre la technique utilisée. J'explique ce que j'ai compris et tu me diras si je suis dans le vrai. On découpe des pages de magazine avec des carrés, les élèves choisissent
une page et les élèves peignent en noir pour cacher le reste. Ensuite, les élèves collent une autre forme pré-découpée sur le ou les carrés. Ca c'est la première production. Seconde production: ils
reproduisent sur papier noir la disposition des carrés et des autres formes. Est ce que ça va?



isa 16/02/2010 18:22


J'adore quand vous ne comprenez pas, cela me donne un vrai défi , faire comprendre sans pouvoir montrer, c'est un bel exercice de langage.
en fait , il y a deux activités différentes
1 la peinture qui cache: dans ce cas, les pages de magazine ne doivent pas obligatoirement avoir des carrés, j'avais choisi des images de pub avec des belles choses, ou bien insolites, bref les
élèves avaient choisi de garder par exemple le visage, ou bien les petits pois ou encore le chat etc.... quand ils ont fait le choix de ce qu'ils veulent garder sur la page , ils recouvrent tout le
reste avec la peinture qui cache ( noire), ensuite sur la page ils ne voient plus que ce qu'ils voulaient voir, tu leur donnes des formes géométriques ( des petits et des grands carrés, des petits
et des grands ronds rouges, bleus, jaunes) et ils doivent maintenant cacher ce qu'ils ont choisi en le symbolisant par une forme géométrique. Une fois la réalisation finie, ils ont une feuille
blanche et ils vont devoir repositionner les mêmes figures géométriques au même endroit. Et au final, ils regardent une oeuvre de Malevitch et ils peuvent imaginer ce qui pourraient être caché
derrière ses ronds, ses carrés....

2 les papiers qui cachent, là il est encore question de cacher mais seulement tout ce qui n'est pas un carré, de manière à garder cette forme géométrique qu'ils ont appris à reconnaitre, la semaine
suivante , ils vont reprendre ce travail et ils vont devoir tracer un carré autour de chaque carré gardé.

si ce n'est pas encore assez clair, je peux encore le dire autrement, j'ai des réserves de mots.


sev 15/02/2010 20:45


si je comprends bien, les enfants nous montrent sur leur page de magazine les formes qu'ils veulent garder et ensuite, c'est nous qui découpons; ils collent pour finir leur image sur
une feuille vierge.


isa 15/02/2010 21:07


Non Sev , je vois que je n'ai pas été claire . Ils choisissent une image de magazine, ils choisissent ce qu'ils veulent garder ( maximum 3 éléments ) ils cachent le reste en mettant de la
peinture noire ,les éléments sont visibles ensuite ils choisissent une forme geometrique qu' il colle sur l'élément , cela donne un tableau genre Malevitch et ils sont invites à reproduire la même
composition sur une nouvelle feuille en gardant le positionnement des formes géométriques , quand je l'ai fait avec mes élèves , j'ai été étonnée de leur capacité à bine se situer sur la feuille.
Ils doivent donc avoir à leur disposition les mêmes formes géométriques deux fois . Est ce compréhensible ?


aurélie 15/02/2010 11:40


bonjour,
pourriez vous mettre en lien l'exemple de fiche sur le suprématisme ou agrandir l'image ?
Merci, aurélie


isa 15/02/2010 14:08


En fait Aurélie, il s'agit d'une simple page de magazine où des carrés apparaissent et que les élèves vont pouvoir distinguer et conserver. Il suffit pour vous , de chercher dans des
magazines ce type de page soit photocopier et présenter la même à tous ou bien chercher un nombre de pages de magazine différentes avec des carrés et faire choisir les élèves. C'est la 
seconde démarche qui a été choisie pour l'atelier peinture.


sev 15/02/2010 10:42


petit diaporama sur Malevitch:
http://www.lemondedesarts.com/ArticleKazimirMalevitch.htm



isa 15/02/2010 14:04


merci Sev pour cette adresse.