semaine 29 SACRE SANDWICH

Publié le par isa

PERIODE 5

S’APPROPRIER LE LANGAGE, DECOUVRIR L’ECRIT

SEMAINE 29

26/04 AU 30/04/2010

 sacré sandwich

 

LE LIVRE :

 

Pour recommencer cette nouvelle période consacrée aux livres de Christian Voltz, celui de la semaine fait un lien avec la période précédente en utilisant le ressort de la peur.

La peur, celle du loup annoncé, anticipé, promis, et qui ,finalement,s’avère ne pas décontenancer le personnage principal , petit bonhomme insouciant, contemplatif, épicurien , généreux ressemblant à une proie facile pour tout méchant loup.

Jusqu’à ce fameux : « Hé j’ai rien entendu », on imagine que le loup n’en fera qu’une bouchée, mais voilà l’autorité peut aussi avoir l’allure d’un petit être sans défense et particulièrement aimable. Le message est clair, une certaine exigence de respect ( le cadre extérieur) ainsi qu’une force tranquille (l’intérieur) nous protège de nos peurs. Je trouve que ce livre est particulièrement juste pour nous les enseignants et il nous interroge  : « Comment développer une attitude confiante, rassurante tout en incarnant une autorité inébranlable ? »

 

LES OBJECTIFS ET COMPETENCES DE LA SEMAINE :

 

Dominant :

Mise en place du projet « Dalma chez les enfants », travail sur le livre de Voltz : qu’est-ce qu’un personnage de livre, en décrire un.

 

Par domaines d’activité :

 

S’APPROPRIER LE LANGAGE / DECOUVRIR L’ECRIT :

Echanger, s’exprimer : écouter les autres en situation collective lors des récits, répondre aux questions des autres, faire un récit personnel.

Comprendre : rester attentif jusqu’au terme du récit, reformuler la consigne en situation collective.

Progresser vers la maîtrise de la langue française:utiliser le futur aller avec l’album langage en prévoyant la venue de la marionnette chez soi, connaître et utiliser les formules de politesse .

 

Identification des formes écrites : reconnaissance des autres prénoms ( rituel des absents)

Contribuer à l’écriture d’un texte : produire un énoncé oral lors du récit.

Se familiariser avec l’écrit : apprendre à se repérer dans un livre ( titre et auteur)

Initiation orale à la langue écrite : apprendre ce qu’est un personnage.

Pour s’acheminer vers le geste de l’écriture : commencer l’apprentissage de l’écriture de lettres de son prénom ( observation puis essai).

 

DECOUVRIR LE MONDE : structuration du temps: distinguer l’immédiat du passé proche ( lors du récit), structuration de l’espace : situer des objets les uns par rapport aux autres en faisant des algorithmes( colliers) , approche quantité et nombre : rituel du comptage collectif des présents et rituel du comptage d’un seul élève des absents.

 

DEVENIR ELEVE : mettre en œuvre les règles communes de politesse : lister celles connues par les élèves et exiger leur utilisation entre élèves.

 

AGIR ET S’EXPRIMER AVEC SON CORPS : cycle danse fiche 22 : « Je danse avec un grand groupe devant des spectateurs des rondes que je connais déjà ».

 

 

PERCEVOIR, SENTIR ,IMAGINER,CREER : mouvement art brut le bonhomme d’après Gaston Chaissac.

 

DEROULEMENT :

 

 L’organisation du voyage de Dalma chez les enfants se fait sur plusieurs jours afin que les élèves imaginent et envisagent celui-ci.

L’enseignant donne les raisons de ce voyage, la réalisation d’un livre pour les parents et aussi l’apprentissage de parler devant les autres et de se rappeler ce qu’ils ont fait chez eux.

 

Les marionnettes des élèves vont avoir une fonction importante dans le cycle danse, elles seront les spectatrices permanentes ,elles participeront aussi à quelques séances.

 

Plusieurs rituels sont mis en place durant cette période :

 

·         Le comptage des absents ainsi que l’annonce de leurs prénoms : d’abord un élève volontaire puis ,au fil des jours, désigné par l’enseignant est chargé en fin d’accueil de compter le nombre de cartes de présence restantes (correspondant aux absents), il doit aussi être capable de reconnaître les prénoms . Dans un petit moment ( départ en EPS ou regroupement),il annonce solennellement le nombre d’absents ainsi qu’il les nomme.

·         S’ensuit le comptage collectif des présents.

·         Le dessin sous la dictée ( voir les années précédentes)

·         Le récit ( cette semaine, il n’y en aura qu’un seul, le vendredi)

 

 

REGROUPEMENT 1 de 9h30 à 9h45:

LUNDI :  Dalma a une lettre de son papa qui annonce aux élèves que lui et la maman de Dalma sont d’accord pour qu’il aille en vacances chez eux, il demande que les papas fassent bien attention à son petit Dalma. L’enseignant demande aux élèves s’ils en ont parlé avec leurs parents. Il explique que cela ne pourra être que chacun son tour et qu’il va falloir préparer ces voyages. Il conseille aux élèves d’en reparler chez eux.

 

MARDI :  L’enseignant s’informe pour savoir si les parents sont aussi d’accord pour recevoir Dalma. Il propose qu’ils établissent des régles, cela s’appelle un contrat d’accueil. Il y a certaines choses qu’il faudra faire pour bien s’occuper de lui, la première est peut-être celle demandée par le papa de Dalma : -que les papas fassent bien attention à Dalma, le groupe se met ensuite d’accord sur deux ou trois autres règles, Dalma peut aussi indiquer ce qu’il souhaite.

 

JEUDI : Dalma a apporté sa valise, il montre le contenu. Le carnet de voyage va servir à raconter avec son papa et sa maman ce qu’ils ont fait ensemble afin de pouvoir ensuite raconter aux copains. L’enseignant explique que cela va encore leur apprendre à mieux parler et à se rappeler de ce qu’ils ont fait, ce qu’ils diront sera écrit et avec tout ce qui aura été raconté, ils feront un livre qu’ils offriront aux papas et aux mamans. Pour savoir qui emmène Dalma, l’enseignant demande que chacun prenne une étiquette prénom, la dépose dans une boite. L’enseignant tire au sort une étiquette de la boîte. Les élèves doivent reconnaître le prénom, ils vérifient avec le cahier des prénoms.

 

 

VENDREDI : Premier récit

 

 

ATELIERS avant la récréation:

 

N°1 S’approprier le langage  

Lundi, Mardi, Jeudi

 «  Je parle avec l’aide de mon album langage, j’emploie le temps «  Futur aller »

 

Objectifs : développement de la maîtrise du langage, travailler le langage d’évocation.

Compétence visée :  utilisation du temps « le futur aller ».

Support  : album langage

Matériel :une photo de Dalma

Consigne : « est-ce que tu peux me raconter ce que tu vas faire quand tu vas emmener Dalma chez toi ?   »

 

N°2 S’approprier le langage/Découvrir l’écrit Vendredi

«  Je fais un dessin sous la dictée»

 

Objectif : aborder le dessin dans sa fonction de langage.

Compétence visée :  comprendre les consignes ordinaires, représenter un objet, un personnage .

Support  : feuilleA4.

Matériel :pots de feutres

Consigne : «  Je choisis une partie du récit qu’ Alexis a fait et vous la dessinez : Je lui ai mis un pansement au ventre car il saignait du ventre pour de faux»

 Un élève est désigné pour reformuler ce qu’il faut dessiner

 

 

 

 

 

 

REGROUPEMENT 2 de 10h30 à 10h45:

 

 

LUNDI : L’enseignant montre la couverture du livre SACRE SANDWICH. Il laisse les élèves faire des commentaires. Il demande une description. Puis il lit le titre et montre le nom de l’auteur, le lit en expliquant que c’est le nom du monsieur qui a écrit et illustré le livre. Puis il fait la lecture. L’enseignant fait remarquer que le bonhomme est poli et qu’il s’est fâché après le loup parce qu’il n’avait pas dit quoi ? Il demande que cette semaine, les élèves fassent l’effort entre eux de se dire s’il te plaît et merci.

 

MARDI : L’enseignant a apporté la photo de Christian Voltz, il la montre sans explications, il laisse un petit moment de réactions puis il dit que c’est l’auteur du livre SACRE SANDWICH. Il explique qu’il fabrique des personnages. Qu’est-ce que c’est ? Il montre le bonhomme du livre. Puis il fait la lecture. christian voltz

 

 

JEUDI : L’enseignant demande aux élèves s’ils se rappellent du titre du livre ainsi que le prénom de l’auteur. Il fait la lecture de SACRE SANDWICH. Puis il demande que les élèves décrivent le personnage.

 

 

VENDREDI : L’enseignant demande à nouveau le titre et le prénom et nom de l’auteur avant de commencer sa lecture. Ils font le bilan de la semaine de politesse , l’enseignant demande d’autres mots de politesse que les élèves connaissent peut-être. Ils font une liste. Lecture du cahier de liaison.

 

ATELIERS après la récréation et après la sieste:

 

N°1 S’approprier le langage/Découvrir l’écrit

«  Je regarde et j’écoute Maîtresse qui écrit mon prénom»

 

Objectifs : développement de la maîtrise du langage, décoder l’écriture du prénom.

Compétence visée :  approcher le principe sonore du code de l’écrit.

Support  : feuille ou album langage

Matériel :-

Consigne : « J’écris ton prénom et je t’explique comment je fais »

 

 Le petit groupe bénéficie de chaque écriture, l’enseignant s’asseoit à côté de l’élève dont il écrit le prénom puis change de place. Il prend son temps et explique qu’ils pourront ensuite tenter d’écrire des lettres de leur prénom mais qu’il faut que celles-ci soient rangées dans le bon ordre pour être lues.

 

 

 

 

N°2 Percevoir, sentir, imaginer, créer

«  Je peins un bonhomme en m’inspirant de Gaston Chaissac»

 

Objectif : plastique : développer sa capacité à peindre un personnage à partir d’un modèle, inspiration mouvement « Art brut» ( bonhommes composés de formes sans bras ni jambes), artiste présenté : Gaston Chaissac

Compétence visée : utiliser le dessin comme moyen de représentation, établir des rapprochements entre deux objets plastiques ( un reproduction d’œuvre et sa propre production)

Support  : grande feuille blanche

Matériel :  crayon à papier + gouache noire

Consigne : « Voici un bonhomme peint par Mr Gaston Chaissac, décrivez le, tu vas faire un bonhomme au crayon à papier comme lui sur ta grande feuille, puis tu me le montreras, ensuite tu repasseras sur tes traits avec la peinture noire ». 

 

  Dans un premier temps, l’enseignant note la description faite par les élèves, puis il leur demande de faire un bonhomme qui correspond à cette description,il sera important de leur faire remarquer ni jambes, ni bras. L’enseignant insiste sur le fait d’utiliser l’espace feuille, les élèves ont tendance à faire des bonhommes riquiquis.

Cette réalisation sera poursuivie la semaine suivante pour y ajouter des couleurs.

 chaissac 1

 

N°3 Découvrir l’écrit

 «  Je reconnais les prénoms des copains de la classe»

 

Objectifs : découverte du principe alphabétique.

Compétence visée :  reconnaître d’autres prénoms que le sien.

 

Support : fiche individuelle de reconnaissance d’autres prénoms ( 5 ou 6 prénoms par fiche)

Matériel :des étiquettes des prénoms correspondant à la fiche.

 

Consigne : « Tu prends la fiche que tu veux, tu dois coller le prénom de ton copain à côté de sa photo, ainsi tu commences  à savoir regarder des mots et à les reconnaître »

 

L’enseignant a préparé des fiches différentes avec des photos des enfants de la classe, cette activité est individuelle, les élèves peuvent vérifier sur les cartes des copains ou sur le cahier des prénoms avant de coller .

Un élève peut faire plusieurs fiches s’il le désire. Grâce au loto des prénoms fait durant la période précédente, les élèves avoir une meilleure autonomie.

 

Fiche reconnaissance des prénoms des copains

N°4 Découvrir le monde

«  Je fais un collier et suis un rythme de couleur»

 Objectif : travail structuration du temps et de l’espace : les algorithmes.

Compétence visée :  reproduire un rythme 1.1 de couleur.

 

Matériel : perles + fil.

 

Consigne : « Tu choisis deux couleurs et tu fais un collier , il ne faut jamais avoir deux perles de la même couleur l’une à côté de l’autre »

 

 

 

 

COMMENTAIRES / CONSEILS :

 

Le dessin sous la dictée est une activité qui entraînent les élèves à une plus grande attention ainsi qu’à une certaine synchronicité avec les autres élèves. On sait que l’attention est un des facteurs d’échec scolaire, il est primordial d’exercer ses élèves en leur précisant le but de cet entraînement. Par ailleurs, malgré des démarrages difficiles pour certains et notamment les plus en difficulté dans l’attention, cette activité devient au fil des séances un grand moment collectif avec des échanges et des grandes joies d’avoir réussi à dessiner tel ou tel objet , personnage. L’effort est récompensé et les élèves apprécient. Il est important de valoriser les moindres progrès pour encourager la persévérance et l’investissement.

Les deux activités « récit » et « dessin sous la dictée » s’inscrivent dans une progression de la capacité d’attention et de participation sur le modèle de l’imitation de l’autre. L’envie de « faire comme » est un moteur, les petits ont besoin de voir, d’entendre pour faire, ils n’ont acquis leurs premiers apprentissages que sur ce mode. Viendront ensuite les moments où l’enseignant les incitera à se différencier et à inventer.

 

LIENS DU BLOG POUR RETROUVER DES IDEES :

 

la valise de Dalma

renforcer le lien famille-école en échangeant la marionnette

le carnet de voyage outil multiple

 




Publié dans langage 2010

Commenter cet article

lili 21/04/2010 18:28



merci pour vos encouragements bien nécessaires pour continuer avec le ! je
serai contente ,oui que tu m'envoies le commentaire!



Marionnette 21/04/2010 17:59



Ecoute Lili , il faut que je cherche mon rapport d'inspection (inspectée le 22/02/10) , je suis un peu bord .............. Je te jure que dedans , l'aspect peut-être le + positif 
c' est le CAHIER D'EVALUATIONS !!! qu'elle trouve extrêmement bien fait , adapté et très lisible ... Je peux te le faire photocopier même si tu veux (avec le rapport ça m'est égal)
tu verras que c'est stricto sensu ce que propose ISA , ni plus ni moins , j'ai outrageusement copié !!! Alors il faudrait qu'ils accordent leur violon ... Courage , moi aussi si tu t'en rappelles
j'étais abasourdie pour d'autres raisons , ... , on s'en remet et je me porte à merveille ! Ne t'en fais pas , tes interrogations comme dirait ISA (si je puis me permettre) montrent que TU ES UNE
MAITRESSE FORMIDABLE !!!



isa 02/05/2010 19:37



tout à fait d'accord avec toi Marionnette et je suis contente de voir que lorsque je m'absente , vous restez solidaires !!!!



lili 21/04/2010 16:14



Merci beaucoup pour vos remarques qui m'aident; je n'ai même pas pu expliquer la raison de ce cahier car l'IEN était contre, en particulier sur le mot "évaluation" qui semble passé de mode en
maternelle.le mot "compétences" est mieux accepté. Y a t-il des textes officiels qui parlent contre ou pour l'évaluation en  PS     Comme c'était la 1ère fois que je le
faisais,je voulais voir l'accueil chez les parents et chez les collègues de MS et GS vers la fin de l'année pour continuer ou non ce travail .Lili



karine 19/04/2010 20:23



Oui je suis d'accord avec Ana... l'année dernière j'avais des MS et j'ai commencé un cahier d'évaluation comme celui que nous propose Isa... il a d'ailleurs plu à ma collègue de GS qui le
poursuit cette année... nous avons donc mis en place cette année un cahier d'évaluation qui debute dès la petite section et qui suivra les enfants pendant toute la maternelle... Durant mon
inspection l'année dernière, aucun reproche n'a été fait, j'ai juste expliqué mes motivations... Il ne faut pas hésiter à défendre tes opinions... mais ne t'inquiète pas, tu peux être en
désaccord avec un IEN sur certains points mais il ne s'arrête pas qu'à cela... mais je peux comprendre que tu sois déçue... courage !



ana 19/04/2010 19:32



Bonsoir Lili, et surtout ne t'en fais pas trop, une inspection ne reflète absolument pas la maîtresse que tu es mais un moment dans ta pratique!!! Alors bon le cahier d'évaluations fait partie
des plus pour certains et des moins pour d'autres parce que dans le mot évaluation on trouve à boire et à manger!! Alors comment l'as-tu amené? et à quoi te sert-il? voilà ce qui peut te déservir
lors d'une inspection, c'est l'appriori.


Ana



lili 19/04/2010 19:20



bonjour et SOS!  suite à la visite de l'IEN (qui ne s'est pas bien passée), dans son rapport,  il m'est reproché d'avoir fait "un cahier d'évaluation (celui que tu nous as proposé,
Isa!) qui n'a pas sa place en maternelle" et ainsi de" mal connaître les instructions de la maternelle française".Pouvez-vous m'aider à trouver les instructions qui autorisent  les
cahiers d'évaluation ou m'informer sur ce que" je connais mal"? merci



isa 20/04/2010 08:30

Désolée Lili que un conseil se soit retourné contre toi, ce que je peux te dire , c'est que ce cahier d'évaluation est toujours en service dans mon ancienne école mais qu'il avait été créé par nos soins lorsque les livrets bleus étaient sortis , nous les avions trouvés trop abstraits et nous ne souhaitions pas les donner tels que sans un appui pour justifier nos appréciations, c'est donc un choix d' équipe et non une demande institutionnelle. À l'époque, IEN et CP vantaient notre travail , il faut croire que nous avons changé d' époque !!!!!!! Courage Lili les choix pédagogiques sont à assumer parfois !

Béatrice 19/04/2010 13:02



Et dire que tu es en vacances... quel travail énorme tu as fourni avant de partir pour nous donner tout cela ! Je suis admirative.
Merci.



isa 02/05/2010 19:38



merci Béatrice, mais c'est plus fort que moi !!!!