semaine 3 Je ne m'appelle pas Bernard

Publié le par isa

 

Période 1

domaine d'activité: DEVENIR ELEVE

semaine 3

 

Le livre de la semaine:

je ne m'appelle pas Bernard

Comment tu t'appelles ? Le petit héros porte un drôle de prénom « Boucle d'or » et il n'ose le dire à personne de peur qu'on se moque de lui. Il s'y risque pourtant encouragé par les nouveaux copains qui ne tardent pas à éclater de rire. Pourtant, il y a parfois d'autres prénoms bizarres auxquels chacun s'est habitué.

Pourquoi ce livre:

C'est un livre humoristique qui montre que le prénom est une affirmation de soi. Se nommer c'est exister indépendamment de sa maman, c'est donc renoncer à la fusion, c'est s'accepter en tant que sujet.

 

objectifs spécifiques et compétences disciplinaires de la semaine:

devenir élève : participer progressivement à l'accueil des élèves

agir et s'exprimer avec son corps : coopérer avec des partenaires

s'approprier le langage et découvrir l'écrit : savoir se nommer, comprendre qu'on s'adresse à lui, répéter une formulation sur le modèle de l'enseignant «  Moi je suis (prénom) ».

découvrir le monde : comprendre l'usage d'un objet technique: la paire de ciseaux,

percevoir, sentir, imaginer, créer : expérimenter un nouvel instrument (couteau)

 

Déroulement:

 

ACCUEIL:

Les élèves retrouvent leurs cartes de présence. Elles sont disposées côté photo, l'enseignant accompagne cet apprentissage.

Des ateliers autonomes sont proposés dont un reprend ce qui a été fait la semaine dernière:

  • jeu des doudous à mettre deux par deux ( fiche faite par Maud)

  • piscine

  • pâte à modeler

  • petits encastrements

Le lundi , l'enseignant réceptionne les cahiers de liaison et discute avec les élèves au fur et à mesure qu'ils arrivent, il observe avec eux les photos des mamans.

Les autres matins, il accompagne l'accrochage des cartes de présence.

Il fait ensuite l'appel autour du tableau de présence, les élèves peuvent encore jouer un peu pendant qu'il pointe dans son cahier d' appel qui est là avec ceux qui le désirent.

EPS (9H00 à 9H30): voir fiche «  Le jeu des transporteurs »

REGROUPEMENT 1(9H30 à 9H45):

LUNDI :L'enseignant dit que la semaine dernière les enfants ont commencé à dire le prénom des copains avec les doudous mais qu'il va falloir apprendre à dire son prénom tout seul, il dit que ce serait bien si Vendredi ( il explique que c'est le jour du cahier quand on l'emmène chez soi) tous les enfants savaient dire leur prénom. Il se tourne vers Dalma et lui dit: «  Je vais commencer par toi, comment tu t'appelles ? », Dalma répond , puis il fait le tour des élèves..

MARDI: L'enseignant rappelle le défi lancé la veille :  «  Vendredi , tous les élèves de la classe doivent savoir dire comment ils s'appellent ». Pour les aider, il propose de distribuer les cartes de présence. Il explique à nouveau que sur la carte, il y le côté photo pour se reconnaître et il y a le côté prénom écrit. Chacun va, à son tour, présenter sa carte en montrant d'abord sa photo puis en la retournant et en donnant son prénom. Le groupe aide celui qui ne dit rien . C'est Dalma qui commence.

JEUDI:L'enseignant dit qu'il faut bien s'entrainer à dire son prénom car c'est demain qu'il faut gagner, que tous les élèves doivent réussir. Il propose que les élèves formulent: «  Moi je suis ( prénom)».De nouveau , Dalma est le premier à parler.

VENDREDI:L'enseignant annonce qu'ils sont arrivés au jour dit, c'est à dire qu'on est Vendredi et qu'il faut que chacun sache se nommer. Il dit qu'ils ont bien travaillé et qu'il souhaite qu'ils réussissent tous. Le défi commence, chacun doit dire: «  Moi je suis ( prénom) » ( moi + prénom est accepté). Dalma commence et réussit, l'enseignant dit qu'il faut l'applaudir. Pour chacun le même rituel est gardé. Si des élèves ne réussissent pas, l'enseignant propose qu'ils essaient de nouveau au second regroupement.

 

ATELIERS avant la récréation (9H45 à 10H):

 

N°1 s'approprier le langage

« Je parle à l'aide de mon album langage »

Objectif : travailler la maîtrise du langage

Compétences: comprendre qu'on s'adresse à lui, savoir se nommer, répéter une formulation sur le modèle de l'enseignant.

Support: album langage individuel

Matériel: -

Consigne: «  pour s'entrainer à bien dire ton prénom Vendredi, tu vas me dire comment tu t'appelles en disant ,moi je suis (prénom), je vais l'écrire de nouveau sous ta photo»

atelier avec l'enseignant

 

 

N°2 s'approprier le langage et découvrir l'écrit

« Je trouve les doudous et je les colle  »

Objectif : réinvestissement du travail sur la discrimination visuelle

Compétence: repérer des images identiques

Support: feuille A4 photocopiée

Matériel: petites images des doudous

Consigne: «  Tu trouves les doudous et tu les colles à leur place»

FICHE DOUDOUS (COMPLEXIFIEE)

atelier supervisé par l''atsem

 

REGROUPEMENT 2(10H30 à 10H45):

LUNDI: L'enseignant regroupe ses élèves après la récréation, organise un moment de chant, puis leur propose de lire le livre «Je ne m'appelle pas Bernard », il lit . Il met le ton et joue l'humour. Puis il interpelle un élève en lui disant : «  hé Max ». Il aura bien-sûr choisi un élève qu'il sait à l'avance qu'il va réagir, si c'est le cas; l'enseignant lui dira:  «  Alors comment tu t'appelles ? », si c'est le contraire et de toute façon, il proposera de fabriquer un petit personnage comme dans le livre pour jouer au livre. Chacun aura son petit personnage avec son prénom.

MARDI: L'enseignant regroupe ses élèves après la récréation, organise un moment de chant, puis leur propose de lire le livre «Je ne m'appelle pas Bernard », il lit . Il met le ton et joue l'humour. De nouveau, il interpelle un élève en lui disant : «  Bonjour Gaston ». Cette fois, il aura choisi un élève qui ne répète pas son prénom à l'entrainement avant la récréation. Il lui dit : «  Tu n'es pas Gaston, c'est ça ? Tu es ( prénom) ». Il recommence avec un autre élève muet. Il les encourage et leur dit que bientôt ils sauront dire qui ils sont.

JEUDI:L'enseignant regroupe ses élèves après la récréation, organise un moment de chant, puis leur propose de lire le livre «Je ne m'appelle pas Bernard », il lit . Il met le ton et joue l'humour. Il explique que les prénoms sont choisis par les mamans et les papas, qu'ils permettent d'être reconnu parmi la famille mais ensuite partout où l'on va. Il demande comment s'appellent les mamans des uns et des autres. « Ah ta maman s'appelle Marie, et toi tu t'appelles Léo, tu ne t'appelles pas Marie donc, toi tu es Léo ».

VENDREDI:L'enseignant regroupe ses élèves après la récréation, organise un moment de chant, puis leur propose de lire le livre «Je ne m'appelle pas Bernard », il lit . Il met le ton et joue l'humour. Les petits personnages sont pris et chacun peut jouer avec son copain comme dans le livre. Ceux qui n'ont pas encore fait ou fini leur personnage joueront dans leur atelier. Lecture du cahier de liaison.

 

ATELIERS après la récréation et après la sieste (10H45 à 11H20):

 

N°1 découvrir le monde

« Je découpe mon personnage pour jouer avec mon copain au jeu du livre »

Objectif : apprentissage de la manipulation de la paire de ciseaux

Compétence: comprendre l'usage d'un objet technique

Support: -

Matériel: petit ovale en canson ( des couleurs du livre : gris, marron, violet)+ petites gommettes pour les yeux.

Consigne: «  Tu découpes les poils tout autour de ton personnage , puis tu colleras tes gommettes pour les yeux»

FICHE PERSONNAGE A DECOUPER

atelier avec l'enseignant ( celui -ci évalue la capacité de chacun dans le découpage afin de proposer des ateliers d'exercice ensuite pour aider ceux en difficulté)

 

 

N°2 percevoir, sentir, imaginer, créer

« Je peins ma feuille à l'aide d'un couteau comme Mr Still »

Objectif : amener l'élève à développer sa dextérité manuelle

Compétence: expérimenter un nouvel instrument

Support: grande feuille minimum A3

Matériel: barquettes de peinture épaisse de différentes couleurs + couteaux en plastique

Consigne: «  Tu peins toute ta feuille , tu changes de couleur comme tu veux, tu n'utilises que le couteau comme le faisait Mr Still, le peintre de ces tableaux»

Ce travail va se faire sur deux semaines, la prochaine semaine, l'élève recouvrira ce qu'il a fait en ne laissant apparaitre que quelques bribes de sa peinture précédente.

atelier lancé par l'enseignant et supervisé par l'atsem

clyfford still 1 clyfford-still2 clyfford still 3

 

Commentaires et conseils:

L'enseignant donne un défi au groupe: réussir à ce que tous les élèves sachent se nommer. Il indique que l'aide collective peut être sollicitée et qu'en se donnant un but , cela stimule et incite à la réussite. Quand l'enseignant fait un premier tour d'élève pour demander le prénom, il n'insiste surtout pas avec ceux qui semblent ne pas vouloir le dire, la semaine doit permettre de décoincer cette situation, inutile de vouloir obtenir ce qu'on veut atteindre dés le premier jour. L'enseignant doit insuffler le désir d'aider celui qui ne veut ou ne peut pas dire son prénom, le groupe dit et l'enfant tente de répéter.

Le défi dans le temps peut permettre de mettre en place le calendrier du mois et de noter celui-ci sur le Vendredi. Pour autant, le repère temporel déjà mis en place dans la classe est la frise de la journée ( photos ou images des activités de la journée avec personnage ou repère qui se déplace).

La réalisation du défi doit être un bon moment et non pas de la tension, les élèves doivent sentir la bienveillance , l'indulgence de l'enseignant qui, néanmoins, tente d'aider pour obtenir la réussite.

Ce travail a aussi pour but de faire mémoriser les prénoms par toute la classe.

 

Livres de remplacement si Je ne m'appelle pas Bernard est introuvable ( vos propositions sont les bienvenues)

 

  • Pas trouvé encore , j'ai besoin d'aide.

FICHE TELECHARGEABLE DE LA PREPARATION (OPEN OFFICE)

Publié dans devenir élève 2011

Commenter cet article

Sabrina C 15/09/2013 19:17


Merci Isa ! Tu es géniale ! Je teste la peinture au couteau dès demain.

Sabrina C 09/09/2013 19:17


Bonjour Isabelle,


Deux petites questions concernant cette 3ème semaine (oui je prends un peu d'avance pour savoir je peux ou non proposer ces activités ! :) )


Tu as pourtant très bien schématisé Bernard mais je voulais être sûre. Tu proposes aux enfants des formes "gouttes" de couleurs et les enfants doivent découper de sorte à faire des piques ? soit
des minis triangles ?


Pour la peinture au couteau, comment procèdes-tu ? ( tremper le couteau dans le pot de peinture puis étaler ?) j'ai un doute sur la facilité à étaler la peinture, que le couteau ne laisse qu'une
petite trace de peinture et non quelque chose "d'opaque" Cela fonctionne bien ?


Merci d'avance pour ton retour sur ces activités.


 


Sinon j'ai déjà été chercher Je ne m'appelle pas Bernard à la médiathèque. Je le trouve vraiment très drôle ! Je ne suis pas sûre que les élèves comprennent la référénce et l'ironie du dialogue
mais j'espère qu'ils en percevront une partie et qu'ils apprécieront tout autant que moi ! :)

isa 09/09/2013 20:07



en fait , les petits frangent parfois ça fait des piques, parfois non, je t'ai trouvé un travail fait par Stasia( ce n'est pas Bernard mais c'est Petit monstre) et elle a fait faire
 ce que je propose dans cette activité c'est ICI


Concernant la peinture au couteau, il faut réussir à faire une peinture suffisamment épaisse pour pouvoir la mettre dans une barquette ou assiette et que les élèves prennent la peinture
sur la lame du couteau et étale sur leur feuille, à nouveau je te joins un travail fait chez Laurence R où l'on voit bien les traces de couteau ICI


voilà Sabrina



edith 05/10/2011 19:04



Questions concernant l'accueil que tu proposes.


- les coins-jeux ne sont pas mentionnés: sont-ils accesibles cependant pendant l'accueil? sont-ils proposés à d'autres moments?


- tu mentionnes des ateliers autonomes dont un reprend un travail fait la semaine précédente: qu'est-ce que l'atelier "piscine"?


- combien de temps dure l'accueil? Les enfants peuvent-ils s'engager dans un atelier pâte à modeler en autonomie dès la rentrée?


Pour ma part l'accueil dure 30 minutes en période 1 avec possibilité de changer d'atelier librement; coin-jeux, ou atelier (construction, encastrements,  manipulation, dessin...) Les
ateliers s'enrichissent de jour en jour avec des consignes et mes relances. Je passe d'un groupe à l'autre pour noter les idées de jeu proposées par les enfants ou pour rappeler une consigne.


Des Petits sont encore perdus le matin: je suis souvent accaparée par la lecture d'un album qu'on me demande.....mais j'adore les accueillir comme ça. J'arrête la lecture (à la fin d'un ou deux
albums) et m'occupe des petits "perdus" : je leur propose de jouer avec eux à un atelier de mon choix pour leur proposer des choses différentes à chaque fois.


Quant à ceux qui savent déjà choisir un atelier et l'investir, il faut que je  surveille si les objets qu'ils utilisent ne sont pas utilisés à une autre fonction que celle prévue :
souvent le bruit augmente, si une casserole devient un instrument de musique ou si le petit cheval de la ferme devient une "arme" pour griffer la joue d'un copain.


Je pense qu'en fait, je fais, en plus de l'accueil, un temps d'atelier pendant ces 30 minutes: sur mon emploi du temps j'ai indiqué "DEVENIR ELEVE" Mes ateliers sont un peu
"flous", non pas dans les consignes, car peu à peu on travaille sur des points définis dans ma préparation pour chaque atelier.


Ils sont flous, parce que:


-certains enfants vont toujours au même endroit


- ils peuvent, à ce moment là, changer de place (consigne:si on s'arrête, on range sa place)


- parce que je n'ai pas trouvé comment rappelé, hors ma présence, les consignes de jeu.


- parce que c'est bruyant, parfois


- parce qu'il me faut bien tout ce temps pour accueillir....mais je ne suis pas entièrement satisfaite, et je réfléchis beaucoup à la manière de faire progresser mes élèves dans ce moment. J'ai
principalement l'idée de faire figurer les consignes sous forme visuelle: photos


Merci par avance de vos réponses....ou peut-être que l'accueil pourrait être le thème d'un futur débat.


 



isa 05/10/2011 19:25



oui les coins jeux sont accessibles, ils sont proposés à la suite des ateliers, les élèves ont le choix lorsqu'ils ont fini la tâche de leur activité soit refaire ou faire une nouvelle
activité soit aller jouer.


en atelier autonome, je propose que les élèves reprennent seuls ce qui a été travaillé la semaine précédente pour une réinvestissement, je ne cesse de dire que la répétition est une des
conditions de la motivation et de la compréhension de l'apprentissage, c'est pourquoi il est important que les élèves soient confrontés à un travail connu.


l'atelier piscine est une piscine remplie d'eau où les élèves jouent à remplir, à vider des bouteilles ou autres contenants à l'aide de cuillère, de louche .... J'en parle parce que cela
me tient à coeur, je pense que c'est une activité importante avec des petits et que notamment les élèves en difficulté de contrôle d'eux mêmes y trouvent un apaisement important. J'ai toujours eu
une piscine dans ma classe.


L'accueil dure 20mn et évolue vers 15 mn maximum en fin d'année.


Oui pour la pâte à modeler, c'est une activité que les petits aiment et dés lors que tu leur proposes des outils pour couper, décorer, trancher, rouler, ils s'y activent avec
intérêt.


Tous ces ateliers sont libres et non organisés, c'est un temps d'entrée en douceur où les consignes ne sont pas de l'ordre des apprentissages mais juste des régles "sociales". Ce moment
me servait à accueillir,à discuter avec les uns, les autres y compris les familles, à observer, à jouer avec eux,cela doit être un moment calme, dés que le bruit s'invite, le charme est rompu.
Dans ma préparation, je donne des idées mais effectivement c'est beaucoup plus divers que cela.


Bonne idée de débat, je vais y réfléchir puisque nous partons d'une situation problème.



manu 26/09/2011 22:04



non, pas de "moi" en vue ! je suis un peu démunie face à un tel pb mais pas d'panique ! il nous reste encore qq mois n'est ce pas ?



isa 28/09/2011 08:20



beaucoup le solliciter, voilà la première chose à faire. Et voir d'ici quelques mois si des progrès apparaissent. J'ai eu des élèves qui ne parlaient pas du tout en arrivant à l'école et
qui parlaient couramment en fin d'année, avec de vrais progrés tout au long des mois. S'il n'y a pas de progrés d'ici Noël alors proposer un bilan orthophonique.



manu 26/09/2011 19:04



ça s'est trop bien passé ! tous se sont pris au jeu autant en langage qu'avec l'album langage . je suis très contente


un seul qui ne parle pas du tout ( sauf onomatopées : teuque teuque teuqueta teuqua ... ) n'a pas pu formuler la phrase quoiqu'il ait dit le "el" de son prénom.là je sais pas ce qui est en mon
pouvoir. le temps pê !



isa 26/09/2011 19:10



oui nous sommes en Septembre, néanmoins peut-il dire "moi" ? On peut dire que cela pourrait être ton objectif des semaines à venir.



manu 25/09/2011 22:07



oh bein merci


 en ce moment je m'éclate à l'école !!! avec tous ces super albums !


je sais que cette semaine ( eh oui j'ai un temps de retard sur le planninge !) je vais ramer car j'ai très peu d'enfants parlant correctement (une syllabe, parfois 2 mots ) mais ça va sûrement
être génial !


ma dirlo grince un peu des dents  vu mes achats mais j'arrive à l'amadouer en lui montrant combien c'est super et sympa !!! et puis avec les élections de tous bords + le reste, elle oublie
vite la pauvre !


c'est beau la direction sans décharge !!!!



isa 25/09/2011 22:19



il ne faut pas attendre qu'ils te disent tous :" je m'appelle Bernard", si certains disent :"Moi , Léo" ce sera bien, c'est une manière d'amorcer et de valoriser. Ensuite si tu fais album
langage , tu tentes d'aller un peu plus loin : " Moi c'est Léo", si tu ne fais pas album langage, tu les sollicites à des petits moments comme habillage pour récré, ou bien sortie ou encore lever
de sieste... Il faut déclencher l'envie de parler et pour parler il faut avoir quelquechose à dire, or parler de soi, les enfants aiment ça.


Je suis vraiment contente que tu sois enthousiaste.



manu 25/09/2011 21:31



bonsoir !!!


comme d'hab, j'ai perdu qq chose sur le blog : les fiches du cahier de lieison pour " ... Bernard" je ne suis pas sûre de les avoir croisées mais il me semble que si ! alors où est ce qu'j'les ai
mises ? os'cour



isa 25/09/2011 21:41



c'est là Manu !



marieno 17/09/2011 20:38



Concernant le doudou qui parle, avec les GS nous nous sommes posés la question lors d'une première séance de langage : que fait une maman quand son enfant est couché ? j'ai pris en note
les propositions en reformulant : peut être qu'ellle......


lors de la seconde séance, j'ai proposé des images correspondant à leurs propositions (ex : une tête de maman + une télévision). Chaque enfant assemblait une image de maman avec un objet ou une
situation. Puis, chacun me dictait sa proposition en démarrant par peut être qu'elle.....


au final nous avons crée un livre  intitulé  que fait maman quand son enfant est au lit ?que j'utiliserai en langage avec les PS cette semaine (langage simplifié ) .








 



isa 17/09/2011 20:41



super !!!!!!!! je suis heureuse de tes propositions, nous voilà dans un bain d'échanges extrêmement stimulant ...



Mélanie 17/09/2011 19:45



Bonjour !


Ca y est, je me lance et j'ose écrire un premier commentaire sur ce magnifique blog, qui m'aide vraiment à me sentir à l'aise en classe avec mes petits. (Merci merci merci !) J'ai actuellement
une classe de PS/GS et j'ai décidé de suivreavec les GS, les thèmes abordés par les pitchoun'. Peut-être que d'autres collègues cherchent un album à travailler avec les grands, alors j'apporte
une maigre contribution en vous proposant, pour aborder le thème de la différence, des moqueries à surpasser, Le petit coq tout nu.


Encore merci Isa pour ton dévouement et le partage de ton amour du métier.


Merci aussi à tous et toutes pour le partage et la mise en commun.



isa 17/09/2011 20:23



merci Mélanie et bienvenue dans cet espace de partage et d'échanges. C'est bien de nous proposer des livres car c'est effectivement une des plus fréquentes demandes et cela représente un
gros travail de recherche.



stef 13/09/2011 21:04



Ah oui, merci ! J'aurais dû regarger un peu mieux !


En ce qui concerne "Bernard", je vais tout simplement en profiter pour lire Boucle d'Or d'abord, et on verra bien combien de petits monstres feront le rapprochement !


Merci.



stef 13/09/2011 20:34



J'aime beaucoup "Je ne m'appelle pas Bernard", cependant, les tous petits et petits ne connaissent pas encore Boucle d'Or (pas tous, loin de là)... Je trouve donc un peu dommage qu'ils ne
percoivent pas l'ironie de ce nom, et du coup la chute rigolote (à part "Prout" qui, bien sûr, les fera rire !!). 


Je pense donc attendre un peu pour aborder ce petit trésor.


D'autre part, j'aimerais travailler sur "Petit Bleu et Petit Jaune". Ce livre a-t-il déjà fait l'objet d'une séquence sur ce blog ? Désolée de poser cette question, mais j'ai encore un peu de mal
à me repérer !



isa 13/09/2011 20:56



Boucle d'Or reste néanmoins un prénom bizarre que l'on connaisse ou non la référence du conte. Avec les petits, si tu n'envisages de leur parler que de ce qu'ils connaissent, tu peux
restreindre énormément les horizons, ceci pour dire qu'on peut aborder Boucle d'or à cette occasion en aparté. Oui Petit Bleu et Petit Jaune a été étudié, tous les livres étudiés sont dans une
liste qui se trouve dans un module à droite sous l'intitulé "Livres étudiés" , il faut parfois cliquer sur une année.



Stasia 13/09/2011 19:23



Désolée de ne pas avoir répondu plus tôt. Hier soir, j'étais à la chorale. Je parlais de photographier enfants et doudous puis de passer les photos à la machine à plastifier à chaud. Ensuite,
c'est très simple de fabriquer  des jeux :jeux d'association , tri de doudous, associer doudou et enfant, loto, petit livre avec cache...Beaucoup d'encre et de plastique, surtout que je
voudrais commencer (et continuer toute l'année!) album langage, imagier et cahier de liaison. Que d'encre...Avez-vous des solutions?Bonne soirée!



isa 13/09/2011 19:31

Tout cela peut être fait avec une simple photocopieuse , les images sont en noir et blanc et restent en papier, éventuellement collées sur du papier rigide de récupération. C'est ainsi que je procédais.

Julien 12/09/2011 22:43



bonsoir,


 


oui, c'est vrai, très sympa tes idées Isabelle L., pour Guili Lapin, ça m'intéresse!


Je vais les faire parler sur leur doudou pour l'album langae, très bonne idée, par contre, je ne pense pas faire les jeux de loto, topologie, même si ce sont d'excellentes idées, je les grade
pour une prochaine fois !!! Il faut chouchouter notre plastifieuse capricieuse !!!


Bonne soirée


Julien



isa 16/09/2011 09:19



on peut trés bien faire tous ces jeux d'images avec de simples photocopies collèes sur un petit carton rigide de récupération !



Stasia 12/09/2011 20:09



Super tes idées Isabelle. J'avais pensé à peu près à la même chose mais je ne sais pas si je réaliserai le travail. Je vais me ruiner en cartouches d'encre et la coop n'est pas assez riche pour
sans arrêt plastifier Mes collègues et moi n'arrêtons pas,surtout moi, avec une nouvelle classe et donc aucun
outil perso ré-exploitable. Une fois de plus, je me demande si je vais mettre la main à la poche... 



isa 12/09/2011 20:37



de quelle idée parles-tu  et de quel plastifiage est-il question ?



Isabelle L 12/09/2011 18:11



A l'école on est à fond dans les doudous, cette semaine beaucoup de photos pour travailler et manipuler ensuite :


- une photo élève, une photo doudou et une photo de l'élève avec son doudou (tirées, plastifiées, des jeux d'association)


- des photos de doudous sur un tapis, plusieurs dispositions (tirées, plastifiées, jeux de topologie : réaliser la composition de la photo choisie)


-LANGAGE album collectif : A qui est ce doudou ? photo du doudou + photo de l'élève sous cache à soulever + petit texte de dictée à l'adulte pour parler de son doudou.


Des idées trouvées à droite et gauche sur le net, d'autres à venir si cela intéresse quelqu'un, notamment avec Guili lapin.



isa 16/09/2011 09:10



tout cela me semble vraiment trés intéressant !



vihyko 12/09/2011 16:11



quand j'avais les GS, j'utilisais un livre très rigolo de pitteau et gervais "dans ma classe" , ça fait sur une double page : "dans ma classe, il y en a un qui s'appelle to et un autre
qui s'appelle mate, ça fait tomate !"


sinon, j'utilise quand je travaille sur les prénoms le livre "le téléfon" chez didier jeunesse qui illustre la chanson de nino ferrer, mes élèves TPS/PS adore !, je l'ai trouvé chez MILONGA,
magasin de musique.


également, souvent, je ramène mon livre des prénoms ( qui était à ma môman ) et on regarde quel prénom s'y trouve pour comparer ceux qui ont un prénom qui existe depuis longtemps ou non, des fois
je leur donne la signification de leur prénom, ça les fait rire ou les interroge. De nos jours, si vous avez la chance d'avoir accès à  internet dans vos classes, on trouve beaucoup de site
très ludique sur les prénoms et les étymologie.


j'espère avoir apporté un peu d'eau au moulin isa !


voilou pour moi, j'ai été voir sur amazon et j'ai trouvé ça : Mes copains de A à Z : L'abécédaire des prénoms de Denis Cauquetoux mais je ne le connais pas, je ne sais pas ce que ça
vaut..


 



isa 12/09/2011 17:04



merci Vihyko pour tes propositions, j'espère que tu vas bien !