semaine 30 A FOND LA GOMME

Publié le par isa

PERIODE 5

S’APPROPRIER LE LANGAGE, DECOUVRIR L’ECRIT

SEMAINE 30

03/05 AU 07/05/2010

 

a fond la gomme 

LE LIVRE :

 

Quel délice que ce livre pétillant et dynamique, un brin provocateur ( des allusions à un personnage bien connu) qui montre à quel point quand on est petit, on aime vivre dans l’imaginaire, se raconter des histoires, y compris dans les situations du quotidien ( un habillage matinal).

Nico, en retard pour l’école, s’habille à tout allure en imaginant qu’il est un super héros, mais voilà il glisse vers la réalité lorsqu'il constate qu’il a oublié de mettre son slip.

L’intérêt de ce livre est multiple : principe de plaisir contre principe de réalité, affirmation de soi malgré le fait d’être petit, énergie déployée pour passer du banal à l’extraordinaire …. Mais ce qui nous intéresse pour cette semaine, c’est l’imagination, le fait de se raconter des histoires, d’inventer, de créer un univers, compétences indispensables pour qui veut faire un récit (y compris retraçant le vécu).

 

LES OBJECTIFS ET COMPETENCES DE LA SEMAINE :

 

Dominant :

Décrire et identifier le personnage du livre.

Premiers récits, règles de fonctionnement du récit.

 

Par domaines d’activité :

 

S’APPROPRIER LE LANGAGE / DECOUVRIR L’ECRIT :

Echanger, s’exprimer : écouter les autres en situation collective lors des récits, répondre aux questions des autres, faire un récit personnel.

Comprendre : rester attentif jusqu’au terme du récit, reformuler la consigne en situation collective.

Progresser vers la maîtrise de la langue française:utiliser le futur aller avec l’album langage en prévoyant la venue de la marionnette chez soi.

 

Identification des formes écrites : reconnaissance des autres prénoms ( rituel des absents)

Contribuer à l’écriture d’un texte : produire un énoncé oral lors du récit.

Se familiariser avec l’écrit : apprendre à se repérer dans un livre ( titre et auteur), utiliser le carnet de voyage correctement d’un point de vue matériel ( retrouver sa page, le tenir à l’endroit).

Initiation orale à la langue écrite : décrire un personnage, le nommer.

Pour s’acheminer vers le geste de l’écriture : commencer l’apprentissage de l’écriture de lettres de son prénom ( observation puis essai).

 

DECOUVRIR LE MONDE : structuration du temps: distinguer l’immédiat du passé proche ( lors du récit), structuration de l’espace : situer des objets les uns par rapport aux autres en faisant des algorithmes( colliers) , approche quantité et nombre : rituel du comptage collectif des présents et rituel du comptage d’un seul élève des absents.

 

DEVENIR ELEVE : répondre aux questions posées, s’engager dans une activité-projet faisant appel à ses propres ressources ( récit et projet danse), savoir différer la satisfaction de ses intérêts particuliers ( attendre son tour pour avoir la marionnette).

 

AGIR ET S’EXPRIMER AVEC SON CORPS : cycle danse fiche 23 : « Je fais danser ma marionnette seule puis avec une autre marionnette ».

 

 

PERCEVOIR, SENTIR ,IMAGINER,CREER : mouvement art brut le bonhomme d’après Gaston Chaissac.

 

DEROULEMENT :

 

L’organisation de la situation de récit a été décrite dans cet article ICI.

Le dessin sous la dictée suit le récit de l’élève.

L’enseignant choisit dans le récit un moment qui lui semble pouvoir se dessiner, il évalue la difficulté et aide les élèves à réfléchir au comment représenter telle ou telle chose. Sur chaque dessin est ensuite collée une bande de papier contenant la partie du récit représentée ( ceci est fait par l’ATSEM ou l’enseignant).

 

 

REGROUPEMENT 1 de 9h30 à 9h45:

 

LUNDI :  Second récit

 

MARDI :  Troisième  récit

 

JEUDI : Quatrième récit

 

VENDREDI : Cinquième récit

 

 

ATELIERS avant la récréation:

 

N°1 S’approprier le langage/Découvrir l’écrit

«  Je fais un dessin sous la dictée»

 

Objectif : aborder le dessin dans sa fonction de langage.

Compétence visée :  comprendre les consignes ordinaires, représenter un objet, un personnage .

Support  : feuilleA4.

Matériel :pots de feutres

Consigne : «  Je choisis une partie du récit que …. a fait et vous la dessinez » 

 Récit Ana : Dalma s’est caché derrière mes jouets.

Récit Lorane : J’ai dormi avec lui, il était sous mon lit.

Récit Robin : On a cueilli des fleurs avec ma sœur.

Récit Samuel : Il a mangé des nouilles et des haricots verts.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

REGROUPEMENT 2 de 10h30 à 10h45:

 

 

LUNDI : L’enseignant montre la couverture du livre A FOND LA GOMME. Il laisse les élèves faire des commentaires. Il demande une description. Il montre aux élèves le nom de l’auteur, il attend de voir s’ils vont reconnaître Christian Voltz. Il leur dit. Il fait la lecture.

 

MARDI : L’enseignant demande aux élèves avant de commencer la lecture

d’A FOND LA GOMME, s’ils connaissent les personnages du livre. Comment s’appelle le petit garçon ? Il fait la lecture.

 

 

JEUDI : Lecture du livre A FOND LA GOMME. L’enseignant demande qui est le personnage principal du livre, c'est-à-dire celui qu’on voit à chaque page. L’enseignant demande encore : Que fait-il pendant qu’il s’habille ? Vous arrive-t-il de vous raconter des histoires ? Quoi par exemple ?

 

 

VENDREDI : Lecture de la page de couverture avec l’aide des élèves, mémorisation du nom de l’auteur, lecture du livre A FOND LA GOMME. L’enseignant explique que pour raconter des histoires , parfois on invente des choses, on imagine qu’on est le plus fort, ou qu’on se transforme , un monsieur qui écrit des livres peut raconter ce qui lui arrive, comme vous avec Dalma, mais aussi peut rêver. Lecture du cahier de liaison.

 

ATELIERS après la récréation et après la sieste:

 

N°1 S’approprier le langage

 «  Je parle avec l’aide de mon album langage, j’emploie le temps «  Futur aller »

 

Objectifs : développement de la maîtrise du langage, travailler le langage d’évocation.

Compétence visée :  utilisation du temps « le futur aller ».

Support  : album langage

Matériel :une photo de Dalma

Consigne : « est-ce que tu peux me raconter ce que tu vas faire quand tu vas emmener Dalma chez toi ?   »

 

Si dans son groupe, l’enseignant a un élève qui a déjà emmené Dalma, il l’interroge de nouveau sur son récit et tente de l’inciter à utiliser le futur aller.

 

 

 

N°2 Percevoir, sentir, imaginer, créer

«  Je peins un bonhomme en m’inspirant de Gaston Chaissac» (suite semaine précédente)

 

Objectif : plastique : développer sa capacité à peindre un personnage à partir d’un modèle, inspiration mouvement « Art brut» ( bonhommes composés de formes sans bras ni jambes), artiste présenté : Gaston Chaissac

Compétence visée : utiliser le dessin comme moyen de représentation, établir des rapprochements entre deux objets plastiques ( un reproduction d’œuvre et sa propre production)

Support  : grande feuille blanche déjà peinte ( bonhomme cerné de noir)

Matériel :  gouaches ( des couleurs du bonhomme de Chaissac)+ pinceaux

Consigne : « Tu vas utiliser les couleurs de Gaston Chaissac, regarde, il a signé son tableau ( l'enseignant montre la signature), en prenant ta carte de présence, essaie de tracer une lettre ou plusieurs de ton prénom pour signer toi aussi ta peinture ». 

 

  L’enseignant aura auparavant préparé les couleurs, les élèves devront peindre leur feuille entièrement. Puis ils utiliseront ce qu’ils ont appris la semaine précédente sur l’ébauche d’écriture avec l’aide de l’enseignant. Pour ceux qui n’en seraient pas encore capable, la signature se fait avec le collage de son étiquette prénom ou bien avec le choix d’un signe qu’il est capable de répéter.

chaissac 1 

 

N°3 S’approprier le langage/Découvrir l’écrit

«  Je m’entraîne à écrire des lettres de mon prénom»

 

Objectifs : approche de l’écriture de son prénom.

Compétence visée :  approcher le principe sonore du code de l’écrit, reproduire d’après modèle en majuscules d’imprimerie.

Support  : feuille .

Matériel :cartes des prénoms + crayon à papier.

Consigne : « Tu choisis la lettre de ton prénom que tu penses pouvoir écrire, en t’entraînant ,tu recommences avec une autre lettre»

 

Un élève reformule la consigne.  

 

 

N°4 Découvrir le monde

«  Je fais un collier en changeant à chaque fois de forme de perle»

 

 Objectif : structuration du temps.

Compétence visée :  faire un algorithme.

. Matériel :  grosses perles de deux formes différentes + fil.

Consigne : « Tu fais ton collier en changeant de forme à chaque fois, tu ne peux pas mettre deux perles de la même forme l’une à côté de l’autre ».

 

 

Un élève reformule la consigne.  

 

 

 

COMMENTAIRES / CONSEILS :

 

L’enseignant doit proposer des activités adaptées à chacun de ses élèves .Ainsi dans un atelier « écriture », il est fort probable que certains ne puissent pas envisager un tracé de lettres, dans ce cas, ceux-ci auront à leur disposition des petites cartes de graphisme qu’ils devront reproduire d’après modèle.

Ces petites cartes sont facilement réalisables, en utilisant du papier bristol, l’enseignant trace des dessins stylisés reprenant les tracés de base de l’écriture, il plastifie ensuite ses cartes. Le principe d’utilisation est : l’élève tire au hasard une carte dans la boîte et tente de reproduire le dessin, lorsqu’il a fini, il range sa carte et recommence un tirage. Au début, la souplesse est tolérée, c'est-à-dire que certains élèves choisissent le dessin qui leur semble réalisable, puis viennent les contraintes, l’enseignant peut choisir trois cartes et demander un travail uniquement avec ces dessins , ceci afin d’inciter les élèves à persévérer dans la difficulté.

L’aspect ludique du jeu ( tirer une carte) plaît en général beaucoup aux élèves et ils prennent plaisir à faire leur graphisme, d’autant plus qu’ ils mesurent leurs progrès.

 

LIENS DU BLOG POUR RETROUVER DES IDEES :


écrire un livre en petite section , quelles contraintes ?

 

une séance de récit de vie

 

 



 

Publié dans langage 2010

Commenter cet article