semaine 34 UN AIGLE DANS LE DOS

Publié le par isa

PERIODE 5

S’APPROPRIER LE LANGAGE, DECOUVRIR L’ECRIT

SEMAINE 34

31/05 AU 04/06/2010

 

un aigle dans le dos 2 

LE LIVRE :

Ce nouveau livre de Christian Voltz trouve sa place dans la série que nous lui consacrons de manière concordante avec le travail sur les personnages.

Depuis le début de la période, les élèves ont appris à reconnaître des personnages, à les lister, les nommer, les décrire. La comparaison avec les personnages de Ruillier la semaine dernière a ouvert l’observation sur la fabrication des personnages, leurs expressions, l’utilisation de matériaux divers, de récupération…

Ce livre est entièrement consacré à la description du personnage principal « Max » et il montre aux élèves que parfois les apparences peuvent nous tromper, c’est à l’auteur de décider ce qu’il fait de son personnage.

Ils vont comprendre qu’ils peuvent dessiner quelqu’un qui fait peur et lui donner un gentil caractère. Faire un livre , c’est être libre de choisir ( la meilleure illustration est à venir avec « Le livre le plus génial que j’ai jamais lu »)  

 

LES OBJECTIFS ET COMPETENCES DE LA SEMAINE :

 

Dominant :

Imaginer un nouveau personnage.

Suite apprentissage des questions au récitant.

 

Par domaines d’activité :

S’APPROPRIER LE LANGAGE / DECOUVRIR L’ECRIT :

Echanger, s’exprimer : poser des questions variées.

Comprendre : répondre aux questions.

Progresser vers la maîtrise de la langue française : faire des phrases en utilisant la complexification avec parce que ( album langage)

 

Contribuer à l’écriture d’un texte : produire un énoncé oral lors du récit.

Initiation orale à la langue écrite : essayer d’anticiper sur la suite, imaginer un nouveau personnage.

 

DECOUVRIR LE MONDE : structuration du temps: évaluation algorithme( rythme 1.1).

 

DEVENIR ELEVE : répondre aux questions posées.

 

AGIR ET S’EXPRIMER AVEC SON CORPS :

cycle danse

fiche 27: « Nous formons deux groupes qui choisissent chacun 3 postures pour raconter des histoires différentes en même temps».

 

 

 

PERCEVOIR, SENTIR ,IMAGINER,CREER : mouvement art abstrait : inspiration Calder : fabrication d’un petit chien ( cadeau fête des pèressur deux semaines) ,dessin d’un nouveau personnage.

 

DEROULEMENT :

 

Voici le programme des évaluations de ce dernier trimestre :

 

S’approprier le langage et découvrir l’écrit :

  1. reconnaissance de son prénom, des autres prénoms. (semaine 36)
  2. écriture de son prénom en majuscules d’imprimerie (semaine 36)
  3. reconnaissance des couleurs (semaine 35)
  4. compréhension de texte (semaine 37)

 

Découvrir le monde :

  1. structuration du temps : algorithme (semaine 34)
  2. structuration du temps : images séquentielles (semaine 37)
  3. approche du nombre : suite numérique (semaine 35)
  4. structuration de l’espace : puzzles (semaine 37)

 

Percevoir, sentir, imaginer, créer :

  1. dessin du bonhomme (semaine 35)

 

 

REGROUPEMENT 1 de 9h30 à 9h45:

 

LUNDI :  Seizième  récit

 

MARDI :  Dix-septième  récit

 

JEUDI :  Dix-huitième  récit

 

VENDREDI : Dix-neuvième récit

 

 

ATELIERS avant la récréation:

 

N°1 S’approprier le langage/Découvrir l’écrit

«  Je fais un dessin sous la dictée»

 

Objectif : aborder le dessin dans sa fonction de langage.

Compétence visée :  comprendre les consignes ordinaires, représenter un objet, un personnage .

Support  : feuilleA4.

Matériel :pots de feutres

Consigne : «  Je choisis une partie du récit que …. a fait et vous la dessinez » 

 Récit Mathis : On a joué à la balançoire, il est allé faire la sieste dans le hamac.

 Récit Sabrina : Son sac est à la maison, dans ma chambre à côté des livres.

 Récit Denis : Il a dansé sur la musique avec ma sœur.

Récit Edouard : On a été à la ferme, on a joué au tracteur.

 

  tous les élèves participent

 

 

 

 

 

 

 

 

REGROUPEMENT 2 de 10h30 à 10h45:

 

LUNDI : L’enseignant présente le livre de la semaine UN AIGLE DANS LE DOS, il lit le titre et demande s’ ils pensent que c’est un livre de Christian Voltz, s’ils peuvent dire pourquoi, s’ils peuvent décrire le personnage, sa fabrication. Il lit ensuite le récit et s’arrête au moment où les deux personnages se rencontrent. Il propose d’imaginer ce qui va arriver. Lecture de la fin. L’enseignant suggère : « Et si on imaginait un nouveau personnage pour ce livre ».

 

MARDI : L’enseignant lit le livre UN AIGLE DANS LE DOS. Pourquoi le personnage Max peut faire peur au début de l’histoire ? Nouvelle description de la fabrication de Max, qu’est-ce que Christian Voltz a utilisé ? Notre nouveau personnage serait un ou une …., il faut le décrire.

 

JEUDI : Lecture du livre UN AIGLE DANS LE DOS. Notre nouveau personnage serait un ou une …, il faut le nommer.

 

VENDREDI : Lecture du livre UN AIGLE DANS LE DOS. L’enseignant présente les dessins des différents personnages faits par les élèves. L’enseignant explique que l’auteur d’un livre choisit ses personnages , les invente comme il veut. Lecture du cahier de liaison.

 

 

ATELIERS après la récréation et après la sieste:

 

N°1 Percevoir, sentir, imaginer, créer/Découvrir le monde

«  Je dessine un nouveau personnage»

 

Objectifs : entrainement au dessin du bonhomme et apprentissage de l’expression de sentiments.

Compétence visée :  utiliser le dessin comme moyen de représentation, Support  : feuille A4

Matériel :pot de feutres par élève + crayons de couleur pour colorier le personnage dessiné.

Consigne : « Tu dessines le nouveau personnage pour le livre de cette semaine»

 

L’enseignant explique qu’il faut lui donner une expression et des accessoires pour expliquer comment il est.

N°2 Percevoir, sentir, imaginer, créer

«  Je m’entraîne à fabriquer un chien comme Monsieur Calder»

 

Objectif : technique: explorer une technique, inspiration mouvement Art abstrait, artiste : Calder.

Compétence visée : établir des rapprochements entre deux objets plastiques ( un reproduction d’œuvre et sa propre production)

Support  : -

Matériel : clippos + fil de fer, morceaux de bois type morceaux de manches à balai ou tringle à rideaux, épingles en bois+ pâte à fixe + image de l’œuvre du chien de Calder

Consigne : « Tu regardes le chien de Calder, tu essaies d’en faire un avec les clippos puis avec le matériel à ta disposition».

 

L’enseignant explique qu’il y a eu un artiste qui a fait des œuvres à partir de fil de fer , il s’agit de Calder, il présente des œuvres et propose de réaliser un petit chien comme lui. Cela fait penser aux personnages de Christian Voltz. Cette séance permet un entraînement , la semaine prochaine, les élèves reprendront le matériel et réaliseront avec l’aide de l’adulte ( équipé d’une agrafeuse à bois) un petit chien définitif.

La pâte à fixe est sensée servir pour fixer les fils de fer sur le bois puisque les élèves ne peuvent utiliser l’agrafeuse à bois.

 chien

N°3 S’approprier le langage

«  Je parle avec l’aide de mon album langage, j’emploie une complexification «  parce que »

 

Objectifs : développement de la maîtrise du langage, travailler le langage d’évocation.

Compétence visée :  utilisation d’une complexification « parce que »

Support  : album langage

Matériel :photos des séances de danse.

Consigne : « Tu retrouves la photo où l’on te voit faire la posture que tu as choisie, tu la colles et tu me dis pourquoi tu l’as choisie ?»

 

 

N°4 Découvrir le monde

«  Je fais un algorithme »

 

 Objectif : évaluation algorithme :structuration du temps.

Compétence visée :  faire un algorithme.    Support : feuille A4   photocopiée

Matériel :  gommettes de deux couleurs.

Consigne : « Tu décores le mouchoir en collant des gommettes tout autour et  en respectant le rythme une couleur puis une autre couleur».

 

 

Aucune aide , il s’agit d’une évaluation. 

Fiche à télécharger

 

COMMENTAIRES / CONSEILS :

 

A propos des évaluations, elles correspondent à une vérification de la portée de notre enseignement et surtout de la capacité des élèves à réinvestir ce qu’ils ont appris. Sans qu’elles deviennent une contrainte obsédante, elles ont leur place dans un enseignement qui a l’ambition d’aider les plus en difficulté, ainsi qu’un défi donné à chaque élève pour l’aider à progresser et non pour se mesurer avec les autres. Dans cette perspective, l’enseignant tire les conséquences des résultats obtenus et envisage un prolongement ou pour certains une reprise complète de la notion non acquise. En aucun cas, les évaluations ratées ne peuvent rester sans réponse dans l’accompagnement scolaire.

 

Je rappelle que mes propositions d’ateliers sont à adapter à vos classes et que mener 4 ateliers denses relève de l’expérience. J’ai choisi de diversifier en proposant une grande variété d’activités, il faut cependant savoir renoncer à certaines pour être sûr de mener correctement sa classe. Comme je l’ai évoqué dans le premier article sur le temps, l’enseignant apprend à opérer des choix et à organiser sa classe en fonction de son expérience et de ses priorités.

Même si ,comme le désigne Philippe Meirieu, c’est l’objet ( travail concret) qui dicte les règles et que la gestion de la classe se trouve améliorée dans cette « délégation à l’objet », il n’en demeure pas moins que l’enseignant pense et crée cet objet en rapport avec ses propres capacités à superviser cette délégation.

 

 

LIENS DU BLOG POUR RETROUVER DES IDEES :

 

Evaluations

 

 


Publié dans langage 2010

Commenter cet article

ana 27/05/2010 20:59



ah oui! pas mal...et on mettrait les ptits bouts de fer avant que ça sèche???


Ana



karine 27/05/2010 20:55



bonsoir tout le monde ...après un petit tour de mes méninges...j'ai pensé à de la pâte fimo ?


vous en pensez quoi les filles ?



isa 29/05/2010 17:06



il faut toujours essayer avant ...



marie-claude taddei 26/05/2010 20:52



Et pourquoi ne pas utiliser de bouchons en liège pour le ventre du chien ? Ainsi le fil de fer n'aurait pas besoin d'agrafes.


Qu'en pensez-vous ?


MClaude



isa 26/05/2010 21:46



je ne sais si cela peut tenir , à essayer avant.



karine 26/05/2010 16:14



Un grand merci Isa... service rapide !


Il ne me semble pas que nous en ayons une à l'école mais je vais voir ça de plus près...


Sinon mes petites méninges vont devoir effectivement cogiter car j'adore l'idée de ce petit "calder chien"...


Encore merci !



isa 26/05/2010 16:30



surtout si tu trouves des idées pour ce chien , partage.....



karine 26/05/2010 15:14



Alors là je suis perplexe... Je ne vois pas à quoi ressemble une clouteuse à agrafes...


une petite photo s'il vous plait ... ?    MERCIIIIIIIIII !



isa 26/05/2010 16:03



voilà,
c'est assez courant, il me semble.



karine 26/05/2010 13:40



Bonjour...


L'agrafeuse à bois est une agrafeuse pneumatique? Y a t il une autre possibilité ? Merci...



isa 26/05/2010 14:01



non c'est une simple clouteuse ( mais avec des agrafes, normalement il y en a au moins une dans une école), il doit y avoir d'autres moyens, quelqu'un aura peut -être un peu d'ingéniosité
!



Marie-Claude 26/05/2010 10:57



Bonjour,


Auriez vous des reproductions des oeuvres de Calder à télécharger qui soient bien nettes quand on les imprime ?


Merci d'avance.


MClaude



isa 26/05/2010 11:25



normalement sur ce lien , il y a des oeuvres à imprimer, j'ai
fait des essais d'impression et c'est net, notamment le chien.