semaine 35 dans ma maison

Publié le par isa

 

Période 5

objectif général: s'approprier le langage, découvrir l'écrit

semaine du 06 Juin 2011

 

 

Le livre de la semaine 35 :

dans ma maison

Résumé : Magnifique petit recueil de dessins de maisons réalisées par des illustrateurs de livres de jeunesse.

 

Pourquoi ce livre ?: Ce livre est une forme de petit musée de la maison. Il me semble qu'il est incitatif pour les élèves dans leur dessin de maison qu'ils commencent à mieux maîtriser. Il va servir de support au jeu des maisons qui sera fait en collectif puis en atelier.

 

Objectifs spécifiques et compétences :

 

s'approprier le langage et découvrir l'écrit: Syntaxe : récits individuels du voyage de la marionnette de classe (apprendre à sortir de l’implicite).

Lexique : jeu des images des maisons à retrouver à partir d'une description

anticiper sur une histoire à partir de la couverture du livre

évaluation de la reconnaissance des couleurs

poser des questions pour le jeu des maisons


percevoir, sentir, imaginer, créer : préparation du fond pour une réalisation de maison en inspiration Klee à partir de l'oeuvre « La villa R », dessin d'un maison selon un modèle, évaluation du dessin du bonhomme.

 

agir et s'exprimer avec son corps:cycle course d'orientation fiche 4 parcours d'orientation.

 

devenir élève:répondre aux questions posées.

 

découvrir le monde: approcher les quantités et les nombres: évaluation suite numérique ,se repérer dans l'espace: se repérer dans l'espace de l'école ( orientation).

 

Déroulement:

 

Après avoir compté régulièrement les élèves en regroupement ,avoir utilisé une bande numérique, l'évaluation de la suite numérique se fait logiquement cette semaine. Je propose de regrouper celle -ci avec l'évaluation de la reconnaissance des couleurs en première partie de matinée. L'enseignant prend alors les élèves un par un , ils sont en atelier autonome ou bien en activité avec l'atsem.



Regroupement 1 avant la récréation( 9h30-9h45):

 

lundi : Vingtième récit .Tirage au sort de l'élève emmenant Dalma.

 

mardi : Vingt-et-unième récit puis tirage au sort.

 

jeudi : Vingt deuxième récit puis tirage au sort.

 

vendredi: Vingt troisième récit puis tirage au sort.

 

Ateliers avant la récréation ( 9h45-10h):

 

N°1 S’approprier le langage 

«  Je compte sur la bande numérique»

 

 

Objectif : évaluation approche du nombre.

Compétence visée :  acquèrir la suite des nombres.

Matériel : gommette  

Consigne : « Tu comptes en pointant avec le doigt, je mets une gommette

quand tu t'arrêtes ou que tu ne sais plus»

 

 

fiche à télécharger  

 

 



 

N°2 S’approprier le langage 

«  Je sais nommer les couleurs»

 

 

Objectif : évaluation de la reconnaissance des couleurs

Compétence visée :  utiliser un vocabulaire pertinent.

Matériel : gommettes

Consigne : « Je te montre une gommette et tu me dis son nom, si c’est réussi , tu la gagnes et la colles sur ta fiche»

 

 

 

fiche à télécharger

 

 

 

 

Regroupement 2après la récréation (10h30-10h45):

 

 

lundi : Présentation du livre de la semaine « Dans ma maison», l'enseignant propose d'observer la couverture et d'imaginer ce que ce livre raconte. Puis il tourne quelques pages et explique qu'il s'agit d'une histoire différente à chaque page, il fait un parallèle avec le livre qu'ils font actuellement avec les différents récits, explique qu'il y aura un auteur( à expliquer) différent pour chaque page. Pour ce livre, ce sont des illustrateurs qui ont dessiné chacun une maison , leur dessin est accompagné d'une petite poésie écrite par l'auteur du livre Thomas Scotto. L'enseignant feuillète le livre. Il propose de décrire quelques maisons choisies au hasard.

 

mardi : Observation du livre de la semaine « Dans ma maison  ».L'enseignant a apporté des reproductions colorées de quelques maisons ( environ 5) du livre, il propose de jouer au jeu de la description. Il s'agit de décrire une maison, les autres doivent trouver le plus rapidement de quelle maison il s'agit. C'est l'enseignant qui fait la description, les élèves lèvent le doigt pour répondre, le groupe vérifie en reprenant la description. La réponse est validée ou bien le jeu reprend.

 

jeudi : Observation du livre de la semaine « Dans ma maison  ».L'enseignant a apporté des reproductions colorées de quelques maisons du livre( environ 5 différentes de Mardi) du livre, il propose de jouer au jeu de la description. Il s'agit de décrire une maison, les autres doivent trouver le plus rapidement de quelle maison il est question. Cette fois , ce sont des élèves qui tour à tour viennent dire quelle maison ils ont choisi à l'enseignant en aparté puis qui tentent de faire trouver leurs camarades. Celui qui trouve vient décrire.

 

vendredi: Observation du livre de la semaine « Dans ma maison  ».L'enseignant a apporté des reproductions colorées de quelques maisons du livre( environ 5 différentes de Mardi et de Jeudi), il propose de jouer au jeu des questions . Cette fois, les élèves doivent poser des questions pour tenter de découvrir la maison choisie par leur camarade.

Lecture du cahier de liaison

 

Ateliers après la récréation et après la sieste:

 

N°1S'approprier le langage

 

«  Je joue au jeu des maisons pour continuer à apprendre à poser des questions»

 

Objectif : travail sur le lexique associé au thème de la maison, travailler sur le questionnement

Compétence visée :  comprendre et acquérir un vocabulaire pertinent ,se faire comprendre.

Matériel :  images de maisons en double ( une série pour le groupe, une série pour le joueur)

Consigne :

« Chacun votre tour , vous allez choisir une des maisons dans la série que vous avez, le groupe va poser des questions pour essayer de trouver quelle maison a été choisie, ».

 

L'enseignant supervise pour vérifier si le joueur est juste dans ses réponses, l'idéal serait que l'enseignant soit le moins présent possible pour que le groupe apprenne à se gérer.

 

Toute cette séance se déroule en manipulation d'images, aucune fiche n'est réalisée.

 

Fiche série d'images à télécharger et à tirer en double (il est important de conserver les couleurs)

d'autres séries peuvent être inventées selon la difficulté voulue ( à voir en fonction de ses élèves)

N°2 Percevoir, sentir, imaginer, créer

«  Je dessine une maison en choisissant celle du livre que je prends comme modèle»

 

Objectifs : entrainement au dessin de la maison.

Compétence visée :  expérimenter un procédé de dessin.

Support  : feuille A4

Matériel :feutres + représentation de 4 maisons du livre

Consigne : « Voici 4 maisons du livre de Thomas Scotto, tu choisis celle que tu veux pour t'aider à dessiner ta maison»

 

Fiche 4 maisons pour choisir

 

 N°3 Percevoir, sentir, imaginer, créer/Découvrir le monde

«  Je dessine un bonhomme»

 

Objectifs : évaluation du dessin du bonhomme.

Compétence visée :  utiliser le dessin comme moyen de représentation, nommer les différentes parties du corps.

Support  : feuille A4

Matériel :pot de feutres par élève.

Consigne : « Tu dessines un bonhomme maintenant que tu appris à faire un visage, tu penses à tout ce que tu peux dessiner. Tu le colories ensuite »

 

Aucune aide , il s’agit d’une évaluation.

 

fiche à télécharger

 

 

 

N°4 Percevoir,snetir, imaginer, créer

«  Je prépare mon fond de peinture»

 

Objectif : plastique : développer sa perception des compositions, inspiration mouvement « Blaue reiter » artiste présenté : Paul Klee , notion: all-over ( remplir une surface)

 Compétence visée : tirer partie des   ressources expressives d’un procédé (  inspiration de la composition du peintre).

Support  : grande feuille

Matériel :  gouache grenat ( comme une partie du fond de l'oeuvre de référence « La villa R » de Klee)+ rouleau

Consigne : « Tu remplis ta feuille pour préparer ton fond de peinture».

 

La peinture à réaliser est l'oeuvre finale autour du thème de la maison, elle sera faite sur deux semaines ( fond + composition)

 

villa r klee

 

 

Commentaires et conseils:

 

Le langage d'évocation , qu'est-ce que c'est ?

Apprendre demande à l'élève de se construire des représentations mentales, il lui faut se décentrer, ne plus être dans l'action immédiate mais voir de plus haut. Ainsi il pourra accéder aux opérations mentales dont l'intérêt est majeur dans les apprentissages: savoir anticiper c'est à dire imaginer, se projeter dans l'avenir, émettre des hypothèses mais aussi analyser, entrer dans la déduction, ou bien encore se rappeler, mémoriser...

Afin d'entrer dans cette abstraction, l'élève doit utiliser un outil indispensable à la construction du savoir qui est le langage d'évocation.

Pour confronter ses représentations à celles des autres, pour déconstruire ce qu'il sait afin de mieux reconstruire, pour élaborer un processus d'apprentissage , il lui faut exprimer, dialoguer, verbaliser, échanger.

L'enfant qui arrive à l'école à 3 ans est dans la construction verbale, il maîtrise plus ou moins bien le langage en situation, appelé aussi langage d'action, l'école est chargée d'aider l'élève à la maîtrise de ce langage. L'enfant est dans l'immédiateté, il décrit ce qu'il vit, ce qu'il voit...puis il élabore progressivement des schémas verbaux de plus en plus complexes à travers les interactions qui lui sont proposées. C'est un travail de longue haleine qui demande cohérence au sein de l'équipe pédagogique, vigilance et inventivité dans la classe afin d'aider tous les élèves, coopération avec les familles dans un souci de continuité que cet apprentissage demande.

Parallèlement à cette maîtrise de l'oral universel, l'école maternelle va devoir aider l'élève à intégrer un nouveau langage dit d'évocation, celui- ci se différencie du précédent par le fait qu'il renvoie à exprimer ses pensées en différé, il s'agit de parler de l'objet en son absence, de prendre de la distance, de réorganiser la scène vécue. C'est le langage de l'abstraction, de la mémoire, des projets, c'est la construction d'un système de représentation du monde. Et cette parole, objet d'apprentissage devient un outil au service d'apprentissages, au service de la construction de la pensée.

La tâche est incontournable et demande un investissement total puisque ce langage détermine l'accès aux apprentissages.

Dans la pratique, l'enseignant doit trouver des situations qui vont permettre ce travail. Le projet livre et marionnette s'inscrit totalement dans cette démarche.





Liens à retrouver:

 

Langage et récits ( pour trouver tous les détails)

 

fiches proposées par les collègues sur ce livre.

photos de réalisations faites dans les classes.

Publié dans langage 2011

Commenter cet article