travail ensemble avec Catherine Boutten par Christine F: la salle des maitres

Publié le par isa

salle des maitres

Voilà le résultat de la première étape de notre travail  inspiré de l’œ'oeuvre de Catherine Boutten et de tous vos formidables apports.

J'’ai fait le choix de les lancer dans l'’aventure sans rien révéler de ce qui allait se passer.

J'’ai simplement annoncé que nous allions nous faire plaisir avec de la peinture et des pinceaux, qu'’il y aurait des surprises  mais qu'’il fallait d'’abord "faire".

Comme consignes, j'’ai juste indiqué le minimum :

-          Tu peux choisir le groupe de pots de peinture que tu préfères

-          Tu traces des traits couchés d'’un bord à l’autre de la feuille

-          Tu commences en bas

-          Tu changes de couleur à chaque trait

Et j'’ai laissé faire (bon, certains ont eu parfois besoin d'’un peu d'’aide, merci les stagiaires que j'ai eus en renfort dans la classe) et guetté les réactions, c’'est surtout cela qui m'’a intéressée :

-          Maîtresse, la peinture elle m'’écoute pas (comprenez : je demande au pinceau de déposer la peinture horizontalement et celle-ci part verticalement !)

-          Maîtresse, ça fait des quadrillages tout seul (on sort d'’activités longues et variées sur le tracé du quadrillage, mélange de lignes couchées et debout, alors forcément je savais que cela allait sortir d'’une manière ou d'’une autre !)

-          Maîtresse, c'’est pas moi qui salit tout, c'’est la peinture toute seule. (Faudra m'’expliquer pourquoi les élèves disent toujours « maîtresse » quand ils commencent une phrase en s'’adressant à l’enseignante)

Et j’'en passe…

Au final, en observant le résultat chez les copains, ils prennent confiance, la maîtresse sourit, rigole même et les encourage, c'’est rigolo cette peinture qui fait ce qu'’elle veut, c’'est même pas sale, c'’est même joli. Finalement, on s'’accorde même à dire que c'’est magnifique. Et je suis autorisée à afficher le résultat pour montrer aux parents. C'’est dire s'’ils sont fiers.

Après les vacances, la maîtresse, sadique, va sortir ses grands ciseaux….Suite , eh bè, après les congés !

P1050949.JPG

P1050948.JPG

P1050945.JPG

P1050944.JPG

CHRISTINE F

 

Publié dans la salle des maîtres

Commenter cet article

Valérie D 13/02/2013 15:59


J'aime assez l'idée de faire une première expo avec les réalisations comme tu les as faites et les décrocher à la rentrée pour les transformer. Cela permet d'en profiter en l'état et de les
redécouvrir différemment. Il me reste encore 10 jours avant les vacances, en avant!!

Valérie93 12/02/2013 18:52


J'ai bien aimé les commentaires des enfants: moi j'ai même eu un élève presqu'en panique parce que "çà coule partout"!!!!

isa 12/02/2013 19:25



j'imagine cette panique rassurée ensuite par ton autorisation, pour certains c'est déboussolant mais cela fait aussi partie des apprentissages



Christine F. 12/02/2013 17:35


Merci Joëlle. Nous avons utilisé de gros pinceaux ronds en soie naturelle (comme sur la photo) et de la gouache liquide en bouteille diluée à l'eau autant que nécessaire
pour cela soit assez liquide pour bien couler mais pas trop pour garder l'aspect couvrant de la gouache. Il faut bien évidemment faire des tests avant la mise en activité car il y a beaucoup de
pots à préparer. J'ai aussi mélangé des couleurs entre elles pour offrir une gamme plus large de coloris (bleu+blanc,par ex.).


Je te souhaite autant de plaisir que nous en avons eu.

isa 12/02/2013 18:54



c'est drôle comme les sujets que je désire aborder arrivent toujours au moment presque voulu ( organisation matérielle prévue Jeudi) et ton idée de mettre des photos pour illustrer tes
explications est super. Merci Christine



joêlle m. 12/02/2013 16:57


On ne s'en lasse pas. C'est totalement magique ces effets de coulures.


Peux-tu nous dire quel outil tu as utilisé et ta proportion eau/gouache? Merci. Je suis en zone C alors il me reste encore du temps pour profiter de vos expériences.

Christine F. 12/02/2013 16:17


Comme je te comprends

Emilie44 12/02/2013 15:34


C'est clair que moi aussi j'ai eu des scrupules à leur faire couper leurs peintures tellement elles étaient jolies! Je pense qu'on en refera d'autres juste pour le
plaisir de les laisser comme ça, sans découpe et assemblage.

isa 12/02/2013 16:43



Le travail est une succession d'étapes mais chacune pourra faire l'objet de réinvestissement, c'est le but des apprentissages.