tribune libre: proposition de livret de compétences

Publié le par isa

TRIBUNE LIBRE
AUTEUR DU LIVRET : SOPHIE



 Oserais-je te l'envoyer pour que tu me dises ce que tu en penses ? Si tu le trouves convenable, je veux bien que tu le mettes en ligne pour mes collègues, j'ai eu la sensation de construire un document assez complet...


LIVRET A TELECHARGER


Commenter cet article

Marionnette 22/02/2010 22:34


Oh ! mais que j'aime ce site !!!
des étables ... hum hum ... merci Tud , merci , merci  ! encore plein de choses à découvrir ... à petits pas ... et puis tiens voilà qu'au détour d'une conversation ...on apprend que
notre maicresse a passé un W.E chez Freinet  ... ouah !!! qui a dit : " c'est un piètre maître que celui qui n'est pas dépassé par son élève " ??? ... Bisous ... A + ...


isa 23/02/2010 08:30


Pas un wk Marionnette mais un mois tout le mois de Juillet et pour moi le merveilleux souvenir était la piscine à côté de la maison ! J'ai été bercée à la pédagogie Freinet mais n'en ai jamais
bénéficié en tant qu'élève.


Tud 22/02/2010 19:08


Merci, de cette ouverture de dialogue et loin de moi, l' idée de juger le travail de nos enseignants (mais plutôt sur l' étroitesse d' esprit de leur hiérarchie)
Etant  père de 4 enfants dont 1 en "échec" , je  suis menuisier mais j' essaye de comprendre. Et grâce à Internet j' ai trouvé une alternative http://www.petits-pas.com/ puis je me suis informer http://www.pmev.fr/ mon fils fait des progrès considérable, alors je pense utile de faire connaître le travail de cette personne qui a réalisé un très bon site et du développement
pédagogique dont c' est issu.
Les écoles ne doivent pas devenir des étables.
Cordialement


isa 22/02/2010 21:02


Je comprends votre démarche et j'entends bien votre désir d'aider votre enfant  et de faire connaître des démarches qui ne passent pas par un regard sur l'échec mais plutôt sur le
rythme de chacun en acceptant qu'il soit différent. Dans nos classes, nous pratiquons la pédagogie différenciée et s'il est  une école qui s'ajuste aux rythmes des élèves ,c'est bien l'école
maternelle. Vous pointez les directives institutionnelles qui voudraient créer des moules et des cadres tout faits, les enseignants tentent d'y résister ou déjà d'y réfléchir et le blog permet
à chacun de donner sa manière d' enseigner tout en respectant au mieux les élèves quitte à se fabriquer parfois des outils différents de ceux proposés.  Il tente de mutualiser et
d'échanger pour soutenir les enseignants qui parfois se sentent démunis face aux difficultés de leurs élèves, nous aussi nous aimerions que chacun réussisse et éviter le grand gâchis de ces
intelligences laissées pour compte. Je vous remercie d'avoir donné votre éclairage ainsi que vos informations, je vais aller y faire un tour.


Tud 22/02/2010 17:50


La Pédagogie de Maîtrise à Effet Vicariant
L'intérêt potentiel de l'apprentissage vicariant conduit par ailleurs à poser fermement le problème de l'évaluation, de la place respective que doivent en prendre les différentes formes dans une
conception rationnelle des apprentissages.
Il en est ainsi de l'évaluation dite formative, qui permet au maître "d'observer et de comprendre ce qui se passe dans les apprentissages" pour les
accompagner et les optimiser. Celle-ci, qui va permettre d'agir sur la qualité des résultats que l'évaluation institutionnelle pourra ensuite mettre en évidence, est parfois perturbée par la
nécessité de répondre à date fixe aux exigences mal comprises - ou mal traitées - de l'évaluation institutionnelle. Cette contradiction, très courante, qui témoigne d'une certaine irresponsabilité
hiérarchique ou du moins d'une conception trop formaliste de celle-ci, est préoccupante.
Cordialement


isa 22/02/2010 18:39


et bien Tud, je vous propose une tribune libre pour nous expliquer la pédagogie de maîtrise à effet vicariant, j'ai le sentiment de ne pas en être éloignée, ayant même eu la chance quand j'étais
petite d'aller passer un été à Vence chez Freinet. Cet univers pédagogique ne m'est donc pas étranger et ma démarche professionnelle de soutien aux jeunes professeurs est en ligne directe avec ce
mode de pensée. Et c'est bien dans cet esprit que chacun peut s'exprimer et donner aux autres sans jugement de leur part mais dans une volonté d'échanges et de débat.


Tud 22/02/2010 11:22


Bonjour,
Évaluer un apprentissage en train de se faire est un non sens pédagogique total, qui se rencontre pourtant fréquemment du fait d'une interprétation quasi irresponsable des exigences de
l'évaluation institutionnelle. Cette hargne évaluative  peut alors porter préjudice aux autres formes de l'évaluation - qui la devancent dans la suite logique des processus d'apprentissage -
et donc à l'apprentissage lui-même.
Cordialement


isa 22/02/2010 14:45


Concernant le livret proposé par Sophie, il s'agit de le remplir une fois en fin d'année et de répondre : peu, quelquefois, souvent aux items
proposés, de part ces réponses quantifiables, il n'est pas question de dire cet apprentissage est acquis de manière définitive, il s'agit d'indiquer comment l'élève utilise la compétence en
question. Le débat sur l'évaluation est un point pédagogique hautement contreversé. Il s'avère important que dans tout processus d'apprentissage , l'élève connaisse le but de sa tâche et qu'il
puisse mesurer le résultat de son action, ainsi donc l'auto-évaluation est à rechercher mais il est difficile de l'envisager pour tous les savoirs et toutes les compétences à développer.
Sachons reconnaître aussi que la demande institutionnelle a d'autres objectifs que les seules évaluations exigées, il en va des directions pédagogiques  qui sont savemment induites dans le
choix des items proposés par les documents officiels. Le blog est un lieu de mutualisation et il m'apparaît interessant de faire connaître des démarches qui veulent justement faire de la recherche
autour de l'évaluation un champ des possibles, des peut-être, des qu'en pensez-vous. Chacun garde ensuite sa liberté de faire et de penser.
Et personnellement, je pense que l'évaluation quotidienne par l'échec comme elle est pratiquée depuis de trés nombreuses années dans nos collèges et lycées est bien plus dommageable qu'un livret de
compétences utilisé une fois voire deux fois dans l'année. Mais j'accepte que cela soit discutable.


sophie 21/02/2010 10:10



Lili je te rejoins quant aux cases non cochées qui effraient les parents, tout comme les appréciations qui peuvent changer d'une classe à l'autre car les objectifs sont plus exigeants, et je
me pose souvent l'utilité des livrets car on les remplie mais on ne veut pas effectivement que cela desserve les enfants ! Je suis d'accord avec toi, ils ont le temps et leur développement est si
différent...Merci en tout cas pour la pertinence et l'objectivité de tes commentaires !



lili56 20/02/2010 18:24


Ce livret me semble beacoup trop détaillé pour les parents. Nous n'avons qu'une page et demie pour les PS, l'inspecteur le trouve tout à fait satifaisant. Evidemment que les petits apprennent
beaucoup de choses et sont capables d'en faire aussi beaucoup. Mais faut-il à ce point détailler ? Les enfants pas encore prêts (pas assez mature encore, absentéisme, ...) ne sont-ils pas pointé du
doigt quand il reste encore beaucoup de cases à cocher ? Alors qu'ils rattraperons très vite lorsqu'il seront matures dans leur tête ?

Ce document en revanche me plaît bien en tant que document de travail pour moi, l'enseignante qui peut ainsi suivre chaque élève, ses progrès, ses besoins.

Après je sais que la rédaction d'un livret d'évaluation est toujours compliqué et difficile, bravo pour tout ce travail !


sophie 20/02/2010 16:21


Merci Isa !


sophie 19/02/2010 22:38


Merci les "doms" ! Demain Isa enverra la version corrigée avec l'eps car je l'avais oubliée !!!! Pardon pardon, je suis très distraite !


isa 20/02/2010 14:44


ça y est , c'est fait !


dom 19/02/2010 22:21


 le" petit nid "de Dom  comme dirait Isa, réapparaît ,  je te remercie également pour le partage de ton super travail Sophie.


DOM 19/02/2010 21:23


MERCI POUR LES COLLEGUES "SYMPAS" ,C'EST DU BON TRAVAIL !


sophie 19/02/2010 12:15


Effectivement Sara, tuas mis l'accent sur le point que me "titille : le BO ne fait que survoler les compétences à acquérir en ps, et lorque j'ai fait ce livret, je me suis rassurée aussi sur
les acquisitions possibles des enfants ! Le détail des compétences peut être une façon de traduire ce qui se cache derrière des compétences qui selon moi sont très floues pour les parents et
peuvent être interprétées avec difficulté; je discutais avant les vacances avec ma collègue de ms-gs qui me disait qu'après 30 ans de métier, elle a toujours du mal à remplir le livret,
sachant que forcément les acquisitions des compétences telles qu'elles sont énumérées pour la plupart sont en cours, ceci peut aussi effrayer les parents. Bref, du coup mon intention était
d'essayer d'être plus claire dans ce que j'évalue, mais bon...je te dirai la réaction de mon inspecteur car je pensais le soumettre avant cette fin d'année ; merci en tout
cas d'avoir pris le temps de regarder !


sara 19/02/2010 11:33


Effectivement, ce livret est très (trop ?) complet. J'aurais aimé avoir un tel document à mes débuts en petite section pour visualiser toutes les compétences à aborder dans l'année. Les programmes
nationaux survolent la petite section et ne font que sous-entendre les apprentissages! Merci pour cet envoi et bravo pour ce travail. Je me pose cependant la question de la longueur et de la
richesse d'un tel livret. N'oublions pas les destinataires premiers de ce document : les parents. Je suis curieuse de connaître l'avis d'autres collègues sur ce sujet.