tribune libre: Withney chez Flavie

Publié le par isa

photo 5

auteur:FLAVIE

 

Et voilà nos chefs d'oeuvre !
 
Ce qui est génial quand on est 36 c'est que dès qu'on fait de la peinture y'a de quoi décorer toute la classe, le couloir, les toilettes, et j'en passe ... !! C'est "cro joli" !

Pour les PS2 ils se sont entraînés tout seuls sur de très grandes feuilles à plusieurs moments (accueil, après la sieste, jeux libres...) depuis deux semaines. Et comme tu le sais à cet âge là ils adorent la peinture, donc ils se sont très souvent entraînés !
Par contre pour les PS1 (ceux qui sont arrivés en janvier) c'est l'atsem qui les aidait à tracer les carrés puis eux les remplissaient tout seuls (c'est pour ça qu'il y en a des si beaux). Du coup les plus régulières sont celles des PS1.
Mais c'est vrai que pour beaucoup ils maîtrisent bien le carré. En fait ma technique pour leur apprendre à tracer le carré est de compter jusqu'à 4 (on fait 1 trait horizontal, puis on descend, ça fait 2, puis on refait un trait horizontal 3, puis on remonte 4). Enfin j'ai du mal à m'expliquer, mais bref on compte jusqu'à 4, comme ça on est sur qu'on a un carré puisque 4 traits.
D'ailleurs ce qui est marrant c'est que même leur bonhomme sont carrés maintenant!!! 

 

withney 2  withney 6
 withney 1  withney 5
 withney 4  withney 3

Publié dans photos 2

Commenter cet article

Silvia 21/02/2011 21:22



ça va bien Isa merci, les vacances ça fait du bien !


Que puis-je  faire pour toi Isa? Je t'envoie plein de soleil et ciel bleu marseillais !


Bises


Silvia



isa 22/02/2011 08:31



merci beaucoup Silvia



LAU 21/02/2011 18:50



Bonjour,


Ce sujet m'interpelle toute de suite! Les enfants autistes, les enfants qui ont des difficultés de concentration (pas les petits qui sont "dans la lune" mais
les autres, ceux dont on n'arrive pas à capter le regard, qui crient sans raison, etc) nous soucient beaucoup.Comment faire pour être avec eux tout en restant avec les autres?quelles activités
peuvent les motiver, les captiver? Un enfant de mon entourage suit la méthode Aba, qui semble porter quelques fruits.Une chose est sûre: parents,enseignants, entourage, nous sommes souvent dans
la même situation d'incompréhension face au manque d'information sur les aides qui pourraient être mises à disposition de ces petits, face au manque de connexion entre école et CMP ou hôpitaux
qui devraient travailler ensemble...


Bon ben rendez vous à  la prochaine discussion alors!


 



Flavie 20/02/2011 21:56



http://petitesectionmaternelle.eklablog.com/#/search?q=autisme


Voilà le lien vers son blog, et plus particulièrement vers un de ces articles.


Sinon pourquoi pas en parler dans la salle des maîtres ? Il y a surement d'autres enseignants confrontés aux mêmes difficultés.


 


En tout cas bon courage pour la dernière semaine, tiens bon.



isa 20/02/2011 22:14



merci Flavie, c'est à connaître.


pour la salle des maîtres, je viens de le proposer à Véronique, j'attends sa réponse mais je pense que c'est un sujet effectivement difficile que nous pourrions aborder.



Flavie 20/02/2011 21:54



Si je ne me trompe pas Prépalipopette (qui a un super blog) a elle aussi un enfant autiste dans sa classe, et je crois qu'elle en parle pas mal dans son
blog. Peut être tu pourrais aller y faire un tour. Je vais vérifier mes dires et je viens ici mettre un lien.



veronique 20/02/2011 21:05



Oui à priori au retour des vacances de février. Mais j'attends de voir pour me réjouir car il y a eu tant de délais, d'impondérables dans cette affaire que je suis devenue très prudente. En
attendant, les dégâts sont considérables : tension avec les parents et l'institution que je représente à leurs yeux, (comme elle a été assez carente jusqu'à présent, c'est moi qui suis en
première ligne pour recevoir leur impatience et donc leur agressivité), un enfant peu et mal pris en charge par moi non par mauvaise volonté, mais par impossibilité matérielle de le faire mieux,
une atsem démotivée et qui se met en retrait le plus possible, une équipe rased débordée par d'autres problèmes donc peu présente, des collègues compatissentes mais qui ont leurs propres "cas"
dans leurs classes, enfin je passe les détails, et pour finir une enseignante fa-ti-guée et un peu dé-pri-mée. J'espère que le pire (et il a été costaud) est derrière moi. Peut-être pourrions
nous aborder plus largement ce sujet de l'intégration scolaire de petits enfants en situation de handicap dans nos classes maternelles. Personnellement, j'ai déjà accueilli des enfants
trisomiques sans difficulté majeure. Mais là, l'autisme, je dois dire que c'est une autre paire de manches et je me suis sentie totalement démunie à la rentrée face à ce petit garçon et parfois,
je le suis encore. C'est très dur, surtout quand l'effectif de la classe est chargé. J'ai dû mettre entre parenthèses beaucoup de projets de classe mais aussi des projets personnels car je me
sens souvent épuisée cette année. Voilà, je me suis épanchée longuement. J'arrête car je pourrais continuer très longtemps. Merci en tous cas.



Flavie 20/02/2011 18:56



C'est vrai qu'en PS on accepte leur manque d'autonomie en MS bcp moins, on devient très (trop) exigeante peut être ? A méditer.


Et mes cousines, et amies aussi me disent que quand leur enfant ont eu 5 ans ils ont été particulièrement plus difficiles qu'avant, et après. Ils s'affirment, affirment leur caractère.


Sinon pour l'élève qui est autiste il est prévu un(e) AVS quand même pour la suite, car ce n'est évidemment pas gérable seule en classe ?



veronique 20/02/2011 18:49



Merci pour tes encouragements Flavie. Ca met du baume au coeur. Mais c'est drôle parce qu'une collègue m'a fait cette semaine la même réflexion. La classe des moyens serait la plus "difficile"
car d'une part nous avons plus d'exigence en matière de travail scolaire qu'avec les petits et ils sont néanmoins encore très jeunes et par conséquent moins autonomes que des grands. Je n'avais
encore jamais vu les choses sous cet angle mais je pense qu'il y a du vrai dans tout cela. Merci encore et à bientôt. Pas encore tout à fait découragée mais très, très fatiguée...



Flavie 20/02/2011 18:37



J'ai eu 27 Ms l'année dernière, dont un aussi très difficile (mais pas autiste, très très violent), et bien j'y arrive bien mieux cette année que l'année
dernière ! Je prends beaucoup plus de plaisir.


Mais on m'a beaucoup dit que les MS sont les plus "difficiles", que c'est l'âge qui fait ça.


Bon courage en tout cas, et merci pour ton commentaire :)



isa 20/02/2011 21:45



Je crois surtout que la fatigue de la journée entière est pour certain une vraie difficulté, car l'âge voudrait que le contrôle de soi-même soit de plus en plus maîtrisé.



veronique 20/02/2011 18:22



Bravo Flavie ! Malgré le nombre, tu ne fléchis pas et tu gardes ta bonne humeur. Mieux vaux en rire qu'en pleurer, tant qu'on peut encore en rire ! Pour ma part, cette année, 28 MS "musclés" et
un petit garçon autiste sans AVS depuis la rentrée. J'essaie d'en rire, mais parfois, je n'y arrive pas... Alors merci les collègues pour vos belles réalisations et ce blog qui me met du baume au
coeur lorsque j'ai la sensation de ne plus y arriver.. Et bonnes vacances à tous et à toutes !



Silvia 20/02/2011 14:24



La sortie Isa? Non là je sèche...P'têtre un p'tit voyage en voiture?


Bises


Silvia



isa 20/02/2011 21:28



ah Silvia, tu as de l'imagination, un petit voyage en voiture, oui j'en ai fait un pour emmener ma fille au train mais non ,ce n'est pas cette sortie là dont je parle, en fait c'est ma
phrase pour aborder une situation ou un moment de flottement moral.... ça va toi ?



maud 20/02/2011 10:02



en effet "cro bô"



vanessa 20/02/2011 09:45



Très joli pour carnaval!!


Mais, quand même, 36 ....


Vaut mieux en rire qu'en pleurer!! 


L'école va de plus en plus mal ...bientôt 40 ?