troisième rencontre analyse des pratiques

Publié le par isa

salle des maitresBonsoir tout le monde,

Je suis heureuse de participer à cette troisième rencontre en direct.

Voici le plan et le timing spécial Marité qui revient des States !!!!!

 

Après avoir procédé au rappel de la problématique, je propose que nous prenions 20 minutes pour proposer des situations qui illustrent l’omniprésence et ses problèmes et éventuellement poser des questions.

 

Puis nous nous interrogerons et émettrons des hypothèses de compréhension du choix d’une telle posture et des conséquences sur l’autonomie des élèves et  nous explorerons ce qui peut être modifié par des hypothèses de fonctionnement durant 30/40 mn.

 

 

Une conclusion sera proposée.

 

Enfin nous terminerons directement par nos bêtises qui font rire ( éventuellement nous pourrions déguster la galette ), l’auto-critique étant programmée pour un autre moment.

 

Les règles sont le respect et la non-violence verbale.

Les principes sont la liberté d’expression et le non-jugement de l’autre.

 

 

Les questions à traiter que nous avons choisies sont les suivantes :

 

La posture de l’enseignant :

Comment sortir de l’omniprésence, est-elle irréversible en petite section ?

L’enseignant voudrait être partout à la fois, ses élèves le sollicitent en ce sens ; quelles pratiques, quelles organisations, quelles réflexions peuvent l’aider à voir sa place différemment et à mener ses élèves vers plus d’autonomie ?

 

Comme je le disais plus haut, nous avons 20 mn pour décrire des situations et poser des questions, vous avez tous vos luges, c’est parfait alors laissons nous glisser ! Oui Krol, maintenant c’est l’hiver !!!

 

 luge 2

 


 

 

 

 

Publié dans la salle des maîtres

Commenter cet article

Flavie 12/01/2011 22:42



Non pas mon mien !



vihyko 12/01/2011 22:13



heu , d'abord, vihyko est EFFECTIVEMENT partie faire dodo parcerque :


1 - son homme est en déplacement !


2- elle a pas le droit de faire de bébé avant au moins 3 mois, le temps que le corps retrouve ses marques ( mais cela dit ça m'empêche pas l'entraînement


d'abord, vus allez attendre mesdames pour avoir mes postures de relax, non mais !!



isa 12/01/2011 22:23

Tous les hommes étaient en déplacement , c'est drôle !

Marité 12/01/2011 17:28



Sorry !!! Je ne pouvais raisonnablement participer à cette discussion toujours aussi riche et fructueuse... à cause d'un méchant, très méchant virus américain, (ou non? le toubib cherche à
l'identifier) qui me met dans un état tout à fait inhabituel...


Je vous ai lues avec attention et trouve que plus les semaines passent, plus les expériences de chacun(e)s se dévoilent et se partagent.


GROS BISOUS.



isa 12/01/2011 17:30



oui Marité et j'ai pensé à toi, mais quel virus nous as-tu ramené ? J'espère bien que ton médecin va l'identifier et lui dire de repartir d'où il vient !



maud 12/01/2011 13:34



J'ai eu une année noire avec beaucoup de garçons oh pas méchants mais extremement turbulents. ils se jetaient les kappla en mousse à la figure, ils jetaient tout partout et ne rangeaint rien. En
plus je revenais juste de mon congé parental (reprise le 31 janvier! l'instit avant moi était "très très douce" ce qui fait que cela partait vite en n'importe quoi, les ATSEM en souffraient et
quand j'en ai parlé aux parents j'ai eu droit à "faudrait peut etre vous remettre en question avant vous ca allait très bien!!!" sourire très jaune car justement je savais que non mais ma
remplacante n'avait pas pour 5 mois eu envie d'aller au conflit avec les parents)


Du coup je suis revenue au basic complet, j'ai enlevé les 3/4 des jouets dans la classe, j'ai enlevé les livres (déchirés...), on faisait des choses très primaires avec très peu de marche de
liberté, reprise des règles de vie, application très strictes de ces règles,mise en place de la chaise pour réfléchir, et même quand je n'en pouvais plus pour éviter que cela ne dégénère
j'en amenais certains chez mes collègues, mise en place de contrats pour avoir de nouveau les jouets.


Ce fut dur, je me suis souvent remise en question, pas forcémént soutenue par mes collègues, ce qui finalement m'a "rassurée" c'est que les années passant ils sont toujours pénibles et mes
collègues l'ont quand même reconnu...


 


Je pense malheureusement que parfois il faut arreter de se remettre en question, cela ne vient pas de nous. Il faut revoir à la baisse nos objectifs et re-axer notre énergie sur les règles de
vie, cela leur sera utile pour les années à venir. Ce n'est pas du temps perdu, il me semble.


 


Ah sinon j'imagine que tu as dû y penser mais as tu essayé de mettre une feuille sous pochette plastique avec un dessin dessus genre fleur et ils doivent faire les pétales : boules écrasées, puis
tu fais la photocopie de leur réalisation en les amenant. moi cela fonctionnait bien avec mes affreux. Tu as des modèles sur le site de maternellecolor, clique sur la petite feuille ou il y a un
bonhomme dessiné ou sur le site Maternailes.net. Courage à toi.



isabelle 12/01/2011 13:28



peut être peux-tu commencer par des contes randonnées où  le mode répétitif aide à la comprehension en multipliant les entrées, comme tu le fais déjà (marionnettes, théatralisation,
kamishibaï...) par exemple : quel radis dis donc ! le beau ver dodu, roule galette, la souris qui cherche un ami ...



blandine 12/01/2011 12:52



Merci de prendre un peu de ton temps...


J'ai pourtant l'impression d'avoir axé mon travail jusqu'alors sur le cadre, les règles de vie et les conditions de travail en me disant que lorsque se serait acquis, j'avancerai sur le
reste. Mais je constate que c'est insuffisant et que le reste en pâtit (cf les PB de comp d'histoire, entre autres!), d'où ma "frustration".


C'est même pire lorsque les consignes sont  "pédagogiquement allégées".


L'évolution que je note qd même concerne l'agressivité des enfants: pendant les premiers mois, j'ai bataillé pour qu'ils utilisent différemment leur bouche (j'entends "se parlent" au lieu de "se
mordre") mais que c'est long!!!!



isa 12/01/2011 15:10



Voilà un autre point que tu soulèves et lorsque tu dis "pire", moi je dirais" heureux", oui il est heureux que tes élèves réagissent mal aux consignes pédagogiquement allégées, cela veut
dire qu'ils sont en demande de plus difficile....quelle serait pour toi la classe idéale ? Je te pose ces questions afin de te guider dans ta réflexion sur ta classe, c'est vous qui avez les
réponses à vos questions, mais parfois pris dans la tourmente de classe, nous n'avez plus le recul pour observer et tirer des hypothèses de changement. Quand on a des insatisfactions sur son
travail, c'est qu'on sent que quelquechose ne va pas mais qu'on ne croit pas à sa capacité à modifier pour tenter d'autres approches, or notre métier est un ouvrage qu'il faut sans cesse
reprendre, ce qui marchait avec certains, ne fonctionne plus avec ceux là, ce ne sont pas les élèves qui peuvent modifier le fonctionnement, la tâche incombe à l'enseignant: toujours chercher,
toujours tenter des organisations, des propositions de travail, des situations nouvelles pour essayer et comprendre, ça ne marche pas, on essaie autre chose, l'erreur est formatrice.



isabelle 12/01/2011 12:26



Les grands moments de solitude sont chose courante dans notre métier, heureusement qu'il y a les collègues et le blog !!! Pour ma part, c'est en eps que cela a été le pompon, donc je suis revenue
au départ. Je m'explique : rien ne fonctionnait avec la dizaine de ps2 et tps jamais scolarisés (avec les 13 ps2, déjà en ps1 l'an dernier, et ms , ça va)ils ne restaient pas en atelier,
partaient faire autre chose, ne respectaient pas les consignes, se chamaillaient pour tout et rien, bref horreur ! (s'ajoute à cela des mauvaises conditions, pas de salle de motricité, donc
bitume de la cour, humidité  et  froid !!!) j'ai donc décidé de repartir à zéro avec eux, l'atsem s'occupe des autres, une fois que les consignes ont été données, et moi je m'occupe du
groupe anti-social (boutade !!!) règles de base : les consignes sont des consignes de fonctionnement, pour l'instant qu'ils lancent loin ou pas est le dernier de mes soucis, même si c'est cela
que je mets en place pour eux, l'objectif premier c'est les règles en eps : on s'assoit là pour écouter la consigne, on a les pieds dans le cerceau pour lancer, on va chercher la balle ou le sac
qu'on redépose dans le cerceau, on ne prend pas la balle du copain, ... Je ne les lâche pas par rapport aux règles !


Peut être peux-tu adapter cela en classe, t'autoriser à limiter les compétences de savoirs à acquérir pour privilégier les savoirs être pour l'instant en donnant un cadre et des règles immuables.
Comme je le disais hier, il faut savoir "perdre" du temps, on le gagne après !


je ne sais pas si je t'aurais aidée !



blandine 12/01/2011 11:54



Malheureusement, je n'ai pu participer à ce moment d'échanges et de réflexion sur nos pratiques; mais j'ai relu tous les commentaires. Dans ma classe (20 PS et 5 TPS, avec 2/3 de garçons), mes
élèves sont très toniques et ont du mal à rester en atelier autonome : les coins jeux sont insatisfaisants pédagogiquement, trop bruyants et sources de conflits entre eux, de même que le bac à
graines (auquel j'ai renoncé au retour des vacances) qu'ils jettent avec frénésie partout dans la classe, le découpage est improductif (je n'ai que des confettis, quand j'ai qc!!! les couronnes
risquent de ne ressembler à rien; l'a-m, je reprends le découpage en m'asseyant à leur table tout en faisant passer des évaluations individuelles, et bizarrement, ils sont plus
appliqués), la pâte à modeler ne les intéresse pas non plus (elle se retrouve rapidement collée au sol, malgré une consigne de réalisation et j'en ai essayé plusieurs!), seuls les puzzles et
un atelier de collage (avec un enjeu d'apprentissage)  fonctionnent. Du coup, j'ai l'impression de tourner en rond, sans nette évolution.


Autre GROSSE remise en question: la compréhension de texte. Je m'aperçois que mes élèves ont beaucoup de difficultés à comprendre les histoires: j'ai constitué un groupe en aide individualisée
mais je n'arrive pas à faire évoluer les situations que je propose. J'ai commencé par lire un album qui me semblait plutôt accessible, mais avec nécessité d'un étayage ; j'ai repris la
même histoire avec des marionnettes et là, bide total: ils n'ont pas mieux compris l'histoire, ne se rappelllent même pas du nom des personnages (3), baillent, ne sont pas intéressés,...


Je traverse donc un moment de solitude profonde: aurais-tu des pistes de travail et de réflexion pour faire alimenter mon moulin?


merci par avance



isa 12/01/2011 14:53



ah Blandine , comme enseigner peut parfois être ingrat !


comme je ne suis pas dans ta classe, il m'est difficile de savoir ce qui pêche mais toi tu le sais, tu donnes déjà une explication : plus de garçons et des toniques. C'est donc dans cette
direction qu'il faut avancer. Les garçons aiment les défis, aiment le ludique, ont besoin d'action, n'ont pas toujours la concentration nécessaire pour être suffisamment attentifs lors de la
lecture des livres et finissent par lâcher donc ne comprennent pas. Comment crois tu que tu pourrais t'y prendre en ayant fait ce constat concernant les garçons ?



maud 11/01/2011 23:30



et oui je sais ce n'est pas contre les enfants eux n'y sont pour rien non c'était plutot contre les parents. Etant dans une école plutôt favorisée cela m'énerve de voir à quel point mes Petits
(qui ne sont pas les miens) sont finalement pas portés par leurs parents autant qu'on pourrait l'imaginer eu égard à leur statut social. Surement parceque je suis une louve, exigente
avec aux avec moi mais toujours une louve qui montre les dents quand ça ne va pas.


 


Mais comme je leur dis j'abois plus fort que je ne mors :)



isa 11/01/2011 23:42



oui mais les parents aussi il faut les prendre comme ils sont, certains ont besoin d'être accompagnés et progressivement en te fréquentant ils viendront à changer leurs habitudes et à
voir les choses autrement, ce n'est pas le statut social qui assure une éducation réussie.



maud 11/01/2011 23:08



ah sans vouloir énerver personne nan plus, j'apprends à ma fille à mettre son manteau comme une grande mais je lui ai aussi appris la technique manteau au sol pour aller plus vite.


Je l'utilise en classe à 30 désolée mais c'est plus rapide et puis les enfants sont très contents de me dire : regarde maitresse je l'ai mis tout seul!!! après je prends le temps de leur montrer
avec un bras puis déhanché de l'épaule... mais bon en ce moment ya écharpe à nouer bonnet et ces saletés de gants alors que les moufles c'est génial (ma fille a des moufles pour l'école et elle
sait aussi mettre ses gants toutes seule... en écartant bien ses doigts!) et puis n'oublions pas les pulls ou les vestes à remettre ... 10 à 15 min à 2 de manutentions au début de chaque
récré!!!!


 


moi j'ai une question: ils font quoi les parents avec leurs enfants ? non je sais bien que je suis là pour enseigner mais quand même je ne comprendrais jamais comment on peut laisser son enfant
tenir un crayon comme un pieu, comment on ne peut pas prendre 5 min pour lui expliquer comment découper ou juste déchire, froisser un papier. et oh horreur pourquoi on ne l'aide pas à mettre ses
chaussures tout seul, à lui mettre des vêtements faciles à mettre et enlever, et à lui montrer comment on met son manteau. Ah oui je sais ils leur disent: dépêche-toi je suis en retard!!!


 


oups petit billet d'humeur... ya une émission politique qui m'énerve à la télé... bonne nuit



isa 11/01/2011 23:21



Maud, notre rôle est d'accueillir les élèves  comme ils sont, qu'ils aient eu une éducation précoce ou pas, nous sommes prêtes à ces rencontres aléatoires avec ces petits qui ne
demandent qu'à apprendre, même si parfois cela ne se voit pas au premier coup d'oeil, à nous de trouver la porte d'entrée de leur goût d'apprendre, il y en a toujours une.



Krol 11/01/2011 23:04



Merci et bonne nuit aussi à vous toutes.
C'était encore un plaisir d'être sur ce blog ce soir ... à la prochaine!



isa 11/01/2011 23:05



un plaisir partagé....



Silvia 11/01/2011 23:01



C'était sûrement pour lui faire visiter la ville ! S'il a besoin de quoi que ce soit il peut me contacter bien sûr (c'est plus une blague là!!)


Bone nuit à toutes et tous (gloups!)


 



isa 11/01/2011 23:03



surtout que c'est superman, il est facile à reconnaître ...... Bonne nuit Silvia, moi je vais écouter ma musique puis lire .... et enfin dormir
.



Krol 11/01/2011 23:00



Bon, je vais me résoudre à garde ma luge (elle va me servir à glisser jusqu'au placard es chocolat, celui réservéà celles dont la devise est : après l'effort ... le réconfort!



isa 11/01/2011 23:00



bonne nuit Krol et merci pour ta participation souriante .



Sev 11/01/2011 22:56



moi aussi, mon mari est à Bormes les Mimosas ! ils sont au soleil, eux !



isa 11/01/2011 22:57



soleil soleil pas sûr !



maud 11/01/2011 22:54



rolala j'ai oublié la discussion, j'ai regardé "brothers" sur Canal : chouette film, saleté de guerre, j'ai pleuré du début à la fin...


 


demain j'ai une conf sur l'ASH et en plus j'ai un torticolis...


 


Bonne frangipane aux gourmandes, bonnes soldes aux chanceuses qui ne bossent pas et ou n'ont pas des mini bouts de choux.


 


Bises



isa 11/01/2011 22:57



coucou Maud, tu auras de la lecture , si tu veux, on a encore cogité !



la maîtresse des petits 11/01/2011 22:53



A la prochaine!



isa 11/01/2011 22:56



à bientôt La maitresse des petits !



Silvia 11/01/2011 22:53



Ah oui Sev, c'est de ça dont on aurait dû causer : l'autonomie des enfants au lever!!!!!!!


 



isa 11/01/2011 22:56



Silvia j'avais oublié mon mari est à Marseille ce soir et figure toi qu'il était perdu, il ne trouvait pas son hôtel, le pauvre !!! c'est si mal indiqué que ça à Marseille ?



marielle 11/01/2011 22:53



j'aime ces rencontres un peu "mystérieuses"  parce qu’on ne se connait pas mais qui pourtant nous  réunissent  sur des questionnements et des sujets communs!


à bientôt....



isa 11/01/2011 22:55



on est des reines ce soir, et ça c'est trés fort !



dan 11/01/2011 22:52



Je vais aller me déhancher jusqu'à mon lit je vous dit bonne nuit et merci



isa 11/01/2011 22:54



merci Dan , bonne nuit !



Krol 11/01/2011 22:52



Et une  (galette) avec un peu de frangipane et BEAUCOUP de chocolat en échange des fèves, c'est possible?
parce que ça m'a donné faim toutes ces méninges en ébulition



isa 11/01/2011 22:54



faudra voir à échanger ta luge contre la galette au chocolat, c'est donnant-donnant !



Sev 11/01/2011 22:51



merci pour ces échanges qui vont faire évoluer encore ma pratique; j'ai déjà une petite idée en tête grâce à vous.


Bonne nuit ! demain, DODO pour moi....mes enfants sont AUTONOMES dès leur lever, ça aide et je ne me sens pas du tout indispensable !



isa 11/01/2011 22:53



personnellement, je suis seule , et mon mari est à Marseille !!!!



la maîtresse des petits 11/01/2011 22:51



Je ne suis pas sûre qu'elle soit partie dormir VIHYKO - cela ne nous regarde pas!



isa 11/01/2011 22:53



oui tu as raison, mais chuttttt



isabelle 11/01/2011 22:51



Bonne digestion, bonne nuit


et merci pour ce débat !



isa 11/01/2011 22:52



bonne nuit Isabelle ,merci à toi !



Flavie 11/01/2011 22:50



Je vous laisse aussi, demain matin conceration, et demain après-midi ... euh ... Bah les SOLDES voyons !!!!


Merci pour ce débat et surtout pour tous vos conseils.


Bises :) :)



isa 11/01/2011 22:52



bonne nuit Flavie et va te détendre dans les magasins, je vais peut être aller aux soldes des libraires, moi il n'y a que ça qui m'intéresse.



vihyko 11/01/2011 22:48



je vous souhaite une bonne nuit, je vais au dodo, demain j'ai conférence péda sur la pédagogie différenciée ! ( et dans 4 semaines c'ets maternelle et .. autonomie !! trop fort, je vous
raconterais !)


amitiés à toutes



isa 11/01/2011 22:51



ah oui tu nous raconteras , bonne nuit Virginie !



Silvia 11/01/2011 22:48



A mon avis le roi David est allé festoyer pendant que filles bûchent... pfffffff.........



isa 11/01/2011 22:50



oui ça c'est sûr , à moins qu'il dorme déjà à poing fermé en rêvant à son cornichon au pamplemousse de ce matin



isabelle 11/01/2011 22:47



avec BEAUCOUP de frangipane ?!



isa 11/01/2011 22:49



pas trop c'est écoeurant !



marielle 11/01/2011 22:47



bonsoir à toutes, merci pour cet échange!


demain pas d'animation pédagogique en vue ni conférence....juste des soldes pour rhabiller la maîtresse!!!! (et ça c'est important aussi!)



isa 11/01/2011 22:48



bonnes soldes marielle et merci



vihyko 11/01/2011 22:47



nous on a fait la notre avec mes élèves ce matin, mais maîtresse a pas eu la fève.. ce qui est trop fort c'ets que une des fève a été trouvée par l'enfant qui a mis la fève dans la galette lors
de la réalisation ! j'aime ces petits hasard de la vie..



la maîtresse des petits 11/01/2011 22:46



CHui pas énervée DAN! J'faisais mine...



Flavie 11/01/2011 22:45



YES !!!!!!!!


Y'a t-il un roi dans l'assemblée pour la couronne ?



isa 11/01/2011 22:48



ouh ouh les rois, j'ai pas l'impression, ils nous font tout un truc sur la féminisation du métier et à 22h48 ils sont au lit !



dan 11/01/2011 22:45



je veux énerver personne car en plus c'est l'heure d'aller dormir mais moi aussi je me dis que cette méthode est peut-être fonctionnelle mais je n'aime pas   l'employer je connais le
dehancher  mais pas d'épaule  je blague



isa 11/01/2011 22:47



ah oui c'est l'heure de blaguer , on accepte ta blague !



Krol 11/01/2011 22:45



à Isa: malheureusement, j'ai un tout petit peu plus de 20 ans; alors je pratique le déhanché de l'épaule, le roulé de fermeture et pour finir le dégusté de GALETTE!
à quoi est-elle ce soir?



isa 11/01/2011 22:46



frangipane voyons la classique ! la pure la vraie, celle qui au bout de trois bouchées t'écoeure !



la maîtresse des petits 11/01/2011 22:44



Le "roulé" de la fermeture ça doit venir de l'histoire 'Roule GALETTE" . C'est ça?



isa 11/01/2011 22:45



bon je n'ai pas eu la fève mais j'ai eu des bavardes qui ont fait durer le débat !!! merci à elles



Flavie 11/01/2011 22:43



Moi je veux bien la galette mais que si j'ai la fève alors !



isa 11/01/2011 22:44



normalement superwoman a la fève , of course ( petite pensée pour Marité qui a la grippe)



vihyko 11/01/2011 22:42



heu..kesako le roulé machin ?



isa 11/01/2011 22:43



c'est une technique révolutionnaire !!!! pour apprendre la roulade et l'enfilage de manteau en même temps .



silvia 11/01/2011 22:41



ok Isa, comme on a tous gagné nos trois étoiles en luge ce soir, on peut être chez toi vers minuit pour la galette nocturne. Ah zut, pas de neige à Marseille cette année !



isa 11/01/2011 22:42



elle chauffe au four, elle est succulente et elle a trop de fèves. La première maison à gauche avec un portail blanc !



Sev 11/01/2011 22:39



what's this ?



Krol 11/01/2011 22:39



à Dan: Oui, j'utilise la technique du manteau à terre, que j'explique aux parents à la réunion de rentrée car certains sont désarçonnés par la "chose"; en leur expliquant que cela permet aux
enfants d'apprendre à faire SEUL mais je leur certifie également que cete technique est provisoire et qu'avant 20 ans, ils sauront s'habiller "normalement".



isa 11/01/2011 22:41



j'aimerais te voir le faire, les élèves auraient une bonne crise de fou rire !



la maîtresse des petits 11/01/2011 22:37



Alors là Dan, si tu veux m'énerver, c'est bien parti!!!! NON NON NON, cessons cette pratique absurde!!! Ce n'est pas comme ça qu'on enfile un manteau. Avons-nous déjà vu un adulte s'habiller
ainsi et Que fera l'enfant s'il doit s'habiller sur un sol mouillé ou boueux, son manteau servira de serpillière??? il faut leur apprendre le déhanché d'épaules!!!



isa 11/01/2011 22:40



et le roulé de la fermeture !



monique 11/01/2011 22:36



En début d'année oui même si je n'en suis pas très fiere mais cela permet de les rendre autonome et 30 enfants à habiller c'est vraiment trop long. Après quand ils gagnent en débrouillardise, je
les incite un par un à utiliser la méthode conventionnelle et c'est payant



Flavie 11/01/2011 22:36



Personnellement je n'ai pas d'enfants, par contre TOUS mes élèves mettent leur manteau ainsi. Pourquoi pas ?!



vihyko 11/01/2011 22:36



pour le manteau : oui en première phase et dès que c'ets bien acquis, on le tente en mode normal ! tout comme remonter sa fermeture, fermer ses boutons..



Sev 11/01/2011 22:35



bien sûr !


 



dan 11/01/2011 22:33



comme c'est l'heure des bêtises je peux encore vous poser cette question apprenez vous à vos enfants le système de mettre son vêtement à l'envers par terre et ensuite de l'enfiler par la tête



isa 11/01/2011 22:39



personnellement, j'ai toujours fait normalement, comme Maman et Papa !



Flavie 11/01/2011 22:33



ok Isa je comprends mieux.


Tu vois je suis comme les élèves, j'ai besoin qu'on reformule les consignes pour mieux les comprendre !



Krol 11/01/2011 22:32



à Vihyko: c'est donc d'accord, tu  portes à nouveau un enfant  et nous profitons de ton fichier avec plaisir
attends quand même la fin du débat avant de te précipiter...



isa 11/01/2011 22:38



bon alors qui vient manger la galette ?



Béatrice 11/01/2011 22:31



La posture de l'enseignant...


Sur ce sujet j'ai beaucoup changé entre mes premières années où je pensais que je devais avoir été omniprésente toute la journée auprès de chaque enfant - avec les frustrations et la culpabilité
qui sont liées à cet objectif impossible - et mon attitude actuelle où je mets en place pour les élèves des situations d'apprentissage, je construis un cadre de fonctionnement de classe avec des
règles sur lesquelles je ne cède pas, et je fais maintenant confiance aux élèves pour vivre leur vie et se développer dans ce cadre. Je pense maintenant que ce n'est pas de moi qu'ils ont tout à
apprendre à l'école et que les interactions entre les enfants ainsi qu'avec les adultes de l'école sont riches en apprentissages aussi.


Pour parler plus clairement, je ne saurais pas dire ce que chaque enfant a fait à chaque moment de la journée, pas contre je repère ceux qui sortent des clous, ceux qui sont dans leur coin, ceux
qui ont l'air fiévreux ou triste. Je vois quand ce qui se passe dans la classe est "normal" et je peux me concentrer sur le groupe avec lequel je travaille.



isa 11/01/2011 22:38



beau résumé Béatrice , on voit que les années aident aussi au recul.



Sev 11/01/2011 22:31



Allez je me lance même si c'est un peu génant mais je ne comprends pas ce que tu veux dire par : "  le pourquoi de la posture de l'enseignant"


en fait, c'est pourquoi se sent-il indispensable ? mais je n'arrive pas à y répondre...ou peut-être parce-qu'il pense que ces élèves ne vont pas y arriver tous seuls car ils ne sont pas
autonomes; il est leur guide.


Mais je dois dire qu'avec mes CE2 l'après-midi, je me mets beaucoup plus en retrait, car ils sont beaucoup plus autonomes; il me semble que c'est vraiment une histoire d'autonomie et en
PS c'est ce qu'on leur apprend.



isa 11/01/2011 22:37



certainement , mais je crois que c'est aussi possible avec des petits quand on a bien installé le cadre et que les activités comblent les désirs, que la curiosité est un mot d'ordre et la
persévérance une valeur.


les élèves ont un vrai désir d'apprendre et cela dés le plus jeune âge.



monique 11/01/2011 22:30



Et pour les postures, je te conseille plutot le kamasutra que le yoga !!!


 



isa 11/01/2011 22:35



et les filles , vous avez commencé avant moi les bêtises !!!!