un cadeau pour Isa: une idée d'action pour les livres en famille

Publié le par isa

 

lisons-leur-une-histoire.jpg

 

Pour conclure cette première partie sur le travail autour du livre dans la classe( voir liens en bas de l'article) et suite à l’article sur l’échec scolaire paru Dimanche , je vous demande d’imaginer une action en direction des familles dont le but serait de favoriser la lecture d’un livre à son enfant. Cette action peut être déjà menée dans votre école, mais elle peut également surgir de votre imagination sollicitée par ma demande. D’autre part, afin de ne pas la limiter, ne vous bridez pas avec des considérations matérielles, je veux dire que c’est dans la libre expression que naissent les idées, il faut toujours commencer par les rêves pour ensuite les adapter à la réalité.

 

Si vous avez lu le rapport de l’OCDE Lisons-leur une histoire, vous avez compris l’enjeu qu’il y a dans l’importance de la place du livre dans les familles, vous le saviez mais cela nous ramène à la première question de cette série sur les livres « Est-ce le rôle de l’école ? ».

J’affirme ici que OUI, l’école doit agir afin de favoriser ce lien famille-école mais aussi famille-élève. Je suis convaincue que des choses simples peuvent contribuer à ces liens, en cherchant et en partageant nos idées, nous montrerons comment et nous rendrons possible le projet « Lisons-leur une histoire ».

 

Pour vous donner des pistes de réflexion, je pense que les actions peuvent aller de l’échange  aux rencontres, en passant par le jeu, par la fabrication, par l’expression, par le partage d’avis, par la photographie, par………….. à vous d’ imaginer !

 

Ce serait bien qu’en cette période de Noël, vous me fassiez cadeau d’une idée pour ce projet qui me tient à cœur et qui sera sûrement un fil pour l’année ! Merci …..

 

 

Liens à retrouver:

où trouver des idées de  livres 

nos livres préférés

le choix des livres

l'organisation d'un prêt de livres à l'école

ranger la bibliothèque de classe


Publié dans la salle des maîtres

Commenter cet article

edith 15/12/2013 11:56


mon commentaire devait être trop long...Je m'en excuse....mais il manque une partie des inconvénients:


- parfois les familles ne rendent pas le livre et il me fait défaut dans la journée


- manque de livres par rapport au nombre d'élève (je réfléchis à la solution sac à albums pour garder les livres de spériodes précédentes et pour prêter plus souvent


-Coût de l’achat
des livres : par moi-même ou par l’école….budget non extensible : j’ai recours aux bibliothèques municipales mais j’ai scrupule à les garder pendant une période (ou plus) …mais ma
bibliothécaire est sympa !

isa 15/12/2013 12:06



Je sais que ce n'est pas bien et que ce n'est pas non plus la même chose mais avoir le livre en photo ( pages imprimées et agrafées) pour pallier le non retour des livres peut être un
pis-aller, non ?


ou avec ordinateur, les photos....


je joins à cette réponse le commentaire de Sylvie G qui voulait partager un document qu'elle a fait:


j'ai déjà pour ma part recueilli des albums auprès des parents de l'école primaire, j'ai
fait un papier que je peux joindre pour le blog ICI



edith 15/12/2013 10:26


J’organise 15 jours avant chaque vacances le prêt aux familles des livres étudiés en classe pendant la période : livres lus pour
le plaisir, livres en réseau avec un album étudié, bref tous les livres qui ont compté pour la vie de la classe. En général il y en a entre 10 et 12 (pour 24 élèves cette année
TPS/PS/MS/GS)


Matériellement :


- j’imprime en petit format les couvertures des livres concernés (format vignette 4 cm environ)


-        
mon ATSEM découpe les vignettes, les colle en ligne sur une longue feuille, elle trace ensuite des colonnes pour qu’on inscrive les prénoms des enfants qui
emportent le livre


-        
ce tableau est affiché et en-dessous sont rangés les livres concernés, alignés


-        
Je rappelle dans le cahier de liaison le but de cette organisation (je l’ai présenté aussi en réunion de parents à la rentrée), je rappelle que le livre doit
revenir le lendemain matin impérativement pour que les livres circulent le plus possible


-        
j’ai en parallèle un emprunt de livres de la BCD chaque semaine : parfois les familles se retrouvent donc avec 2 livres de l’école à la maison (un qui reste
une semaine, l’autre qui doit être rendu le lendemain !) je rajoute aussi dans le cahier de liaison la liste des titres concernés par cette opération.


-        
Toutes les vignettes sont photocopiées sur une feuille A4 (noir et blanc) et cette feuille est collée à chaque période dans le cahier de vie pour un souvenir visuel
et un échange supplémentaire avec les familles


 


Organisation


-        
le soir les enfants à tour de rôle choisissent LE livre qu’ils ont envie d’emmener et de faire découvrir aux familles (il y a un tour de rôle pour que ce ne soit
pas toujours les mêmes qui choisissent en premier, là où il y a encore beaucoup de choix) Un enfant peut aussi dire qu’il passe son tour si aucun livre ne lui convient (cela arrive quand il reste
des livres plus indiqués pour les PS et que c’est un GS qui doit choisir…ou l’inverse)


-        
nous notons le prénom en-dessous de la vignette (les enfants pourraient le faire aussi)


-        
le lendemain nous barrons le prénom et remettons le livre en place pour le choix du soir pour ceux qui n’ont pas eu de livre la veille.


 


Avantage :


-        
les enfants adorent…je suis victime du succès et je réfléchis comment palier au manque de livre parfois pour que chacun on ait un chaque soir.


-        
faire vivre l’album, le documentaire ou l’imagier en-dehors de la classe. Les enfants vont découvrir une autre façon de lire, de raconter, d’observer des
détails….développer le plaisir de la lecture


-        
Faire découvrir aux familles des auteurs, des illustrateurs


-        
L’enfant est un « passeur »


-        
Mise en valeur de l’objet livre et de l’acte de lecture


 


Inconvénient :


-        
Comment inclure à la sélection les livres travaillés les 15 derniers jours avant les vacances ?


-

anna 14/12/2013 17:40


Nous avons longtemps accueilli dans nos classes avec mon collègue un petit groupe de mamans motivées qui venaient 1 heure par semaine pour lire des albums à nos petits élèves. Elles étaient
disponibles dans le dortoir à l'écart de nos oreilles (pour leur permettre d'être plus à l'aise loin du jugement des enseignants - que nous essayons de ne pas avoir mais que certaines cragnaient
-) les élèves pouvaient aller trouver la maman de leur choix pour qu'elle leur lise l'album de leur choix. La seule condition que nous mettions était qu'elles lisent 1 livre à 1 enfant à la fois.


Nous avions mis cette action en place après avoir constaté que pour nous imiter nos élèves prenaient les livres comme nous et les tournaient face à un groupe d'enfant imaginaire pour raconter
l'histoire comme la maitresse...


 


Cette action a très bien fonctionné pendant quelques années puis j'ai voulu changer pour toucher un plus grand nombre de familles car beaucoup ne se sentaient pas à la hauteur disant qu'elles ne
savaient pas raconter les histoires...


Alors j'ai mis en place un "accueil lecture" un matin tous les 15 jours, le membre de la famille ou la nourrice qui amène l'enfant à l'école est invité à rester dans la classe et ce matin là les
coins jeux sont fermés, des livres sont disposés sur toutes les tables et les enfants peuvent choisir un album pour le faire lire à papa, maman, tata, papi ou la grande soeur. Ca ne dure pas
longtemps : 15 minutes puis on se regroupe tous autour de la maitresse qui raconte une histoire, un best seller de la classe dont les parents ont entendu forcément parlé à la maison... Les
parents qui le veulent peuvent partir mais la plupart restent et se régalent comme leur enfant !


Ils apprécient beaucoup et sont facinés par l'attention de leur enfant, par le groupe qui éclate de rire puis retient son souffle bref, ils sont à fond dedans !


J'ai été longue mais c'est un sujet qui me passionne et tellement important dans nos classes !


PS je travaille en REP dans un quartier très défavorisé...

isa 15/12/2013 09:00






merci beaucoup Anna de nous avoir décrit tes fonctionnements et d'avoir aussi commenté la réflexion qui t'a amenée à changer



Mélina 13/12/2013 10:32


 quelques idées très simples que tu connais sans doute déjà mais que je mène dans ma classe:


- demander aux grands-parents (ou parents) de venir en classe lire un livre qu'ils ont choisi et qu'ils apportent de chez eux (cela se fait par petits groupes tournants selon le nombre de grands
parents). Ils sont répartis dans ma classe et la salle de sieste donc des lectures "intimes"


- les élèves apportent leur livre coup de coeur qu'ils ont lu chez eux et le présentent aux autres (pendant une période )


- lorsque je travaille sur un thème, un auteur...je propose toujours (via le cahier de liaison ) qu'ils apportent ceux qu'ils ont à la maison et nous les mettons en valeur (sorte de mini expo)


- j'ai un chevalet sur lequel j'expose tous les livres de la semaine (façon Isa) et lors de l'accueil, plusieurs parents (variable selon les jours) à la demande des enfants lisent et relisent à
leur enfant mais aussi à tous ceux qui le souhaitent , l'un des albums . J'ai expliqué lors de la réunion de classe qu'ils pouvaient le faire et cela fonctionne bien 


- je trouve que ton idée sur l'article du cahier de liaison qui présente le livre est aussi une bonne idée ; j'en profite toujours pour glisser des remarques ou des suggestions sur les livres en
général et certains parents disent qu'ils apprécient beaucoup cette présentation.


voilà, rien de très original ! Mais je suis en train de préparer les sacs albums avec un bonus (une activité, un jeu etc ...façon Laurent) et je m'en réjouis à l'avance car je trouve cette idée
vraiment géniale !

isa 13/12/2013 11:34



évidemment Mélina, tu as droit au bisou, j'embrasse toujours quand on me fait des cadeaux






Emilie44 12/12/2013 21:47


Une idée qui pourrait être simple à mettre en place et qui ne prendrait pas trop de temps aux parents : organiser un petit atelier de lecture d'histoire par un
parent juste après l'accueil du matin. Les parents s'inscriraient à l'avance, et le jour prévu ils ne partiraient pas au moment de la fermeture des portes de l'école. Ca pourrait durer genre
10-15 minutes, on pourrait leur laisser le choix soit d'amener un livre de leur enfant qu'il aime particulièrement et qu'ils auraient envie de partager avec le reste de la classe, ou bien de
prendre un livre de la classe proposé par l'enseignante. Ca permettrait à la fois de valoriser la lecture d'histoire, mais aussi de faire rentrer un peu les parents dans l'école, ils verraient
ainsi comment ça se passe à l'école une fois que d'habitude ils sont partis.

isa 13/12/2013 08:45






si tu le mets en place, dis moi comment ça fonctionne, je trouve toujours difficile de demander aux parents de lire devant nous,certains seront à l'aise mais pour ceux qui sont visés par
ces actions, je reste sceptique. Je pense effectivement qu'il faut arriver à des rencontres avec les familles sur le thème du livre en ayant balisé le chemin auparavant et c'est ce balisage
auquel je réfléchis, ce qui n'empêche pas de penser également aux rencontres.



Isabelle DE 12/12/2013 20:10


Il y a une dizaine d'années, ma collègue et moi avions proposé une réunion en direction des parents, pour présenter les albums que nous utilisions. Nos critères de choix, ce que nous en faisions,
comment nous les lisions, les préjugés des adultes sur certains albums (leur présentation, leurs couleurs, leur thème...), et échanger sur leurs livres à eux, les souvenirs d'albums de leur
jeunesse...


Nous avons eu 3 parents ! Ceux-là ont repartis enchantés de leur soirée sur ce thème, mais ma collègue et moi avons été fortement déçues (et encore c'est en-dessous de ce que nous avions ressenti
à l'époque) et nous n'avons jamais réitéré l'expérience. Cependant le public changeant au fil des années, nous devrions retenter...Comme l'a dit Alice, peut-être à l'intérieur du projet d'école.

isa 12/12/2013 20:44






ces "échecs" ne doivent pas être pris comme une désillusion mais plutôt comme une information sur ce qui est compliqué à présenter: "Faut-il forcément pour expliquer aux parents combien
il est important pour la réussite scolaire de lire des livres à leur enfant, faut-il forcément qu'ils viennent à des réunions sachant combien c'est difficile de sortir de chez soi pour certains ?
N'y -a-t-il pas des dispositifs qui seraient incitatifs à la lecture tout en faisant le lien école-famille ? Je veux dire par là qu'il faut peut être commencer par des petites choses , voici une
petite proposition : chacun emmène un livre , le projet pourrait s'intituler "Qui m'a lu mon livre ?" et les élèves doivent revenir avec la photo, le dessin ou le prénom de celui qui a lu son
livre.... J'ai le sentiment qu'il faut trouver des choses faciles qui ne demandent pas un engagement trop prenant et puis progressivement au fil de ces petites choses, amener pour une rencontre
autour du livre comme vous le proposez, pour une fête du livre ..... Moi aussi je cogite et je lance des idées ! Je suis certaine que vous en avez aussi !!! 



Isabelle L 12/12/2013 19:42


J'y réfléchis depuis un moment avec les sacs à album d'Emilie puis de Laurent et enfin le rapport de l'OCDE. Peut être utiliser les APE (une fois par
semaine) pour accueillir un groupe d'enfants avec leurs parents si possible ou peut être une mamie, un papi (donc 1 seance par mois par enfant)
présentation de la bibli de l'ecole, lectures offertes avec prêt en fin de séance. Je pense qu'inviter les enfants et parents dans le cadre des APE peut inciter ceux-ci à venir. En profiter aussi
en intro pour présenter l'objectif de ces séances, ça cogite, ça cogite ! Mais c'est "fouillis fouillas" encore !!!

isa 12/12/2013 20:29






mais la cogitation c'est bon, d'ailleurs dans ce genre de projet ,il faut du mûrissement et surtout s'interroger sur ce que toi en tant que parent tu serais prêt à faire, ce que tu
aimerais, il faut toujours chercher à se décentrer.



Alice 12/12/2013 18:21


Super, cette fête du livre ! Ça donne des idées pour le projet d'école...


Ici, le plus difficile est d'amener certains parents à trouver du sens et de l'intérêt à un album jeunesse.


J'entends des "On laisse le livre de la BCD à l'école pour ne pas l'oublier/pas l'abîmer, parce qu'on a déjà plein de livres pas lus (!) à la maison." ou "Les livres, ça n'intéresse pas ma fille,
j'ai déjà essayé, elle n'a pas écouté l'histoire."


Les projets "Livre de la marionnette" ou "Sac à album" me paraissent de bons amorceurs de lien entre le livre, l'enfant, ses parents et l'école. Ce sont des projets qui donnent du sens au contenu
du livre.


Les livres de recettes de la classe vont aussi dans ce sens. On pourrait enrichir ce recueil en y associant un ou plusieurs albums, qui parlent des recettes, de la gourmandise ou de la cuisine.
Chaque élève aurait en plus des recettes, une histoire à lire avec ses parents. On pourrait ajouter des dictées à l'adulte sur le vécu des élèves dans la cuisine de l'école.


Ce serait un projet à triple entrée : littérature, lecture de recette, et production d'écrit.


 

isa 12/12/2013 18:46






merci Alice, question: " Doit on s'arrêter aux commentaires qui laisseraient entendre que le livre n'intéresse pas l'enfant ?" "Et que dire face à ces réactions négatives
?" 



Valérie 93 12/12/2013 18:07


Merci Isa parce qu'en plus j'ai encore perdu au jeu!!!!!

isa 12/12/2013 18:11



tiens bon, ça va venir !



Valérie 93 12/12/2013 17:53


La 1ère idée qui me vient c'est la fameuse fête du livre....à l'école qui est très souvent l'occasion d'une vente de livres aux familles dont une partie est reversé à l'école...ce n'est pas cela
le plus important l'école n'étant pas une librairie bien sûr mais.....


mais une année cette fête avait pris tout son sens...en effet chaque enseignant était responsable d'un "atelier" qui proposait un jeu en lien avec le livre:


puzzle géant d'une couverture de livre,


retrouver le personnage d'un livre selon un auteur en particulier,( petits personnages plastifiés à retrouver dans les albums)


mémory des héros,


le petit théâtre avec des marionnettes ou marottes ( on rejoint les sacs à albums)


séance de conte avec la bougie à histoire qu'on allume avec la formulette au début puis que l'on éteint ensemble en soufflant",


atelier mime d'un conte ou d'un album 


Imaginer la suite d'une histoire et comparer avec la version de l'auteur


Imaginer et réaliser le bruitage d'un album avec des instruments à percussion


écoute avec casques audio...


je ne sais pas si çà répond à ta question mais ce jour-là les échanges étaient nombreux les ateliers étant en fonction du nombre d'adultes et des locaux.....

isa 12/12/2013 18:04