mener un entretien avec les parents

J’ai constaté que vous avez été nombreux à lire l' article sur la réunion des parents, c’est une grande préoccupation. A la suite de cet article, il y a Marion qui m’a fait part dans les commentaires d’une difficulté rencontrée avec une famille. Je lui ai répondu . Les jours passant et voyant votre intérêt pour ce sujet , j’ai décidé de vous faire partager mon expérience et j’ai tenté de « théoriser » ma pratique sur « Comment mener un entretien pour développer la co-éducation avec les parents et éviter les conflits lorsqu’il y a difficulté avec leur enfant ? ».

 

J’ai imaginé une trame d’entretien avec des points à garder en tête, puis j’ai essayé d’imaginer l’entretien que Marion pourrait avoir avec les parents qui lui ont posé souci :

 

1-adapter son langage pour être compris.

2-partir de l’angle de vue des parents pour mieux l’élargir.

3-connaître leurs critères pour montrer que nous sommes à leur écoute.

4-s’appuyer sur leurs critères pour les inciter à agir avec nous.

5-leur demander leur avis et leur conclusion.

6-réfléchir à l’avance sur ce qu’ils peuvent objecter qui pourrait encore faire blocage.

7-énoncer clairement l’objectif à atteindre et prévoir une autre rencontre.

 

Entretien imaginaire Marion et les parents :

 

 Marion : « Je vous ai invité à venir car votre enfant montre des difficultés dans sa relation aux autres ( exemples) .Je préfère vous tenir informés et que nous en discutions pour savoir comment l’aider ensemble. »

 

Les parents : « Nous ne comprenons pas à la maison , tout va bien, il ne nous pose aucun problème »

 

Marion ( point 2): « Je suis heureuse pour vous mais est-ce suffisant pour vivre avec les autres en dehors de la maison ? ( point 3) Qu’est-ce qui vous montrerait que tout va bien pour votre enfant ? »

 

Les parents : «  Qu’il soit sage à la maison, que vous nous disiez qu’il est mignon à l’école et qu’il apprenne bien » .

 

Marion ( point 4) :  « Si cela va bien à la maison , c’est que vous vous êtes adaptés les uns aux autres, vous avez accepté certaines choses, interdit d’autres , ce sont vos règles et je les respecte. A l’école, il va apprendre d’autres règles. Vous souhaitez que cela se passe bien aussi à l’école. Vous pouvez lui dire et le prévenir de ces nouvelles règles différentes de la maison( énoncer) . Cela l’aidera. De mon côté et c’est mon travail, j'y veillerai en le guidant dans cet apprentissage qui lui permettra aussi d’être plus disponible pour apprendre et réussir. ( point 5). Il a besoin de sentir que nous sommes sur la même ligne. Qu’en pensez-vous ? ».

 

Les parents :  « S’ il continue , vous allez finir par le prendre en grippe .Avec la maîtresse de l’année dernière , ça allait très bien ».

 

Marion ( point 6) : « Je suis une professionnelle, je n'ai pas à préférer ou détester les élèves, je les considère tous UNIQUES et mon rôle exige que je veille à leur réussite personnelle  . Pour  l’année dernière, c’est ce que vous ressentez .Avec ma collègue nous sommes différentes mais nos objectifs d’apprentissage sont les mêmes .( point 7) En conclusion, je vous propose que nous aidions ensemble votre enfant à accepter les règles de la communauté scolaire pour qu’il devienne élève. Nous referons le point ensemble dans une prochaine rencontre. Merci beaucoup, je reste à votre disposition ».

 

 

 

Bien évidemment, une rencontre avec les parents se prépare et il n’est pas évident d’avoir en tête tous ces points de trame d’entretien. Il est possible de noter ce qui parait important de ne pas omettre. C’est l’expérience qui fera le reste, cependant l’état d’esprit dans lequel on aborde la rencontre va être prépondérant sur son déroulement. ( Ouverture, tolérance, empathie, bienveillance, acceptation de la contradiction: à méditer)