Rattrapage des absents par Chounette41

Publié le par isa

petite question : faites-vous "rattraper" les activités aux enfants absents ? Grosse épidémie chez nous, beaucoup d'absents sur une longue période ....
Je trouve que ces élèves ne peuvent donner tout leur sens à certaines activités menées autour d'un projet/thème ..
qu'en pensez-vous ?
Merci d'avance

Rattrapage des absents par Chounette41

Publié dans chounette41

Commenter cet article

Daomich 20/03/2016 21:35

Bonjour
Personnellement j organise ma semaine de façon à avoir une plage horaire en fin de semaine le vendredi matin pour rattraper les activités d apprentissage , en effet ceux qui manquent souvent sont aussi souvent ceux pour qui c est le plus compliqué , à chaque fois la classe a avancé et c est comme quand on manque des épisodes dans une série... Faut raccrocher les morceaux ...dans la mesure du possible , toutefois j aime beaucoup l idée que ce qui n est pas appris le sera ultérieurement ...

Elodie 19/03/2016 16:39

Des recherches ont démontré que ce n'est pas forcément le fait d'avoir mené l'activité dans son intégralité qui fait que les enfants savent mais que des élèves qui ont juste participé à une partie d'un projet et au bilan où d'autres ont expliqué ce qu'ils avaient expérimenté/appris peut permettre aussi d'acquérir une notion. Je pense que c'est à adapter en fonction des compétences des élèves absents, de la durée de l'absence, du nombre des absents...
Je ne m'attache pas à ce que tous aient tout fait, il y a des "incontournables" que je reprends en petits groupe ou à l'accueil avec certains élèves qui étaient absents et/ou qui n'avaient pas compris/réussi, puis il y a du facultatif parce qu'il y aura prochainement d'autres façon d'aborder la notion. Dans tous les cas j'essaie au moins de verbaliser ce qui s'est passé en l'absence des élèves pour m'assurer de leur compréhension du projet global pour qu'il continuent de mettre du sens aux apprentissages

Lydie 19/03/2016 16:01

Moi aussi je me pose la question car ça fait 3 semaines que j'ai une dizaine d'absents voire la moitié de l'effectif et pour de longues durées et ça tourne..et par exemple avec des MS il y a une programmation en graphisme et certains en ont loupé beaucoup c'est dommage..ce qui est ennuyeux c'est quand on fait des livres à compter par exemple on est bien obligé de le finir..dans ma classe c 'est l'hécatombe et ça perturbe tout. L'EPS avec la course est très difficile à gérer car il y a une progression..

isa 19/03/2016 17:19

C'est peut être l'occasion de travailler l'intelligence interpersonnelle (entraide) afin de faire faire ou compléter un album à compter d'un trop long absent afin que l'enfant puisse avoir , lui aussi , un objet final utilisable.
Quant à la progression en EPS c'est ce qui donne du sens aux apprentissages, malheureusement rien ne va remplacer un vécu corporel, les résultats finaux sont forcément tronqués, c'est important de verbaliser le manque d'entrainement et donc le manque de progrès visibles si c'est le cas et de prodiguer des encouragements sans stigmatiser l'absence dont l'enfant n'est pas responsable. Il est important de bien expliquer qu'on apprend tout au long de l'école et que ce qui n'est pas appris le sera forcément plus tard.

Maya 19/03/2016 14:05

moi aussi je me suis posée la même question provoquée par cet absentéisme long d'un beaucoup d'élèves pour la première année.
Pour les ateliers autonomes, évidemment la question ne se pose pas même si je leur proposerai individuellement si je vois qu'ils ne les "voient" pas puisqu'ils n'étaient pas là lors de la présentation que je fais collective.
Par contre c'est pour les albums que je m'interrogeais. Car nous travaillons sur une mise en réseau autour de l'entraide et certains auront loupé deux des 4 albums. Je me disais donc que cela allait être l'opportunité pour les présents de s'exercer à raconter chacune des histoires avec les marottes... en espérant que les absents reviennent la semaine prochaine et que les présents ne soient pas à leur tour malade !!!! bref il va bien falloir s'adapter...

chounette41 19/03/2016 13:46

merci pour vos réponses ...d'accord pour le "chacun son rythme" mais l'élève absent se retrouve "seul" face à la tâche (même si d'autres élèves qu'ils l'ont déjà réalisée peuvent intervenir) et qu'il aurait besoin (c'est mon avis) d'une présence et d'une émulation au sein d'un groupe ... Je ne sais pas si je suis très claire ....SI un élève est beaucoup absent et "en plus" il a des besoins particuliers, je trouve que cela est encore plus frustrant.

isa 19/03/2016 13:55

C'est effectivement variable selon la durée de l'absence, une trop longue absence va inévitablement générer un décalage, il faut donc reprendre une notion si celle-ci est un pré-requis à l'apprentissage suivant, sinon il faut accepter de ne pas combler tout ce qui n'a pas été abordé. Le fonctionnement de l'école maternelle (et je l'espère de plus en plus l'école élémentaire) vise la différenciation et suppose qu'on puisse envisager les apprentissages en fonction de ce que l'élève connait et sait faire. As-tu un exemple précis qui pourrait nous permettre de te conseiller ?

ChrisdeLorraine 19/03/2016 13:09

PAs de rattrapage. En ce moment, par exemple, grosse épidémie de grippe et varicelle, environ 50% de présence sur les 3 classes. On adapte nos emplois du temps. Pour les ateliers, les enfants choisissent leurs activités donc pas de rattrapage. Pour les ateliers dirigés, on passe. Ce n'est pas grave, le notions seront revues autrement à un autre moment. Et surtout pas d'APC avec les PS. Bonne journée.

Nath 19/03/2016 11:43

Pas d'article en particulier mais un mode de fonctionnement. Puisque chacun va à son rythme, et bien il n'y a rien a rattraper en cas d'absence.

Isabelle L 19/03/2016 10:22

Pas de groupe dans la classe, chacun choisit ce qu'il va faire , pour les ateliers autonomes aucun souci. Pour les activités dirigées, si l'atelier est toujours proposé , pas de problème, sinon tant pis !

Karine 19/03/2016 09:30

Nath.
A quel article fais tu allusion car je connais bien ce blog et je ne l ai pas lu .
Merci .

Perso.
Pas de rattrapage nécessaire car les ateliers autonomes chacun avance à son rythme , pour les brevets aussi .
Pour la peinture avec l atsm , l enft intègre un autre groupe .

Nath 19/03/2016 09:19

Regarde sur ce blog, tu découvriras comment ne plus se prendre la tête avec les absences...
https://lamaternelledesenfants.wordpress.com/

isa 20/03/2016 16:50

Même si la scolarité n'est pas obligatoire, une inscription vaut engagement d'assiduité et il est important de rappeler ce principe de l'école. Laisser penser que l'école est à la carte est néfaste pour l'enfant qui ne peut s'inscrire dans un devenir élève qui pose la base de sa scolarité future. C'est pourquoi il est parfois nécessaire de demander aux parents s'ils feraient aussi peu cas des apprentissages quand leur enfant sera en CP, la plupart du temps, leur réponse est "bien sûr que non" alors à vous de rappeler que la petite section appartient au même système et ne peut être considérée comme un lieu sans règles de fréquentation. Tout cela est fait dans un dialogue qui se veut non jugeant mais ferme.

Claire KB 20/03/2016 08:51

Situation fréquente en matrenelle, les maladies occasionnent des retards dans le déroulement de certains apprentissages. En soit cela ne me pose pas de soucis, mais des casse-tete d'organisation: nous reéalisons un gâteau d'annviversaire par mois, en février je n'ai réussi à cuisiner que début mars pour avoir simultanément les 4 enfants qui fêtaient leurs anniversaires. Si une activité nécessite vraiment d'être réalisée j'essaie de la reprendre sur un temps d'accueil avec quelques autres enfants volontaires. beaucoup sont prêts à refaire! En revanche, j'ai un souci avec un élève de PS scolarisé depuis janvier dont la maman me dit qu'il est malade: je l'ai vu 4 matinées non consécutives en janvier, idem en février et en mars je ne sais pas si nous atteindrons ce quota, je ne l'ai pas vu du tout la semaine dernière apr exemple. J'ai beau expliquer à la maman quand j'arrive à la voir qu'un nez qui coule ne nécessite pas un maintien au domicile, je n'arrive pas voir cet enfant plus régulièrement. Du coup toutes les traces des activités sont collées dans le cahier et j'ajoute le mot absent. J'espère une prise de conscience de la maman, mais mon directeur pense qu'elle a inscrit son fils à l'école pou disposer d'un moyen de garde facile et gratuit! Evidemment le problème n'est pas facile à résoudre quand les attendus ne sont pas les mêmes des deux côtés!