Recherche témoignages classe multi âge par Verecolemat

Publié le par isa

J'aimerais l'an prochain, faire 2 classes PS/MS/GS car beaucoup de petits à la rentrée. J'aimerais que des enseignants qui ont déjà expérimenté cela me donnent les arguments pour, les arguments contre, les réponses données aux parents, aux collègues, les avantages, les inconvénients pour les enfants, pour les enseignants, leur fonctionnement par exemple en gym, l'organisation de leur emploi du temps, décloisonnement... je me pose un tas de questions tout en étant à priori partante car cette idée me trotte dans la tête depuis le début de l'année, que je vais être directrice de cette école maternelle à 2 classes , (auparavant j'étais dans cette école avec des MS/GS, donc les PS me font "un peu peur", mais je suis prête à "relever" le défi car faire une classe avec 26 petits et 5 MS ne me semble pas une bonne idée...
Mille mercis à toi si tu peux faire passer ma demande par le biais de ton blog , et aux collègues qui voudront bien passer un peu de temps à me répondre (je sais que le mois de juin est un mois très chargé !)
Bon courage à tous pour cette fin d'année !

Recherche témoignages classe multi âge par Verecolemat

Commenter cet article

Verecolemat 05/06/2017 19:35

Merci beaucoup pour tous vos témoignages j'étais en week-end, je ne les découvre donc que maintenant et ils me font du bien, j'avais mis un message sur Edp et j'avoue que les messages n'allaient pas dans le sens voulu : critiques personnelles au lieu d'être constructif
J'écrirai sans doute à certaines d'entre vous dans le courant de la semaine, comme vous me l'avez gentiment proposé
Merci Isa pour la richesse de ton blog et des participants !

Sophie(très)sage 05/06/2017 16:06

J'ai eu la chance de pouvoir garder des élèves 3 ans de suite et j'ai pu constater leur progression donc sur ces 3 ans. Et je pense particulièrement à un élève que je sentais "en difficulté" dès la PS à qui j'ai donné le temps de progresser durant ces 3 ans sans lui mettre aucune pression de ma part. Et de le voir enfin entrer malgré tout dans la lecture et dans l'écriture en GS a été une grande joie pour moi alors que tout n'était pas gagné lors de sa PS.
La 1ere année de mise en place est la plus difficile surtout avec des élèves qui n'ont pas l'habitude du fonctionnement en libre activité. Mais au rentrée suivante, quel bonheur de voir "tourner" ta classe et ce dès la rentrée car ils prennent en charge les PS en leur montrant, en leur expliquant ...
Moins de présentations aussi à faire aux PS qui absorbent en observant les plus âgés.
Au vue de mon expérience cette année : changement d'école car mutation obtenue dans une école toute neuve sans matériel et une équipe complètement nouvelle. Il faut dès le départ rassurer le plus de parents de GS (surtout s'ils ne te connaissent pas) car ce sont eux les plus inquiets, et ce régulièrement.

Au niveau de l'emploi du temps : fonctionnement permanent en libre choix avec des temps de regroupement court autour de l'album de la semaine, de comptines et chants ...
Temps de motricité en commun avec chacun qui fait selon ces capacités.
L'après-midi est un temps consacré aux GS et MS : écriture selon Dumont, arts visuels ...
Puis retour des PS avec fonctionnement comme le matin.

L'an prochain, je change d'école et je n'aurais pas de triple niveau. Je crois que ça va me manquer.
J'espère réussir à convaincre la directrice pour la rentrée d'après. Je sais qu'il y a deux autres collègues qui ont le même fonctionnement Montessori alors ...

Sylvie 05/06/2017 13:49

Un rêve que j'avais enfin réalisé avant de changer de région.
Je n'y ai jamais trouvé que des avantages.
Et j'attends avec impatience le départ à la retraite du collègue de l'école de campagne de mon nouveau village.
Profite de la chance qui t'est offerte.

Maï 05/06/2017 10:54

Mon école a fait le grand saut à la rentrée 2016 ! 4 classes de cycle. Ça n'a pas été toujours rose mais je me régale tout de même. Je dirai que le seul point négatif me concernant est l'effectif car nous avons toutes 28 élèves répartis de la manière suivante : 10 PS, 10MS et 8GS.
Pour ce qui est de la rentrée, c'était plus confortable car le mélange des âges a permis aux plus jeunes de se lancer dans l'aventure de l'école rapidement (la séparation plus facile, les pleurs moins longs etc...). D'un point de vue de mon fonctionnement, je travaille en cycle et non en niveau. Je fonctionne selon les compétences et les envies de chacun. J'ai une Atsem exceptionnelle aussi. J'allie le plan de travail individuel qui a été progressif (d'abord les GS puis les MS puis les PS) avec des ateliers de manipulation et cette année j'ai pleinement investi dans du matériel Montessori pur. Chacun s'investit à sa manière dans ce travail. Ce qui est formidable c'est l'entraide, le regard des plus jeunes envers les ateliers des plus grands, voir les yeux brillaient le jour où ils arrivent enfin quelque chose qui leur faisaient envie, mais aussi l'explication d'un enfant envers un autre , le mélange d'âges quoi !
J'ai tout de même garder un petit temps d'ateliers traditionnels qui est proposé, les enfants s'inscrivent à un atelier s'ils le souhaitent. Il s'agit de travailler une compétence mais avec des niveaux différents.
Pour la motricité, c'est ce qui m'inquiétait le plus mais finalement les parcours ont toujours été de différents niveaux, les engins roulants, chacun évolue à sa manière, les lancers, sauts et compagnie c'est pareil, on fait comme on peut selon ses capacités, la danse tout le monde bouge son corps !! je dirai que le plus dur si l'on peut dire ce sont les jeux collectifs mais finalement avec le temps, ça passe !
N'hésite pas si tu as des questions, si je ne suis pas trop claire ou si tu veux plus de détails !!!
Les parents m'ont fait confiance car j'ai été claire je pense dans mes explications. Les plus inquiets étaient les parents des GS qui pensaient qu'ils n'allaient pas progresser donc comme arguments : consolidation des connaissances (lorsqu'ils expliquent aux plus jeunes), développement de l'autonomie, le langage prend tout son sens car quand il faut expliquer et encore expliquer ou répondre aux petits à des "pourquoi?" sans fin il faut savoir argumenter !!!! mais aussi le temps privilégié de l'après-midi car effectif réduit (sans les PS), libre choix de l'activité, du travail, de la découverte. Ensuite les parents inquiets étaient ceux des PS car ils me disaient que les GS s'imposeraient et que les PS n'auraient pas la place mais au contraire pour eux aussi développement du langage pour se faire comprendre mais aussi le fait d'entendre leur pair parler, développement de l'autonomie avec le modèle des GS qui montrent, qui guident, l'envie de faire comme les grands n'a pas de prix pour les apprentissages. Enfin les parents des MS n'étaient pas inquiets car ils se sentaient au milieu de tout cela !!!! les MS performants tiraient partis des GS et les MS en difficulté ne se sentaient pas démunis car ils soutenaient des PS plus faibles !
J'avoue que tout ce mélange est formidable, riche, bénéfique pour tous.
Tous les élèves ont progressé et je pense que c'est l'essentiel. Chacun a son rythme c'est le but de la maternelle non ! c'est une école qui dure trois ans alors prenons le temps, parlons, jouons, échangeons. Donner du plaisir et de l'envie et alors tout sera gagné

je n'ai qu'une chose à dire, ALLEZ Y FONCEZ !

Marie-Pierre C. 05/06/2017 07:50

Pour moi, le multi niveau n'a pas de prix !
Cela fait 8 ans que j'ai une classe de TPS PS MS et à la rentrée, bien qu'ayant tenté de faire une classe PS MS GS et une autre PS CP, j'ai choisi de regarder à long terme. Donc ce sera PS MS (22PS et 6 ou 7MS) et une classe de MS GS CP (2 ou 3, 10 et 13). Ce n'est pas la configuration idéale surtout quand tu pratiques de la pédagogie Montessori mais je commence à m'épuiser sans GS. Les GS apportent une autre dynamique, le tutorat est possible, les enfants se repartissent les activités, les plus jeunes observent les plus âgés, sont du coup tirés vers le haut (surtout pour les plus matures), les GS montrent comment être dans l'ambiance et peuvent même présenter des activités aux plus jeunes !
Bref, vous l'aurez compris, je suis enthousiaste +++ concernant les classes multi âges.

Toutefois, si on fonctionne de façon plus traditionnelle, avec des ateliers par section, l'intérêt est certes moindre pour les enfants.
Donc tout dépend de ton fonctionnement de classe !

Emilie44 05/06/2017 01:13

J'ai eu longtemps des TPS-PS et j'ai changé cette année pour des MS-GS : je vois une nette différence quand on a déjà 2 niveaux au lieu d'un seul (j'avais très peu de TPS). Et pour moi qui fonctionne avec la pédagogie Montessori, c'est évident qu'il faut des classes multi-âges pour s'appuyer sur ce que Maria Montessori appelait "l'esprit absorbant de l'enfant" : l'enfant absorbe ce qu'il voit dans son environnement, donc les plus petits vont reproduire beaucoup plus facilement les choses qu'ils ont vues faire par les plus grands. Mais il y a aussi des bénéfices pour les plus grands, qui vont développer leur empathie par le biais de l'aide qu'ils apporteront aux plus jeunes (par du tutorat ou bien simplement en leur expliquant un atelier), et qui vont également consolider leurs connaissances car ils vont les expliquer à d'autres enfants, les verbaliser de façon claire et concise.

Un autre avantage, c'est de garder ses élèves plusieurs années, donc ceux qui sont en année 2 ou 3 dans ta classe peuvent dès la rentrée s'orienter dans la classe sans problème, et aider les plus jeunes à se repérer. Pour toi en tant qu'enseignante, c'est super aussi de connaître tes élèves et les familles et ne pas repartir de zéro tous les ans. J'ai apprécié cette année de pouvoir pour la première fois avoir des élèves pour la 2ème année.

L'année prochaine, j'aurai une classe de PS-MS-GS, avec des élèves qui feront leur 3ème année dans ma classe. Nous faisons déjà cette année un mini décloisonnement le mercredi où 3 PS viennent dans notre classe pour que des MS ou GS leur montrent comment se servir du jeu de peindre : mes élèves tout comme les PS attendent ce moment avec impatience! Et même mes GS les plus agités sont méconnaissables lorsqu'ils sont tuteurs d'un PS sur ce temps d'échange. Donc je pense que d'avoir des PS dans la classe aide les GS à se poser.

Si tu fonctionnes en ateliers individuels, c'est aussi mieux d'avoir trois niveaux de classe, car ainsi tu as moins d'enfants qui ont besoin d'un atelier particulier en même temps... Comme chaque atelier est en un seul exemplaire, ça évite qu'ils doivent attendre trop longtemps.

Else 04/06/2017 20:21

Bonsoir.
J'ai eu une année PS-MS-GS, mais avec seulement 5 PS. Je pense qu'il vaut mieux 2 classes à triple niveaux. Les GS peuvent aider les MS et les MS les GS. Si tu fonctionnes en ateliers type Montessori, chacun peut choisir son activité selon ses envies. La mise en place risque d'être un peu difficile et longue au debut surtout s'ils n'ont pas l'habitude.
Mais ce multiage permet de ne pas devoir multiplier les ateliers.
Les ateliers que proposent Isa permettent de faire un projet, des ateliers ou tout le monde partiicpe.
Tu peux aussi regarder le site maternailes. Elle y propose des ateliers échelonnés avec des exigences différentes selon les élèves.
J'ai cette année un cahier d'étoiles qui reprend le principe des ceintures de Oury à la sauce maternelle. Si tu veux plus échanger, Isa peut te donner mon mail. Bonne soirée.