Ecole sur 4,5 jours, quel bilan par MC

Publié le par isa

J'aimerais bien faire un appel à témoignage avant les vacances sur ceux qui ont eu la semaine de 4 jours et demi.

Qu'est ce que ça a apporté à la classe, à l'enfant ? Comment ont-ils modifié l'emploi du temps ? Y avait-il beaucoup d'absents le mercredi matin et si oui, comment le gérer facilement ?

Bref, un petit retour d'expériences pour nous aider à imaginer et à programmer notre future année pendant l'été ;-)

MC

Ecole sur 4,5 jours, quel bilan par MC

Commenter cet article

Annie M. 30/06/2014 20:37

En lisant tous ces commentaires j'entends, comme chez mes collègues, une grande lassitude... Je crois que cette réforme est une révolution de notre pratique professionnelle et ce n'est pas facile de changer ce qui "fonctionnait" avant.
Je m'explique, on ne peux pas organiser une journée d'école dans une semaine à 5 matins comme dans une semaine à 4...
J'ai eu la chance d'essayer cette réforme avec un projet choisi, à savoir, pour l'après midi (les matins c'est à peut près partout pareil) classe de 14h30 à 16h30 sauf le mardi où on voulait essayer d'inverser (donc classe de 13h30 à 15h30)
Le résultat : 5 matins de classe avec les enfants c'est bien, plus de coupure le mercredi qui occasionnait (chez nous) des jeudis difficiles
Perso, j'aimais bien le mercredi matin qui était pour moi une "respiration" et là, je n'ai pas encore trouvé mon nouvel équilibre.
l'après midi où on "laissait" nos élèves à 15h30 a été galère presque toute l'année, avec des petits qui ne voulaient pas au lever de sieste aller avec les animateurs; pour l'an prochain on souhaite "lisser" nos 4 après midi avec la classe de 14h30 à 16h30 tous les jours.
Maintenant la "révolution" dont je parlais, je n'ai pas encore réussi à la faire... il faut que je réorganise tous mes temps d'apprentissage pour "remplir" sans "saturer" tous ces temps de classe.
Oui, je suis fatiguée mais le stress est important, il faut apprendre à travailler en équipe élargie alors que nos collègues du périscolaire ne sont pas sous notre responsabilité (je suis dirlette)
Oui, les enfants sont fatigués mais ils restent nombreux en garderie le soir et beaucoup étaient déjà en garderie le matin et les week end ...?
Alors je pense qu'il faut se laisser le temps, ne pas vouloir être génial dès le premier jour, protéger les enfants pour leur éviter d'être "bringuebalés" ...
Il faut aussi beaucoup d'énergie alors je vous souhaite de bonnes et profitables vacances pour "affronter" la rentrée!

micache 02/07/2014 20:07

nous allons nous aussi tester cette réforme à la rentrée...
Personnellement, je vais trouver très difficile de travailler le mercredi et c'est l'avis de beaucoup de mes collègues, nous sommes "historiquement" dans une zone où le mercredi est libéré depuis plus de 20 ans...
nos horaires seront 8h15 11h45 et 13h30 15h30 et un après midi à 15h
comment gérer au mieux la demi heure en plus de classe le matin, je pensais me tourner vers deux ateliers de langage avec tutelle de l'adulte( maîtresse asem) et travail en autonomie pour les autres élèves.
le mercredi, nous n'aurons classe que de 9h15 à 12h45, je m'oriente aussi vers une organisation différente ce jour là: ateliers autonomes montessori, "bricolage" ponctuel(pour noêl, occasions diverses etc),collage avec eux dans leur cahier.Et aussi : la maîtresse change de classe et va y lire une histoire ,organiser des rencontres ds la grande salle autour des rondes, d'un jeu collectif, d'une séance diapos....et se manger un gâteau pr le moral.
qui peut me dire comment se passent des matinées rallongées avec des tps ps?
Comment organisez-vous le mercredi matin?

merci de vos réponses

Bonnes vacances à tous.

Joëlle M. 01/07/2014 19:49

Que du bon,Cathy.

Cathy 30/06/2014 22:46

Je ne suis pas passée à 4 jours et demi, mais je partage ton point de vue.
Ce n'est pas si facile de changer, de se remettre en question, d'accepter.....
Je sais un peu que quoi je parle, car j'ai 55 ans, et j'ai vu quelques réformes, quelques changements de rythmes, quelques ministres......
Et pourtant, je ne suis pas blasée, j'aime toujours mon métier, j'aime toujours les enfants, j'aime toujours venir en septembre découvrir une nouvelle classe.....
Je ne suis pas en train de dire qu'il faut tout accepter sans réagir, c'est un autre lieu, le lieu syndical et politique.... mais avec les enfants, je pense qu'il y aura du positif à avoir 5 matinées au lieu de 4.
Je crois aussi pour moi, que ce ne sera pas facile de ne pas avoir mon mercredi pour travailler sans les enfants, mais je pense que je peux peut être, si je ne refuse pas tout en bloc, que je peux peut être essayer de faire autrement....
Peut être suis je optimiste, c'est une façon de voir les choses....
Mais je ne veux pas partir en pensant que ce sera l'horreur et que je n'arriverai à rien.
A l'an prochain pour un premier bilan....

Valérie 29/06/2014 22:28

Je n'ai toujours pas compris l'intérêt de cette réforme : élèves épuisés et qui ne peuvent plus se repérer dans le temps (lundi 16h30, mardi 15h, mercredi 11h30, etc...) ASEM découragées par la saleté grandissante d'une école naguère rutilante et pour les enseignants... fini le temps de récup' du mercredi pour aider à retrouver les classes difficiles avec le sourire le jeudi, finis les mercredis où l'on pouvait préparer sa classe, faire des achats spécifiques, avoir une vie culturelle, inspirante et nécessaire selon moi à tout enseignant... Mais non, suis-je bête ! Maintenant la culture c'est pendant les ARE... Le maire de Paris a bien expliqué que grâce à cette réforme, la culture aurait ENFIN sa place à l'école ! Je suis écoeurée, je préfère m'arrêter là...
Je peux juste conclure en disant que l'an prochain mes propres enfants seront touchés par ce lamentable décret, que je ne vois toujours pas l'intérêt pour mon petit garçon de 3 ans de se lever un matin de plus au sacrifice des doux réveils échelonnés de l'après-midi et que je ferai tout pour leur éviter ce péri-scolaire lamentable...
Désolée pour ce commentaire négatif mais j'aime mon métier, je crois en une école publique nationale et j'ai plein d'idées pour une école de qualité ! Mais pourquoi cette réforme, bricolée à la hâte, ruineuse, lancée sans concertation... Je suis malheureuse que mes élèves en fassent les frais...

marie 30/06/2014 19:52

maîtresse et maman je rejoins le témoignage de sev ..euh..rine et de sandrine.
8h30-11h45/13h30-15h30 aide individualisée et TAP à 15h30.
Pas plus de fatigue qu'avant, toujours pour les même enfants dont les parents ne peuvent venir les chercher avant 18h30.
pas d'absentéisme pour les enfants hormis les rendez-vous médicaux(orthophonie...).
environ 80% des enfants ont fréquenté les TAP qui ne sont pas obligatoires.
Ces tap ont été menés par les animateurs du centre de loisirs et quelques asso du village( basket, rugby, école de musique). Les tap ont proposé de la peinture, du sport, des ateliers médiathèques à chaque période , de la photo, bracelets de perles, jardinage.
Pour une première année , le bilan est positif.Quelques améliorations devraient être apportées.

Joëlle M. 29/06/2014 22:56

Le témoignage de Sandrine est éloquant . Mercià elle.

Joëlle M. 29/06/2014 22:50

Valérie,nous nous suivons depuis pas mal de temps. Je partage ton point de vue.Une véritable révolte? Avec qui? Contre qui?

sandrine 29/06/2014 22:48

et pourtant arès un année , j'ai changé d'avis
Mes enfants ne sont pas plus fatigués et le soir j'ai plus de temps pour eux . Avant on goutait , on enchainait avec les devoirs , le bain, le repas et au lit. Maintenant j'ai une heure de plus avec eux , on peut prendre le temps de faire la même chose sans regarder la pendule !
Et les soirs où ils ont des activités extra scolaires, on a le temps de goûter et de faire les devoirs avant le repas.
Ce n'est qu'un point de vue de maman et de maîtresse .Je sais que ce n'est pas partout pareil malheureusement.

sandrine 29/06/2014 22:42

moi aussi Valérie j'aime mon métier
moi aussi j'étais sceptique et je pensais que le mercredi allait me manquer ainsi qu'à mes enfants
et pourtant

isa 29/06/2014 20:39

Je savais que cette question allait déclencher des réactions et je suis parfois effarée de lire des organisations si peu pensées pour les enfants, je constate que là où ça va, il y a une volonté de donner de la cohérence, du sens et du respect à chacun. C'est compliqué car effectivement il y a à repenser des organisations qui donnaient peut être satisfaction et on peut se demander pourquoi. Comment organiser quand parfois la communication est difficile, comment faire en sorte que les élèves ne pâtissent pas des incompétences ou de la surcharge de travail de certains encadrants, comment penser en priorité aux enfants en fait ? Accepter peut -être que les contraintes soient supportées par les adultes d'abord et avant tout ... Garder en tête que ce sont les enfants qui sont à protéger parce qu'ils sont les plus faibles et qu'une société se mesure à cette capacité et bien sûr dénoncer tout ce qui serait contraire à ce principe.

Catherine 29/06/2014 22:47

Moi aussi je pense sincèrement que la maternelle est en danger, pourquoi une telle réforme? au moment où il faut faire des économies je suis sure que certains pensent que l'école maternelle coûte trop chère, dans tous les autres pays européens l'école maternelle publique n'existe pas (ce sont des jardins d'enfants privés) et en plus ils ont de meilleurs résultats à PISA!!! chercher donc l'erreur...
Je pense qu'à Paris la situation ne va pas s'améliorer, au contraire, le peu d'associations qui intervenaient ne semblent pas vouloir poursuivre et il va y avoir une baisse du nombre d' animateurs, ils vont mettre des contractuels...
Je ne me rappelle plus qui a dit : "vous trouvez que l'école coûte trop chère, essayez l'ignorance!" Je fais partie de ceux qui croient encore à l'Ecole mais là vraiment je suis désespérée. Nous aussi on a proposé, demandé des concertations mais rien aucune réponse, fin de non recevoir, circulez il n'y a rien à voir... Non, cette réforme ne fait pas envie, bienvenue au club des instits fatigués ++++ et des enfants maltraités (je pèse mes mots!) pour tous ceux qui vont y passer à la rentrée! Bon courage à tous pour la dernière semaine!

joelle.M 29/06/2014 22:09

oui,Clairette,et c'est pour cela que c'est le foutoir. Cela me rappelle la mise en place des cycles.....dans les années 86, jamais mise en application. On commence tout juste dans mon école à mettre de la pédagogie au service de la liaison gs-cp(2014, tout de même) Pourquoi?

clairette 29/06/2014 20:55

Autant de municipalités, autant de situations différentes… ce n'est plus l'Education Nationale !

Bay 29/06/2014 18:50

Alors, dans mon école, c'est plutôt positif ! J'en ai parlé dans un article posté le 30 mai. Vous pouvez aller le lire ainsi que les commentaires si vous voulez. ça peut peut-être aider. Bon WE

Sandrine 29/06/2014 20:04

Pour nous aussi c'est positif
Je rejoins le commentaire de Sév euhh rine.J'aurai pu écrire la même chose. Je vais juste compléter.
8h45-12h et 13h30-15h45 (Vendredi 15h30 ), classe de TPS - PS dans école primaire de 10 classes ( maternelles et primaires ). En rpovince.
Très peu d'absents aussi le mercredi matin. Et finalement, ce sont les absents du mercredi matin qui sont les plus fatigués le vendredi et qui pleurent le plus le matin !!!

La mairie a aussi joué le jeu : concertation des enseignant avec le centre de loisirs, ...

Côté primaire: les enseignants trouvent que les élèves ne sont pas plus fatigués que les autres années et ils ont l'impression de moins courir après le temps pour réaliser le programme.
Les parents qui râlaient ne le font plu depuis la Toussaint. Ils peuvent continuer à venir chercher leur enfant à 16h30 car la garderie est gratuite jusqu'à 16h30 ( les enfants goûtent durant ce temps : goûter fourni par les familles ) . Les enfants restant après 16h30 paient la garderie comme avant et ont des activités de proposer. En fait les parents qui râlaient été ceux qui pensaient que la garderie était payante dès 15h45 !! Pour eux la fatigue de l'enfant était moins importante que leur porte - feuille !
En tout cas, pour moi, pas envie de revenir en arrière car moins fatiguée que les autres années.

Pour nos réunions entre enseignants , on les fait le mardi soir : lundi et jeudi on a les APC. Avant quand on avait des réunions on finissait à 19h , maintenant c'est 18h !

Voilà ma petite contribution à ce long débat.J'espère que cela aura été utile .
Bon courage à tous pour la dernière semaine.

IsaS 29/06/2014 18:30

Bonjour,
Nous expérimentons depuis la rentrée 2013. Les nouveaux horaires ont été imposés par l'équipe municipale en place à cette époque et révélés in-extremis, après leur validation par le DASEN. Ils ont été accompagnés par une refonte des horaires des ATSEM.
Les horaires des enfants :
- classe de 8h30 à 11h30 et de 13h45 à 16h.
- "récré du soir" pris en charge par des ATSEM non titulaires (on les appelle "horaires" chez nous) : de 16h à 16h30
- durant la pause méridienne deux ateliers de 45 mn proposés par des animatrices concernant au maximum 32 enfants pour 100 rationnaires. Les enfants externes ne bénéficient pas de ces ateliers.

En ce qui concerne les ATSEM : travail en continu de 8h à 16h30 avec une pause de 11h à 11h30 pour déjeuner. Elles travaillent donc quasi en continu en présence des enfants. Nous nous avons une véritable coupure le midi. Les ATSEM sont très fatiguées, l'année a été très difficile pour elles.

Le problème majeur de cette organisation c'est que de 11h à 11h30 il n'y a aucune ATSEM disponible pour les enfants. Quand on a un incident d'hygiène, c'est à nous de nous débrouiller. C'est faisable, sauf qu'il est impensable que je nettoie ou change un enfant devant tous les autres et que le point d'eau chaude pour laver l'enfant est au bout du long couloir. Donc nous sommes obligées de faire une pause dans le fonctionnement de la classe, ouvrir la porte communicante avec la classe d'à côté pour demander à la collègue voisine d'également interrompre sa classe pour se poster au milieu pour surveiller les élèves. Chacun sait qu'en classe de PS, ces incidents sont fréquents, surtout en début d'année ou en période d'épidémie. Malgré nos demandes réitérées auprès des services municipaux ou de notre hiérarchie, toute demande est restée lettre morte sauf le "Débrouillez-vous" de la réunion des directeurs de début d'année scolaire.
Et de ce fait, je ne vous raconte pas le délire quand il s’agit d'habiller seule 17 enfants pendant que 10 autres hurlent parce qu'ils ne veulent pas manger à la cantine ou tentent de s'enfuir de la classe pour rentrer tout seuls à la maison... Je reverrai toujours cette image de la maitresse se battant avec une fermeture récalcitrante pendant que deux autres se mouchaient dans mes cheveux en me braillant "Maman" dans les oreilles. Et dire que ça va recommencer en septembre...
Je vous garantie que l'autonomie dans l'habillage a été vite bouclé cette année.

De plus, gros gros problème de sommeil (vive les rythmes !) : la mairie exige que les enfants du dortoir soient de retour en classe à 14h30. Soit, mais quid des enfants qui reviennent à 13h45 ? Mon dortoir est dans le bâtiment de l'élémentaire, le temps du trajet, du passage aux toilettes, du déshabillage et on les couche pendant que les autres se réveillent ?
Donc j'ai 1/3 de mes élèves qui ne faisaient pas la sieste l'après-midi. J'avais proposer aux parents de leur faire faire la sieste à la maison et de les ramener à 14h30, mais je n'ai pas eu de succès...
Cela m'a permis de mettre en application de supers ateliers de langage, au moins, je suis satisfaite de ce côté.
L'IEN voulait supprimer la récréation de l'après-midi pour les PS : nous avons résisté, puisque son argument de la sieste ne tenait pas, certains enfants ne la faisant pas. Donc les deux classes de PS ont repoussé leur récréation de l'après-midi : cela a permis aux petits de profiter de la cour sans la présence des grands ce qui est toujours profitable.

Donc pour moi le bilan est totalement négatif, le projet ayant surtout permis à la municipalité de faire des économies (sur les postes des ATSEM volantes), d'être encore davantage "ingérante" dans l'organisation du temps scolaire et de ne faire aucune part réelle au bien-être de l'enfant.

IsaS 29/06/2014 18:37

Pfiou !!! à me relire je vois le nombre d'erreurs d'orthographe... C'est affreux, mille pardons !

Je voulais préciser également ce que je vois se profiler dans cette réforme : un premier pas vers la suppression de l'école maternelle ! On commence par sabrer les après-midis qui se réduisent à peau de chagrin puis on supprime complètement ce service public pour se tourner vers des jardins d'enfants du ressort du privé (ça ne vous rappelle rien ?) à l'instar de nos voisins européens. On en reparlera dans quelques temps...

Adeline 29/06/2014 16:46

Bonjour,
lectrice très régulière du blog depuis qq années déjà, je n'ai jamais écrit. Mais devant ce sujet je ne peux que témoigner !
Notre école : 3 classes en ZUS, horaires : 5 matinées 8h30 – 11h40 et lundi, mardi, jeudi et vendredi après-midi : 13h30- 15h55.
Constat des enseignantes : les enfants sont épuisés. C'est ma 9ième année à ce poste. Je n'ai jamais eu une classe de TPS/ PS si difficile. Des pleurs tous les matins. J'en avais l'habitude la semaine avant les vacances mais là, même après les vacances, les pleurs continuent ! Les enfants fragiles sont encore plus en manque de repère. Les TAP n'ont pas lieu dans nos classes (heureusement!) par contre toutes les autres pièces sont utilisées les soirs mais aussi le mercredi après-midi et pendant les vacances par le centre de loisirs ! On va mettre l'accent sur les repères à la rentrée : pour les enfants mais aussi leurs parents ! La semaine dernière j'expliquais à une maman la nécessité pour son enfant de fréquenter l'école le matin et pas uniquement l'après-midi très court : sieste et retour en classe à 15h. Réponse de la maman : je l'ai inscrit au TAP !!! J'étais désespérée...
Cette année j'ai eu du mal à avoir tous mes élèves l'après-midi : les mamans avec des petits ne voulaient pas revenir pour faire dormir le grand à l'école ! Pour revenir le chercher 2h après !
Ma collègue de GS a eu beaucoup de mal à motiver ses élèves en début d'après-midi. Fin février, ils s'endormaient tous sur les bancs à 13h40. On les transportait dans le dortoir pour qu'ils se reposent !
Du coup on a discuté avec le périsco et on a changé l'organisation : repos pour tous les élèves après le repas à 13h (dortoir pour les PS/MS et salle de jeux sur des tapis pour les GS).
Depuis quelques années, nous avons pris l'habitude d'échanger avec les animateurs et la responsable du périscolaire. Du coup, çà a rendu les choses plus faciles cette année. Mais il y a eu beaucoup de réunions de dernières minutes, de discussions entre deux portes ! Pas facile de réunir des animateurs et des enseignants qui travaillent toujours en décalé !
Sinon les enfants sont tous présents le mercredi, mais la mairie n'a pas allongé le contrat d'une des ATSEM. Du coup moins de personnel le mercredi matin !
En cours d'année nous avons décidé de banaliser le mercredi matin pour faire des activités communes aux 3 classes. En effet, nous avons ressenti le besoin d'une coupure dans la semaine (pour nous adultes qui avions cette habitude depuis toujours ou pour les enfants?)
Les familles qui avaient déjà des enfants scolarisés ont inscrit leur petit aux TAP. Mais en cette fin d'année certaines ont réalisé la fatigue de leur enfant et ils fréquentent moins les TAP .
Pour la 2ème année on essaie d'anticiper mais on est plutôt sceptique...

MC 29/06/2014 16:37

Chez nous à la rentrée :
8h30 -12h puis 14h15-16h et le mercredi 8h30-11h30 .... Ce n'est pas ce que nous avions demandé pour l'après-midi, mais la mairie veut que cela finisse à 16h pour faire après 30 minutes de récré !! Donc clairement pas de TAP ....

Du coup, je ne vais plus dans le dortoir aider à l'endormissement. Ca va être le zouk pas possible pour ceux qui avaient besoin d'autorité ....

je demande à ceux qui mangent à la maison de ne pas revenir à l'école pour 30 minutes de dortoir cela n'a aucun intérêt pour les PS.

MC

Sev...euh...Rine 29/06/2014 16:02

Alors, nous, en province 8h45-11h45 et 13h30-15h30, classe de PS-MS dans école primaire de 8 classes. Je trouve ça top. Très peu d'absents le mercredi matin, une matinée de plus pour investir et réinvestir les ateliers, une matinée de plus avec les PS... L'aprem, moment privilégié avec les MS, récré si besoin mais rarement nécessaire, ces 2 heures sont super intéressantes et passent très vite.
Pour moi le fait d'avoir fait sauté l'heure d'après la récréé de l'après midi est super.
Les enfants sont plus reposés, plus posés, plus attentifs. Les intits sont contents, les parents qui râlaient au début, le sont maintenant aussi.
Il faut dire, que nous sommes dans une petite commune qui a joué le jeu dès le début, TAP et activités péri-scolaires en place.
Et j'aimerai que jamais, on ne modifie ces rythmes là, vraiment adaptés aux enfants ! (dans nos conditions bien sûr)

sylvieh 29/06/2014 16:26

Je suis bien d'accord, ce sont tous ces "à côtés" qui nous font flipper ! on a l'impression d'y avoir réfléchi, d'avoir donné notre avis, de ne pas avoir été entendu...Moi aussi, j'aspirerais à cet horaire 13h30 - 15h30, je souhaiterais continuer à endormir les enfants, je trouve cela important...et puis pareil, étant donné qu'à partir de 15h30, nous nous préparons pour aller en récré ( j'ai des services de récré aussi l'après midi...mais pour les petits, je trouve que cette récré n'est pas utile).
Peux tu nous dire Sev...euh...rine quels sont les TAP et activités péri-scolaires?

yobrego17 29/06/2014 15:58

Hum tu nous fais rêver là!!!!
Nous on va expérimenter cette année
Moi je suis une fervente d'un matin supplémentaire car g connu le samedi matin et franchement rien ne vaut un matin de+
Maintenant cette organisation TAP est nulle et extremement chère pour des résultats qui seront je suis sure très moyens quand ils seront évalués et je prends les paris d'une suppression rapide des TAP
S'il fallait repenser le temps scolaire il fallait aller jusqu'au bout
classe tous les jours 3h(9H12h) le matin et 2h après midi(13h30 15h30) et ensuite les parents récupèrent les enfants ou c garderie
Les TAP sur le temps du midi ?? en PS??????? n'importe quoi Les PS ils mangent et puis ils se couchent et ils se lèvent à leur rythme et leur enseignant est là et dispo......
Quid des activités mutiples qui "occupent" le temps des enfants???????Rien faire c bien aussi; je ne suis tjrs pas sure que la course du mercredi pour danse, poney, musique tennis et autre soit bénéfique aux enfants...
Tout cet argent qui va être gaspillé pour simplement mettre du personnel en face d'élèves "gardés" je suis dubitative!

clairette 29/06/2014 13:35

A Paris, classe le lundi et jeudi de 8h30 à 11h30 puis 13h30 à 16h30 (comme avant) , le mardi et jeudi : fin de la classe à 15h, récré jusqu'à 15h20 puis ateliers gérés par les ASEM ou les animateurs de cantine dans les classes (aucune association dans mon école) + classe chaque mercredi matin de 8h30 à 11h30.
Bilan : que du négatif ! Enfants fatigués car beaucoup restaient chez eux le mercredi (peu fréquentaient au centre de loisir), maintenant les mamans (ou papas) ont repris leur travail à temps plein, ils mangent à la cantine le mercredi midi puis enchaînent avec le centre. Ils sont d'ailleurs presque tous là le mercredi. Très mauvaise ambiance ASEM/instits car les ASEM sont réticentes à encadrer les élèves, elles essaient de proposer des ateliers en reproduisant ce qu'elles ont vu en classe, mais ce n'est pas si facile de gérer seule 14 élèves, du coup elles participent nettement moins en classe et entretiennent moins les locaux.
Hygiène de l'école dégradée : 2 personnes ont été affectées pour faire le ménage dans les couloirs, la cour, le réfectoire (les ASEM ne font plus que leur classe + les toilettes), mais elles ne sont là que pour quelques heures, mal payées, les ASEM ne sont pas très sympas avec elles, du coup beaucoup d'absentéisme, pas de remplacement, donc école sale, cour TRES sale … Les animateurs sont mécontents également car beaucoup (trop !) d'enfants le mercredi après midi, moins d'argent et surtout pas assez de temps pour organiser des sorties par exemple. Les plus compétents s'en vont (ils sont payés autant pour s'occuper 1 ou 2 enfants que pour gérer 1 groupe de 14), ceux qui restent font de leur mieux mais sont souvent complètement inaptes à travailler avec de jeu enfants ("prenez tout qu'est ce que vous avez besoin"…). Nous, les instits, crevés (plus de coupure le mercredi, la semaine est interminable), obligés de quitter notre classe à 15h le mardi et le jeudi, moins de temps pour faire Arts visuels (les tables doivent être propres le mardi et le vendredi à 15h, donc dans beaucoup de classes on ne fait pas arts visuels ces après-midi), moins d' EPS : les ateliers occupent aussi le préau qui sert de salle de motricité, donc on ne peut pas installer un parcours le vendredi comme on le faisait avant, et on n'a pas envie d'errer dans les couloirs de 15 à 16h30 pour l'installer ensuite, du coup on ne fait plus de parcours. Les parents sont mécontents, ils pensaient que ce serait des associations qui proposeraient des activités de qualité, qu'ils auraient le choix… Certains ont toujours du mal à savoir qui fait quoi dans l'école, c'est difficile de gérer les changements (le mardi matin : "c'est X qui viendra chercher mon fils à 16h30", mais nous on n'est plus là à 16h30, ni la directrice, il faut voir avec la REV, mais elle n'arrive qu' 11h30, du coup on passe un temps fou à prendre des messages, transmettre aux animateurs…Chez les élémentaires ce n'est pas mieux. Les élèves "difficiles" sont encore moins gérables par les animateurs que par leur instit, certains sont exclus des ARE (aménagements des ryhmes éducatifs) , les PVP (professeurs de la ville de Paris, c'est à dire les profs de sport/dessin/musique continuent à intervenir dans les classes le matin, donc les apprentissages fondamentaux ne sont pas mieux répartis.J'oublie sûrement des choses, mais je ne connais pas 1 seul instit approuve ce système, et en plus ça coûte énormément d'argent, donc moins de cars pour les sorties, moins de classes vertes… Bon courage pour ceux qui vont expérimenter cela en septembre

xtelle 29/06/2014 18:59

je suis aussi sur Paris comme Clairette, et ma vision de cet aménagement de la semaine scolaire est plus modéré :oui il y a un problème de positionnement des asem qui se prennent parfois pour des instits dans leur atelier, des animateurs non formés avec des activités plus que moyennes, des difficultés de transmission entre les animateurs de midi qui ne sont pas toujours ceux des ARE, et le Rev et son adjoint pas toujours présents, j'en passe... je suis convaincue que certaines des erreurs cette année vont disparaitre à la rentrée prochaine
quant à la fatigue des élèves , je ne suis pas convaincue qu'elle soit due aux changements, mes élèves (27 élèves de moyenne section) mangeaient tous à la cantine, et les 2/3 allaient au goûter , et au centre aéré le mercredi aprem, même l'année dernière , je reste une fervente d'une matinée supplémentaire ; j'ai eu l'impression cette année d'être plus proche des élèves en difficulté
par contre ce qui va changer pour nous l'année prochaine va être que 2 collègues sur 6 vont mener des ateliers de 15h à 16h30, donc des temps de concertation (conseil des maitres, de cycle ou autre) à placer sur d'autres horaires, je sens les tensions pointaient le bout du nez
@ suivre en deuxième année

sylvieh 29/06/2014 16:01

Je précise que notre inspectrice nous a prévenus que si le mercredi, l'école est fermée, nous nous rendrons à l'inspection!!!! Ca promet...à la rentrée!

sylvieh 29/06/2014 15:59

Ouille ouille ouille! ca ne donne pas envie...
Chez nous, bras de fer à la rentrée: le maire affirme que l'école restera fermée le mercredi (3 heures en moins pour les enfants) et assurera la garderie de 16h à 16h30 et pour le midi???De 13h30 à 14h, on ne sait toujours pas.
Je précise nos horaires: 8h30-11h45 14h-16h.
Je suis d'accord pour reculer la mise en place de la réforme (personnellement, je suis même d'accord pour ne jamais l'appliquer vu le Non Sens...) mais vu que c'est un décret, que la mairie va devoir s'y plier, je ne comprends pas que la mairie ne dévoile pas son plan B aux enseignants, parents ... Une impression d'être pris en otage, une sorte de flou déstabilisant , une impression d'être méprisé, impression de devoir subir puisque manquant d'informations, nous ne pouvons anticiper...Bizarre, bizarre ce climat, ces Non Sens tout zazimut!! Heureusement que les enfants et les parents sont là, motivés et confiants (pour le moment) mais n'allons nous pas tout gâcher??? J'aimerais lire davantage de témoignages positifs!

Emilie44 29/06/2014 13:09

Ca m'intéresse aussi!!! On est dans le flou aussi de notre côté...