Le carnet de voyage, outil multiple dans la série Je recycle

Publié le par isa

carnet-de-voyage-a.jpg

 

Le carnet de voyage est la forme symbolique du récit écrit ( projet écriture d’un livre). Quand l’enseignant le présente aux élèves, il explique qu’ils vont pouvoir y écrire, y dessiner, y coller des photos , des images qui permettront de construire leur récit chez eux. L’enseignant explique que c’est d’abord à l’élève de faire ce travail mais qu’il peut être aidé par ses parents, frères, sœurs …..

 

 Il offre divers intérêts à ceux qui vont l’utiliser :

 

1)    A destination de l’élève :

Il lui permet un écrit élaboré, pensé avec son parent.

Il lui permet de devenir le messager de ses parents dont il tire une source de fierté et contribue au lien social famille-école.

Il lui permet un appui à son récit oral, une forme de mise en mémoire ( bien qu’il ne s’agisse pas d’apprendre son texte).

 

2)    A destination de la famille :

Il s’agit d’un outil concret à la compréhension de ce qui est attendu d’eux, ce qui représente un moyen de fortifier leur compétence parentale et leur estime d’eux.

Il leur permet de partager un moment privilégié avec leur enfant.

 

3)    A destination de l’enseignant :

Il permet une représentation informative du vécu familial autour de Dalma afin d’aider l’élève qui serait bloqué dans son récit.

Il permet la réalisation d’une proximité parent-enseignant dans une relation indirecte avec objet médiateur. L’injonction de participation des parents est quelquefois vécue de façon déstabilisante, ce mode indirect permet à l’enseignant de laisser une plus grande diversité de participation aux parents, ils ont le choix y compris celui de ne pas participer.


   


 carnet-de-voyage1.jpg

carnet-de-voyage2.jpgcarnet-de-voyage3.jpg

 


Publié dans langage 2013

Commenter cet article

cricri57 03/07/2013 16:12


c vrai ce que dit Isa (Les autres copient).
Chez nous, la Mascotte est d'abord allée chez la maîtresse , ça a inspiré les parents qui ne voyait pas trop quoi faire avec ce carnet de voyage. 

isa 03/07/2013 17:26



qui ne voyaient pas ou qui n'osaient pas, il s'agit souvent de ce genre de "pudeur"



Marie-Hélène BEAUCHENE 01/06/2009 19:36

Je copie (houh, honte à moi !) votre projet d'écriture, mais avec notre mascotte "Sylvain le Lapin". Même déroulement, le carnet de voyage accompagne le lapin avec l'appareil photo numérique, la petite brosse à dents et le livre Jean-Loup. Lorsque le cahier revient, il est couvert d'écritures adultes, et rarement de dessins des enfants. Ça se met en place... Gardez-vous ces traces dans la version "livre" ou ne mettez-vous que la transcription des récits des enfants ? Merci de vos supers-idées !

isa 01/06/2009 22:22


Bonsoir Marie-Hélène,
"Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme" pourrait être une de mes devises. Je suis donc honorée que vous me copiez.
Concernant le livre final, je ferai un article explicatif bientôt, cependant, il est différent de ce que contiennent les cahiers de liaison et effectivement, il contient photos, photocopies
réduites de la page de chacun. Pour les illustrations insuffisantes à vos yeux faites par les enfants, il faut les solliciter, les encourager , et lorsqu'une famille commence, les autres "copient"
(mais en transformant )et c'est cela la diversité. On ne soupçonne pas la richesse créative des familles. C'est comme pour le blog , vous apportez tous votre diversité :quelle prospérité
!!!