tribune libre:ateliers libres de manipulation et d'expérimentation inspirés de la pédagogie Montessori chez Muriel

Publié le par isa

écrit 3

auteur:Muriel

 

Suite à notre débat sur les ateliers autonomes, c'est avec plaisir que je vous transmets le fruit de nos recherches concernant un dispositif inspiré du travail de Maria MONTESSORI.
Ce travail a été présenté lors d'une exposition pédagogique commentée au colloque national de l'AGEEM à Vichy en juillet 2011 par mon amie et collègue Isabelle FRACHEBOUD et moi-même.
Il s'agit d'ateliers libres de manipulation et d'expérimentation, à disposition en classe et régis par un protocole  précis concernant les règles d'utilisation.
Chaque enfant, lors des temps spécifiques d'utilisation de ce matériel, choisit son activité, s'installe, agit - dans le silence et la concentration-, puis range et nettoie son espace en toute autonomie.
Si à mes yeux ces ateliers ne remplacent pas nos traditionnels ateliers, ils les complètent ...
- en permettant un accès tout au long de l'année à des manipulations adaptées aux besoins des élèves
- en développant des savoir-faire et des compétences au rythme de chacun
- et en induisant des attitudes d'autonomie et d'initiatives inestimables ...

Bonne lecture à tous, et n'hésitez pas à commenter et critiquer, c'est toujours constructif!


FICHE EXPLICATIVE

FICHE 1 ATELIERS, descriptif et objectifs

FICHE 2 ATELIERS, descriptif et objectifs

FICHE PROTOCOLE




Publié dans tribune libre 2

Commenter cet article

Claire 05/09/2015 17:50

Merci pour ton partage, je vais m'en inspirer pour ma nouvelle organisation de classe.

marion 23/07/2015 16:06

Merci beaucoup pour cette présentation. Je vais essayer de m'en inspirer pour ma classe de 29 MS en REP+. Nous avons souvent besoin de temps de travail autonome notamment pour pouvoir faire du langage avec de petits groupes d'enfants. Le dispositif plus de maîtres que de classes peut aussi avoir sa place dans une telle organisation de classe il me semble. En tout cas merci mille fois.

Patricia 02/09/2013 15:38


Merci Isa ! (je me demande si tu n'es pas la soeur de "l'homme qui tombe à pic" hihihihi... )J'irai voir tout à l'heure 

isa 10/03/2015 14:14

Bonjour Muriel, merci de cette visite et oui un grand oui pour un article sur le sujet Montessori.

Muriel 09/03/2015 20:48

Bonjour à tous, voici une revenante!
Mon abonnement au flux s'est arrêté il y a plusieurs mois, il est vrai que je ne consulte que rarement mon ordi personnel, maintenant que je travaille beaucoup sur écran dans la journée.... c'est sans doute pour cela que j'ai eu droit à un désabonnement automatique.

Le temps a passé depuis 2011...
Et les ateliers de manipulation continuent à essaimer ... pour mon plus grand bonheur!
Je suis ravie de constater l'entrain de vous tous (et vous avez bien raison!)
Je n'ai plus de classe (poste de conseiller pédagogique) mais je continue à m'intéresser de près à la maternelle!!!!
Par l'AGEEM de mon académie, nous avons fait venir il y a 10 jours une formatrice MONTESSORI pour une conférence sur cette pédagogie qui nous interroge....
Un samedi matin à St Etienne, 250 personnes sont venues de leur plein gré.
J'ai trouvé la conférence particulièrement intéressante: l'origine et les fondements ont été présentés, ainsi que les point principaux qui sont les piliers de la pédagogie Montessori.
On n'adhère pas forcément à tout (certains points me laissent d'ailleurs franchement dubitative...) mais vraiment de nombreux partis-pris me confortent dans mes idées sur les pratiques et postures professionnelles, et la place laissée à l'enfant.
Au delà de la simple utilisation de ces "tiroirs", (qui peut rester superficielle) c'est la façon d'envisager et d'encadrer l'enfant qui est en jeu. J'écrirai sans doute bientôt sur ce sujet.
Sortir du carcan des "ateliers", limiter le geste et la parole à ce qui est utile, organiser et ordonner l'espace et le matériel pour le rendre lisible et efficace, laisser du temps à l'enfant pour devenir un expert dans ses pratiques, aider l'enfant à construire "en lui" les réponses adéquates afin qu'il prenne confiance en lui-même et ne soit plus toujours dépendant de l'aval de l'adulte... Bref, toute une réflexion sur la construction de l'estime de soi et des apprentissages.
Des notions qui ont besoin d'être repensées en ce XXIème siècle...

Un grand bonjour à ISA, ma conseillère préférée...
Mon ordinateur personnel est en réparation avec toutes mes adresses mail dedans, mais dès que je le peux, promis, je te contacte!!!!

Patricia 02/09/2013 15:13


L'année dernière, grâce à ce blog, j'ai tenté la mise en place d'ateliers autonomes. Pourquoi? Parce que je me retrouvais dans une classe de plus de 25 enfants (Tps, Ps et Ms). Et du coup, il
fallait impérativement que je trouve des solutions à mon organisation (n'ayant eu paratiquement que des Ms auparavant). Et là, oh joie !!! Après un certain travail qui m'a demandé beaucoup de
temps, je le reconnais, quel plaisir !!! Quelle zénitude dans la classe !!!! Les enfants s'y rendaient directement en entrant dans la classe le matin....fini le brouhaha de la rentrée, fini les
étagères de jeux sans dessus dessous, bref, franchement ils ont adhéré dès le premier jour (même si je n'avais pas pris le temps de tout expliqué auparavant...oups!). Après la sieste, les petits
s'occupaient directement (à leur demande) avec ces ateliers autonomes. 


Au mois de mars, les données de la classe ont changé suite au nombre des Tps qui s'accroissait (au final plus de Tps que de Ps!!!) et du coup ma collègue a pris en charge les Ms. Mes ateleirs
autonomes ont continué leur petite vie dans ma classe. Mais pour moi, ce fut plus compliqué....14Tps et 13Ps : voilà la difficulté rencontrée. Les Tps, pas scolarisés il faut le reconnaître,
n'utilisait pas les ateliers de la manière la plus organisée. Du coup, des boites pas ou mal rangées, du matériel ou des fiches qui se retrouvent un peu partout (hors des boites), des pièces
manquantes ou placées dans d'autres boites,...bref, un peu (beaucoup) le fouttoir! Du coup, plus possible de faire de l'observation, je courrais partout....Mais qu'à cela ne tienne, j'ai laissé
les ateliers en place et même si ce n'était plus aussi "bien", certains s'y retrouvaient bien. Si même les Tps ne respectaient pas les règles établies (ceci du à leur jeune âge) tant pis, à mon
sens ils ont tous le droit et la chance d'en profiter...et même si j'étais frustrée en tant qu'enseignante, je leur laissais le temps de s'approprier cette organisation avec tous les
inconvénients que ça comportait.


Cette année, mes ateliers autonomes sont toujours là. La situation de classe a changé : Tps, Ps, Ms et Gs. A moi de trouver comment gérer les diffférents âges...je vais tester tel que c'était
auparavant et si je rencontre des soucis, j'essayerai d'y remédier....Faut il séparer les ateliers autonomes pour les niveaux différents (oui mais qui est à quel niveau???) ou non? J'attends de
voir ... mais si quelqu'un a des expériences à ce sujet, je suis preneuse pour élargir ma rélfexion sur le sujet. Une chose est certaine, les ateliers autonomes, je dis oui, oui, oui, ils adorent
!!!! Et ils feront partie intégrante de notre vie de classe jusqu'à mon dernier jour !


Nombre de jeux se trouvant dans ma classe, que j'avais pas le temps d'exploiter ou de leur expliquer, ont pris le chemin des boites...cela a permis une première découverte puis un apprentissage
de leur utilisation en douceur et à son rythme Puis enfin le jeu entier mis à la disposition des élèves qui savent dorénavant comment l'utiliser.  Quelle révolution !


Encore merci à tous ceux qui ont partagé leur travail sur ce sujet, ils m'ont bien aidée dans ma réflexion, ma préparation et mon départ dans cette surperbe aventure. Merci à eux pour mes élèves,
ils ont le choix, le temps, les tâtonnements, la réflexion, l'ajustement, .....pour devenir ( et s'en rendre compte par eux mêmes) de plus en plus autonomes. Quoi de mieux? Le tout est de ne pas
se prendre la tête, de ne pas vouloir tout et tout de suite. Les enfants à leur rythme? Nous aussi!!! Le reste suit tout seul.... Vous l'avez compris : je suis convaincue !!!

isa 02/09/2013 15:35



au cas où tu n'aurais pas vu l'article de Sev ( dans le foisonnement de la rentrée), il y a matière à trouver les réponses que tu te poses puisque les classes Montessori mélangent tous
les âges comme tu vas connaitre cette année , c'est ICI



larochette 02/09/2013 09:59


bonjour, 


j'ai bien compris le principe et je connais un peu la péda montessori pour m'être déjà informée.Le problème est qu'il ne s'agit pas de ma classe et que je dois donc m'intégrer dans le
fonctionnement de la collègue. après j'ai dis 3 mais ce sera peut être plus je ne sais pas.


Je me dis donc que proposer ces ateliers d'autonomie est toujours plus bénéfique pour les enfants qu'autres choses.


Le principe de notre classe est que les enfants s'inscrivent de façon autonome aux ateliers que l'instit propose je pensais donc faire de même pour les ateliers en autonomie, ou bien placer ces
ateliers comme des ateliers supplémentaires cad que lorsque l'enfant a fini un travail, il peut aller à ces ateliers "manipulations" au lieu de choisir d'aller jouer par exemple ou d'aller au
coin bibliothèque. Voilà dis moi si tu as une autres idées d'utilisation ou s'il vaut mieux ne pas les faire du tout. Merci.  Valérie

isa 02/09/2013 10:13



si, il faut les faire et bien évidemment tu vas introduire tout cela progressivement, d'autre part, tu es proactive et c'est bien, pas question pour toi d'attendre que ta collègue de la
classe te dise ce que tu dois faire et c'est une attitude constructive qui va forcément te porter et faire réussir tes projets. Les ateliers sont effectivement à disposition des élèves et ceux ci
doivent pouvoir y aller dés lors qu'ils le désirent après un travail mais aussi avant ou à la place, ce qui compte c'est qu'ils aient la curiosité et le choix. Pour autant, il faudrait prévoir de
multiplier les possibilités, je ne doute pas que ta collègue en soit convaincue elle -aussi et toutes les organisations matérielles trouvent leur solution quand l'enseignant est déterminé




larochette 01/09/2013 23:43


Bonsoir,Je pensai selectionner quelques ateliers pour la
journée ( pour les Gs et les PS ), je ne sais pas par
exemple, 3 pour chaque niveaux que je disposerai sur
une table et qui serai donc à disposition des
enfants.


Par exemple transvasement, pince à linge , et
pàte à modeler ( ps.


pour les grand (transvasement avec pipette,
criture dans semoule , faire des lettres avec pate
àmodeler 
les laisser un mois dans la classe pour que chaque enfant
ait le temps de les manipuler. et en mettre de
nouveaux ensuite.Je peux ensuite
voir avec ma collègue si elle veut bien participer à la mise
en place 
de cette mEthode.Elle a déjà des ateliers autonomes mais il
s'agit plus de travail sur fiche, sinon elle a
beaucoup de jeu de manipulation dans
la classe (colorédo , bac avec transvasement de
semoule...)
voilà dans mon idEe ce que cela pourrait donner.


Par contre le souci va être principalement le manque de
place donc pour mettre en place 38 ateliers ce ne sera pas possible.


j'aimerai ensuite connaitre le rôle de l'enseignant dans ces
ateliers (validation ??)


Qu'en penses tu ? Merci pour tes conseils.

isa 02/09/2013 08:27



trois pour chaque niveau, cela signifie que seulement 3 enfants sont concernés, le principe étant que chaque plateau est unique, de manière à inciter les élèves à faire un vrai choix,
c'est pourquoi il en faut tant. Dans ma prochaine préparation semaine 2 qui est en ligne, je reprends le document de Muriel qui explique bien le fonctionnement
ainsi que le rôle de l'enseignant.


Les ateliers autonomes sur fiches ne correspondent pas à la  même démarche pédagogique, il s'agit plus de travailler en autonomie en faisant tous la même chose, sans avoir eu le
choix du travail ni la curiosité de l'exploration. C'est différent. 



larochette 01/09/2013 22:10


Bonsoir, 


 


super ces ateliers, je suis cette année en petite section Tps et Ps GS, pensez vous que je pourrai utiliser ces ateliers tout en sachant que ce n'est pas ma classe, je ne suis qu'un seul jour sur
chacune de ces classes, mais j'aimerai beucoup commencer à utiliser les méthodes montessori. Merci

isa 01/09/2013 22:19



c'est une grande organisation, il faut que tu réussisses à convaincre les enseignants de ces classes pour qu'ils acceptent de mettre cela en place avec toi, mais toi tu imaginais ça
comment ?



Muriel 06/04/2013 17:00


Bien sur!!!


Je plaisantais!

isa 06/04/2013 17:07







Muriel 06/04/2013 13:47


Le bilan, ça vient! Ou la la j'ai la pression!!!!


Pour les liens, je ne les ai pas gardés je crois, car j'ai trouvécela au hasard du surf.... mais je vais essayer d'en donner quelques idées dans le bilan
peut être (l'idéal serait une photo....)

isa 06/04/2013 14:00



non pas la pression Muriel, ce n'est pas du tout ce que je veux que tu ressentes mais plutôt mon intérêt pour ton travail qui ne cesse de me plaire. Alors sois détendue



Muriel 06/04/2013 13:02


Alors là c'est une excellente nouvelle!!!


C'est d'ailleurs bien le but de cette mutualisation: le bien de nos petits élèves et de leurs petits doigts et de leur petit cerveau.


Continuons donc à essaimer ainsi, petites abeilles de la meternelle!


Quand aux nouvelles idées... tu peux aller voir sur pinterest, j'y ai trouvé quelques bonnes idées de relance et d'inductions permettant de donner à un
tiroir plusieurs niveaux d'exploitation.


Entre manipulation  et travail autonome, il n'y a qu'un pas.


Je veux dire par là qu'on peut faire "glisser" nos tiroirs vers des activités plus intellectualisées (genre lecture, discrim visu, numération, ou autre...)
Tout est possible. Je dirai juste que la seule chose à bien avoir en tête, ce sont les raisons et les objectifs qui nous motivent. Ces tiroirs doivent
êtres PENSES pour être DEFENDUS pédagogiquement, ce n'est pas de l'occupationnel (même si parfois ça nous arrange bien...).


... Et très bientôt sur ce site le BILAN de la cinquantaine de questionnaires que j'ai épluchés, et de la réunion de
synthèse effectuée en réunion AGEEM de notre section de la LOIRE, afin d'aprofondir encore la réflexion.


Merci ISA pour le lien vers le QUESTIONNAIRE.

isa 06/04/2013 13:15



peux tu donner des liens intéressants trouvés sur Pinterest à rajouter dans le module ateliers autonomes ? 


je suis curieuse de lire ton bilan.



Pascale 05/04/2013 22:10


Merci Muriel pour cette réponse hyper rapide !!


Pour les boîtes, j'ai effectivement déjà enquêté dans les magasins de jouets, mais je les trouve un peu trop volumineuses...


Avez vous depuis Vichy eu de nouvelles idées d'ateliers pour mettre dans vos tiroirs, un peu révolutionnaires, ou pour rester plus modeste qui changent de l'ordinaire ?


Les CPC de ma circo et de la circo voisine ont adoré ce système qu'ils n'avaient jamais vu et ont présenté mon dispositif en animation pédagogique, photos à l'appui, pour expliquer qu'on pouvait
travailler en maternelle autrement qu'en 4 groupes de couleur qui tournent sur les 4 jours de la semaine...


De nouveaux petits tiroirs devraient donc bientôt voir le jour !!!!!

Muriel 05/04/2013 21:35


Merci Pascale pour ce gentil commentaire! Et merci au système qui permet d'être informé d'un nouveau commentaire !


Tu peux encore rempir le questionnaire que j'avais fait passer aux utilisateurs de ce dispositif (il est quelque part sur ce site!)


Pour les boîtes gigognes jaunes, c'est très drôle, car ces "vieilleries" étaient déjà dans la classe quand j'y suis arrivée il y a 17 ans!!!!!!! (un des
rares matériels présents d'ailleurs!)


Je pense donc qu'on peut en trouver...chez Emmaüs ou en vide grenier!


Ceci dit, on trouve des boîtes gigognes dans les rayons petite enfance des magasins de jouets.


N'hésite pas pour d'autres questions ou remarques!


A bientôt!

isa 05/04/2013 21:43



oui le questionnaire est ICI



Pascale 05/04/2013 21:22


Merci, grâce à vous et à la description enthousiaste d'une collègue présente à Vichy, j'ai mis en place depuis un an les "tiroirs" dans ma classe de MS/GS. J'ai installé depuis peu un second
meuble et j'ai maintenant un tiroir par élève (30...). J'en profite pour travailler en demi groupe et les élèves, qui connaissent bien le fonctionnement des tiroirs, sont totalement autonomes,
sous le regard de mon ATSEM.


Je voulais savoir où vous avez trouvé vos paniers gigognes jaunes.


Bonne continuation dans votre classe !!!!!

Muriel 24/10/2012 15:20


Que d'intéressants commentaires! J'ai apprécié le commentaire de Stasia, notamment (ainsi que tous les autres, soyez pas jalouses!) Je pense qua son intro
cérémoniale est parfaite!


Depuis 3 ans, j'utilise donc ce dispositif. En 1/2 classe, en petits groupes au lever de la sieste, en "repli" à la fin d'un atelier, en grand groupe dans un
temps spécial dédié à cela avec les règles de silence... C'est quand tout le monde est en atelier autonome que je trouve ce dispositif le plus riche car on peut se dévouer entièrement à
l'observation,  et où on peut le plus faire respecter les règles d'utilisation et la concentration. Mais on fait bien comme on peut!!!


J'avoue que cette année j'ai moins le temps de m'en occuper (grrrr ...
c'est en partie en raison de mon mult-niveau PS-MS-GS qui différencie encore plus les activités et me monopolise d'avantage sur d'autres groupes et les nouvelles choses à préparer pour mes GS!)
et j'en suis fâchée car sans observation, le dispositif perd une grande partie de son intéret... De même je n'ai pas le temps de faire faire des présentation d'atelier à l'issue  de ceux-ci
(je cours un peu après le temps...) et c'est également bien dommage... du coup je ne suis pas très satisfaite de moi cette année!


J'ai mis en place cette année du matériel pour les plus grands (mes GS qui sont là depuis 4 ans et connaissent déjà les ateliers des petits), mais les petits
le prennent et ne savent pas faire! Il faut que je mette un code sur mes tiroirs et que j'instore une nouvelle règle d'attribution selon le niveau d'âge... mais là encore, j'ai pas eu encore le
temps de le faire!!!)


Une chose est sure pour moi, c'est que si l'activité induit une fiche de suivi pour chaque élève (avec une
programmation à cocher), on perd vite l'autonomie, et on a besoin de l'adulte pour valider... c'est donc moins confortable à gérer. J'intègre plutôt ce genre d'activité à mon livret de "travail
Individualisé", qui correspond à d'autres temps de classe, dans une idéologie bien différente.


D'ailleurs j'ai encore une réticence instinctive à "évaluer" les élèves (avec une grille et tout ça... je ne parle pas d'une observation) sur ce dispositif
"d'ateliers autonomes type Montessori"... je ne sais pas pourquoi... un désir de leur laisser - pour une fois - un peu de liberté? Par contre le respect des règles de ce dispositif est tout à
fait intégrable à un critère d'évaluation du "devenir élève", c'est un peu différent à mes yeux...


 



isa 24/10/2012 15:33



C'est important de le dire Muriel, tout n'est pas à évaluer et l'exploration avec l'utilisation libre du matériel fait partie de l'esprit pédagogique. La situation induit l'action mais si
l'élève en fait autrement alors effectivement c'est intéressant de l'observer et de voir ses stratégies d'apprentissage face à ce matériel. Cela en dit long sur les enfants, malheureusement comme
tu le dis aussi, c'est du temps. Mais comme je le dis aussi souvent, c'est un choix !



Isabelle L 20/10/2012 10:14


Dans ma classe, les coins manip sont à disposition de l'accueil du matin à l'accueil du soir non-stop, il y a des jours où c'est  un vrai bonheur et d'autres où c'est ... comment
dirais-je... le foutoir ! Effectivement la question du rangement se pose parfois, pourquoi? comment? Il y a des jours comme ça !


un peu comme jeudi matin où , excédée par le bruit ambiant, j'ai remisé les poussettes dans le placard !!! Que c'est-il passé jeudi ? une comète effleurait la terre ? les astres envoyaient des
ondes négatives ? Toujours est-il que mes élèves bruyants-énervés-tapant-courant ont ont découvert que la maitresse pouvait elle aussi s'énerver !!!


je vous rassure, ça allait beaucoup mieux vendredi !

isa 20/10/2012 10:43



oui , il y a des jours et si on fait le tour des classes, on s'aperçoit qu'il y a vraiment des jours où c'est partout !!! Etrange, non ?



vanessa 20/10/2012 09:27


En ce qui me concerne, j'avais été très attirée par ces ateliers autonomes en les découvrant cet été.. C'est ma première année en TPS-PS.. Tout était donc nouveau pour moi (j'ai 12 ans
d'expérience mais en tant qu'institutrice primaire et maternelle GS).. Vers la fin du mois de septembre, j'ai commencé à introduire petit à petit, au coin rassemblement, un ou deux ateliers par
jour.. j'avais très peur des débordements et de la capacité ou non des enfants à réaliser ces ateliers de manière autonome, dans le calme et la concentration.. Mais quand j'ai vu leur attitude
lors des "présentations" au coin rassemblement, j'ai été encore plus embalée par la mise en place de ces ateliers... Je les ai donc commencé après les avoir tous présentés et après avoir expliqué
les "règles".. Et c'est génial! Ils sont concentrés, calmes et respectueux... le plus difficile reste dans le rangement: ils ont tendance à réaliser l'atelier comme il se doit, ou à manipuler
(surtout les graines!!) pendant un très long moment... mais ensuite, au début, ils ne rangeaient pas la boîte et allaient en chercher une autre.. J'ai dû être un peu derrière eux pour qu'ils
comprennent qu'il faut aussi ranger.. :o) Par contre, je n'ai pas vraiment de temps précis où l'atelier est ouvert... Le matin, quand ils arrivent, il y a certains jours où ils me demandent d'y
aller et d'autres pas du tout... Après la sieste pareil.. C'est un peu "à la demande" en fonction du moment, du climat de la classe, de ce que je propose d'autre.. Par exemple, même si je les
laisse travailler librement et de manière autonome dans ces ateliers, je ne vais jamais les proposer en même temps qu'un autre atelier dirigé du genre: peinture ou education plastique.. C'est
déjà arrivé plusieurs fois qu'un enfant fasse tomber une des boîtes "graines" par terre, en la transportant pour aller s'installer.. ce n'est évidemment pas grave mais plus difficile à gèrer si
j'ai les mains dans la peinture :o)).. Nous avons une puéricultrice mais elle se partage entre les deux classes de TPS.. je ne suis donc pas tjs accompagnée..  Voilà pour mon expérience
personnelle dans ces ateliers.. je suis très contente de les avoir mis en place... et même si j'avais un peu peur au début, j'ai fait confiance à mes élèves et un peu à moi-même aussi et je ne le
regrette pas... :o))) Des questionnement et des doutes, on en a toutes et je pense que ça dure toute une carrière... heureusement d'ailleurs, sinon on s'encroûterait!! :o))))

isa 20/10/2012 09:46



c'est toujours intéressant d'avoir d'autres manières de faire, d'autres organisations, d'autres adaptations, chacun faisant en fonction de sa personnalité, de son seuil de tolérance aussi
( on en parle pas de celui là mais il existe bel et bien). Dans le cas de Christel, j'ai perçu une demande d'activité concomitante avec ses ateliers dirigés, c'est de mon point de vue tout à fait
possible , mais peut-être faut il passer par différentes étapes et  Christel va voir avec vos témoignages comment arriver différemment à ce qu'elle vise.



Stasia 19/10/2012 23:37


Oh là ! Christel ! Ne t'en fais pas, ça arrive à tout le monde les journées fiasco, même avec 30 ans d'expérience. C'est d'autant plus rageant quand on a bien préparé...Et c'est épuisant, je
confirme. Ne prends jamais rien au pied de la lettre et adapte en fonction de ta personnalité, de tes élèves ! Et relativise. Une séance foirée, ça n'est pas la mer à boire.


 

isa 20/10/2012 09:15



ah Stasia, comme il est important de venir dire "moi aussi, ça rate !!!" , je t'en remercie.



Stasia 19/10/2012 23:30


j'ai oublié  d'insister : il faut prendre le temps d'OBSERVER ses élèves pendant ces moments.


 

Stasia 19/10/2012 23:19


Je suis en train de mettre en place les ateliers autonomes que je mettrai à disposition des élèves à la rentrée de la Toussaint. J'espère arriver à obtenir un climat de calme et de concentration
lors de la plage horaire consacrée à ces ateliers (tout le monde fera des ateliers autonomes en même temps, ça fera partie de mon emploi du temps). Pour prévoir cela, depuis plusieurs semaines,
je présente plusieurs ateliers par jour en regroupement, c'est tout un cérémonial. Je vais chercher un atelier mystérieux quand tout le monde est prêt, je montre, je fais avec un air très
concentré, je me trompe, je réussis, je remets en état, tout ça la plupart du temps sans parler ou à la rigueur en chuchotant. Maintenant, parfois, je désigne du doigt ou du regard un enfant qui
vient essayer. Tout le monde est très attentif. Ainsi, normalement, les enfants associerons l'activité avec l'ambiance sonore, la concentration, l'application. Les règles seront anoncées lors des
premières séances. Je n'hésiterai pas à mettre à l'écart un enfant qui fait du bruit par exemple. Tous ( enfin, ceux qui comprennent ce que je dis...) attendent le jour où ils auront accès à ces
ateliers attractifs. En ce qui concerne la place, certains ateliers peuvent être faits par terre ou sur un banc : prévoir une gommette pour le signaler par exemple. Ayant un peu peur de la
gestion de l'activité par les TPS, je commencerai l'après-midi, quand je n'ai pas toute la classe, afin de pouvoir plus facilement guider ceux qui ont du mal quand je mettrai les ateliers le
matin.Ateliers autonomes, ça ne veut pas dire entièrement libres. Chaque atelier a une consigne, des objectifs. Il est important que la maîtresse soit là pour superviser, veiller à la
compréhension et au respect des consignes, à remplir des tableaux si elle en ressent le besoin (qui a fait quoi,
réussite ou pas...). Bref, je n'invente rien. C'est ce que j'ai retenu sur la pratique de ces activités d'inspiration Montessory et j'ai hâte d'essayer. J'y crois très fort. Avec des MS, je crois
que c'est vraiment jouable. Une de mes collègues commence bientôt avec ce niveau. Tu devrais réessayer et ne pas perdre courage. Mais je crois que la mise en place est importante : il faut
prendre son temps !

christel 19/10/2012 22:57


Il est évident que réussir à mettre les enfants en situation d'ateliers autonomes m'intéresse et me préoccupe, sinon je ne passerais pas des heures sur le net pour améliorer ma pratique. Je ne
les prive pas de manipulations, ils le font sous mon regard (ce qui n'est peut-être pas pareil...) Je pense juste que c'est très dur de leur apprendre à faire quoi que ce soit seuls. Et c'est là
que l'expérience joue un grand rôle je trouve. Après 15 ans d'enseignement, je me dis que j'ai des grands progrès à faire à ce niveau là, mais c'est difficile d'être sur tous les fronts. L'autre
jour j'ai voulu faire une séance sur les graines trouvée dans la classe maternelle en collaboration avec "la main à la pâte". Ca a été un fiasco, ça m'a épuisée, je suis rentrée chez moi et je me
suis couchée à 8 heures du soir! Enfin, heureusement qu'il y a aussi des jours "avec"!!

isa 19/10/2012 23:16

Personne ne peut dire :" c'est tous les jours merveilleux" et la grande richesse de ce métier est qu'il nous interroge et que tout est à recommencer selon les élèves, c'est beaucoup de remises en question, de doutes. Mais plutôt que de le prendre comme un échec, envisage le comme un défi, comme une énigme à résoudre , comme un moyen de mieux te connaître toi même parce que ton travail fait partie de ta vie et qu'une vie s'accomplit dans la recherche de qui nous sommes. Trouver la sérénité, ça demande du temps ,parfois toute la vie. Ainsi tu es attirée par une démarche, tu sens que c'est un palier à franchir mais tu n'y es pas encore prête car comme tu le dis " tu veux être sur tous les fronts", il y a peut être à voir de ce côté là, ça va venir parce que tu es en phase de recherche et cette dynamique va te porter.Ne force pas les choses, trouve ta propre organisation et accepte qu'il te faille du temps pour lâcher ton désir de tout contrôler.

christel 19/10/2012 22:09


et j'ai oublié de dire: la photopie que je donne quand je veux être tranquille est quelque chose où il faut découper, coller, colorier, bref qui les occupe un certain moment et qu'ils peuvent
faire seuls. Pourquoi sont-ils silencieux à ce moment là et pas au jeu? peut-être est-ce ma faute, ils n'ont sûrement pas conscience de travailler lorsqu'ils jouent, c'est donc moins important
pour eux, je ne sais pas...

isa 19/10/2012 22:20



tu penses que tu es toi-même peu convaincue d'enseigner quand ils sont aux ateliers autonomes.Ce serait donc ta propre représentation de ton métier qui ferait obstacle à leur
 investissement  ? Cela m'incite à te demander: "comment  envisages-tu ta place dans la classe ? "



christel 19/10/2012 21:21


bonsoir, en fait le problème est surtout la situation de groupe en autonomie, plus que la situation de jeu. J'ai rarement eu des élèves de maternelle (et même les plus grands!) capables de rester
un certain moment concentrés alors qu'ils ne sont pas sous le regard d'un adulte. Ca bifurque tout de suite vers le chahut (il y a toujours au moins 2 élèves agités par groupe, ce qui suffit à
mettre la panique). En plus beaucoup d'ateliers demandent tout de même une validation par l'adulte, et donc il faut être dispo pour voir si c'est juste ou pas. je recommencerai sûrement
l'expérience mais avec seulement des ateliers de manipulation où l'enfant est capable de valider seul son travail. sinon je peux faire ce que j'appelais "ateliers semi-autonomes", ils font des
jeux individuels, mais je suis là pour vérifier.

isa 19/10/2012 22:02



le principe des ateliers en autonomie est de construire l'autonomie et de permettre aux élèves d'explorer, de manipuler sans forcément donner "une réponse attendue", c'est un état
d'esprit à développer. Combien de temps considères-tu qu'ils devraient rester capables de concentration ? Il est certain que cela demande une mise en place progressive où les règles sont
clairement exprimées et reformulées par les élèves.Pour les deux élèves qui agitent le groupe et ne parviennent pas à s'investir dans cette activité, as-tu trouvé une explication ? Tu dis
toi-même que les photocopies ne sont pas la panacée ( enfin c'est ce que j'entends), comment éviter de priver tout le groupe d'un temps d'exploration, de jeu , de recherche parce que deux élèves
s'agitent ? Je lance des questions, je suis certaine que tu as tes réponses, elles sont à l'intérieur de toi, la pratique demande parfois d'aller explorer des chemins qu'on ne prend pas toujours,
n'hésite pas à partager tes réflexions, on est ici trés encourageant et personne ne juge personne. Chacun de nous a connu ce que tu connais.



christel 19/10/2012 16:58


bravo, c'est ce que je rêverais de faire...mais je n'y arrive pas. j'avais essayé de mettre en place l'année dernière des ateliers autonomes (j'ai une moyenne section) inspirés du travail de
Vanessa piers (la classe maternelle). Résultats: trop de bruit (classe de 29), pas assez de place pour s'installer (tables octogonales), ateliers détournés (genre: je parle au téléphone avec mon
kapla au lieu de faire une tour...), bref, la seul solution que j'ai trouvée pour avoir le calme quand je suis occupée avec un groupe reste malheureusement...les photocopies! je les fais
manipuler uniquement avec moi ou l'atsem. Dommage...

isa 19/10/2012 17:19



bonjour Christel, ton témoignage est intéressant parce que tu sembles dire que le fait de jouer est un facteur de bruit et que le travail sur fiches une garantie de "paix", à quoi est-ce
que tu l'attribues en dehors du problème de place ? D'ailleurs faut-il qu'ils soient tous aux tables ? Mes questions ne sont absolument pas pour te mettre mal à l'aise mais pour t'accompagner
dans la réflexion de ta pratique afin d'identifier ce qui t'empêche de parvenir à ce dont tu rêves.



Muriel 26/08/2012 15:58


Oh oui bravo pour ce meuble. Il sera pratique car les casiers ont des hauteurs différentes (ce qui n'est pas le cas des tiroirs en plastique que j'utilise) adaptables à la hauteur du
matériel (ex carafe pour transvasements...)


... on peut passer commande

Sev 25/08/2012 15:48


voici la photo de mon meuble relooké; j'ai voulu mettre beaucoup de couleurs parce-que j'adore ça !



isa 26/08/2012 10:49



ah oui , c'est coloré, moi aussi j'aime !



mary 13/08/2012 13:22


Ce travail mis en ligne est directement inspiré de "La classe maternelle" n° 152 d'octobre 2006, idée et réalisation de Piers Vanessa.

isa 17/08/2012 08:22



merci Mary de cette précision, ce qu'il y a de bien c'est que tout ce travail s'enrichit et s'enrichira grâce à vous encore et encore.



Sev 31/07/2012 22:54


Je suis moi-même en train de préparer ces fameux ateliers pour la rentrée prochaine : récolte du matériel, peinture d'un vieux meuble de ma classe qui va retrouver une seconde jeunesse et qui va
bien servir de casiers pour les tiroirs.


Je vous enverrai une photo dès que j'ai terminé.


Qui a dit que les instits étaient tout le temps en vacances ? car même en été, on cogite, on s'agite les méninges, mais on déconnecte aussi, heureusement.


bonne continuation à tous !

isa 17/08/2012 08:51



alors ça donne quoi le 17 août ? Oh oui les instits en vacances pensent toujours dans un petit coin de leur tête à leur classe, difficile de déconnecter totalement, il suffit de passer
devant une école et crac ça repart !!!!



Christine 27/07/2012 19:59


Bonjour,


étant en perpétuelle envie de progresser, surfant de blog en blog pour m'informer et tout dernièrement, inscrite sur le blog de Tilekol, ce dernier nous transmet régulièrement ces trouvailles de
blogs intéressants sur notre métier et me voici sur le vôtre! Par ce petit message, je tenais à vous remercier pour votre partage d'expérience. J'y trouve un tas d'astuces pour l'élabration de
mes prochains ateliers libres et autonomnes!


Amicalement,


Chris (Belgique)

isa 17/08/2012 08:52



merci beaucoup Christine, j'y suis allée mais n'ai pas retrouvé trace de l'article citant le blog, peu importe, l'essentiel étant que tu nous aies trouvés.



Marie 27/07/2012 07:32


Vraiment merci pour tout ce partage! Débutant à la rentrée dans une classe de moyenne section après plusieurs années en élémentaire, pensez-vous que certains de ces ateliers puissent être
proposés à des enfants de cette tranche d'âge?

isa 27/07/2012 17:57



oui tout à fait Marie, et puis il y a toujours le moyen de trouver des consignes qui peuvent complexifier un même atelier en élevant le niveau d'exigence.



elizabeth Rougier 20/07/2012 12:13


Prenant une petite section à la rentréee prochaine, je découvre avec un grand intérêt ces propositions d'ateliers qui sont très interessant et qui répondent à mon inquiétude face aux ateliers
autonomes que l'on peut mettre en place avec des enfants si petits.
Je suis vraiment séduite par ce fonctionement mais deux questions se posent à moi :
- Si une trentaine d'ateliers différents sont disponibles, est-ce que cela signifie (comme on le voit sur un lien vidéo) que ce temps est proposé à l'ensemble des élèves? Il me semblait que ce
dispositif pouvait permettre à la maitresse de se consacrer à un groupe pendant que d'autres enfants peuvent se rendre aux ateliers de manipulation.
- Temps des ateliers : Est-il fixé? Si oui, combien de temps faut-il à l'enfant pour explorer son "plateau" (en moyenne).L'enfant peut il changer d'atelier?
Je ne sais pas si ce blog permet l'échange. Si ce n'est pas le cas, excusez moi pour ces questions qui ne font que traduire mon impatience de mettre en place ce dispositif avec mes futurs élèves.
MERCI

isa 20/07/2012 12:42



bienvenue Elisabeth, oui le blog permet de poser des questions et d'échanger autant qu'on le désire.


Pour les ateliers autonomes ( type Montessori), il y a différentes manières de les inclure dans sa programmation de journée, tu peux les mettre en accés libre dés l'accueil, cela te
permet d'observer tes élèves et voir leurs stratégies d'apprentissage, tu en apprends ainsi beaucoup sur eux; mais tu peux aussi proposer ceux ci en ateliers "satellites" quand tu as organisé les
propositions d'apprentissage avec des activités dirigées et des activités autonomes.


Dans l'esprit de ces ateliers de manipulation qui sont censés développer l'autonomie, il est certain que les élèves explorent à leur rythme et qu'ils peuvent changer.



Jérôme 28/12/2011 12:34


Un grand merci pour ce généreux partage et ce travail de qualité!!


Je débute en maternelle après 10 ans en élémentaire et c'est un vrai bonheur de pouvoir profiter des conseils et de l'expérience de chacun et chacune ( surtout chacune d'ailleurs!! rires).


Merci aussi à Isa pour ce site formidable que j'ai découvert depuis peu et qui accompagne mes premiers pas en ps!!



marieclaude 23/12/2011 17:03


Bonjour Muriel,


Quel plaisir de retrouver votre magnifique travail. J'étais présente avec mes collègues au colloque de Vichy l'été dernier et j'avais déjà apprécié vos travaux. J'avais pris beaucoup de photos
des différents matériels placés dans les tiroirs. Depuis la rentrée, j'ai mis en place quelques idées d'atelilers autonomes, mais je sais qu'il faudra du temps pour tout fabriquer. Merci de nous
envoyer les fiches correspondantes. Encore merci pour votre mutualisation.


Bonnes fêtes de fin d'année.

Méline 20/11/2011 10:20


Je cherchais depuis un moment ce genre d'activités... Je vais en mettre en place quelques uns dès cette semaine... Merci !

céline 19/11/2011 12:37


c'est super! ça m'a donné pleins d'idées et j'ai couru chercher des jeux à la ludothèque en autonomie pour compléter mes tiroirs;


avec les moyens du bord j'ai installé un meuble avec à l'intérieur des jeux :


-pince, noix et boite d'oeuf


-pate à modeler pour 2 enfants (ils adorent , on en fait souvent mais du coup ils vont pouvoir en faire autant qu'ils veulent!)


-porte vue (2) avec du graphisme et 2 velledas


-petit cube à emboiter


-boite à sons (ludothèque)


-ours à habiller avec scratch (ludothèque)


-marionettes à doigt (ludothèque)


-anneaux


-liege avec un petit marteau, des clous et des petites formes à clouer


-pinces à linge avec assiettes


-légos


-planche avec des billes que l'on fait avancer dans un labyrinthe avec des stylos aimantés (ludothèque)


-tiroir à sable


-puzzle et formes à lacet


et je vais surement constituer d'autres "tiroirs" ce week end!!


j'ai testé avec les enfants de l'après-midi (14) et c'était super!!ils ont bien respecté les règles et j'ai pu leur laisser le jeu avec les clous; ils ont été très calme et ont bien rangé leur
jeu ensuite.

isa 20/11/2011 18:41



merci Céline pour tout cet ajout à l'article






maud 17/11/2011 17:37



ah non mais je suis pour!!!!!! si seulement (je ne vais déjà que parler pour moi) ma classe était 2 fois plus grande (et c'est la plus grande de l'école) si j'avais
environ 1 dizaine d'enfants en moins et 2 fois plus de moyens financiers!


J'adore le travail de dame Montessori qui soit dit en passant est quand même plus ou moins utilisé très naturellement dans les classes sans même que les
enseignants ne le sachent...


 


Ouh pas bien, serais-je de méchante huhmeur éducationaliste? possible... Mais quand même je vais copier ce très beau travail le garder précieusement sur l'ordi et le
mettre en place petit à petit.


Le truc c'est que quand je vois toutes ces bonnes idées, voir même ces superbes idées, ça me rend triste! j'ai déjà plus que l'impression de passer tout mon temps à
travailler pour l'école, là je me sens submergée!


dire que je ne trouve même pas le temps pour reprendre les dessins des enfants pour faire les fiches...


 


En tout cas merci pour toutes ces superbes idées qui ont au moins le mérite de nous montrer que cela fonctionne même à 30 et de nous motiver à être encore plus
enthousiastes et "osant(e)s"



isa 17/11/2011 17:52



oh là Maud un petit coup de moins bien ?


Rappelle toi que tout n'est pas à mettre en place, que chacun adapte selon ses moyens et ses envies. Cela montre la richesse et la grande diversité mais personne n'est capable de mener
tout de front. Retourne lire ce que j'écrivais sur la nécessité de faire des choix. C'est indispensable, et que ce soit dans le métier mais aussi dans la vie. On ne peut vouloir TOUT, il faut choisir. Et ce
n'est pas parce que tu n'auras pas tout fait que tu en seras moins professionnelle ou moins efficace. Est-ce que tu connais le kaizen ?



muriel 16/11/2011 17:22



 merci.



patricia 16/11/2011 13:35



MERCI!!!


Depuis le temps que je cherchais des indications pour mettre en place ce genre d'ateliers dans ma classe de TPS/PS.


Mes élèves vont en profiter et je pourrai observer au mieux leur progression.



virginie 16/11/2011 09:44



Merci pour ce partage. Après avoir observé le fonctionnement d'une école Montessori en Italie et lu beaucoup à ce sujet, je ne voyais pas comment l'adapter à une classe maternelle. Mainenant j'y
vois plus clair ! Muriel, j'aurai voulu connaître approximativement les dimensions du meuble où tu ranges le matériel. Merci encore.



Magali 15/11/2011 21:20



Merci Muriel, c'est vraiment sympa ce partage pour nous aider à avancer... ce soir, j'ai déménagé la moitié de ma classe, pour pouvoir petit à petit mettre en place mes ateliers Montessori...
Pour mes élèves de petite section je ne m'inquiète pas... pour ceux de toute petite section, ça risque d'être un peu plus compliqué...  Qui ne tente rien...



Nathalie 14/11/2011 21:47



Merci Muriel pour ce partage. Oser modifier et se lancer vers un fonctionnement autre, améliorer et s'interroger sur son propre fonctionnement de classe. Tous les ans je me dis que je vais tenter
ces approches de travail mais le temps me rattrape.


Tes documents concrets vont donc j'espère me permettre d'oser.



isa 14/11/2011 21:52



et puis on peut changer par petites touches, les grands changements demandent du temps mais les petits sont plus faciles à négocier. Ensuite, les choses se suivent naturellement.



Muriel 14/11/2011 21:35



Merci Stasia! Plein de bonnes astuces!Et je suis contente d'avoir récupéré grâce à toi et au lien que tu as donné, un document bien propre que j'avais juste scanné suite au congrès d'Annecy!


 Et n'oublions pas: les enfants adorent manipuler, toucher, essayer...et faire et refaire plein de fois jusqu'à avoir fait le tour du sujet... alors laissons leur le temps dans ce monde de
stress et de précipitation!


 



Stasia 13/11/2011 22:21



Merci Muriel et vive l'AGEEM! Toutes celles qui aiment le partage devraient y adhérer et ça fait tant de bien de défendre notre école maternelle... Les Congrès et colloques sont extraordinaires
et donnent toujours des tonnes d'idées.Tout est beau, ça ne gâche rien. Je n'étais pas à Vichy mais des collègues du département ont adoré ce qui était présenté sur les ateliers de manipulation
et nous ont fait un compte-rendu très enrichissant. Je donne ici leur idée de récupérer pour pas grand chose des pinces de toutes sortes chez... Emmaüs(mais aussi bacs à glaçons, louches,
cuillères,et plein de trésors). On trouve aussi des pinces genre baguettes chinoises dans une chaîne de restaus qui fait des woks( je ne fais pas de pub): ils en donnent quand on demande avec un
grand sourire ! Sans trop réfléchir, on peut ajouter un atelier de piquage : petits trous avec un poinçon sur une plaque de liège, en suivant une ligne ou pas...,un tas de jeux du commerce qui ne
conviennent pas à un groupe entier, et ne pas hésiter à inventer! Pour une doc assez complète, on peut aussi aller sur le site http://www.ien-aubergenville.ac-versailles.fr/IMG/pdf/ateliers_manipulation_AGEEM.pdf. Voilà. Bonne
nuit à ceux qui sont encore sur le web. Moi, je rejoins mon Yasmina Khadra.



isa 14/11/2011 13:40



merci Stasia pour ces infos et j'espère que la lecture a été bonne !



christine 13/11/2011 21:25



Bravo! c'est un travail de fourmi...fort intéressant et qui a surtout le mérite de mettre noir sur blanc  nombre d'ateliers que nous menons dans nos classes mais pour lesquels nous ne
prenons pas assez le temps d'en mesurer la portée...Je suis persuadée du bien fondé de ces ateliers de manipulation mais ne sais pas toujours en extraire les objectifs.. Vous l'avez fait...merci


J'essaye depuis cette deuxième rentrée dans cette classe de ps ms de m'approprier le matériel dont je dispose et de constituer pour chacun des fiches de travail individualisé, comme Isa je pioche
beaucoup sur le site "matern'ailes" et connait depuis peu le site "maternelle de Delphine" qui elle aussi a fourni une masse de travail considérable pour une activité autonome des élèves


 Et Muriel tu as parlé lors du débat d'une colonne de tiroirs ...ca me semble essentiel car bien souvent c'est l'organisation matérielle qui pêche, je suis encore bien souvent confrontée à
cette difficulté car je ne me suis pas encore appropriée mes nouveaux locaux. Ton travail me donne du baume au coeur pour poursuivre! merci



Nadia 13/11/2011 20:46



Grand merci pour cette générosité et ce partage fructueux 



edith 13/11/2011 20:30



Je rajoute également mon merci pour ce partage qui va me permettre de trouver des appuis pour continuer la mise en place de tels ateliers  démarrés modestement cette année.



Muriel 13/11/2011 18:44



Merci! Il semble que ce soit exactement la préoccupation de chacune, cette place de la manipulation...



4coeurs 13/11/2011 14:59



Quel beau travail ! Voilà exactement ce vers quoi je tends !



Marie 13/11/2011 00:19



Organisation ... voilà le maître mot, et celui qui me fait bien souvent défaut ! Depuis 3 ans je me dis qu'il faut que j'organise ce type de travail autonome dans ma classe, ne serait-ce que pour
exploiter les divers matériels individuels qui ne trouvent pas leur place dans un fonctionnement en atelier. Le débat de mercredi que j'ai lu et les documents partagés ici par Muriel me poussent
à me pencher à nouveau plus sérieusement sur ce projet, si je trouve enfin le temps de m'organiser ... Un grand merci à Isa et à Muriel.



Emilie44 12/11/2011 20:29



C'est effectivement très intéressant. J'ai mis en place des activités de découverte du monde dans ce style avec un meuble à tiroirs, mais là il y a de très bonnes
idées pour une organisation meilleure que la mienne! ;-)



Béatrice 12/11/2011 19:44



Merci beaucoup Muriel pour ce travail que tu partages.
Je n'ai jamais vraiment modélisé les activités autonomes et là tu me fais bien envie.



isa 12/11/2011 19:59



C'est un gros travail que Muriel nous donne généreusement, je suis extrêmement touchée par la confiance qui m'est accordée. Toutes et tous, vous qui donnez ainsi, vous témoignez de la
puissance du blog et de son intérêt.