fiche 24 "jeu d'opposition: les meubles et les déménageurs"

Publié le par isa



AGIR DANS LE MONDE

  fiche 24


COMPETENCE:Coopérer ou s’opposer individuellement ou collectivement : coordonner ses actions, développer sa confiance en soi, oser s’engager dans l’espace proche de l’autre ,accepter le contact avec l’autre,respecter des règles de fonctionnement, savoir doser ses efforts.

 

ACTIVITE: jeu des meubles et des déménageurs


OBJECTIF DE LA SEANCE: phase de découverte : faire participer à un jeu de déplacement et de transport ,développer l’énergie corporelle, amener les élèves à utiliser les actions motrices : tirer, pousser, rouler.

 

 


MATERIEL:

·          tapis



DEROULEMENT:

L’enseignant donne le plan de la séance et explique l’apprentissage:

  1. échauffement
  2. jeu des meubles et des déménageurs.
  3. retour au calme

« Rappelez moi ce que vous avez appris lors des séances précédentes ……… Aujourd’hui, nous allons faire un jeu de transport d’abord puis d’opposition ensuite. Il y aura des moments à deux puis en groupe. Vous allez apprendre à utiliser votre force pour déplacer votre copain ou résister à votre copain seul ou avec l’aide de votre équipe sans pour autant vous battre ».

 

 Echauffement :

Courir en suivant l’enseignant, courir seuls sans l’enseignant et réagir à des signaux sonores ( tambourin : arrêt de la course ; frapper de main : accélération). La classe est divisée en deux groupes, un groupe est allongé au sol réparti dans toute la salle, l’autre groupe doit courir sans heurter un seul copain, puis inversement.

 

Jeu des meubles et des déménageurs :

L’enseignant commence par donner les règles de respect : «  Je ne fais pas de mal à l’autre . » « Je n’accepte pas qu’on me fasse mal ».


Les élèves sont par groupes de deux ( répartir en fonction de la taille), l’un sera le meuble , l’autre le déménageur ( les rôles sont échangés ensuite).


Les « meubles » sont couchés au sol ,au signal de l’enseignant , les déménageurs doivent transporter leur meuble jusqu’à un tapis en utilisant le verbe d’action annoncé par l’enseignant : tirer, pousser, rouler. Le « meuble » est sans résistance, il se laisse faire.


Dans une seconde partie, les « meubles » résistent et doivent trouver comment gêner leur transport sans pour autant « se battre ».

 

Dans une troisième partie, l’équipe des déménageurs peut venir aider un transport difficile ( un élève ne parvenant pas à déplacer son « meuble ») à condition que l’enseignant en ait donné la permission.

 

Retour au calme :

Exercices de respiration, assis en tailleur auto-massage tranquille.

 

Bilan :

Observations et commentaires des élèves, de l’enseignant.

 


DUREE:
4 mn pour les explications, 4 mn d’échauffement,15 mn de jeu , 6 mn retour au calme et bilan.





COMMENTAIRES /CONSEILS:

 

·        Cette fiche peut être exploitée durant 4 à 6 séances.

·        Avec ce jeu, l’objet médiateur présent dans les séances précédentes ( corde, foulard)  disparaît au profit d’un contact direct avec l’autre. Cette progressivité est nécessaire , les petits ayant besoin de cette distance dans un premier temps. De plus ,il s’agit toujours de la phase de découverte qui a pour objectif de faire appel à l’activité de l’enfant, afin de lui permettre de connaître et de comprendre cette nouvelle source d’apprentissage.

·        Les variantes possibles du jeu sont : donner un temps pour faire le transport ce qui introduit des critères de réussite ( celui qui a réussi à transporter son meuble avant le fin du temps donné a gagné ), faire s’affronter deux équipes de déménageurs dans un temps donné ( ceux qui ont déplacé le plus de « meubles non résistants » ont gagné OU ceux qui ont déplacé le plus de « meubles résistants » ont gagné …..).

·        L’espace utilisé est déterminé par l’enseignant en fonction des capacités de ses élèves et des actions à réaliser  ( c’est plus facile de rouler que de pousser ).

·        Il peut être envisagé des moments acteurs- spectateurs pour une meilleure observation des techniques de transport ou de résistance.

·        Le bilan peut être placé en milieu de séance ( dés la première séance) pour verbaliser sur la façon de résister en tant que meuble ( en prenant une position qui gêne le transport, en se plaquant au sol , en se faisant lourd …) et aussi pour affirmer la notion de lutte « sans coups » ( je peux résister sans me battre, sans faire mal à l’autre).

 



Publié dans fiches EPS 2008-2009

Commenter cet article