semaine 24 Il faut une fleur

Publié le par isa

 

Période 4

domaine d'activité: percevoir,sentir, imaginer, créer

semaine 24

 

il faut une fleur

Le livre de la semaine:

Le cycle de la vie végétale est résumé dans ce livre illustré de très beaux collages et d'une multitude de détails tel un imagier à découvrir et à redécouvrir sans cesse. Son auteur a reçu en 1970 le prix Hans Christian Andersen qui récompense les auteurs de littérature enfantine.

 

Pourquoi ce livre:

Il réunit les deux ouvertures choisies durant cette période, l'illustration originale de fleurs en collage à partir de pages de magazine et la découverte du monde avec l'importance de préserver la nature et le fil de la vie.

 

objectifs spécifiques et compétences disciplinaires de la semaine:

devenir élève : prendre des responsabilités dans la classe ( arrosage des pots de fleurs)

agir et s'exprimer avec son corps : développer ses capacités motrices dans des déplacements ( sauter).

s'approprier le langage et découvrir l'écrit : apprendre et utiliser le vocabulaire autour du thème : noms des fleurs, queue, pétales, reconnaissance des prénoms des autres élèves ( loto des prénoms),

découvrir le monde : se repérer dans le temps: utiliser un carnet de fleurs pour suivre la croissance de ses fleurs, se repérer dans l'espace: évaluation structuration de l'espace avec labyrinthe de Souris Chérie,découvrir le vivant: découvrir à travers des plantations la croissance, identifier les besoins de la fleur (eau), distinguer le vivant ( fausse fleur-vraie fleur), observer les graines des fruits, aborder le cycle de la vie végétale à la lecture du livre.

percevoir, sentir, imaginer, créer : expérimenter une technique d'illustration: s'inspirer de l'illustrateur Silvia Bonanni, acquérir les premiers repères dans l'univers de la création : fabriquer son chapeau-fleur, décorer son ti-shirt, utiliser le dessin comme moyen de représentation: dessiner dans son carnet de fleurs.

 

Déroulement:

 

ACCUEIL( 8H40-9h00):

Accueil des élèves. Les premiers arrivés peuvent faire l'arrosage des fleurs.

Les élèves affichent leur carte de présence.

Un atelier loto des prénoms de la classe est proposé pour les élèves qui le désirent.

L'enseignant regroupe ensuite ses élèves autour du tableau de présence et demande aux élèves de dire quelles cartes sont accrochées en respectant un ordre de lecture ( de gauche à droite et de haut en bas). Il note sur son cahier d'appel au fur et à mesure.

EPS (9H00 à 9H30):Cycle parcours gymnique « entrainement au saut » niveau 1 ( fiches eps 2009-2010)

 

REGROUPEMENT 1(9H30 à 9H45):

 

LUNDI:Dalma a apporté une fausse fleur, il est content, il dit qu'il a enfin une fleur depuis le temps qu'il attend que les graines en fassent. L'enseignant lui demande si c'est une vraie fleur qui a poussé dans la terre et qu'il a arrosée. Dalma dit qu'il ne sait pas. L'enseignant demande aux élèves si la fleur de Dalma est une vraie fleur, c'est quoi une vraie fleur ? Il demande de décrire la fleur ( queue+ pétales)

 

MARDI:L'enseignant a apporté une vraie fleur, il la montre à Dalma et aux élèves et demande si c'est une fleur comme celle de Dalma. Quelques élèves sont invités à venir toucher les deux fleurs et à dire ce qu'ils ont observé. Il demande ce qui va se passer s'il laisse sa fleur à côté de celle de Dalma posée sur une table. Les élèves émettent des hypothèses, l'enseignant propose de faire l'expérience.

 

JEUDI:L'enseignant demande aux élèves d' observer les deux fleurs telles qu'elles ont été laissées Mardi. La vraie fleur a souffert, pas celle de Dalma. De quoi a besoin la vraie fleur ? Comme pour les graines semées, la fleur coupée a besoin d'eau pour rester belle. Il faut tremper sa queue dans l'eau.


VENDREDI: L'enseignant explique que c'est le jour ( noter sur le calendrier) pour remplir son carnet de fleur. Ils savent maintenant que la fleur a une queue et des pétales, il s'agit d'expliquer dans son carnet de fleur cette description. Mais avant , il apporte les pots de fleurs individuels et chacun fait des commentaires sur sa plantation.

 

ATELIERS avant la récréation (9H45 à 10H):

 

 

N°1 s'approprier le langage LUNDI,MARDI JEUDI

« Je parle de ce que je vais faire pour le carnaval »

Objectif : travailler le développement du langage d'action, inciter à l'utilisation d'un autre temps que le présent

Compétence: construire des phrases en utilisant le futur aller

Support: album langage

Matériel: photographie des teintures et peintures des ti-shirts

Consigne: « Tu choisis une des photos que tu colles dans ton cahier et tu me racontes ce que tu vas faire pour le carnaval» 

atelier supervisé par l''enseignant

 

N°2 percevoir, sentir, imaginer, créer LUNDI,MARDI JEUDI et après la sieste

« Je peins mon ti-shirt »

Objectif : réaliser un déguisement pour le carnaval.

Compétence: acquérir les premiers repères dans l'univers de la création

Support: ti-shirt teinté en vert avec pétales de coquelicot peints au pochoir

Matériel: gouache verte et noire + pinceau + carton de protection à enfiler dans le ti-shirt

Consigne: « Tu peins les queues de tes fleurs et les petits points qu'on voit au milieu des pétales»

 

atelier lancé par l' 'enseignant et supervisé par l'atsem

au préalable l'enseignant a repris une image de coquelicot pour montrer ce que les élèves vont peindre.

coquelicot.jpg

VOIR PROJET DEGUISEMENT 

 

 

N°3 découvrir le monde VENDREDI

percevoir,sentir, imaginer, créer

« Je dessine dans mon carnet de fleurs»

Objectif : travail sur la croissance et la vie végétale

Compétence: découvrir à travers des plantations le cycle que constitue la croissance, utiliser le dessin comme moyen de représentation

Support: petit carnet individuel

Matériel: feutres+ crayon à papier

Consigne: «  Tu ouvres ton carnet et tu dessines une fleur avec des pétales et une queue, puis ton pot de fleur comme tu le vois»

 

atelier supervisé par l' enseignant et l'atsem

 

PROPOSITION DE CARNET A TELECHARGER ( peut-être un peu petit, à corriger selon votre appréciation)

FICHE « je décris une fleur »

 

REGROUPEMENT 2(10H30 à 10H45):

 

LUNDI:L'enseignant présente le livre «  Il faut une fleur ». Il montre la couverture et demande quelle est cette fleur. Il attend que les élèves disent « coquelicot ». Il demande aux élèves s'ils voient comment l'auteur ( explications) a fait cette fleur, l'a-t-il dessiné, peinte ? Il propose de regarder les autres illustrations et il lit le livre. Comme pour les livres précédents, l'enseignant présente la photographie de l'auteur avec sa fleur collée. Il propose de faire des fleurs comme lui.

 

FICHE SILVIA BONANNI

MARDI:L'enseignant reprend le livre «  Il faut une fleur » , il demande aux élèves d'anticiper les réponses avant de tourner la page, il lit «  Pour faire une table , il faut... ». A la fin de la lecture, il interroge et demande aux élèves si dans les fruits , ils ont vu des graines. «  Dites moi les fruits que vous connaissez, Jeudi ( il note sur la calendrier), je vais les rapporter pour que nous cherchions les graines »

 

JEUDI:L'enseignant reprend le livre « Il faut une fleur» , fait la lecture et apporte les fruits qu'il a trouvés et qui correspondent à la liste faite Mardi ( en fonction des possibilités). Comment savoir si le fruit porte bien une graine, comme il est dit dans le livre ? Observation et description.

 

VENDREDI:L'enseignant reprend le livre «  Il faut une fleur» , il lit puis il propose de regarder les fleurs collées faites par les élèves. Lecture du cahier de liaison.

 

 

ATELIERS après la récréation et après la sieste (10H45 à 11H20):

 

N°1 percevoir, sentir, imaginer, créer

« Je fais une fleur collée comme Mme Bonanni »

Objectif : faire la reconstitution d'une fleur à partir des mots appris ( queue, pétales)

Compétence: réaliser une image

Support: 1/2feuille A4 pour le cahier de liaison

Matériel: pétales pré-découpés dans des magazines de fleurs + tiges vertes+ pot de colle par élève

Consigne: « Nous regardons ensemble comment Mme Bonanni a fait ses fleurs et puis tu essaies de faire la même en collant les pétales et la queue que je t'ai préparés ,sur la petite feuille que je collerai dans ton cahier de liaison pour que ta famille voit ta fleur» 

 

atelier avec l'enseignant qui supervise aussi l'atelier n°3

 

FICHE A TELECHARGER POUR CAHIER DE LIAISON

 

 

N°2 percevoir, sentir, imaginer, créer

« Nous faisons une peinture comme Mr Monet pour décorer la classe»

Objectif : faire réaliser une oeuvre collective

Compétence: se familiariser avec une forme d'expression «  la peinture collective »

Support: grande feuille collective pour fresque dont le fond a été peint la semaine précédente

Matériel: gouaches vertes, blanches et jaunes( voir tableau) + pinceaux

Consigne: «  Vous allez peindre les feuilles rondes et les fleurs comme Mr Monet»

 

atelier lancé par l'atsem qui fait observer l'oeuvre et donne des indications sur les formes à reproduire puis supervisé par l'atsem

monet 4

 

N°3 percevoir, sentir, imaginer, créer

« Je fabrique mon chapeau fleur»

Objectif : réaliser un déguisement pour le carnaval

Compétence: acquérir les premiers repères dans l'univers de la création

Support: un couvercle rond de boite de fromage

Matériel: pétales en tissu rouge ou orangé ( 5 par élève)+bassine de colle à papier peint un peu liquide+ chutes de tissu ( après découpage des pétales)+ colle forte

Consigne: «  Tu trempes tes 5 pétales dans la colle pour qu'ils durcissent en séchant et puis tu recouvres ta boite de tissu »

 

atelier lancé par l'enseignant puis en autonomie

Au fur et à mesure, les élèves doivent accrocher ou étaler leurs pétales afin de les mettre à sécher.

 

FICHE GABARIT PETALE (EXEMPLE)

 

N°4 découvrir le monde

« Je fais le labyrinthe»

Objectif : évaluation structuration de l'espace

Compétence: effectuer un parcours en représentation graphique

Support: feuille photocopiée

Matériel: crayon à papier + petites gommettes

Consigne: « Tu montres le chemin que Souris Chérie prend pour aller rejoindre Mr Lérot, d'abord en traçant avec ton doigt,et tu le traces avec ton crayon à papier ,puis tu colles les petites gommettes sur ton trait » 

 

Aucune aide , c'est une évaluation

 

FICHE A TELECHARGER

 

Commentaires et conseils:

 

Le concept scientifique de graine de fleur qui donne un fruit qui va permettre ensuite la naissance d'un arbre est sûrement complexe pour les petits élèves, ce qui est intéressant est de déclencher la curiosité autour des graines qu'on peut retrouver dans les fruits, qu'on sème en terre et qui fait germer la vie. L'élève a une ouverture sur la science par le biais de l'observation du développement, il est amené à s'interroger, il construit son premier palier de connaissance qui lui permettra d'établir par la suite la compréhension des concepts.

 

La réalisation des pétales en tissu se fait simplement et ne demande pas d'aide particulière. Les pétales sont au préalable découpés par les adultes ( c'est un travail certain qui peut être distribué à des mamans volontaires par exemple), Les élèves peuvent avoir des barquettes individuelles ou bien collectives afin de tremper entièrement leur tissu, la colle doit être semi-liquide afin d'éviter les amas de colle mais pas trop liquide pour éviter les dégoulinures ( faire des essais au préalable est recommandé). Après avoir trempé son tissu, l'élève étale ou suspend son pétale de manière à ce qu'il soit plat, la suspension sur un étendoir peut créer un aspect arrondi du fait de la réaction du tissu , c'est assez joli et peut donner un effet naturel. Le but est que le tissu en séchant durcisse et soit facile à coller sur le chapeau-couvercle de fromage. Celui-ci est aussi recouvert de tissu , l'élève étale de la colle forte sur le couvercle puis colle ses morceaux de tissu pour recouvrir l'extérieur, les morceaux qui dépassent sont rentrés à l'intérieur du « chapeau-couvercle ».

 

Livres de remplacement si Il faut une fleur ( vos propositions sont les bienvenues)

 

  • Une si petite graine d'Eric Carle

 

les fiches utiles du livre du blog ( à se procurer ICI) pour cette préparation

  • Fiche 3: Comment travailler en bonne harmonie et dans un respect mutuel avec l'atsem ?

  • Fiche 9: Comment faire la préparation de sa journée de classe ?

  • Fiche 80: Comment faire le bilan de sa journée de classe ?

 

 

FICHE MODIFIABLE DE CETTE PREPARATION (FORMAT OPEN-OFFICE) A TELECHARGER

Publié dans percevoir 2012

Commenter cet article

Valérie 93 18/03/2012 17:56


Tralalère va nous guider vers les contes et le récit de la dernière période bien sûr!!! ;)


 

isa 18/03/2012 23:10



Tralalalère !



zaz 18/03/2012 14:29


voici le lien http://www.youtube.com/watch?v=N7uRvOWtz_w

isa 18/03/2012 15:46



ah merci Zaz, j'ai fait un article pour que cette chanson soit reprise plus largement



zaz 17/03/2012 12:46


Je vous suis de loin en loin... J'ai choisi de travailler sur Anthony Browne à cette période... mais j'ai une petite proposition de chanson à vous faire. Sur le thème des coquelicots... il y a
Pour toi Maman d'Henri Dès. En plus, ça peut servir pour la fête des mamans !


Bon courage, Isa pour le déménagement !

isa 18/03/2012 12:32



merci Zaz, je crois connaître cette chanson mais je vais aller confirmer en l'écoutant si je la trouve, cela aurait été bien d'ailleurs que tu nous donnes un lien.


Pour le déménagement, c'est fini, j'ai encore fait fonctionner mes muscles en serrant les dents....



ohmaud 17/03/2012 00:04


et bien depuis le 9 mars

isa 18/03/2012 12:27



oui donc c'est tout à fait normal, et il est important que les élèves sachent attendre et observent que la poussée n'est pas immédiate. Cependant, cela n'empêche pas l'observation car
dans le "rien" il y a des interrogations, des suppositions qu'il faut faire émerger et tant pis si le dessin est le même que la précédente fois, cela leur permettra de se souvenir qu'il a fallu
attendre.



david 16/03/2012 22:54


Nous avons planté des capucines et des haricots d'Espagne, ça marche du tonnerre (à part donc ceux qui ont soit trop tassé, soit trop enfoncé les graines à mon avis). Pour les jardinières et les
plates-bandes, l'appel aux parents a plus que largement porté ses fruits : nous avons 3 miliards de fleurs différentes à semer !

isa 18/03/2012 12:24



ouahhh, super, quelle est pour toi la difficulté de ce type d'expérience ? Je te demande ça pour avoir une critique constructive qui à la fois indique les points complexes mais qui permet
aussi de démontrer qu'il y a des moyens de les surmonter. C'est en direction de tous ceux qui auraient des réticences à se lancer.



Valérie 93 16/03/2012 21:32


Au bout d'une semaine les graines de capucines sont sorties sauf pour ceux qui ont trop tassé la terre ( du coup le germe est coincé il ne peut pas sortir) et ceux qui avaient noyé les graines)
Donc il y a une petite plantule avec deux feuilles minuscules: il y en a encore qui les appellent "fleur", et qui cherchent même à respirer la minuscule petite plantule!!! C'est bien de mettre
plusieurs graines pas trop non plus et de toute façon chacun demande pourquoi ceci pourquoi cela et hop çà y est on a notre séance langage question comme par magie ;) et "ma mienne"  elle
est plus grande que la tienne...."etc!!!


C'est chouette! J'ai hâte de voir ce que tu nous proposes sur l'album Tralalère  il est génial, surtout que j'ai travaillé sur le petit Poucet donc il me plaît d'autant plus!!

isa 18/03/2012 12:21



c'est sûr que ces plantations sont fortement incitatives du point de vue langage et que l'observation peut emmener l'enseignant dans différentes directions. Il était , pour moi, difficile
d'envisager toutes ces possibilités, et il est donc trés intéressant de nous faire part de vos retours d'expériences. Quant au livre Tralalère, d'après toi ?



ohmaud 16/03/2012 17:19


bin chez moi ya rien de chez rien! et vue que j'ai fait semer des pensées je ne suis pas sure... je crois que je vais adapter et attendre qu'il y ait des changements
pour dessiner ce que l'on voit...

isa 16/03/2012 20:43



ça fait combien de temps ?



david 16/03/2012 16:59


Hello ! Ici la paternelle pas encore fleurie mais bientôt peut-être : les cantoniers viennent mercredi nous préparer des plates-bandes ! A ce sujet, pourquoi demander aux élèves de dessiner
une fleur dans le carnet, alors qu'à vue de nez, la semaine prochaine, on n'aura qu'une tige et des feuilles à observer? Moi je leur mets leur pot devant le nez et ils doivent dessiner ce qu'ils
voient. Je pense d'ailleurs que pour certains, je vais remettre des graines en douce, car ils n'ont pas la main verte et ils n'ont rien à dessiner par rapport aux autres !

isa 16/03/2012 17:56

Mais c'est tout l'intérêt de l'expérimentation, les graines se font parfois désirées et parfois aussi elles disparaissent , cela permet des discussions, des suppositions ,des décisions collectives. Le dessin c'est le suivi des expériences et il est intéressant de représenter la germination telle qu'elle se présente et tu as tout à fait raison de leur proposer le pot y compris sans fleur.