Sans banc au regroupement ? par SylvieH

Publié le par isa

Suite à  différents articles sur le blog, rencontres,  échanges avec des personnes qui puisent des idées ds la pédagogie Montessori, 3 collègues de mon école et moi même avons décidé d'enlever les bancs du coin regroupement et en voyant ce gain de place, ce possible espace à  investir pour les ateliers de manipulation. .. àa la fois je suis décidée à  tracer un cercle ou ellipse, en même temps j'ai du mal à franchir le pas: 
Ma directrice ne voit pas cela d'1 bon OEIL: ils vont avoir froid, seront mal assis...)
Est ce que ce changement ds l'espace signifie un très grand changement ds ma pedagogie? Vais je devoir arrêter mes ateliers et travailler tout comme Émilie44 avec un matériel assez dément à fabriquer, vecteur 1 pédagogie beaucoup plus tournée vers chaque élève donc plus individuelle. A la fois celle ci me tente car je trouve le mode "travailler avec plusieurs ateliers EN MÊME TEMPS" de plus en plus violent,   de plus en plus insensé ....Et en même temps, après avoir visité des classes s'inspirant de Montessori, j'ai trouvé pour ma part que la pratique d'une activité artistique ou autre manquait,je trouvais dommage qu'il y ait peu d'activités collectives proposées ds les classes que j'ai pu visiter.  (En même temps, je parle sans vraiment savoir car ce ne sont que des rencontres avec des instits ds leur  classe, sans les enfants...) d'où mon envie de mixer les 2. Ateliers dirigés par l'atsem et moi (2) et d'autres beaucoup  plus autonomes  (Là,  je vois l'importance des coins ds lesquels les enfants se nourrissent tout seuls en reproduisant, ou simplement à partir de suggestions, éléments stimulateurs style.pédagogie Reggio ,  pas sûre du nom, je l'ai découvert sur ton blog...) et dans un autre temps tout à  fait différent, ateliers autonomes style Montessori sans aucun jeu bruyant à  côté car je trouve que ces derniers exigent concentration et cela fait tellement bien à tout le monde. A la fin de l'année dernière,  je me suis aperçue du paradoxe que je proposais parfois ds ma classe : activités exigeant hypra calmes et jeux moteurs ne pouvant coexister ensemble au même  moment ...Et je.me disais" je comprends pas pourquoi ça  marche pas", alors exaspérée par le bruit ( car bien sûr dans ces moments là,  toi la maitresse, tu es soit avec les enfants qui ont besion de toi,qui se concentrent et que tu peux observer, aiguiller, aider à  se repérer. ...Soit avec les autres qui sont ds le coin construction, imitation, garage : activités de plus grande motricité ds lesquelles interfèrent des problèmes, apprentissages de socialisation...Du langage... bref tu ne peux te scinder en 2...
Donc ma reflexion: 
Les ateliers de manipulation seront à un moment précis sans jeu bruyant au même moment, ils seront compatibles avec des ateliers puzzles, modelage, dessin, Arts plastiques ?....
Les coins jeux seront ouverts à  l'accueil et après les ateliers comme d'hab mais pas en même temps que les ateliers autonomes.  Tu vois mon chantier actuel?Il a mûri au cours de l'année et je n'ai pas encore mes réponses...J'ai toujours eu besoin de temps  pour avancer moi...
Donc concrètement mes 2 questions aux supers collègues qui ont certainement des réponses...
Même si les ateliers de manipulation, boîtes  autonomes....ont déjà  été  évoqués plusieurs fois sur le blog, j'ai besoin de savoir quand et comment vous les utilisez ?  Classe entière ?  Libre utilisation? Pendant l'accueil? En même temps que toutes autres activités ?  En même temps que les jeux un peu bruyants type cuisine? Garage? Ou avez vous un temps spécial ?  Quotidien? Hebdomadaire?  Etes vous dispo pour observer, suivre les progrès ? Stimuler ? 


Ma 2 ème question: parmi les collègues qui ont enlevé  les bancs du coin regroupement,  quel est votre sentiment? Bonne expérience ?  L'espace créé est il consacré aux ateliers autonomes plus spécifiquement ?  Ou à quoi? Avez vous une ellipse? Un certain le? Quel est le matériel utilisé pour là,  le tracer? Ce Matériel tient il la route? Les enfants  doivent ils mettre leur chaussons chaque jour afin que le sol reste propté? J'avoue que ce dernier aspect me questionne car les parents n'entrent plus ds l"école et je ne me vois pas faire mettre et enlever les chaussons avant et après la récréation (. ...sachant qu'il y a un escalier à  monter et à descendre pour aller en recre,  Eps... ) 

Sans banc au regroupement ? par SylvieH
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mamounette8304 30/08/2017 06:17

je suis très intéressée de voir le fonctionnement de Selynne car c'est vers quoi, je pense, j'essaye d'aller depuis l'année dernière mais ce n'est pas encore au point.Dan tous les cas cela me correspondrait bien
j'ai gardé mes bancs et les enfants, quand nous ne sommes pas en regroupement, s'en servent comme des "tables" pour poser leur plateau ( je n'ai pas de tapis, mais des plateaux usagés que j'ai récupérer à la cantine d'atelier autonome et sont assis comme ils veulent

selynne 31/08/2017 21:05

4 ans ! et je n'ai pas fini de balbutier et de me planter mais bon l'important c'est d'arrivée avec le sourire le matin et de repartir avec le même sourire :) . j'y suis allée doucement , un petit plan sur une semaine , puis j'ai découvert les brevets mais ça me faisait peur et puis l'atsem etc....et puis la peur de ce qui pourrait ce passer et puis les freins de ma première atsem ....un pas après l'autre . je veux juste être bien dans ma classe et ne plus sortir en me disant j'ai encore fait de la ....aujourd'hui .

Isabelle L 29/08/2017 22:28

Pour les ateliers autonomes, je cogite aussi depuis un moment et trouve petit à petit ce qui me convient le mieux : 3 creneaux ateliers sur la journee dont 1 avec uniquement des ateliers autonomes individuels. 1er creneau : ateliers langage avec moi / arts visuels avec Atsem et 1 atelier échelonné avec brevet (du type maternailes) 2eme creneau : ateliers maths avec atsem et moi et toujours 1 atelier échelonné avec brevet. Pour les ateliers autonomes les ms ont une feuille de route.

Isabelle L 29/08/2017 22:22

Regroupement autour d'un tapis lino sans banc "on 'assoit autour", ça marche très bien et fini les sauts de bancs ! Plus de place pour jouer au sol. Moi je suis assise sur ma petite chaise qui me suit partout dans la classe, pas facile la ps quand est tres grande et qu'on vieillit ;

sylvieh 29/08/2017 15:54

Je veux bien que tu me mettes rn contact avec Else. Merci!!!

isa 29/08/2017 16:00

ok

sylvieh 29/08/2017 15:35

Je viens de me rendre compte que ma réponse avait été reduite à 2 phrases.... c'est pourtant pas faute d'avoir ete prévenue. ..n'est ce pas Isa

isa 29/08/2017 15:50

Je veux préciser que le navigateur Mozilla firefox est fâché avec les commentaires sur Over-Blog, Google chrome semble mieux fonctionner.

Bay 29/08/2017 15:22

Bonjour Sylvie et les autres bien sûr !
Alors, pour ma part, j'ai supprimé les bancs l'an dernier ainsi que des tables et des chaises. J'ai 30 élèves et 18 tables avec chaises cette année contre 25 l'an dernier. Les enfants ont la possibilité de travailler soit sur les tables individuelles, regroupées par 4 ou le long du mur ou d'un meuble par 2 ou 4 (de toute façon, on module généralement les tables et les chaises selon notre besoin en respectant les positions de tenue et de déplacement sans bruit - pas gagné...), soit par terre à même le sol, soit sur des tapis que l'on déroule, soit dans l'atelier (où il y a d'autres chaises et des tabourets), soit dans le couloir où il y a le sol et les bancs des porte-manteaux. Bref, on investit tout. Le fait d'avoir supprimé des tables et des chaises (j'en avait 30, une par enfant) m'a permis d'avoir un espace conséquent et la sensation que ma classe est devenue graaaaaannnndeeee ! Les enfants sont aussi beaucoup plus calmes et on n'a pas l'impression qu'ils sont 30 mais bien moins. Pour le coin regroupement, j'ai tracé au sol avec un scotch de masquage, tout basique, une espèce d'ellipse assez large que j'ai nommé cercle de regroupement et de parole. Les enfants se voient tous et lorsqu'il faut regarder au tableau, ceux qui sont de dos se tournent et se placent devant les autres, face au tableau. Pour ma part, soit je suis assise avec eux, soit je suis sur une petite chaise, parce que bon, je ne suis plus très souple (âge quand tu nous tiens.....).Sur cet espace, nous faisons nos petits exercices de yoga du matin et cela me permet de déposer aussi divers objets à voir au centre, visibles par tous.
Au début, j'avais cousu des petites galettes de chaises que les enfants prenaient pour s'asseoir. C'était l'enfer (dispute alors qu'elles étaient toutes pareilles, toujours rangées par les mêmes et quel rangement dans le panier réservé, no comment ! ) Bref ! J'ai supprimé ! On s'en sert en motricité si besoin. Au début, de façon, à ce que chacun appréhende ce nouvel espace, j'ai écrit les prénoms sur le scotch (toujours les disputes....). Puis en seconde période, quand les enfants ont su prendre leur place, et la place (ne plus se serrer comme des sardines), j'ai supprimé les prénoms et en fin d'année, j'ai supprimé le scotch. Vu qu'il adorent le grattouiller, j'ai refait le tracé à chaque période.
Pour les ateliers, j'ai mis en place des ateliers de manipulation avec différents niveaux que les enfants prennent lors des temps d'ateliers classiques (enfin ceux que je faisais avant avec rotation). J'ai gardé le système des groupes mais à chaque début de semaine, les enfants s'inscrivent dans le groupe 1, 2 3 ou 4 en respectant le nombre proposé d'enfants dans le groupe. J'ai toujours un groupe avec moi, un avec l'Atsem et deux en autonomie. Mais, je ne fonctionne pas toujours comme ça. Il y a des jours où je suis en observation pure. J'ai des ateliers de manipulation signalés par des gommettes de couleur : les bleus sont plutôt à visée de motricité fine, les rouges sur explorer le monde en fonction de ce que je fais sur la période, les verts sur de la discrimination visuelle ou tactile ou olfactive ou auditive et les jaunes triangles sur la numération et les jaunes cercles sur les formes et la topologie. Il y a aussi les puzzles avec 4 niveaux différents et les jeux de constructions et casse-tête avec les feuilles de route. J'avais mis en place des rotations sur les ateliers par groupes ou des plans de travail individuels, l'an dernier. Cette année, je vais mettre en place un cahier de brevet individuel où l'enfant choisit parmi ses brevets ce qu'il veut faire en fonction de la couleur de l'atelier auquel son groupe est assigné pour la journée.
Ce fonctionnement me convient, car je suis plus disponible pour les élèves ainsi que l'Atsem qui peut aussi être en observation et valider sur les fiches d'observation.
Mes ateliers de langage et les autres sont très porteurs car je n'ai pas à gérer le bruit dans les autres ateliers car chacun sait ce qu'il faut faire, au pire, un autre enfant peut le rappeler ou l'Atsem. Les élèves sont plus concentrés sur leur tâche, car ils savent qu'ils peuvent y revenir. Les liens avec ce qu'ils ont vu ou discuté ensemble et les ateliers proposés se font plus simplement et rapidement. Et le plus important, il y a eu une bienveillance et une entraide qui s'est développée (pas par tout le monde, malheureusement....).
Notre école fait un rallye lecture chaque année et comme nous travaillons les mêmes albums, on se passe aussi les ateliers. J'ai donc repris le temps du rallye, le fonctionnement classique 6 à 8 élèves regroupés sur des tables ayant le même travail à faire. Yeebaaah ! C'était la jungle ! du bruit, des disputes, du désintérêt. Je me suis arrachée les cheveux, cassée la voix et hyper fatiguée. Vous l'aurez compris, j'ai détesté !
Je ne reviendrai plus aux bancs au coin regroupement. ça mange trop d'espace et les enfants se cherchent continuellement. Je ne reviendrai plus non plus au système d'ateliers avec rotations non plus.
En revanche, chez moi, il y a des chaussons et pieds nus dès que le printemps arrive. Chaussons parce que nous sommes quand même en montagne et que pour l'avoir testé, le sol est froid ! Moi aussi, je mets mes chaussons et que lorsqu'ils vont aux toilettes et que des petits malins ont inondé (oui, oui et souvent) les toilettes, et bien les chaussons c'est quand même mieux, surtout que notre école étant un bâtiment passif, donc pas de chauffage ni de radiateur (pratique pour faire sécher) mais une ventilation spéciale et la chaleur humaine. Donc, chaussons obligés.
Voilà, pour mon petit fonctionnement, si ça peut aider....

isa 29/08/2017 16:05

merci Bay pour tous ces détails qui sont vraiment nécessaires et qui montrent combien chacune de vous invente et trouve une organisation selon son tempérament, ses convictions, ses élèves et son environnement.

tabata 29/08/2017 14:51

Merci pour tous ces éclairages de "coin"...je me lance cette année aussi dans un regroupement au centre de la classe sans marquage au sol pour le moment car l'idée d'un tapis à enrouler et dérouler me plait bien pour récupérer cet espace à tous moments suivant les besoins et je pense opter pour un bout de lino circulaire de 2,5 m mais c'est cher ...j'attends de voir à l'usage. J'

tabata 29/08/2017 14:55

J'ai aussi investi dans des petites galettes IKEA en couleur pour que ce soit moins froid...à tester aussi . Je me lance aussi dans des ateliers Montessori mais uniquement l'après midi pour le moment car tout révolutionner d'un coup me fait un peu peur...beaucoup d'enthousiasme après la lecture du livre de Céline Alvarez "les lois naturelles de l'enfant" mais à adapter doucement je pense à son propre ressenti et public.

vigie90 29/08/2017 14:28

coucou, j'ai enlevé mes bancs aussi depuis quelques années, trop de place dans la classe et parfois pas assez pour tous les élèves dont rajout de chaises, disputes (on est trop serré..) en plus pendant l'accueil ca génait, ils étaient bousculés, ils tombaient .... Bref c'est beaucoup mieux sans.
Pour les ateliers, j'ai commencé un fonctionnement type Montessori en cours d'année, ca fonctionne plutôt bien. Du coup, j'ai pris sur mon budget pour acheter du matériel et je recommence l'expérience cette année, dès le début. Ce qui m'effraie un peu c'est que je vais avoir 27 ps qu'il va falloir leur montrer les ateliers en individuel et trouver d'autres choses à faire pour les autres élèves le temps que chacun puisse prendre les ateliers en autonomie.
Autrement, je fonctionnerai en début de matinée en atelier style Montessori et proposerai 2 ou 3 ateliers libres avec inscription (1 avec moi, 1 avec l'atsem et 1 en autonomie) après la récréation, les autres élèves continueront les ateliers autonomes

Val 29/08/2017 14:11

Je suis comme toi Sylvie, je me questionne beaucoup sur l'organisation de mes ateliers autonomes. Je voulais fonctionner avec un plan de travail cette année (peut être plus pour mes MS) pour avoir un suivi plus facile de ces ateliers de manipulation. Du coup ton organisation m'intéresse Selynne. Dans ton plan de travail mets tu aussi la validation des ateliers autonomes? ou bien s'agit il plus d'activités d'entrainements? Tu valides avec eux dans ces 45 minutes?
Je n'ai pas non plus réussi à franchir le cap de supprimer les bancs... C'est vrai que cela aérerait l'espace... A vous lire je vois bien qu'ils n'ont pas l'air plus déconcentrés que sur les bancs. En fait j'ai toujours remarqué qu'un enfant pouvait ne pas être concentré uniquement en fonction de ses voisins. En le changeant de place il gagne en concentration. Comment faites vous avec les ellipses (ou autres systèmes sans bancs) chaque enfant s'assoit où il veut?

Selynne 29/08/2017 12:39

ISA, je te promets de prendre les photos sur les deux premières semaines d'école vu le nombre de fois où je suis sur ton site pour piocher je peux bien faire cette promesse :)
tu as accès à mon e-mail? c'est quand tu veux .

isa 29/08/2017 14:10

ok je viens de t'envoyer un mail

emilie 29/08/2017 12:06

bonjour,
Et bien moi, j'ai mis en place l'année dernière un nouvel espace de regroupement en utilisant un tapis rond qui fait au mois 2.5 m de diamètre (en fait je ne sais plus la dimension exacte mais peu importe, l'idée c'est qu'il soit grand !)
J'ai enlevé les bancs, les enfants s'assoient autour du tapis et moi aussi du coup.
Au cours de l'année, ma belle mère , bonne couturière, m'a cousu des petites galettes rondes avec des chutes de tissus et de la mousse afin d'avoir un peu d'épaisseur..
Du coup, les enfants, s'assoient autour du tapis sur une galette.. C'est super pour les comptines , chants, et histoires, on est tous au même niveau, tous les enfants se voient et cela ne gène pas pour les rituels au tableau, car ils peuvent se retourner facilement.
La seule bataille à mener est de conserver le "autour du tapis" et non pas "dessus" car cela permet de conserver le rond.
Par la suite, le tapis est largement utilisé pour les jeux d’accueil, les moments d'ateliers autonomes, le réveil de la sieste...
Pour le moment, je ne reviendrais pas aux bancs dans la classe, on gagne trop en espace !!

ChrisdeLorraine 29/08/2017 13:28

J'aime bien l'idée du tapis circulaire. Mais alors tu dois avoir des effectifs réduits. Car à 28 élèves, ça fait très serré autour du tapis non? Même avec un grand tapis.

sylvieh 29/08/2017 12:05

Merci pour toutes ces réponses ! !!!
Ok pour l'ellipse, ok pour "sans chausson"

ChrisdeLorraine 29/08/2017 11:56

Les bancs : Je n'ai jamais eu de bancs dans mon coin regroupement même en 1993, année où j'ai commencé à enseigner en maternelle. Je suis assise sur une petite chaise à un bout du tapis avec un petit meuble roulant à coté de moi pour y mettre mon bazar de maîtresse. Les enfants savent dès le début de l'année que c'est THE meuble à la maîtresse, rien qu'à la maîtresse ! Et je n'ai aucun souci de respect de ce meuble pourtant ouvert. Jusqu’à il y a 2 ans, j'avais 2 grands tapis du copain suédois l'un à côté de l’autre pour matérialiser le coin regroupement. Je les carchérisais 2 fois par an et les changeais quand ils n'étaient plus très beaux (vie d'un tapis environ 4 ou 5 années scolaires)
Puis à la place des tapis un peu plein d'acariens, je l'admets, j'ai découvert des tapis en lino de chez St Maclou. Dans leur coin chutes de lino, ils ont des prix intéressants. Et là, génial. J'ai pris des couleurs vives. Mon Atsem est contente car c'est plus propre, plus facile et à nettoyer.
Je n'aime pas l'ellipse parce que ça "range" les élèves en une certaine position et je ne trouve pas très pratique. Mes élèves s'asseyent où ils veulent sur le tapis face à moi. Ils peuvent tenir la main du voisin (ça arrive souvent !), ils peuvent étendre les jambes ou se mettre en tailleur. J'impose que les fesses touchent le sol. Je refuse la position à genoux. Certains se mettent en crapaud (position privilégiée de certains enfants !). Jusqu’à il y a 2 ans mon coin de regroupement était contre le mur de mon tableau. J'ai testé sans conviction le regroupement central l'an dernier et honnêtement c'est super et je ne m'en passerai plus. Donc au centre de ma classe, il y a un grand bout de Lino vert pomme, une petite chaise, mon meuble à roulettes et un petit tableau fait maison (ressemblant à un pupitre de peinture ) Voilà pour cette question de regroupement sans banc.
Et pour rien au monde, je n'en changerais. Mes 2 collègues de l'école ont conservé un regroupement classique contre un mur, avec des bancs. Donc quand ils sortent de ma classe, les enfants retrouvent un regroupement assis sur banc et ça ne pose pas souci. Ils s'adaptent très vite.
J'aii testé le regroupement sans banc en PS, MS et GS et jamais je n'en ai été mécontente. Adopte-le et tu ne pourras plus t'en passer. Ne pense pas que les enfants y sont plus dissipés, ce n'est pas vrai. Au contraire, ils sont assis à leur convenance, dans une position naturelle.
Je trouve que cela facilite la convivialité, les échanges, le repos. Parfois je m'assied auprès d'eux mais mon grand âge commence à sérieusement peser sur mes articulations !
Et souvent, à l'accueil, un enfant joue le rôle de maitresse en s'asseyant sur ma chaise et en mettant quelques camarades devant lui. Et là, je rigole souvent de me voir en miniature, de voir tous mes tics et expressions.
Bonne rentrée. Je pense que la richesse de notre métier tient en la possibilité d’expérimenter plein de choses et surtout de pouvoir revenir en arrière si cela ne nous convient pas. Alors tente sur une ou 2 périodes. Et si ça ne va pas, reprends tes bancs. ce n'est pas plus difficile que ça. Tiens nous au courant.

Catherine 29/08/2017 11:50

Bonjour,
Pour ma part, j'ai gardé un coi n regroupement avec 2 bancs suivant l'angle des murs, comme cela pas de perte de place. Comme il n'y a pas assez de place, mais que je trouvais que les enfants n'étaient pas forcément bien installés par terre, on déplace les chaises des tables quand on va au regroupement. Cela permet à chacun d'avoir son espace et d'être tranquille. L'espace dégagé hors temps de regroupement n'est pas un espace dédié particulier, c'est selon les besoins, et de toute façon, cela permet une meilleure circulation dans la classe et d'avoir de l'espace.
Concernant les ateliers, j'ai 2 fois par semaine un temps d'ateliers de manipulation (mais je ne pense pas être à fond Montessori) pour les PS et en début d'am pour les MS, mais j'ai aussi des temps d'ateliers dirigés, choisis ou non (type matern'ailes) et les enfants ont l'air de s'y retrouver. J'aime bien qu'il y ait de la diversité dans les approches, car on n'apprend pas tous de la même manière et j'aime bien qu'il y ait aussi des échanges et de la coopération et de se frotter à des choses différentes ce n'est pas mal non plus, du moment que ce n'est pas complètement antagoniste.

Selynne 29/08/2017 11:46

cette année les bancs seront remplacés par un lino "circulation routière" j'en avais assez de sortir les bancs pour gagner de l'espace ...d'expérience le plus difficile ce sont les élèves "rampeurs" :) ça prend du temps pour les bonnes habitudes :ne pas changer de place, j'essaie de les asseoir en tailleurs ou sur les genoux .
allant de site en site ,il m'aura fallu pratiquement 4 ans pour trouver mon organisation de classe .
en maternelle où la "tournée" des ateliers ne m'allait pas .
je fabrique donc des brevets en 3 ou 4 étapes , et un plan de travail sur deux semaines pour mes moyens soit cette année 8 après midis . en début d'année je cadre un maximum : 8 activités 4 élèves maximum par activité.. en juin on arrive à 12 à 16 activités (il y a les élèves qui n'en font qu'une par après midi et ceux qui sont très demandeurs ce n'est pas grave quand on a fini le plan 1 on prend le plan 2 etc...) les brevets me permettent d'avoir une grille de réussite qui conduit à une médaille de réussite...pour le cahier des progrès ....terminé la semaine d'évaluation et les livrets à remplir ...
mes élèves s'inscrivent , s'activent et valident ou pas ,ils ont la possibilité de refaire.
je prépare des tiroirs pour chaque activité pour 4 élèves que je place tous les midis sur une table de présentation pour le temps "je travaille tout seul" pendant 45 minutes je peux donc être disponible à la demande des élèves .Chaque tiroir permet de réaliser les trois ou autres étapes du brevet j'inclue toujours une activité de création artistique avec ou sans la présence de l'atsem .les élèves peuvent accéder aux tiroirs le matin et l'après midi à l'accueil s'il le désir et ainsi reprendre un brevet .cette organisation me permet de dégager des temps très formels d'apprentissages par demi classe ou 1/3 de classe en maths,lecture,graphisme,phonologie, où ma présence est nécessaire avec un groupe en parallèle je propose des activités d'entraînements qu'ils peuvent faire tout seuls . je ne sais pas si je suis très claire mais c'est ma façon de concilier mes envies "Montessori" et mon besoin de cadrer .
j'avoue que c'est une grosse préparation en amont ( les vacances...) mais ça tourne et je me libère les W.E :)
je terminerai en vous remerciant tous pour les sacs à album et les idées piochées ici et là sur ce site.
ps : la maîtresse elle est sur un gros cousin quand il faut être à leur niveau où sur sa chaise quand elle a mal au dos :)

isa 29/08/2017 12:00

ça m'intéresserait bien que tu nous décrives avec photos à l'appui ( si c'est possible) ton organisation qui correspond bien à ce que j'appelle l'esprit expérimental, tu nous dis 4 ans pour trouver, c'est ça ! Il faut du temps pour affiner une organisation et peut-être aussi se dire qu'avec d'autres élèves il faudra encore affiner ou modifier parce que chacun enseigne avec sa personnalité aussi et selon les années c'est plus facile ou plus difficile de créer le bon lien avec certains enfants. Si tu es d'accord, tu me le dis et je te contacte sur ta boite mail Selynne.

maud 29/08/2017 10:32

Mon ellipse est tracée au gros scotch orange, je la refais une à deux fois par an cela dépend des petits doigts gratteurs...
Ce scotch a l'avantage d'être assez épais et assez souple du coup on peut arrondir le tracé. Mon sol est en lino pas de trace une fois le scotch enlevé. Acheté chez notre ami castoche

isa 29/08/2017 10:46

Et la maitresse, elle est où ?

maud 29/08/2017 10:29

Pas de chaussons non plus j'avais vu il y a qq années dans l'émission "les maternelles" qu'il valait mieux être soit pied nu soit garder les chaussures qu'être avec des chaussons pour les enfants car pas ou peu de voute plantaire..

maud 29/08/2017 10:27

Plus de banc non plus et quel bonheur! Je me suis lancée il y a 3 ans et je ne crois pas que je reviendrai aux bancs sauf sous la menace de notre hiérarchie

maud 29/08/2017 13:30

grrrrrrr
les 3/4 de mon commentaire s'est échappé!!!

dom 29/08/2017 10:06

Bonjour
Je n'ai plus debancs dans ma classe depuis l'année dernière et cela se passe très bien. La classe est plus aérée donc plus agréable à mon sens. Je n'ai pas non plus de coins du type cuisine, garage, poupées etc... Le matin un atelier arts plastiques tenu par l'ATSEM est proposé aux enfants. Moi je suis disponible pour les autres. Parcontre, l' après midi, je continue à encadrer un atelier dirigé en individuel au fur et à mesure du réveil des enfants.
PS Mon ellipse est tracéeavec du gros "shatterton" maisjedoislaretracer régulièrement!

Emilie44 29/08/2017 10:03

Bonjour Sylvie,

Je ne vais pas avoir le temps de répondre à toutes tes questions, mais voici quelques éléments par rapport à ma pratique en classe : la classe est un espace pensé avec des progressions d'ateliers individuels dans chaque domaine, les enfants y accèdent toute la journée quand ils le souhaitent dès leur arrivée en classe. Une telle organisation ne se met pas en place en une fois, mais peut fonctionner rapidement quand on est habitué à ce fonctionnement (j'ai changé de salle de classe et de niveau cette année et ça a très bien marché). Il n'y a pas forcément besoin de fabriquer plein de choses, on peut se contenter dans un premier temps de ce qu'on possède déjà dans la classe en transformant des activités en ateliers individuels. Puis progressivement, on ajoute du matériel chaque année en l'incluant dans les commandes.

Pour l'ellipse, il faut bien garder à l'esprit qu'à la base, dans la pédagogie Montessori, ce n'est pas du tout un outil qui sert pour le regroupement, mais pour apprendre à se déplacer avec "grâce et courtoisie"... lol C'est un détournement de s'en servir pour le regroupement, mais personnellement je trouve cela bien pratique! Les enfants ne sont jamais plaints d'avoir froid et je n'utilise pas de chaussons, mais tout dépend des configurations de classes et de cours... J'ai une cour entièrement goudronnée, donc pas de boue au retour de récré. Et s'il y a des saletés sur l'ellipse, les enfants les balaient.

J'ai beaucoup évolué dans mon approche du regroupement sur l'ellipse depuis plusieurs années : je me dis que le principal intérêt d'un regroupement, c'est que les enfants soient attentifs, qu'ils puissent voir et écouter ce qui s'y dit. Donc je les autorise à être dans n'importe quelle position de leur choix, du moment que la tête est tournée vers nous et qu'ils sont à l'aise (en contact avec la ligne) : assis en tailleur, assis les jambes droites, accroupi, à plat ventre avec les mains qui soutiennent la tête. Depuis que j'ai autorisé le plat ventre, mes élèves se sont énormément apaisés et concentrés pendant les regroupements. Je pense que pour beaucoup, c'est la position la plus confortable.

Pour la technique de traçage, il y a une vidéo très bien faite sur la technique du jardinier, c'est celle que j'utilise tous les ans : il suffit de piquer des punaises dans le sol (si tu as du lino) ou bien de scotcher ta ficelle si tu as du carrelage, puis de tracer avec une craie. https://www.youtube.com/watch?v=P37YljP3I7I

isa 29/08/2017 10:22

"Grâce et courtoisie", nous sommes dans les années 1900 avec Montessori. J'y vois le travail de concentration et d'attention sur lequel nous allons nous pencher avec notre fil rouge. Comme toute pédagogie ancienne, il est bon de la faire évoluer. Ayant lu Montessori et admiré ses qualités d'innovation et d'invention, je veux parier qu'elle ne pratiquerait plus sa pédagogie tout à fait de la même manière à l'heure actuelle. C'est parfois ce qui m'étonne dans les regards un peu figés qui présentent ses travaux. Je trouve qu'il manque l'esprit expérimental qu'elle a eu dans sa vie.

Else 29/08/2017 09:59

L'espace crée par le fait d'enlever les bancs permet aux enfants de s'allonger ou de faire des ateliers par terre plus facilement (on peut prévoir de petits tapis pour qu'ils s'installent dans déborder).
Si tu veux échanger plus longuement Isa peut donner mon mail.)

Else 29/08/2017 09:57

Pour les ateliers autonomes, j'utilise avec un cahier d'étoiles qui me permet de suivre les progressions des élèves et à eux de se repérer dans l'avancement de leurs ateliers. Cela permet aussi de constituer leur carnet de suivi. Chaque atelier doit correspondre à une compétence
J'utilise du matériel montessori dans ces ateliers mais pas que.
J'ai gardé quelques ateliers dirigés que je prends chez Isa. Du coup il y a des jeux collectifs parfois, de l'artistique... et un projet commun.

Else 29/08/2017 09:55

Bonjour Sylvie.
Pour ma part j'ai enlevé les bancs il y a longtemps. Ca fait gagner de la place et aussi de l'espace visuel. Les enfants s'asseyent avec leurs chaussures bien essuyées sauf en cas de neige ou de grosse boue.
Pour tracer l'ellipse il y a la méthode du jardinier sur internet. Et tu peux soit prendre un feutre indélébile soit du scotch d'électricien. Il faut savoir que cela se refait dans l'année (1ou 2 fois)

Kallie 29/08/2017 09:53

Bonjour,

Je ne vais apporter de réponse, car je me pose les mêmes questions que toi.

Je trouve aussi que les ateliers, tels que j'ai été formée (inscription, 5-6 ou plus ateliers proposées, ateliers dirigés, encadrés par l'adulte) ne fonctionnent plus avec nos élèves, en même temps je ne veux pas renoncer non plus aux arts visuels pendant ce temps, ni même à faire des ateliers avec par exemple un petit problème de recherche. Je trouve dommage aussi de fermer les coins jeux à ce moment. Et ne pas s'éparpiller aussi et du coup.

Pour l'instant je me suis dit, que je vais centrer sur les ateliers autonomes les premières semaines, pour découvrir les ateliers, le principe de fonctionnement. J'ouvrirai aussi les coins jeux en étant exigeante sur le niveau sonore dès le début.