semaine 32 Quel cafouillage !

Publié le par isa

 

Période 5

domaine d'activité: s'approprier le langage, découvrir l'écrit

semaine 32

 

quel cafouillage

 

Le livre de la semaine:

Le grand-père qui raconte le conte du « Petit Chaperon Rouge » à sa petite fille commet de nombreuses erreurs que l'enfant repère facilement. Celui-ci semble ne pas mettre trop de bonne volonté à cette lecture à moins que ce ne soit pour vérifier si sa petite fille connaît vraiment bien le conte.

Pourquoi ce livre:

Le travail fait sur le conte doit permettre aux élèves de corriger les erreurs commises par le narrateur , ne pouvant s'appuyer que sur les images, ils devront faire appel à leur mémoire ainsi qu'à leur compréhension du conte pour savoir le raconter à leur tour . Ce livre permet donc de conclure l'étude de ce conte en soumettant les élèves à la production du récit en respectant l'ordre chronologique.

 

objectifs spécifiques et compétences disciplinaires de la semaine:

devenir élève : savoir identifier des erreurs dans un récit ( collectivement), apprendre à poser des questions.

agir et s'exprimer avec son corps : apprendre à fournir des efforts , s'engager dans l'action, s'opposer individuellement.

s'approprier le langage et découvrir l'écrit :  

lexique: comprendre , acquérir et utiliser le vocabulaire du conte Le Petit Chaperon Rouge à travers le jeu de catégorisation

compréhension: situer les personnages dans les lieux au fur et à mesure du récit.

identification de formes écrites: reconstituer d'autres prénoms à partir des lettres à disposition.

pour s'acheminer vers le geste de l'écriture: reproduire des lettres majuscules choisies

 

découvrir le monde : se repérer dans le temps: faire un algorithme, approche des quantités et des nombres: rituel du comptage des élèves.

percevoir, sentir, imaginer, créer : construire un objet ( sculpture-fleur pour la fête des mères), développer ses facultés d'attention pour reproduire les lettres et les formes du tableau de Twombly.

 

Déroulement:

 

ACCUEIL( 8H40-9h00):

Les élèves affichent leur carte de présenceen retrouvant leur place sur le tableau de présence, une place est attribuée à chacun et celui-ci doit identifier l'étiquette qui désigne sa place.

Un atelier reconstitution des prénoms est proposé:

  • à l'aide de petites lettres type scrabble: l'élève recherche les lettres du prénom d'un copain qu'il a choisi sur la fiche des prénoms préparée pour cet atelier.

  • à l'aide de lettres tampons : idem



L'appel est fait par un binôme( un élève en difficulté et un élève ayant une bonne capacité à reconnaître les prénoms des autres élèves) qui utilise une fiche de présence ( voir modèle). L'enseignant laisse le binôme d' élèves en autonomie.



EPS (9H00 à 9H30): cycle jeu d'opposition fiche «  les meubles et les déménageurs »

 

REGROUPEMENT 1(9H30 à 9H45):

 

LUNDI:Rituel collectif de comptage des élèves.

onzième récit. L'enseignant apporte quelques contraintes à la séance de questions pour favoriser l'enrichissement de ce moment de langage. Voir explications dans les conseils et commentaires en bas de l'article.

 

MARDI : Rituel collectif de comptage des élèves.

douzième récit.

 

JEUDI:Rituel collectif de comptage des élèves.

treizième récit

 

VENDREDI: Rituel collectif de comptage des élèves.

quatorzième récit.

 

ATELIERS avant la récréation (9H45 à 10H):

 

 

N°1 s'approprier le langage, découvrir l'écrit

« J'explique les règles du jeu d'opposition à l'aide de mon album langage»

Objectif : travailler le développement du langage d'évocation, inciter à l'utilisation de la complexification des phrases

Compétence: construire des phrases en utilisant «  parce que »

Support: album langage

Matériel: photographies séance d'EPS jeux d'opposition

Consigne: « Tu regardes les photos, tu choisis celle que tu veux coller dans ton album langage puis tu m'expliques les règles du jeu» 

atelier supervisé par l''enseignant, celui-ci incite les élèves à justifier leur explication

 

N°2 percevoir, sentir, imaginer, créer

« Je démoule et peins le pied de ma sculpture comme Mr Twombly»

Objectif : préparer la réalisation d'une sculpture pour la fête des mères.

Compétence: construire des objets

Support: contenant du pied de la sculpture ( fond de bouteille plastique ou seau)

Matériel: paire de ciseaux + gouache blanche ou peinture couvrante satinée+ gros pinceau

Consigne: «  Tu peux maintenant sortir ton pied en platre de son support , puis tu vas le peindre pour qu'il reste propre»

 

atelier supervisé par l'atsem

twombly cinquiéme

 

 

 

REGROUPEMENT 2(10H30 à 10H45):

 

LUNDI:L'enseignant présente la couverture du livre « Quel cafouillage », il demande aux élèves de trouver ce qu'ils connaissent , il attend que les élèves repèrent la petite fille habillée tout en rouge et fassent le lien avec le Petit Chaperon Rouge. Si cela ne vient pas, il peut demander «  Est-ce que la petite fille vous fait penser à quelqu'un que vous connaissez ? » « Comment est-ce qu'elle est habillée ? » , pour les aider il ouvre la page de garde où la ressemblance est plus frappante. Puis lors de la lecture, il propose que les élèves corrigent les erreurs eux-mêmes.

 

MARDI:L'enseignant reprend le livre « Quel cafouillage ». Il interroge en demandant si le grand-père a raconté tout le conte du Petit Chaperon Rouge à sa petite fille, Il lit le livre sans l'aide des élèves. Mais à la fin , il demande aux élèves de finir le récit du conte.

 

JEUDI:L'enseignant reprend le livre « Quel cafouillage ». Il lit le livre avec l'aide des élèves. Et à la fin , il demande aux élèves de finir le récit du conte. Il vérifie si les élèves savent maintenant dire la fameuse formulette.

 

VENDREDI:Avant de lire le livre de la semaine « Quel cafouillage », il demande au groupe de raconter le conte du Petit Chaperon Rouge seul, des élèves volontaires font le récit chacun assurant une partie de l'histoire. Lecture cahier de liaison.

 

 

ATELIERS après la récréation et après la sieste (10H45 à 11H20):

 

N°1 s 'approprier le langage

« Je participe au jeu de catégorisation « Le petit chaperon rouge»

Objectif : travail sur la mémorisation du vocabulaire du conte

Compétence: comprendre, acquérir et utiliser un vocabulaire en relation avec le rappel d'histoires.

Support: -

Matériel: cartes de jeu ( reprendre des cartes du jeu de loto)

Consigne: « Nous reprenons les cartes de notre jeu de loto, je te demande de mettre ensemble les cartes des personnages du conte » 

autres possibilités de catégories:

  • les lieux du conte

  • les choses

  • ce que fait le loup

  • les parties du corps

  • ce qui se mange

  • ce qu'on trouve dans la forêt

  • etc...

 

atelier avec l'enseignant

le petit groupe permet aussi de reprendre le récit du conte.

FICHE A TELECHARGER

 

N°2 percevoir, sentir, imaginer, créer

« Je peins des lettres comme Mr Twombly»

Objectif : approche de l'écriture de son prénom

Compétence: reproduire des lettres d’après modèle en majuscules d’imprimerie

Support: grande feuille blanche

Matériel: gouaches jaunes et rouges+ carte prénom

Consigne: «  Tu vas apprendre à signer ton récit en écrivant ton prénom, pour commencer , tu vas choisir une lettre de ton prénom et la peindre en grand, tu recommences autant de fois que tu veux puis tu peux faire des fleurs ou soleils à la manière de Mr Twombly, lui aussi a écrit sur sa peinture»

 

atelier lancé par l'enseignant supervisé par l'atsem

twombly huitième

cliquer sur l'image pour accéder à sa fiche à télécharger

 

 

N°3 découvrir le monde

« Je fais un algorithme»

Objectif : évaluation structuration du temps

Compétence: faire un algorithme

Support:fiche photocopiée

Matériel:petites images à ranger+ pot de colle par élève

Consigne: « Tu ranges les gommettes en changeant de couleur à chaque case»

 

aucune aide, il s'agit d'une évaluation

 

FICHE A TELECHARGER

 

 

Commentaires et conseils:

 

La séance de questions est un moment difficile dans les débuts de la mise en place de ce projet. Il est assez surprenant de voir à quel point les élèves ne savent pas poser de questions sur ce qui vient de leur être raconté. Cette abstraction, ce passage en pensée demande une aisance langagière que beaucoup ne détiennent pas suffisamment. C’est pourquoi on observe une certaine répétition dans le choix des questions, en tant que pédagogue patient, l’enseignant laisse les élèves s’imprégner de ces mêmes questions afin d’autoriser un processus de construction. En effet, si celui-ci décourage les efforts faits en exigeant dés le début une variété de questions, il risque de perdre tout le bénéfice de ceux-ci et de se retrouver devant une classe muette. Il va donc accepter et mener les différentes étapes de cet apprentissage.

Dans un premier temps, il incite aux questions mais n’a aucune exigence, si une même question revient ( qu’est-ce qu’il a mangé ?), il accepte.

Dans un deuxième temps, il commence à faire remarquer que la question a déjà été posée.

Dans un troisième temps, il annonce qu’une question posée ne peut plus être répétée, qu’il faut trouver autre chose.

Dans un quatrième temps, il suggère un connecteur : est-ce que …..

Dans un cinquième temps, il propose ou fait remarquer l’utilisation d’un autre connecteur , puis encore un autre ….

Dans un sixième temps, il liste avec les élèves des questions possibles afin que certains s’imprègnent d’une syntaxe déjà construite.

Le temps avec ce type de projet permet une véritable construction langagière, dans la répétition des situations, les élèves acquièrent progressivement les outils. Il est rare de voir un élève ne pas participer à au moins une séance de questions.

Attention, pour les petits la forme interrogative la plus facile d’utilisation est celle où il n’y a pas d’inversion verbe-sujet (exemple : qu’a-t-il mangé sera formulé qu’est-ce qu’il a mangé ?)

 

 

 

Livres de remplacement si QUEL CAFOUILLAGE n'est plus disponible ( vos propositions sont les bienvenues)

 

  • Le petit chaperon rouge de Rascal

 

 

les fiches utiles du livre du blog ( à se procurer ICI) pour cette préparation

  • Fiche 1: Comment aménager sa classe de petite section ?

  • Fiche 69: Un exemple de séquence découvrir l’écrit : S’acheminer vers l’écriture de son prénom en majuscules d’imprimerie.

  • Fiche 73: Un exemple de séquence devenir élève : Apprendre à poser des questions autour du récit.

 

 

FICHE MODIFIABLE DE CETTE PREPARATION (FORMAT OPEN-OFFICE) A TELECHARGER

Le livre La boîte à outils de la petite section

Publié dans langage 2012

Commenter cet article

sylvie 31/05/2012 13:02


bonjour à tous


je lance un appel : qui peut envoyer des photos des sculptures faites comme Mr Towbly ? J'aimerai me lancer pour la fête des pères ! merci

isa 31/05/2012 15:20



je vais lancer ton appel à Michèle car je sais qu'elle s'est lancée dans le projet.